La langue française

Attitude

Sommaire

  • Définitions du mot attitude
  • Étymologie de « attitude »
  • Phonétique de « attitude »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attitude »
  • Citations contenant le mot « attitude »
  • Images d'illustration du mot « attitude »
  • Traductions du mot « attitude »
  • Synonymes de « attitude »

Définitions du mot attitude

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTITUDE, subst. fém.

A.− Manière de tenir son corps, position que l'être animé lui donne, par ses propres réactions, sans contrainte extérieure :
1. Mathéus s'efforçait péniblement de l'écouter, et tout son corps avait pris une singulière attitude penchée de côté qui indiquait une attraction vers la jeune fille et un désir de fuir les insupportables ennuis de l'entretien. Duranty, Le Malheur d'Henriette Gérard,1860, p. 148.
2. Ainsi l'attitude verticale de l'homme, ... a soulagé les mâchoires d'une partie importante du travail qu'elles accomplissaient; ... E. Perrier, Traité de zool.,t. 4, 1932, p. 3391.
3. C'était un homme mince, d'une extrême souplesse. Allongé à demi dans son coin, il avait pris, d'instinct, l'attitude la plus harmonieuse. Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 148.
SYNT. Attitude penchée, gauche, rigide, naturelle; garder, prendre, reprendre une attitude; rester dans une attitude; se placer, se tenir, se figer dans une attitude; retrouver une certaine attitude. − PARAD. L'attitude s'oppose à la posture qui est une manière momentanée de se tenir, plus ou moins forcée, bizarre, éloignée de la contenance habituelle et qqf. peu convenable. Elle se distingue de la pose qui est toujours forcée, artificielle (c'est l'attitude que prend le modèle qui pose); du port qui ne se dit guère que de la station debout et qui implique une idée de naturel et souvent de noblesse. Contenance, tenue, maintien et allure sont, à l'encontre de attitude, des subst. verbaux et supposent donc un comportement volontaire, alors que l'attitude est la position que l'on donne au corps par le jeu spontané des réactions propres, sans contrainte extérieure, mais aussi sans détermination prépondérante de la volonté. Par ailleurs, le maintien manifeste les habitudes de qqn, son comportement social, et le mot se prend gén. en bonne part; la tenue appelle un jugement de valeur (favorable ou défavorable); tenue se dit habituellement de la façon de se tenir, de se vêtir, de se comporter et non pas exclusivement de la position que l'on donne au corps; le mot contenance est vieillissant en dehors de certaines locutions; quant à allure (aller), il est bien plus proche de l'action que de la fixité.
Spéc., PSYCHO-PHYSIOL. Position du corps guidée et contrôlée par la sensibilité posturale et orientée en vue de la perception et de l'action (d'apr. Lafon 1963).
B.-A. Position que les sculpteurs, les peintres donnent à leurs figures :
4. La sainte Thérèse, telle que le peintre l'a représentée, s'affaissant, tombant, palpitant, à l'attente du dard dont l'amour divin va la percer, est une des plus heureuses trouvailles de la peinture moderne. − Les mains sont charmantes. − L'attitude, naturelle pourtant, est aussi poétique que possible. − Ce tableau respire une volupté excessive, et montre dans l'auteur un homme capable de très bien comprendre un sujet − « car sainte Thérèse était brûlante d'un si grand amour de Dieu, que la violence de ce feu lui faisait jeter des cris. Et cette douleur n'était pas corporelle, mais spirituelle, quoique le corps ne laissât pas d'y avoir beaucoup de part. » Baudelaire, Salon,1845, p. 35.
CHORÉGR. ,,Figure de danse dans laquelle le corps repose sur une seule jambe, tandis que l'autre est repliée à la hauteur des hanches, ...`` (Giteau 1970).
MÉD. VÉTÉR. Physionomie que présente un animal au repos ou en inaction et qui donne des indications sur son état de santé ou de maladie, de force ou de faiblesse et aussi sur son caractère doux ou violent, mou ou énergique.
B.− Manière de se tenir qui correspond à un état d'âme, une émotion, un sentiment :
5. ... il se levoit pour saluer Annette par un regard plein d'amour. Cette vue et l'influence de l'âme de cette jeune fille étoient pour lui un bonheur inimaginable. Il la contemploit faire de la dentelle en admirant cette attitude religieuse et cette tranquillité d'âme qui brillantoient une figure gracieuse, et, lorsque de douces paroles venoient errer sur ses lèvres, il atteignoit le comble du plaisir. Balzac, Annette et le criminel,t. 2, 1824, p. 114.
6. Il avait dans l'attitude, dans le geste, dans le mot, un certain dédain de la foule et un sentiment intérieur de supériorité de race et de fierté de naissance qui rappelait ces habitudes de familles nobles où l'on regarde du haut en bas. Lamartine, Les Confidences,Graziella, 1849, p. 314.
7. S'il [le jeune lieutenant] respirait la force et même la joie, par tous les traits de son visage martial, par toutes les attitudes de son corps entraîné, le principe de cette force et de cette joie résidait ailleurs que dans la santé. P. Bourget, Le Sens de la mort,1915, p. 41.
8. Bien au-delà de sa propre raison, à mille lieues de son corps chétif, qui même alors gardait son attitude humiliée, craintive, sa charité, elle seule, discernait, jugeait, agissait. Bernanos, L'Imposture,1927, p. 347.
Péj. Manifestation extérieure de sentiments que l'on n'éprouve pas. Se composer une attitude :
9. Le rire de Maxime s'accentua, son ancien rire perlé de fille, dont il avait gardé le roucoulement équivoque, dans l'attitude correcte qu'il s'était faite de garçon rangé, désireux de ne pas gâter sa vie davantage. Il affectait la plus grande indulgence, pourvu que rien de lui ne fût menacé. Zola, L'Argent,1891, p. 130.
SYNT. C'est une attitude; prendre, se donner, affecter une attitude.
Vx. Être toujours en attitude. Prendre des poses trop affectées, des gestes trop étudiés.
Rem. Se dit surtout en parlant des acteurs.
C.− Au fig.
1. Disposition d'esprit, déterminée par l'expérience à l'égard d'une personne, d'un groupe social ou d'une chose abstraite (problème, idée, doctrine, etc.) et qui porte à agir de telle ou telle manière :
10. Le mal est que nous n'avons à Rome personne qui ait su prendre l'attitude qu'il faudrait avec le tas de voleurs et de coquins de toute sorte qui composent le gouvernement papal. Mérimée, Lettres à la comtesse de Montijo,t. 2, 1870, p. 144.
11. L'attitude de révolte et de soumission choisie par le garçon, dictera plus tard son comportement dans la société. M. Choisy, Qu'est-ce que la psychanalyse?1950, p. 65.
12. Différentes sortes d'attitudes. − Attitude individuelle : d'une personne envers un ou plusieurs objets (personne ou chose). On parle d'attitude envers soi-même lorsque le moi est considéré comme objet. Attitude sociale : d'une personne à l'égard de réalités sociales et culturelles. Attitudes collectives : partagées avec les membres d'un groupe, en face d'un problème collectif, ou d'une situation naissant des interactions individu-groupe. Ce terme peut également s'appliquer à l'attitude d'un groupe vis-à-vis d'un autre. Attitude commune : étendue à un assez grand nombre d'individus quelconques à l'égard d'un même objet. Lafon1963.
En partic., SOCIOL. ,,Position de tel individu, membre de tel groupe, en face de tel problème collectif`` (J. Maisonneuve, Psychol. soc., 1950, p. 9 ds Unesco 1956).
Mesure des attitudes. Mesures qui ont pour objet la prévision des comportements à l'aide de questionnaires, échelles de notations, interviews, tests projectifs, etc.
Rem. L'enquête d'attitudes cherche à saisir les façons de réagir des individus vis-à-vis de tel problème alors que le sondage d'opinion ou Gallup s'efforce de percevoir ce que pensent les individus (d'apr. Tez. 1968).
Attitude prospective. Cf. prospective.
2. P. ext. [En parlant d'un coll.] :
13. On était ainsi amené à envisager pour les armées alliées une action offensive, à concevoir pour elles non plus seulement l'attitude passive et de consolidation que les événements leur avaient imposée depuis le 21 mars, mais une conduite active. Foch, Mémoires,t. 2, 1929, p. 39.
14. L'après-midi, à Downing Street, MM. Churchill et Eden, évidemment fort contrariés, m'exprimèrent les excuses du gouvernement britannique et sa promesse de réparer, vis-à-vis de Muselier, l'insulte qui lui avait été faite. Je dois dire que cette promesse fut tenue. Même, le changement d'attitude réciproque des Anglais et de l'amiral se révéla si complet qu'il parut bientôt excessif, comme on le verra par la suite. De Gaulle, Mémoires de Guerre,1954, p. 126.
PRONONC. : [atityd]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la dernière syll. du mot. Barbeau-Rodhe 1930 donne la possibilité d'une prononc. avec [tt] géminées : at/t/-. Fouché, Prononc. 1959, p. 320, écrit à ce sujet : ,,Il est préférable de ne pas prononcer [tt] dans (...) attitude.`` Enq. : /atityd/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1637 B.-A. (peint.) « situation, position du corps » (Poussin, Lett. à Stella ds Rob. : J'ai trouvé une certaine distribution pour le tableau de M. Chantelou et certaines attitudes naturelles, qui font voir dans le peuple juif la misère et la faim où il était réduit); 2. av. 1821 « situation dans laquelle on se trouve à l'égard de qqn; résolutions, dispositions où l'on paraît être » (Napoléon, Mémoires, t. 6, p. 320 ds Dict. hist. Ac. fr. : Nantes passa subitement de la grande frayeur à l'attitude d'une grande cité qui se lève contre la rébellion). 1 empr. à l'ital. attitudine « id. » (Kohlm. 29; Brunot t. 3, 220, t. 6, 698; Boulan Mots étr. p. 19) attesté av. 1519 (Léonard de Vinci [1452-1519] Scritti scelti, 229 ds Batt.). L'ital. lui-même est soit une réfection du lat. vulg. actitudo, -udinis (dér. de actitare, fréquentatif de agere) d'après le b. lat. aptitūdo (aptitude*) soit une réfection du b. lat. aptitūdo d'après actus (acte*) Batt.; DEI; 2 empr. à l'ital. attitudine « id. » (Bartolomeo da S.C. [1262-1347] 2-2-I, ibid.) lui-même empr. au b. lat. aptitudo (aptitude*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5 250. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 413, b) 5 834; xxes. : a) 7 449, b) 11 810.
BBG. − Bastin 1970. − Battro 1966. − Baulig 1956. − Birou 1966. − Boulan 1934, p. 19. − Bruant 1901. − Foi t. 1 1968. − Foulq.-St-Jean 1962. − Galiana Astronaut. 1963. − Giteau 1970. − Hetman 1969. − Irep 1966. − Lacr. 1963. − Lafon 1969. − Lal. 1968. − Lar. mén. 1926. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Miq. 1967. − Moor 1966. − Mucch. Psychol. 1969. − Mucch. Sc. soc. 1969. − Nysten 1814. − Piéron 1963. − Pierreh. Suppl. 1926. − Pomm. 1969. − Psychol. 1969. − Sociol. 1970. − Tez. 1968. − Unesco 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

attitude \a.ti.tyd\ féminin

  1. Situation, position du corps.
    • Belle, noble attitude.
    • L’attitude d’une statue.
    • Mettre le modèle, le peindre dans une certaine attitude.
    • L’attitude du commandement.
    • Attitude respectueuse.
    • Une humble attitude.
    • L’attitude qu’il faut prendre pour écrire.
  2. (Figuré) Apparence que l’on se donne, sentiments que l’on affecte.
    • Une pareille entreprise est une insanité ; aussi aboutit-elle à des équivoques, quand elle n'oblige pas les députés à des attitudes d'une déplorable hypocrisie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Et rien en effet dans son langage, pas plus que dans ses silences ni dans son attitude, ne décela à sa bourgeoise qu’il avait les sens aux aguets et faisait bonne garde. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Une religion qui serait seulement faite de conventions extérieures, d’attitudes et de formes serait sans action sur la conscience et ne changerait rien aux secrets de la vie intime. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Tout dépend de l’attitude à la fois culturelle, ecclésiale et personnelle de ceux qui adoptent une telle posture intellectuelle (nous avons personnellement cessé depuis longtemps de croire que la posture intellectuelle suffisait à rendre compte de l’attitude réelle d'un intellectuel !). — (Denis Müller, Les passions de l'agir juste: fondements, figures, épreuves, Fribourg (Suisse) : chez Saint-Paul, 2000, p. 13)
    • Je pense que si Strauss-Kahn avait adopté une espèce d’attitude rocardienne, c'est-à-dire bien ancrée à gauche mais moderne, il se serait trouvé très haut dans les sondages, et en bonne posture pour être finalement désigné par le PS.— (Claude Allègre, La défaite en chantant, conversations avec Dominique de Montvalon, éd. Plon & éd. Fayard, 2013)
  3. (Figuré) Situation dans laquelle on se trouve, on se maintient à l’égard de quelqu’un, des résolutions, des dispositions où l’on paraît être.
    • L’attitude de l’occupant vis-à-vis de l’occupé évolue aussi. Elle change même du tout au tout. La poigne de fer de l’hitlérisme, relâchée les premiers mois, se resserre brutalement. — (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977)
    • Quand elle comprend l'importance de rester fidèle à ses aspirations, elle mesure, avec le recul, toutes les conséquences de son attitude de dévalorisation tant sentimentalement que professionnellement. — (Christian Bourit, Je m'autorise au bonheur ! En finir avec les problèmes à répétition, Thonex : Éditions Jouvence, 2006, chap. 11)
  4. (Astronautique) (Pilotage) Orientation.

Nom commun

attitude \ˈæ.tɪ.tud\

  1. Attitude, posture, pose, position du corps.
  2. Attitude, état d'esprit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTITUDE (a-ti-tu-d') s. f.
  • 1Manière de tenir le corps. Cet acteur a de belles attitudes. L'attitude du respect, de la soumission. Voici un essai des plus beaux mouvements et des plus belles attitudes dont une danse puisse être variée, Molière, Bourg. gent. I, 2. Ils font entre eux une danse ornée de toutes les attitudes que peuvent exprimer des gens qui étudient leurs forces, Molière, Am. magn. V, intermède 6. Un comique outre sur la scène ses personnages ; un poëte charge ses descriptions ; un peintre qui fait d'après nature force et exagère une passion, un contraste, des attitudes, La Bruyère, 3. Il garde en expirant une noble attitude, Saurin, Spartac. I, 1. Il ne faut jamais sacrifier l'élocution et le style à l'appareil et aux attitudes, Voltaire, Lettr. le Kain, 16 déc. 1760.
  • 2 Fig. Disposition. Le gouvernement par son attitude a rassuré les amis de la paix.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ATTITUDE. - Ajoutez : Remarquez cependant que l'espagnol dit actitud, ce qui conduirait non à aptitudinem, mais à actitudinem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ATTITUDE, s. f. en terme de Peinture & de Sculpture, est la position ou l’action de figures en général : néanmoins il semble convenir particulierement à celles qu’on a mises dans une position tranquille. On dit l’attitude, & non l’action d’un corps mort.

On dit : cette figure est bien dessinée, bien coloriée : mais l’attitude en est desagréable. (R)

Attitude, en Ecriture, se dit de la position du corps & de la tête quand on écrit.

Il y a deux sortes d’attitude, selon la sorte d’écriture ; on a la tête un peu panchée sur la gauche pour la batarde & la coulée ; on l’a droite pour la ronde.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « attitude »

(1637) Emprunté à l’italien attitudine attesté avant 1519 (Léonard de Vinci [1452-1519] Scritti scelti, 229 ds Batt.). L'italien lui-même est soit une réfection du latin actitudo, actitudinis (→ voir actitud en espagnol et catalan, → voir atitude en portugais, → voir atitudine en roumain), dérivé de actitare, fréquentatif de agere, d'après aptitūdo, ou une réfection de ce mot d'après actus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. attitudine ; de aptitudinem, de aptus (voy. APTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « attitude »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attitude atityd

Évolution historique de l’usage du mot « attitude »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attitude »

  • Une attitude saine comprend aussi des défauts. De Albert Camus / Le Mythe de Sisyphe
  • L’attitude, non pas les circonstances extérieures, détermine le bonheur. De Rebecca Wells
  • Une attitude rigide est parfois signe de paralysie. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Votre attitude et non vos aptitudes vous donne de l’altitude. De Anonyme
  • Les attitudes, gestes et mouvements du corps humain sont risibles dans l'exacte mesure où ce corps nous fait penser à une simple mécanique. Henri Bergson, Le Rire, P.U.F.
  • La révolte est une attitude de banqueroute. De Jean-François Somcynsky / Le Diable de Mahani
  • La nationalisme est une attitude de défense, rendue nécessaire par la faiblesse de l'Etat. De Jacques Bainville / Journal
  • L’attitude est le pinceau de l’esprit. Elle colore toutes les situations. De Alexander Lockhart
  • Pour le succès, l’attitude est aussi importante que l’habileté. De Harry F. Banks
  • Il nous faut dorénavant une éducation personnelle, et non pas une attitude morale inculquée. De Max Stiner / Le faux principe de notre éducation
  • Utiliser la raison sans espoir de profit est une attitude purement sentimentale. De Roland Topor / Pense-bêtes
  • La maman est aux anges par définition, attitude que personne ne peut critiquer. De Alain Bosquet / Les Bonnes Intentions
  • Avoir la volonté d’universalité est une noble attitude pour un artiste. De Bernard Werber / Evene.fr - Septembre 2005
  • Photographier, c'est une attitude, une façon d'être, une manière de vivre. De Henri Cartier-Bresson / Entretien avec Pierre Assouline - Juillet-Août 1994
  • Un rien, (...), peut rendre une femme élégante si elle a une certaine attitude, un rayonnement. De Vanessa Bruno / Les Echos - 8 Septembre 2006
  • La moralité est l'attitude que nous adoptons vis-à-vis de personnes que nous ne pouvons pas sentir. De Oscar Wilde / Phrases et philosophies
  • Il était prudent, samedi dernier de réserver sa table dans les restaurants de la ville. Les gens étaient détendus, heureux. Certains ont fait un barbecue en famille, d’autres ont pique-niqué à la mer, d’autres ont visité le Salin ou encore fait une balade-croisière en péniche. Ils ont aussi visité les remparts, les galeries de peinture ou encore l’exposition de photos qui rappelle le temps d’avant, ou même flâner dans les ruelles encore fleuries. C’est tout simplement délicieux de reprendre goût à tout cela. Les gens flânent un cornet de glace à la main. Les sourires des commerçants et des restaurateurs sont contagieux. On sent qu’ils sont heureux de retrouver leur clientèle et leur activité. Tout se passe dans la zen attitude. " Nous avons le temps !", disent certains. " Oui nous dégustons ce temps retrouvé en ce premier jour de l’été, le plus long de l’année. Il finirait par nous faire oublier cet étrange printemps qui nous a tous traumatisés à des degrés divers ", poursuit ce promeneur qui conclut : " Nous aurions envie de nous serrer dans les bras. Il ne le faut pas ! Pas encore ! Ne l’oublions pas. " midilibre.fr, La cité reprend goût à la vie dans la zen attitude - midilibre.fr
  • C’est un chien qui n’aime pas être enfermé seul trop longtemps à la maison. Il se sent abandonné et passe ses nerfs en rongeant les pantoufles, les couvertures ou les édredons. Il lui faut beaucoup d’exercice en compagnie de son maître. Joueur, il saura divertir, mais aussi veiller sur les enfants. Son éducation doit être positive, il pourra montrer les dents si on est brutal. Sur le terrain il a la fameuse « fox-terrier attitude » : il ne renonce jamais. Un comportement qui doit nous inspirer à la campagne comme en ville. , Terrier attitude - Le Betteravier français
  • "J'ai entendu quelques nouvelles pas géniales à propos l'attitude de Guendouzi, sur le fait d'avoir un peu d'humilité, a lancé le consultant de 55 ans. On veut des joueurs confiants et parfois un peu arrogants sur le terrain mais il n'est pas assez bon pour parler et critiquer les autres." RMC SPORT, Arsenal: un ancien joueur tacle Guendouzi sur son attitude
  • Jacques Dutronc et Françoise Hardy : leur fils surpris par leur attitude face au Covid Gala.fr, Jacques Dutronc et Françoise Hardy : leur fils surpris par leur attitude face au Covid - Gala

Images d'illustration du mot « attitude »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « attitude »

Langue Traduction
Anglais attitude
Espagnol actitud
Italien atteggiamento
Allemand einstellung
Chinois 态度
Arabe موقف سلوك
Portugais atitude
Russe отношение
Japonais 姿勢
Basque jarrera
Corse attitudine
Source : Google Translate API

Synonymes de « attitude »

Source : synonymes de attitude sur lebonsynonyme.fr
Partager