Maintien : définition de maintien


Maintien : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MAINTIEN, subst. masc.

A. − Manière d'être extérieure d'une personne (démarche, gestes, expressions) manifestant ses habitudes sociales, ses dispositions morales ou son caractère. Synon. attitude.Professeur de maintien; maintien assuré, désinvolte, froid, hautain; imiter le maintien de qqn. Alors on vit s'avancer sur l'estrade une petite vieille femme de maintien craintif, et qui paraissait se ratatiner dans ses pauvres vêtements (Flaub.,MmeBovary,t. 1, 1857, p. 172).Tout dans son attitude indiquait une réserve voulue, le souci de rappeler les convenances à qui les oublierait; sa personne décourageait les regards quêteurs par cette chasteté de maintien où la femme ne donne rien de son corps sous les plis du vêtement (Vogüé,Morts,1899, p. 154).Elle joignait à ces propos quelques admonitions touchant les comportements d'une jeune fille de bon maintien, et elle se félicitait à part soi d'élever ainsi la fille de Jean-Pierre Grange du rang de campagnarde à celui de demoiselle (Pourrat,Gaspard,1922, p. 126):
1. De taille ordinaire, Séraphitus se grandissait en présentant son front, comme s'il eût voulu s'élancer. Ses cheveux, bouclés par la main d'une fée, et comme soulevés par un souffle, ajoutaient à l'illusion que produisait son attitude aérienne; mais ce maintien dénué d'efforts résultait plus d'un phénomène moral que d'une habitude corporelle. Balzac,Séraphita,1835, p. 124.
Vieilli. Manière d'être affectée et étudiée. Synon. contenance.En passant tout en revue par maintien, le tuteur s'assurait que de la chambre d'Ursule on pouvait voir chez madame de Portenduère (Balzac,U. Mirouet,1841, p. 85).Hortense, gênée, dut s'occuper de la potion de son père, afin d'avoir un maintien (Zola,Pot-Bouille,1882, p. 346).
Vx. Synon. de comportement.Mon père m'a avertie de ne pas prononcer votre nom devant ma mère (...). Mon père a le même maintien à cet égard qu'il y a un an (Staël,Lettr. L. de Narbonne,1792, p. 17).
B. − Action de maintenir. Le maintien d'une candidature, d'une inculpation. [Les antipatriotes] veulent intimider le gouvernement, ils protestent contre cette mesure de salut public, le maintien sous les drapeaux de la classe en octobre (Aragon,Beaux quart.,1936, p. 327).Les mesures importantes concernant le maintien de l'ordre au djebel Druze (De Gaulle,Mém. guerre,1954, p. 462):
2. Il y a une chose qui est sublime, c'est de pardonner à celui qui vous a fait du mal, mais pardonner à celui qui a fait du mal à son voisin, la belle malice... Je voterai pour le maintien de la peine de mort. Barrès,Cahiers,t. 6, 1908, p. 333.
DR. Maintien dans les lieux. Droit du locataire d'un local d'habitation (...) de rester dans l'immeuble loué après l'expiration du bail et ce, aux conditions antérieures (d'apr. Lemeunier 1969).
Prononc. et Orth.: [mε ̃tjε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiiies. [date des mss] «manière de se tenir» (A. de La Halle, Chansons, éd. J. H. Marshall, X, 28); 2. 1310 «protecteur» (G. du Bus, Fauvel, éd. A. Långfors, 959); av. 1642 «protection, appui» (Note autogr. de Richelieu ds Gdf.); 3. a) 1538 «conservation» (Est.); b) art milit. 1902 maintien au corps (Nouv. Lar. ill.); 1936 maintien sous les drapeaux (Aragon, loc. cit.). Déverbal de maintenir*. Fréq. abs. littér.: 817. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1644, b) 762; xxes.: a) 883, b) 1135. Bbg. Quem. DDL t. 11.

Maintien : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

maintien \mɛ̃.tjɛ̃\ masculin

  1. Action de maintenir.
    • […] ils n'ignorent rien de tout cela et savent notamment fort bien que c'est en l’affirmant qu'ils créeront cette éternité de barbarie nécessaire au maintien des institutions qui leur sont chères. — (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, édition revue & augmentée, Grasset, 1946, p.194)
    • Nous connaissons tous la pénibilité liée à des contraintes physiques chez les perchwomans et les perchmans, en particulier par le maintien des bras en l'air à une hauteur située au dessus des épaules. — (Pénibilité et tournage, sur le site DC Audiovisuel (www.dcaudiovisuel.com), samedi 1er avril 2017)
  2. (En particulier) Contenance ; manière de se tenir.
    • Plusieurs hommes, d’un âge mûr et d’un maintien grave, vinrent l’un après l’autre, engager avec mademoiselle Necker une conversation […]. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des deux Mondes, T. 2,4, 1833)
    • […], et deux pages parurent, portant des flambeaux et éclairant une femme d’une taille imposante, d’un maintien majestueux, et surtout d’une admirable beauté. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Peut-être attendait-il que les événements se précisassent avant de sortir de son maintien. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Il potassait à la chandelle, au gué, au gué
      Des traités de maintien sexuel, au gué, au gué.
      — (Georges Brassens, Corne d'Auroch, dans La Mauvaise Réputation, 1952)

Nom commun 2

maintien \mɛ̃.tjɛ̃\ masculin

  1. (Normandie) (Boisson) Boisson également mélangée de cidre et d’eau.
    • […]; en gén. on appelle Maintien (mitoyen) le cidre également mélangé de cidre et d'eau. — (Édouard Le Héricher, Normandie scandinave: ou, Glossaire des éléments scandinaves du patois normand, Avranches : Imprimerie Henri Tribouillard, 1861, p. 82)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Maintien : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAINTIEN. n. m.
Action de maintenir. Le maintien de l'ordre, de la discipline, de l'autorité publique. Les bonnes mœurs contribuent au maintien de la société. Il se dit aussi particulièrement dans le sens de Contenance, manière de se tenir. Noble maintien. Prendre, avoir, garder, conserver un maintien décent, modeste, recueilli. N'avoir point de maintien, Avoir l'air gauche et embarrassé.

Maintien : définition du Littré (1872-1877)

MAINTIEN (min-tiin) s. m.
  • 1Action de maintenir. Le maintien de l'ordre, de la discipline, de l'autorité.
  • 2Manière de tenir le corps et le visage. Ce geste encor, seigneur, ce maintien interdit, Rotrou, Vencesl. IV, 6. La dame était de gracieux maintien, La Fontaine, Coc. Certain fat qu'à sa mine discrète Et son maintien jaloux j'ai reconnu poëte, Boileau, Sat. III. J'ai longtemps, immobile, observé leur maintien, Racine, Bajaz. III, 2. Ah ! le voici ; grands dieux ! à ce noble maintien Quel œil ne serait pas trompé comme le mien ? Racine, Phèdre, IV, 2. Le saint abbé conservant un maintien tranquille et calme, Massillon, Panég. St Bern. Audacieux, fier, intrépide, je portais partout une assurance d'autant plus ferme qu'elle était simple et résidait dans mon âme plus que dans mon maintien, Rousseau, Confess. IX. On se souvient encore que Thémistocle, Aristide et Périclès, presque immobiles sur la tribune et les mains dans leurs manteaux, imposaient autant par la gravité de leur maintien que par la force de leur éloquence, Barthélemy, Anach. ch. 141.

    N'avoir pas de maintien, avoir l'air gauche et embarrassé.

    Perdre son maintien, ne savoir quelle figure faire, être déconcerté. Il se trouve là comme dans un pays lointain dont il ne connaît ni la langue ni les mœurs ; il y perd son maintien, ne trouve pas où placer un seul mot, et n'a pas même de quoi écouter, La Bruyère, VII.

    Avoir un maintien, se donner un air, des manières qui fassent qu'on n'est pas déplacé là où l'on se trouve. On se promenait à Paris ; mais, aux Tuileries, au Palais-Royal, aux Champs-Élysées, il fallait avoir un maintien, Genlis, Veillées du château t. II, p. 258, dans POUGENS.

SYNONYME

MAINTIEN, CONTENANCE. Le premier se rapporte à maintenir, et le second à contenir ; c'est de là que dérive la nuance que ces deux mots comportent. Le maintien est l'état habituel ; la contenance est toujours un peu pour la représentation, pour produire quelque effet. On a un maintien noble, réservé, modeste ; on a une contenance fière, haute, intrépide ; le maintien fait qu'on impose, et la contenance montre qu'on ne s'en laisse pas imposer, LAFAYE.

HISTORIQUE

XVe s. Fut ordonné que on mettroit en escrit tous les faits et les œuvres que le roi, qui en prison estoit, avoit faits par mauvais conseil, et tous ses usages et mauvais maintiens et comment il avait gouverné son pays, Froissart, I, I, 26. La grand noblesse de la dame, avec la grand beauté et le gracieux maintien qu'elle avoit, Froissart, I, I, 165. Le gentil port de luy, son seigneurial maintien, l'alleure, le regard et la sage parole…, Bouciq. I, 2. Moy qui suis et ay esté toujours rude et de gros engin en maintien, en faits et en dicts, J. de Saintré, p. 686, dans LACURNE. Il fut si outrageusement courroucé qu'il ne sçavoit nullement tenir maintien, Perceforest, t. I, f° 136.

XVIe s. Tousjours, en quelque part que j'aille, En l'esprit me revient la taille, Le maintien et le poil poly De cet animal tant joly, Sat. Mén. l'âne ligueur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Maintien : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MAINTIEN, s. m. (Gramm. & Morale.) il se dit de toute l’habitude du corps en repos. Le maintien séant marque de l’éducation & même du jugement ; il décele quelquefois des vices : il ne faut pas trop compter sur les vertus qu’il semble annoncer ; il prouve plus en mal qu’en bien. Maintien se prend dans un sens tout-à-fait différent pour les précautions que l’on emploie, afin de conserver une chose dans son état d’intégrité. Ainsi les juges s’occupent constamment au maintien des lois, les prêtres au maintien de la religion, le juge de police au maintien du bon ordre & de la tranquillité publique.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « maintien »

Étymologie de maintien - Littré

Voy. MAINTENIR ; provenç. mantenn, manteing.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de maintien - Wiktionnaire

De maintenir, du latin populaire manutenere (« tenir avec la main »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maintien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maintien mɛ̃tjɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « maintien »

  • Florian Courteille imagine « des sentinelles du maintien à domicile », avec l’envie de tisser un réseau de bienveillance. Demander à un traiteur s’il peut organiser « un petit quelque chose pour une personne isolée, ou encre demander l’aide d’un coiffeur si c’est nécessaire ». Pour le natif de la région, « je trouve qu’il est primordial de tendre la main vers les personnes isolées ». De plus, depuis sa récente ouverture, Florian rencontre les maires du secteur, « afin de mutualiser, au maximum, les moyens et forces vives ». , Dans le pays d'Auge, les sentinelles du maintien à domicile débarquent à Dozulé | Le Pays d'Auge
  • Cet ouvrage est également une enquête sur le maintien de l’ordre à Nantes, des grèves de 1955 à la répression brutale des luttes autour de la Zad, contre la loi Travail et, plus récemment, la répression des Gilets jaunes. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Le maintien de l’ordre à Nantes et la mort de Steve
  • Jeu sérieux pour sensibiliser managers et dirigeants, solution digitale pour maintenir le lien avec son employeur lors d'un arrêt maladie... 15 projets ont été désignés par l'Agefiph pour favoriser le maintien en emploi des salariés handicapés. Handicap.fr, Handicap: bonnes idées pour favoriser le maintien en emploi
  • Les effets de la faiblesse sont inconcevables, et je maintiens qu’ils sont plus prodigieux que ceux des passions les plus violentes De Cardinal de Retz / Mémoires
  • L'instrumentalisation de la liberté religeuse pour masquer des intérêts occultes, comme par exemple la subversion de l'ordre établi, l'accaparement de ressources ou le maintien du pouvoir de la part d'un groupe, peut provoquer des dommages énormes aux sociétés. De Benoît XVI / Message du pape pour la célébration de la journée mondiale de la paix, 8 décembre 2010, Vatican
  • Le tact, c’est le bon goût appliqué au maintien et à la conduite ; le bon ton, c’est le bon goût appliqué aux discours et à la conversation. De Chamfort / Maximes et pensées
  • L'homme révolté ne veut pas nécessairement le mal de l'autre. Son désir de vengeance peut être une protestation contre un désordre, une excitation pour le maintien de la justice du bien. De Sébastien Lapaque / Jour de colère
  • Quand elle n'affecte qu'un seul côté du cou, la raideur est torticolis. Mais lorsque elle se manifeste des deux côtés, on l'appelle maintien militaire. De Jean-Marie Poupart / Beaux-draps
  • Le maintien de l’ordre est une opération policière qui se joue à l’avant-scène d’une tension autour du principe de représentation. De Fabien Jobard / Le Monde Culture & Idées, 7 février 2015
  • Le maintien de l'ordre repose sur la recherche d’un compromis préalable entre les forces de police et les manifestants. De Fabien Jobard / Le Monde Culture & Idées, 7 février 2015
  • Le contentement se lit dans les yeux, dans le maintien, dans l'accent, dans la démarche, et semble se communiquer à celui qui l'aperçoit. De Jean-Jacques Rousseau / Rêveries du Promeneur solitaire
  • Le maintien de la civilisation offre la possibilité d'obtenir de chaque nouvelle génération une nouvelle transformation des penchants, condition d'une civilisation meilleure. De Sigmund Freud / Essais de psychanalyse
  • Ne soyez ni obstinés dans le maintien de ce qui s'écroule, ni trop pressés dans l'établissement de ce qui semble s'annoncer. De Benjamin Constant
  • Quand la gravité n'est que dans le maintien, comme il arrive très souvent, on dit gravement des inepties. De Voltaire / Dictionnaire philosophique
  • S'opposer à quelque chose, c'est contribuer à son maintien. De Ursula Le Guin / La Main gauche de la nuit

Images d'illustration du mot « maintien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maintien »

Langue Traduction
Corse mantenimentu
Basque mantentze
Japonais メンテナンス
Russe поддержание
Portugais manutenção
Arabe اعمال صيانة
Chinois 保养
Allemand instandhaltung
Italien manutenzione
Espagnol mantenimiento
Anglais maintenance
Source : Google Translate API

Synonymes de « maintien »

Source : synonymes de maintien sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maintien »


Mots similaires