Incertain : définition de incertain


Incertain : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INCERTAIN, -AINE, adj.

A. − [En parlant d'un inanimé]
1. Qui n'est pas connaissable avec précision. Synon. imprécis, indéterminé; anton. certain, exact, précis.Un résultat incertain :
1. ... le biologue, s'appuyant sur un point de départ qui peut être plus ou moins probable, mais incertain et non susceptible d'être vérifié par le calcul, ne peut raisonner et tirer une conclusion certaine par la seule force de la logique. C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 213.
Qui peut être mis en doute. La sincérité ou l'intelligence du croyant est toujours incertaine aux yeux de l'incroyant (Valéry, Variété II,1929, p. 115).
2. Qui n'est pas prévisible, dont le résultat n'est pas acquis d'avance. Synon. douteux, hasardeux, hypothétique, indécis, problématique; anton. assuré, certain, garanti, prévisible, probable, sûr.Cette conviction que la vie humaine n'est plus qu'un incertain combat livré entre l'enfer et le ciel (Huysmans, À rebours,1884, p. 211).Avant de partir pour le service, avant cet exil de cinq années, au retour incertain (Loti, Pêch. Isl.,1886, p. 16).Elle n'avait pas osé employer la calomnie et le mensonge, armes incertaines qui se retournent parfois contre celui qui les emploie (H. Bazin, Vipère,1948, p. 178).
[En parlant d'un espace temporel] Dans lequel on ne peut fixer avec précision le passage d'un état à un autre. La minute incertaine où nous flottons entre l'état de sommeil et l'état de veille (Green, Journal,1935, p. 32).Rue d'Ulm, on traversait cette époque incertaine où, les examens achevés, on en attend les résultats dans un extrême désœuvrement (Nizan, Conspir.,1938, p. 26).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Je vais donc tâtonnant, hésitant, supposant, et ne m'en trouve pas plus mal; car c'est précisément le vague, l'incertain, le douteux qui fait l'aliment comme le charme de la flânerie (Toepffer, Nouv. genev.,1839, p. 137):
2. ... si l'homme se lance dans l'incertain, si c'est pour l'incertain qu'il donne parfois sa vie, c'est afin de tirer de l'action même une certitude nouvelle : l'action traverse toujours une ténébreuse région; elle entre dans le nuage pour trouver au delà plus de clarté. Blondel, Action,1893, p. 299.
3. Qui n'est pas stable.
a) [En parlant du temps] Synon. changeant, instable, variable.Le temps est toujours incertain; il gèle et dégèle (Napoléon Ier, Lettres Joséph.,1807, p. 135).− Pourquoi, (...) chère amie, par un ciel toujours incertain, n'avoir emporté qu'une ombrelle? − C'est un en-tout-cas, me dit-elle (Gide, Paludes,1895, p. 138).
[En parlant du vent] On devient le roseau qui ondule à tous les souffles et qui ne se redresse que dans le calme incertain et fugitif des airs (Amiel, Journal,1866, p. 520).
b) [En parlant de la démarche, des gestes] Synon. chancelant, hésitant; anton. assuré.[Cette chatte est] longue et balancée sur de longues pattes, elle va du pas incertain des vierges (Colette, Dialog. bêtes,1905, p. 24).[Maria] écarta d'une main incertaine le linge mouillé de son front (Mauriac, Désert amour,1925, p. 212).
Rare. [S'appliquant à un subst. désignant la personne] Je suis content d'être rentré. Dans les rues, tout me tourne, je suis hébété, incertain, ivre (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 225).
c) [En parlant d'une source lumineuse, d'une perception] Synon. instable, mouvant, scintillant, vacillant; anton. fixe.Les jeux de la lumière incertaine que projette la veilleuse dans les plis du calicot rouge (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 8).Les rues, les bords des canaux, dont je croyais voir se refléter dans les yeux brillants d'Albertine, comme dans les glaces incertaines d'une rapide voiture, les feux innombrables et fuyants (Proust, Prisonn.,1922, p. 385):
3. ... le ciel déjà tout noir se dressait comme un mur. Dessus, les étoiles brillaient comme des gouttes de rosée. Chacune à son tour, toutes blanches, elles perlaient et se fixaient dans le tremblotement de leurs petits feux incertains... Ramuz, A. Pache,1911, p. 93.
Mal assuré. Synon. faible, fugace.Incertaine d'abord, cette voix plaintive longuement poussée, se rapprochait, s'enfla, devint cruelle (Flaub., St Julien l'Hospitalier,1877, p. 119).Ce fut (...) un des premiers éclairs de ma conscience; lueur fugitive, encore bien incertaine, bien insuffisante à percer l'épaisse nuit où ma puérilité s'attardait (Gide, Si le grain,1924, p. 369).
Trouble. Au dehors, les ombres louches ont un trafic incertain dans les mailles de la lumière électrique, il y a des êtres qui attendent, des marchandages, des menaces, des supplications (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 192).
4. Qui n'a pas de contours précis, nets. Synon. confus, flou, imprécis, indécis, vague.
a) [En parlant de formes, de lignes, de perceptions] Pour les yeux non plus, rien n'est incertain ou confus dans Venise. Nous y recueillons sans trêve des images distinctes, qui jamais ne se heurtent, et, de quelque point qu'on les embrasse, elles se disposent merveilleusement (Barrès, Amori,1902, p. 26).Le vent au loin courait sur les Landes, atteignait ces rives incertaines où les derniers pins s'écartent devant les vignes sacrées de Sauternes (Mauriac, Génitrix,1923, p. 375).V. flexueux ex.
b) Au fig. Non défini, non affirmé. Mais cet instinct de classe est souvent incertain et mêlé (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 6).
5. [Avec des subst. désignant les mouvements, les expressions du visage ou le comportement d'une pers.] Qui manifeste l'hésitation, les doutes, le désarroi (infra sens B). M. Ampère, le professeur de mathématiques, errait d'un air incertain et timide au milieu des personnes (Delécluze, Journal,1825, p. 246).Le comte examinait tantôt les trois garçons et tantôt les trois filles, avec des yeux incertains, qui allaient d'une tête à l'autre, troublés d'angoisses (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Inutile beauté, 1890, p. 1153).Alors il avait soulevé les affreux verres, et son pauvre regard clignotant, incertain, m'était entré douloureusement dans le cœur (Gide, Si le grain,1924, p. 352):
4. Il y a un silence, puis Schneider relève la tête avec un sourire incertain : « Il faut bien faire quelque chose, non? N'importe quoi (...) » Sartre, Mort ds âme,1949, p. 266.
[En parlant du caractère, des relations interpersonnelles] Humeur incertaine. Les relations des hommes-filles sont incertaines, leur humeur est à secousses, leur exaltation à surprises, leur tendresse à volte-face, leur enthousiasme à éclipses (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Homme-fille, 1883, p. 614).
B. − [En parlant d'une pers.] Qui hésite à croire quelque chose, à choisir entre plusieurs hypothèses, plusieurs lignes de conduite. Synon. hésitant, indécis, irrésolu; anton. assuré, décidé, déterminé, résolu.Parmi les courtisans il y en avait un grand nombre qui hésitait, encore incertain entre la Ligue et le roi (Mérimée, Portr. hist. et littér.,1870, p. 16).Et encore le clergé et la noblesse étaient divisés, incertains. Il y a des privilèges que les privilégiés renoncent à défendre (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 44).J'avançais incertain : entrerais-je? Ou ne repartirais-je pas plutôt sans l'avoir vue, sans avoir cherché à la voir? (Gide, Porte étr.,1909, p. 574):
5. « Pauvre France, disait-il [l'Empereur], quelles seront tes destinées? Surtout qu'est devenue ta gloire? Quelles sont tes espérances, tes ressources? Un roi sans système, incertain, à demi-mesures, quand elles devraient être positives et extrêmes. Une ombre de ministère, quand il lui faudrait tant de force et de talent! (...) » Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 303.
6. Madame de Vaubert était loin elle-même de cette mâle assurance qu'elle avait montrée d'abord. Non qu'elle eût abandonné la partie (...) mais, quoi qu'elle pût dire pour le rassurer, le marquis la sentait hésitante, incertaine, troublée, irrésolue. Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 198.
Incertain de.Je la regardai (...), incertain encore de sa traîtrise (Gracq, Syrtes,1951, p. 277).Ma perfection s'était ébréchée; j'étais incertaine de moi-même et vulnérable (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 113).
Incertain si.Et il resta incertain si elle n'avait pas caché quelqu'un dont elle avait voulu faire souffrir la jalousie ou allumer les sens (Proust, Swann,1913, p. 373):
7. C'est avec une sorte de crainte que je touche à l'énigme de mes impressions du commencement de la vie, − incertain si bien réellement je les éprouvais moi-même ou si plutôt elles n'étaient pas des ressouvenirs mystérieusement transmis... Loti, Rom. enf.,1890, p. 1.
Qui a le caractère instable, changeant. La simplicité ne va pas sans cohésion intérieure, et je suis toujours changeant, défiant, muable, incertain, partagé (Amiel, Journal,1866, p. 435):
8. Je suis moi-même plus incertain, plus variable que ce climat bizarre. Ce que j'aime aujourd'hui, ce qui ne me déplaît pas, lorsque vous l'aurez lu, me déplaira peut-être, et le changement ne sera pas grand. Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 160.
En emploi subst. Cette confiance superbe que vous respirez subjugue, dès l'abord, les timides et les incertains (Barrès, Barbares,1888, p. 214).
REM.
Incertainement, adv.a) Sans certitude. Nous ne connaissons rien qu'imparfaitement et incertainement (Lamennais, Indifférence, t. 2, 1817-23, p. 28).b) D'une manière instable. Marc fort incertainement perché sur le toit (...) avait perdu l'équilibre (Gide, Retour Tchad,1928, p. 903).c) D'une manière hésitante, irrésolue. Ce que je crois également, c'est que les goûts impérieux, irrépressibles, tant homo qu'hétérosexuels, sont assez rares et qu'un grand nombre d'êtres restent de goût mobile, ad libitum, flottant, sans conviction, sans vocation (...) et recherchent incertainement la volupté, seule certaine (Gide, Journal,1932, p. 1145).
Prononc. et Orth. : [ε ̃sε ʀtε ̃], fém. [-εn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1329 « qui n'est pas fixé, déterminé à l'avance » (Doc. ds Mémoires de la société de l'histoire de Paris, t. 1, p. 205); 2. 1501 « qui n'est pas certain, sûr » (Jardin de Plaisance, CII ro, éd. E. Droz et A. Piaget, t. 1); 3. 1531 incertein « dont le résultat n'est pas certain » (Est., s.v. incertus); 4. 1556 « vague; dont la forme, la nature n'est pas nette, claire » (Ronsard, Second Livre des hymnes, 67 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 8, p. 296); 5. 1559 emploi substantivé « ce qui n'est pas connu avec certitude » (Amyot, Vies des hommes illustres, Numa, 9 ds Littré, s.v. certain). B. 1. Fin xives. « qui est dans l'ignorance au sujet de quelque chose » (E. Deschamps, Ballade, 1489 ds Œuvres, éd. G. Raynaud, t. 8, p. 202 : peuple incertain); 2. 1555 « qui manque de certitude, de décision, de détermination » (Peletier du Mans, Art poëtique, éd. A. Boulanger, p. 69); 3. 1564 incertain de (Indice et recueil universel de tous les mots principaux des livres de la Bible ds FEW t. 4, p. 622a). Dér. de certain*; préf. in-1*; d'apr. le lat. class. incertus adj. « qui n'est pas précis, pas fixé; sur quoi on n'a pas de certitude » et subst. neutre « incertitude ». Fréq. abs. littér. : 1 872. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 358, b) 1 603; xxes. : a) 2 275, b) 2 867.

Incertain : définition du Wiktionnaire

Adjectif

incertain

  1. Qui n’est pas certain, pas assuré.
    • Je semble défier la mort et pourtant je ne peux protéger les corps meurtris. Les soldats vont encore être obligés de faire des sacrifices pour un résultat plus qu’incertain, probablement un échec. — (Jean-Louis Riguet, Aristide, la butte meurtrie (Vauquois 1914-1918), Éditions Dédicaces, 2014)
    • La victoire fut longtemps incertaine.
    • Nouvelle incertaine.
  2. Qui n’est pas fixé, pas déterminé.
    • L’heure de la mort est incertaine.
    • à une époque incertaine.
  3. Qui est variable, mal assuré.
    • Mais tous font état d'un système d'une complexité inouïe. Dans les faits, sa mise en œuvre se révèle coûteuse, incertaine, voire même ubuesque. — (Olivier James, Reach: Le casse-tête des industriels, dans L'Usine nouvelle, n° 3195 du 3 juin 2010)
    • Le temps est bien incertain.
    • Le succès de cette entreprise resta longtemps incertain.
    • Il répond d’un ton incertain, avec une voix mal assurée.
  4. Qui n’a pas une forme ou une nature bien arrêtée.
    • Cette panoplie de données objectives et quantifiées permet de dépasser largement l’approche intuitive, pifométrique et incertaine qui reste la plus souvent celle de la psychologie historique. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 50)
    • Une démarche incertaine.
    • Des mouvements incertains.
    • Une lueur incertaine.
    • Des regards incertains.
  5. En parlant des personnes, qui manque de certitude ou de résolution.
    • Je suis incertain de ce qui pourra m’arriver.
    • Je suis incertain de ce que je dois faire.

Nom commun

incertain \ɛ̃.sɛʁ.tɛ̃\ masculin singulier

  1. Substantif de l’adjectif.
    • Quitter le certain pour l’incertain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Incertain : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCERTAIN, AINE. adj.
Qui n'est pas certain. Le succès est fort incertain. Rien n'est plus incertain. La victoire fut longtemps incertaine. L'avenir est incertain. Chances incertaines. Nouvelle incertaine. Substantivement, Quitter le certain pour l'incertain. Il signifie encore Qui n'est pas fixé, qui n'est pas déterminé. L'heure de la mort est incertaine. À une époque incertaine. Il signifie aussi Qui est variable, mal assuré. Le temps est bien incertain. Le succès de cette entreprise resta longtemps incertain. Il signifie encore Qui n'a pas une forme, une nature bien arrêtée. Une démarche incertaine. Des mouvements incertains. Une lueur incertaine. Des regards incertains. En parlant des Personnes, il signifie Qui manque de certitude ou de résolution. Je suis incertain de ce qui pourra m'arriver. Je suis incertain de ce que je dois faire.

Incertain : définition du Littré (1872-1877)

INCERTAIN (in-sèr-tin, tè-n') adj.
  • 1Qui n'est pas certain. La nouvelle de Brisacier est toute assurée… il est à la Bastille, et sa destinée est encore incertaine entre la potence et le duché, Sévigné, 9 oct. 1676. Combien de fois s'est-on plaint que les affaires n'avaient ni de règle ni de fin…, que le nom du prince était employé à rendre tout incertain…, Bossuet, le Tellier. J'entretins la sultane, et, cachant mon dessein, Lui montrai d'Amurat le retour incertain, Racine, Bajaz. I, 1. L'intérêt ne gouverne pas toujours les souverains : il y a aussi de l'honneur parmi eux ; et ils devraient songer que cet honneur, quand il est assuré, vaut mieux qu'une province incertaine, Voltaire, Ann. Emp. Frédéric d'Autriche, 1441. Il associa à ses vues Diego d'Almagro, dont la naissance était incertaine, mais dont le courage était éprouvé, Raynal, Hist. phil. VII, 4.
  • 2Variable, peu sûr. Le temps est incertain. La faveur des rois est incertaine.
  • 3Qui n'est pas fixe, déterminé. L'heure de la mort est incertaine. De vos ans passagers le nombre est incertain, Racine, Athal. II, 9. Ce qu'il y a de certain dans la mort est un peu adouci par ce qui est incertain, La Bruyère, XI.
  • 4Qui n'a pas une forme, une nature bien arrêtée. Toutes les autres parties du corps, encore faibles et délicates, n'ont que des mouvements incertains et mal assurés, Buffon, Hist. nat. homme, Œuvres, t. IV, p. 182. Ce fut alors que l'on vit s'élever de plusieurs points [dans Smolensk] d'épaisses et noires colonnes de fumée, qu'éclairèrent ensuite, par intervalles, des lueurs incertaines, puis des étincelles ; enfin de longues gerbes de feu jaillirent de toute part, Ségur, Hist. de Nap. VI, 4.

    Terme de beaux-arts. Dessin incertain, dessin dont les contours, n'étant pas tracés d'une main ferme, manquent de justesse et de précision.

    Terme de maçonnerie. Joints incertains, joints irréguliers entre des pierres de différentes dimensions.

  • 5Incertain de…, qui est dans le doute sur…, en parlant des personnes. Je suis encore incertain du chemin que je prendrai, Voiture, Lett. 37. Infortuné, proscrit, incertain de régner, Dois-je irriter les cœurs au lieu de les gagner ? Racine, Bajaz. II, 1. Toujours je vous croirais incertain de ma foi, Racine, Mithr. IV, 4. Du choix d'un successeur Athènes incertaine Parle de vous, Racine, Phèd. II, 2. A leur naissance incertains d'un berceau, D'une goutte de lait, d'un abri, d'un lambeau Qui de leurs membres nus écarte la froidure, Delille, la Pitié, II.

    Qui est dans l'indécision sur. Le trouble semble croître en leur âme incertaine, Racine, Phèd. V, 5. Sur l'incertain Coucy mon cœur a trop compté, Il a vu ma fureur avec tranquillité, Voltaire, Adél. du Guesclin. V, 1. Vous, sénat incertain, qui venez de m'entendre, Choisissez à loisir le parti qu'il faut prendre, Voltaire, Rome sauv. IV, 6.

    Il se dit aussi, en ce sens, du caractère, du courage, etc. J'ai trouvé son courroux chancelant, incertain, Et déjà remettant sa vengeance à demain, Racine, Athal. III, 3.

  • 6 Terme de manége. Cheval incertain, cheval qui ne connaît pas encore bien le manége, et qui n'est pas sûr de ce qu'on lui demande.

    On le dit quelquefois des personnes en un sens analogue. Maître Laplanche, dit le professeur…, tous ceux qui s'asseyent à ma table vous proclament potagiste de première classe… ; mais je vois avec peine que vous n'êtes encore qu'un friturier incertain, Brillat-Savarin, Physiol. du goût, Méditation VII.

  • 7 S. m. Ce qui est douteux, peu certain. Quitter le certain pour l'incertain. Saint Augustin a vu qu'on travaille pour l'incertain, sur mer, en bataille…, Pascal, Pensées, art. V, 9, éd. HAVET. Travailler pour l'incertain, aller sur mer, passer sur une planche, Pascal, ib. V, 14.

    L'incertain, payement d'une valeur fixe en une somme tantôt plus forte, tantôt moindre.

HISTORIQUE

XVIe s. Un esclair qui scintille à longue pointe aiguë Fait un jour incertain du milieu de la nuit, Ronsard, 847. Tu bastiras sur l'incertain du sable, Ronsard, 11. Il est incertain où la mort nous attende, Montaigne, I, 76.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Incertain : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INCERTAIN, adj. (Gram.) Voy. Incertitude.

Incertain, (Maréchalerie.) se dit des chevaux qui ne sont pas fermes dans le manége dont on les recherche, ou qui ne le savent pas bien encore. On dit ce cheval est incertain, inquiet & turbulent ; il faut le confirmer dans tel & tel manége. Voyez Confirmer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « incertain »

Étymologie de incertain - Littré

In… 1, et certain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de incertain - Wiktionnaire

Du français « certain » avec le préfixe de négation « in- ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incertain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incertain ɛ̃sɛrtɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « incertain »

  • L’édition 2020 du Salon international de l’alimentation (Sial), qui devait réunir des professionnels de l’agroalimentaire du monde entier en octobre, près de Paris, a été annulée en raison du « contexte sanitaire international incertain », ont annoncé ce vendredi ses organisateurs. Cet événement dédié aux professionnels, organisé tous les deux ans depuis 1964, réunit d’ordinaire 300 000 participants sur cinq jours au parc des expositions de Villepinte, près de Paris. Le Telegramme, Le Salon international de l’alimentation de Paris annulé - Agroalimentaire - Le Télégramme
  • Des tonnes de gravats en tout genre ont déjà été enlevés. Les opérations de nettoiement se poursuivent. Une fois dépolluée et nettoyée l'ancienne plaine maraîchère enfouie sous "la mer de déchets" sera transformée. Mais son avenir est encore incertainFrance 3 Paris Ile-de-France, Forêt, énergie renouvelable ou hydroponie, l'avenir incertain de la plaine enfouie sous la "mer de déchets"
  • La situation économique du pays reste donc très incertaine au moment où d’autres grandes économies, notamment les Etats-Unis, sont toujours aux prises avec le coronavirus. Si la Chine a été l’un des premiers Etats à prendre le dessus sur l’épidémie, la deuxième économie mondiale peine encore à relancer véritablement son économie. rts.ch, L'économie chinoise rebondit, mais son avenir reste incertain - rts.ch - Economie
  • Le Français va subir une opération du coude droit qui rend sa participation à Roland-Garros incertaine. Sport24, Opéré du coude, Pouille est incertain pour Roland-Garros - Roland-Garros - Tennis
  • Certaine est la mort, incertain le jour, L'heure personne ne la connaît, C'est pourquoi fais le bien, en pensant Que chaque heure peut être la dernière. De Anonyme
  • La solution recherchée, on la découvre souvent tout près de soi, alors pourquoi chercher l'incertain, l'impossible. Les abus conduisent-ils toujours à l'abîme ? De Pierre Bellemare / Remords dans l'ombre
  • Quand le passé a été rude, le présent difficile et l'avenir incertain, à qui s'adresser ? Où tourner ses regards avec espoir, sinon vers le ciel ? De Georges Isidore Barthe / Drames de la vie réelle
  • La violence est un écosystème. Un équilibre à moitié clos, incertain, qui a besoin d'un oxygène particulier, et d'une spirale de conditions particulières. De Patrick Chamoiseau / Libération - 27 novembre 1999
  • Il faut s’exprimer uniquement à travers soi-même, ce qui nous vient des autres est encombrant, incertain et surtout inutile. De Francis Picabia
  • C'est l'instable qui est le fixe. C'est sur l'incertain qu'il faut baser. De Eugène Delacroix / Lettre à J.B. Pierret
  • La musique n’a rien d’obligatoire. Ça me plaît que l’avenir soit incertain. De Christophe Miossec / Télérama, 4 février 2015
  • La religion participe souvent du mythe du progrès qui nous protège des terreurs d’un futur incertain. De Frank Herbert / Dune
  • Avenir : Sombre, incertain, complexe mais aussi ouvert, flexible, changeant... Comme l’économie et comme les technologies. De Luc Fayard / Dictionnaire impertinent des branchés
  • Le vrai génie réside dans l’aptitude à évaluer l’incertain, le hasardeux, les informations conflictuelles. De Winston Churchill
  • S’il est incertain que la vérité que vous allez dire soit comprise, taisez-la. De Maurice Maeterlinck / Le double jardin
  • Ignorant d’où je viens, incertain où je vais. De Alphonse de Lamartine / L’homme
  • Il n'est pas certain que tout soit incertain. De Blaise Pascal / Pensées
  • Si tout est incertain, pourquoi craindre quelque chose ? De Solon
  • Malheur aux incertains et aux parcimonieux ! On périt par défaut bien plus que par excès. Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse, Sur l'optimisme en politique, Gallimard
  • Rien n'est moins sûr que l'incertain. André Isaac, dit Pierre Dac, L'Os à moelle, Julliard

Traductions du mot « incertain »

Langue Traduction
Corse incerta
Basque incierto
Japonais 不確実
Russe неуверенный
Portugais incerto
Arabe غير مؤكد
Chinois 不确定
Allemand unsicher
Italien incerto
Espagnol incierto
Anglais uncertain
Source : Google Translate API

Synonymes de « incertain »

Source : synonymes de incertain sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incertain »



mots du mois

Mots similaires