Tact : définition de tact


Tact : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TACT, subst. masc.

A. − Sens du toucher.
1. Vieilli. Sens du toucher qui sert à apprécier la solidité, la fluidité, l'humidité, la sécheresse, la température des corps. Reconnaître qqc. au tact; avoir un tact sûr. En passant à un chaînon plus élevé, nous avons vu le sens du tact se développer davantage, et des mouvements plus étendus se manifester pour aller chercher à quelques distances et choisir la nourriture (Broussais, Phrénol., 1836, leçon 3, p. 62).Les corpuscules du tact, répandus sur toute sa surface [de la peau], sont sensibles à la pression, à la douleur, à la chaleur, et au froid. Ceux qui sont placés dans la muqueuse de la langue sont impressionnés par certaines qualités des aliments, et aussi par la température (Carrel, L'Homme, 1935, p. 76).
2. Mod., PHYSIOL. Aspect du sens du toucher qui permet d'apprécier les divers stimuli mécaniques qui s'exercent sur la peau et les muqueuses (contact, pression, traction, etc.). Le tact est l'une des modalités de la sensibilité cutanée. Les récepteurs du tact répondent d'une manière spécifique aux stimulations mécaniques (Thinès-Lemp.1975).
3. Vx, rare. Synon. de contact.La neige qui fondait au tact du rayon rose (Lamart., Jocelyn,1936, p. 637).
4. Spécialement
a) ESCR. Var. de tac1(v. ce mot II B). Quand il y a écart de l'épée après la parade, la riposte doit partir de suite, ce qui s'appelle riposter du tact au tact (Embry, Dict. d'escrime, 1859ds Petiot 1982).
b) ÉQUIT. ,,Le tact équestre consiste à choisir les aides déterminantes et les aides régulatrices, à répartir entre elles la part d'action, de résistance ou de passivité qui revient à chacune, et enfin à faire intervenir l'effort au point voulu et au moment voulu`` (Féd. fr. sports équestres, Manuel, 1969, ibid.).
B. − Au fig.
1. Faculté de juger rapidement et avec sûreté, au moyen de l'intuition, sur de simples indices. Avoir le tact de ce qu'il faut dire, faire; manquer de tact. Lesquelles gens, lorsqu'ils racontent quelque chose qu'ils ont vu, font preuve d'observation, ont le tact des nuances (Goncourt, Journal, 1860, p. 776).
Avoir le tact de + inf.Le comte Artoff s'est lié avec le duc, et, bien que Baccarat ait le tact de ne jamais accompagner son mari dans le monde, elle est reçue dans l'intimité à l'hôtel de Sallandrera (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 315).J'espère que vous aurez le tact de me débarrasser bientôt de votre présence (G. Leroux, Parfum, 1908, p. 119).
Tact littéraire, médical, poétique, politique. Que ne puis-je avoir eu (...) votre tact littéraire? (Lamart., Corresp., 1831, p. 146).
2. Appréciation intuitive, fine, mesurée et sûre en matière de convenances, de goûts, d'usages. Synon. décence, délicatesse, doigté, politesse, pudeur, savoir-vivre.Montrer, manifester, témoigner du tact; faire preuve de tact; agir avec tact; discours plein de tact; manque de tact; homme de tact; tact délicat, exquis, fin, infini, parfait; grand tact. La jeune fille blonde (...), désireuse sans doute de prévenir avec tact des questions qui lui eussent été désagréables (Proust, Fugit., 1922, p. 574):
Voilà pourquoi la morale n'est pas seulement un art, une question de tact et de délicatesse, une virtuosité de la conscience chez quelques privilégiés, une affaire de goût (...). C'est une science qui se développe d'âge en âge selon des lois, à mesure que s'établissent en fait et que sont reconnus par la réflexion les rapports réels et l'agencement des actions ordinairement solidaires. Blondel, Action, 1893, p. 284.
REM.
Tactum, subst. fam.a) Méd., peu us. ,,Nature d'une sensation, en tant que résultant de l'excitation d'un organe déterminé`` (Méd. Biol. t. 3 1972). b) Philos. Ce que l'on touche; la sensation tactile (...) considérée dans son contenu (Lal. 1968). Si je pense au tactum buccal qui correspond aux mots que je conçois, je l'imagine aussitôt (V. Egger,La Parole intérieure,1881,p. 78, ds Lal. 1968).
Prononc. et Orth.: [takt]. La prononc. a hésité quant aux cons. finales. Ac. 1740 et suiv.: ,,Le c est le t se prononcent.`` Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. [1376 « sens du toucher » (Modus et Ratio, éd. Blaze, fo25 vods Gdf. Compl.: est il homme qui ait le tact si soubtil comme l'areigne? [mais ds l'éd. G. Tilander, p. 60: le tast si soutil])], attest. isolée; à nouv. ca 1570 (A. Paré, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 1, p. 81b: le sentiment du tact); 2. 1903 pêche pêche de tact (Nouv. Lar. ill., s.v. pêche). B. 1. a) 1751 « jugement fin, sûr, en matière de convenances, d'usage du monde » (Ch. Duclos, Considérations sur les mœurs de ce siècle, p. 60: la politesse [...] exige un tact si fin, un sentiment si délicat sur les convenances); b) 1754 « faculté de juger rapidement » (Montesquieu, Corresp., p. 530: une grande finesse dans le tact); c) 1757 « appréciation intuitive de ce qu'il convient de dire ou de faire dans les relations humaines; délicatesse » (Diderot, Entretiens sur le fils naturel ds Œuvres esthét., éd. P. Vernière, p. 126: il y a un tact moral qui s'étend à tout, et que le méchant n'a point); 2. 1810 méd. tact médical (J. Capuron et P.-H. Nysten, Nouv. dict. de méd. ds FEW t. 13, p. 30a). Empr. au lat.tactus « action de toucher; sens du toucher », dér. de tangere « toucher » (cf. tangent, tangible). Fréq. abs. littér.: 756. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 290, b) 1 032; xxes.: a) 1 251, b) 808. Bbg. Quem. DDL t. 32, 34.

Tact : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tact \takt\ masculin

  1. Toucher, sens par lequel on connaît ce qui est chaud ou froid, dur ou mou, uni ou raboteux, etc.
    • Les pectorales, larges et allongées, présentent trois rayons libres auxquels se rendent des nerfs volumineux; ce sont des organes de tact. — (Henri Gervais, Les poissons ; Les poissons de mer, 1877)
    • Nos verriers de l'Est, reprend M. Daum, ont un tact parfait en ce genre de fabrication limonadière. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
  2. (Figuré) Sentiment délicat des convenances, des nuances, de la mesure.
    • Avec beaucoup de tact, ce vieillard, qui savait n'être ni autoritaire ni égoïste, s'efforçait de gagner l'affection de Nazira et de se faire pardonner d'être vieux. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", Édition Corrêa, 1940)
  3. Faculté de se conduire ou de parler en prenant garde à ne pas blesser la sensibilité, l'amour-propre ou plus simplement les convenances.
    • À trente ans seulement une femme peut connaître les ressources de cette situation. […]. Elle possède alors le tact nécessaire pour attaquer chez un homme toutes les cordes sensibles, et pour étudier les sons qu'elle en tire. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

Nom commun

tact

  1. Tact.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tact : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TACT. (Le C et le T se prononcent.) n. m.
Toucher; celui des cinq sens par lequel on connaît ce qui est chaud ou froid, dur ou mou, uni ou raboteux, etc. Cela se reconnaît au tact. Les aveugles ont le tact plus sûr et plus fin que ceux qui voient. Il signifie, au figuré, Sentiment délicat des convenances, des nuances, de la mesure. Cet homme a du tact. C'est un homme de tact. Il manque absolument de tact.

Tact : définition du Littré (1872-1877)

TACT (takt') s. m.
  • 1Celui des cinq sens qui appartient à l'organe cutané, et qui fait juger de certaines qualités des corps, de leur solidité ou de leur fluidité, de leur humidité ou de leur sécheresse, de leur température, etc. Le tact comprend deux sensations fondamentales : le sens de contact ou de pression et le sens de température. L'exemple de cet illustre aveugle prouve que le tact peut devenir plus délicat que la vue, lorsqu'il est perfectionné par l'exercice, Diderot, Lett. sur les aveug. Le nombre des idées qui peuvent venir par le tact est infini ; car il comprend tous les rapports des grandeurs, c'est-à-dire une science que les plus grands mathématiciens n'épuiseront jamais, Condillac, Traité des sens. II, 8. Le tact est le premier sens qui se développe ; c'est le dernier qui s'éteint, Cabanis, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 197.
  • 2 Fig. Jugement fin et sûr en matière de goût, de convenances, d'usage du monde. Cet homme a du tact. C'est un homme de tact. Pour la vérité dans les sentiments, pour le tact de certains ridicules, je serais assez votre homme, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 8 mars 1769. Ce tact attentif de l'esprit qui fait sentir les nuances des fines convenances, Buffon, Rép. au duc de Duras. Ce tact fin que nous tenons de l'observation continue des phénomènes, Diderot, Ess. sur la peint. I. Finesse de tact, D'Alembert, Œuv. t. v, p. 56. Ceux qui passent leur vie dans la société la plus étendue, sont bien bornés s'ils ne prennent pas facilement un tact fin et délicat, et s'ils n'acquièrent pas la connaissance du cœur humain, Genlis, Veillées du château t. II, p. 162, dans POUGENS.

    Tact médical, habileté à juger du caractère d'une maladie et des moyens qui y conviennent, habileté qui paraît presque instinctive et qui provient d'une longue expérience et d'un naturel heureux.

HISTORIQUE

XIVe s. Est il home qui ait le tact si soubtil comme l'areigne, qui sent le doit avant que le doit le touche ? Modus, f° XXV, verso.

XVIe s. Le sentiment du tact est diminué en ceux qui souffrent douleur, et qui ont la peau calleuse, aspre et dure, Paré, Introd. 21.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tact »

Étymologie de tact - Wiktionnaire

Du français tact.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de tact - Littré

Lat. tactus, de tangere, toucher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tact - Wiktionnaire

(XIVe siècle)[1] Du latin tactus (« toucher »), lui-même du verbe tangere (« toucher »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tact »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tact takt play_arrow

Citations contenant le mot « tact »

  • Pour éviter d’en arriver là, Dominique Picard suggère de se projeter dans ses vacances, «de réfléchir aux personnes avec qui l'on part : est-ce qu'on est à l’aise avec eux ? Est-ce que l'on a des points communs ? Le même mode de vie ? Ont-ils du tact en cas de conflit ?». Madame Figaro, Ces détails (pas si anodins) qui peuvent ruiner des vacances entre amis - Madame Figaro
  • L’Elysée a fait un effort, et la Cour des comptes s’en félicite. C’est en effet un bilan plutôt positif que la juridiction financière tire du contrôle de la gestion en 2019 de la présidence de la République. Tous les ans, depuis 2009, les magistrats de la rue Cambon plongent leur nez dans les livres de comptes de la présidence, et ils s’étaient, les années précédentes, un peu inquiétés du désordre des services du chef de l’Etat. L’Elysée était organisée en seize services, ajoutés au fil du temps, et la Cour note avec tact que l’organisation du palais « se caractérisait par un fort particularisme dans le fonctionnement de chaque service et par des modes opératoires relevant souvent de la tradition et insuffisamment formalisés ». Le Monde.fr, La Cour des comptes satisfaite de l’Elysée pour sa gestion en 2019
  • Côté humeur, journée routinière ! A propos de la santé, vous ne risquez pas de manquer d'allant ! A propos de l'argent et le travail, ce n'est pas le moment d'attaquer les obstacles de front. Il faudra, au contraire, louvoyer et faire preuve de tact. Vous aurez du mal à prendre du recul face aux nouveaux développements de votre situation professionnelle. Montrez-vous plus souple. En Amour, vous avez beaucoup de mal à gérer vos émotions, bonnes ou mauvaises. Votre entourage cherchera à vous aider. Vous serez mieux disposé que d'habitude, moins tatillon, vous ferez preuve d'une plus grande largeur d'idée. , Horoscope chinois du Samedi 25 juillet 2020
  • Rodrigo Sorogoyen revisite avec tact le thème du deuil impossible après la disparition d'un enfant.  lejdd.fr, "Madre" : la confusion des sentiments
  • Huit jeunes médiateurs veillent avec tact, bienveillance et fermeté au respect des mesures barrières sur les plages d'Hendaye. Seule cité basque à avoir mis en place un tel dispositif. Rassurant pour les vacanciers particulièrement nombreux à profiter du bord de mer cet été. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Respect des gestes barrières sur les plages : Hendaye a recruté 8 médiateurs cet été
  • Vous devrez faire un petit effort pour présenter les choses avec le plus de tact possible tendanceouest.com, Votre horoscope signe par signe du lundi 3 août
  • "Dragon Quest" est devenu un RPG tactique avec ce nouvel opus qui place vos héros et leurs ennemis sur une grille. On avance donc case par case et on se bat avec des armes, de la magie et une dose de stratégie. Voici le synopsis traduit du japonais : iPhoneSoft.fr, Dragon Quest Tact sort le 16 juillet au Japon sur mobile - iPhone Soft
  • Alors que l'Ontario continue son déconfinement, le non-respect des règles entourant le processus peut parfois créer des situations difficiles à gérer. La spécialiste de l'étiquette Julie Blais Comeau offre des conseils sur comment gérer ces situations parfois délicates avec tact. Radio-Canada, Déconfinement : comment faire respecter vos règles avec tact | Y a pas deux matins pareils
  • Avoir du tact, c'est être capable de dire à quelqu'un qu'il a l'esprit ouvert quand il a un trou dans la tête. De F. H. Kernan
  • Certains êtres féminins ont cette secrète propriété de pouvoir affirmer chacune de leurs laideurs avec tant de tact que celles-ci en deviennent des avantages. De Auguste Villiers de l'Isle-Adam
  • Ce qui devrait avoir le plus de tact en nous, c'est l'amour-propre, et c'est ce qui en a le moins. De Jules Barbey d’Aurevilly / Pensées détachées
  • Le tact ce n'est pas forcement de dire la bonne chose au bon moment, c'est aussi de savoir se taire quand il le faut. De Jdan Noritiov
  • Le tact est une délicatesse procédant de deux désirs également respectables : ne pas désobliger son prochain et ne pas se l'aliéner. De Fernand Vandérem / Gens de qualité
  • Le tact, c’est l’art de donner à vos invités l’impression qu’ils sont chez eux alors que vous souhaiteriez tant qu’ils y soient. De Anonyme
  • Le tact est une qualité qui consiste à peindre les autres tels qu'ils se voient. De Abraham Lincoln
  • L'acquisivité englobe le tact des filous et l'ardeur des commerçants. De Gustave Flaubert / Bouvard et Pécuchet
  • Après un habit mal fait, le tact est ce qui nuit le plus dans le monde. De Edmond et Jules de Goncourt / Idées et sensations
  • La vérité ou le tact ? Il faut choisir. La plupart du temps les deux sont incompatibles. De Eddie Cantor
  • En prison, être innocent, c'est du manque de tact. De Walter Lewino / Notre-Dame des ordinateurs
  • Le tact est après tout une sorte de faculté à pénétrer la pensée des autres. De Sarah Orne Jewett
  • C'est magnanimité que supporter avec calme le manque de tact. De Démocrite / Fragments
  • Entre amants, le tact est de savoir en manquer. De Maurice Chapelan / Amours, amour
  • Le tact : une aptitude au mensonge. De Aurélien Scholl
  • Rares ceux qui, dans leur vie et dans leur art, savent rejoindre le tact et la mesure en passant par la démesure. Pierre Reverdy, En vrac, Éditions du Rocher
  • Il y a un tact moral qui s'étend à tout et que le méchant n'a point. Denis Diderot, Discours sur la poésie dramatique
  • Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Jean Cocteau, Le Rappel à l'ordre, Stock

Traductions du mot « tact »

Langue Traduction
Corse tact
Basque biribilen
Japonais タクト
Russe тактичность
Portugais tato
Arabe براعة
Chinois 机智的
Allemand takt
Italien tatto
Espagnol tacto
Anglais tact
Source : Google Translate API

Synonymes de « tact »

Source : synonymes de tact sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tact »


Mots similaires