La langue française

Pondération

Sommaire

  • Définitions du mot pondération
  • Étymologie de « pondération »
  • Phonétique de « pondération »
  • Citations contenant le mot « pondération »
  • Traductions du mot « pondération »
  • Synonymes de « pondération »
  • Antonymes de « pondération »

Définitions du mot pondération

Trésor de la Langue Française informatisé

PONDÉRATION, subst. fém.

A. −
1. Vieilli, PHYS. Équilibre de forces agissant en sens contraires. L'inclinaison de notre hémisphère occidental qui, pour le contre-balancer, se charge d'une quantité de glaces beaucoup plus considérable. De cette pondération progressive d'un pôle résulta un troisième mouvement de la terre, qui varie l'inclinaison de son axe sur celui de l'écliptique de plus d'une minute par siècle (Bern. de St-P.,Harm. nat., 1814, p.171).
2. BEAUX-ARTS. Équilibre (des masses, des groupes, des figures, etc...) dans un ouvrage d'architecture, de sculpture, de peinture. Pondération harmonieuse. Cette pondération du vert et du rouge [dans un tableau de Delacroix] plaît à notre âme (Baudel.,Salon, 1845, p.11).Qu'est-ce que la beauté? C'est une harmonie de lignes, une pondération de formes (Ménard,Rêv. païen, 1876, p.110):
. Le jeune Popelin, à propos d'un quartier de lune que son père dessinait ce soir dans une illustration et qu'il critiquait, parlait de la pondération, de l'équilibre que les Japonais apportent dans leurs dessins, grâce à un goût particulier d'arrangement. Goncourt,Journal, 1887, p.702.
P. anal., MUS. Pondération des masses sonores (Rob.).
3. P. anal.
a) SOCIO-POL. Équilibre des forces sociales ou politiques concurrentes. Pondération des pouvoirs. La représentation des pays sous-développés, la pondération des pouvoirs des économies dominantes (...) témoigneraient sans ambiguïté d'une option en faveur de l'économie du service, d'une attention privilégiée accordée au développement social (Perroux,Écon. XXes., 1964, p.367).
b) ÉCON., STAT. Affectation d'un coefficient numérique à certaines catégories pour rétablir la représentativité d'un échantillon (d'apr. Cham. 1969).
MATH. ,,Affectation d'un poids à une variable, d'un coefficient à un terme d'une fonction`` (Bureau 1972). La pondération introduit dans les calculs un concept de critère, et exige (...) l'appréciation relative des ordres de faits décrits par les paramètres (Bureau1972).
c) DOCUMENTOL. ,,Attribution à un descripteur d'un coefficient représentant son importance par rapport à l'ensemble des autres descripteurs de document`` (Mess. Télém. 1979).
B. − Au fig. Qualité de modération, de mesure dans les jugements ou les comportements; p.méton. manifestation de cette qualité. À peine ai-je envoyé la lettre que j'ai regretté de ne pas l'avoir écrite avec plus de pondération dans les termes (Villiers de l'I.-A.,Corresp., 1863, p.62).Il est remarquable que notre nation (...) oppose à l'étrange nervosité des chefs ennemis le calme extraordinaire, la pondération, le jugement simple et décisif de notre général (Valéry,Variété IV, 1938[22 janv. 1931], p.74).Les Helvètes, qu'ils soient de Genève ou de Lausanne (...) ne sont que douceur et pondération (Lhote,Peint. d'abord, 1942, p.111).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃deʀasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist.1. 1455 «examen attentif de quelque chose, estimation» (Georges Chastellain, Exposition sur vérité mal prise ds OEuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t.6, p.344) −1501 au sens de «poids (à accorder à quelque chose)» v. Hug.; 2. a) 1676 «équilibre des figures en peinture et en sculpture» (Félibien); b) 1771 pondération des pouvoirs (J.-J. Rousseau, Pologne, p.993); c) 1784 «action de s'équilibrer mutuellement (de qualités morales)» (Bern. de St-P., Ét., t.2, p.287). Dér. de pondérer*; suff. -(at)ion*; cf. lat. ponderatio «pesage, pesée». Fréq. abs. littér.: 35. Bbg. Gohin 1903, p.359.

Wiktionnaire

Nom commun

pondération \pɔ̃.de.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physique) Relation entre des poids ou des puissances qui s’équilibrent mutuellement.
    • Malheureusement le Chourineur connaissait peu les lois du levier et de la pondération des corps — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. (Peinture) (Sculpture) Balancement des masses ; équilibre des figures.
  3. (Figuré) Juste équilibre.
    • La pondération des pouvoirs.
  4. Modération, état de ce qui est pondéré, bien équilibré.
    • La pondération de son esprit.
    • Gare donc à l’« emballement », ajoute Jean-Louis Malys : « […] faire la chasse aux salariés radicalisés, je ne crois pas que ce soit notre rôle.» Une pondération dont n’a pas fait preuve Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef - même si l’organisation patronale affiche aujourd’hui un discours de prudence. — (Amandine Cailhol, État d’urgence : et voilà le travail, Libération, 17 décembre 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PONDÉRATION (pon-dé-ra-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Science de l'équilibre des corps.
  • 2 Terme de beaux-arts. Juste équilibre des masses, des figures. Il faut une espèce de pondération ou de balancement ; et un bâtiment avec une aile, ou une aile plus courte que l'autre, est aussi peu fini qu'un corps avec un bras, ou avec un bras trop court, Montesquieu, Goût, symétrie.
  • 3 Fig. Juste équilibre des forces morales ou sociales. C'est sur de semblables principes qu'il faut établir l'équilibre et la pondération des pouvoirs qui composent la législation et l'administration, Rousseau, Pologne, 8.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PONDÉRATION, s. f. (Peint.) Ce mot se dit d’une figure & de la composition d’un tableau.

En fait de figure, c’est l’égalité du poids de ses parties balancées, & reposées sur un centre qui la soutiennent, soit dans une action de mouvement, soit dans une attitude de repos.

En fait de composition d’un tableau, c’est son ordonnance tellement ménagée, que si quelque corps s’éleve dans un endroit, il y en ait quelqu’autre qui le balance, ensorte que la composition présente dans ses différentes parties une juste pondération.

Plus dans un tableau, suivant la remarque de M. de Watelet, les contrastes sont justes & conformes à la pondération nécessaire, plus ils satisfont le spectateur, sans qu’il se rende absolument compte des raisons de cette satisfaction qu’il ressent. C’est, ajoute-t-il, de la proportion de l’ensemble, & de ce qui concerne l’équilibre des figures, & de leur mouvement, que naissent la beauté & la grace. Or, comme ces mots équilibre & pondération sont tout-à-fait synonymes en Peinture, on s’instruira completement en lisant l’article Equilibre, Peinture.

J’ajoute seulement que Léonard de Vinci, & quelques autres peintres qui ont le plus réfléchi sur cette partie essentielle de l’art, ont fait les remarques suivantes, qui passent pour autant d’axiomes reçus dans la Peinture.

Ils ont observé que la tête doit être tournée du côté du pié qui soutient le corps ; qu’en se tournant, elle ne doit jamais passer les épaules ; que les mains ne doivent pas s’élever plus haut que la tête, le poignet plus haut que l’épaule, le pié plus haut que le genou ; qu’un pié ne doit être distant de l’autre que de sa longueur ; que lorsqu’on représente une figure qui éleve un bras, toutes les parties de ce côté-là doivent suivre le même mouvement ; que la cuisse, par exemple, doit s’alonger, & le talon du pié s’élever ; que dans les actions violentes & forcées, ces mouvemens à la vérité ne sont pas tout-à-fait si compassés, mais que l’équilibre ne doit jamais se perdre ; qu’enfin, sans cette juste pondération, les corps ne peuvent agir comme il faut, ni même se mouvoir. Les mouvemens ne sont jamais naturels, si les membres ne sont également balancés sur leur centre dans une égalité de poids, qu’ils ne se contrastent les uns les autres. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pondération »

Du latin ponderatio (« pesée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. ponderationem, de ponderare, pondérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pondération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pondération pɔ̃derasjɔ̃

Citations contenant le mot « pondération »

  • La pondération permet de hiérarchiser les offres afin de choisir la meilleure pour l’exécution du marché. Ce moyen garantit la prise en compte de chaque critère posé et d’évaluer les offres de façon neutre.Mais il importe que la pondération soit proportionnelle à l’objet et la nature du marché.  MarchesPublicsPME, Enjeux de la pondération pour la démarche de passation des marchés publics
  • UN EXTRAIT  “Il était un jeune homme pressé, insatiable, vibrionnant, autour duquel, dans le monde entier, tournaient des groupies en extase. Il ne détestait ni la gloire ni les rôles prestigieux qui la confèrent. Et voici que la maladie, en même temps qu’elle le ralentit et le grandit, l’appelle à la pondération et à une sagesse dont il voudrait ce matin qu’elle fût grecque.” Atlantico.fr, "Lectures d'été" : "Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin, les derniers mois du mythique Gérard Philipe, beau-père de l’auteur | Atlantico.fr
  • Le droit de l’Union ne fait pas obstacle à l’application des rapports d’équivalence aux durées maximales de travail fixées par le droit national dès lors que sont respectés les seuils et plafonds communautaires, pour l’appréciation desquels les périodes de travail effectif doivent être comptabilisées dans leur intégralité, sans possibilité de pondération. , Respect des durées maximales du travail et régime d’équivalence - Temps de travail | Dalloz Actualité
  • Sur la base de l’indice MSCI World, le fonds classe chaque société sur sa faible volatilité et des critères de qualité. Il recherche la diversité en réduisant l'exposition aux méga capitalisations à l'aide d'un mécanisme de pondération exclusif pour donner un biais légèrement plus élevé aux petites et moyennes capitalisations. Morningstar FR, Focus fonds : AXAWF Global Factors Sustainable Equity | Morningstar

Traductions du mot « pondération »

Langue Traduction
Anglais weighting
Espagnol ponderación
Italien ponderazione
Allemand gewichtung
Chinois 权重
Arabe الترجيح
Portugais ponderação
Russe взвешивание
Japonais 重み付け
Basque ponderazio
Corse ponderazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « pondération »

Source : synonymes de pondération sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pondération »

Partager