Ambigu : définition de ambigu


Ambigu : définition du Wiktionnaire

Adjectif

ambigu \ɑ̃.bi.ɡy\

  1. Qui peut être compris dans deux sens.
    • Réponse ambiguë.
    • Paroles ambiguës.
    • Parler en termes ambigus.
    • Des signes ambigus.
    • Des preuves ambiguës.
    • Les oracles étaient souvent ambigus.
  2. (Par extension) Qui, par manque de précision, peut désigner plusieurs choses.
    • L’appellation « jambon d’Aoste » était ambiguë car il y a deux villes de ce nom qui en produisent, une en Italie et une en France. Un règlement a résolu ce problème.
    • Le rôle quelquefois ambigu de certaines coopératives forestières en matière de commercialisation a souvent été source de conflits. — (Maurice Chalayer, La Scierie française et ses enjeux, 2005)
  3. Qui réunit deux qualités, deux natures opposées.
    • Caractère ambigu.
    • Façon de vivre ambiguë.

Nom commun

ambigu \ɑ̃.bi.ɡy\ masculin

  1. Mélange de choses opposées.
    • Cette femme est un ambigu de prude et de coquette.
  2. (Désuet) Repas où l’on servait à la fois les viandes et le dessert.
    • N’importe, Zéphyrine, il ne faut pas oublier que M. Nivières est jeune et qu’il peut avoir encore faim, au moment de s’endormir. Faites-lui mettre un ambigu dans son appartement. — (George Sand, Les Dames vertes, Calmann-Lévy, 1883, p. 10)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ambigu : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMBIGU, UË. adj.
Qui peut être pris dans deux sens. Réponse ambiguë. Paroles ambiguës. Parler en termes ambigus. Des signes ambigus. Des preuves ambiguës. Les oracles étaient souvent ambigus. Il signifie aussi Qui réunit deux qualités, deux natures opposées. Caractère ambigu. Façon de vivre ambiguë. Il s'emploie aussi comme nom masculin. Cette femme est un ambigu de prude et de coquette. Un ambigu s'est dit d'un Repas où l'on servait à la fois les viandes et le dessert. Un déjeuner, un dîner, un souper servi en ambigu.

Ambigu : définition du Littré (1872-1877)

AMBIGU (an-bi-gu, guë. On met le tréma pour indiquer que gue ne se prononce pas ghe, mais que l'u y est articulé) adj.
  • 1Qui est à plusieurs sens, et par conséquent d'un sens incertain. Langage ambigu. Martian n'en a parlé qu'en termes ambigus, Corneille, Othon, I, 3. Ce n'est pas s'expliquer en termes ambigus, Molière, Sgan. 16.
  • 2 Par extension. Il se tenait dans un état ambigu entre les poissons et les oiseaux, Pascal, P. Jés. 8. Aristote a dit que le phoque était d'une nature ambiguë et moyenne entre les animaux aquatiques et terrestres, Buffon, Phoque. Le chapeau ambigu, couvert d'un étui de toile cirée, Hamilton, Gramm. 8.
  • 3S. m Repas où l'on sert à la fois les viandes et le dessert On nous a dressé un somptueux ambigu. C'étaient des ambigus qui partaient de France pour renchérir, au milieu de Londres, sur les collations du roi, Hamilton, Gramm. 7.
  • 4 Fig. Mélange de choses contraires. C'est un ambigu de précieuse et de coquette, Molière, Préc. rid. 1.
  • 5Sorte de jeu de cartes qui réunit plusieurs manières de jouer propres à divers jeux, ce qui s'opère avec un jeu dont on retire toutes les figures.

SYNONYME

AMBIGU, ÉQUIVOQUE, AMPHIBOLOGIQUE, LOUCHE. Ce qui est ambigu offre plusieurs sens. Ce qui est équivoque offre deux sens. Ce qui est amphibologique offre un sens incertain, à cause que la construction grammaticale est mauvaise. Ce qui est louche n'a pas de netteté, par la faute, soit de la construction, soit de l'expression. Ambigu et équivoque sont plus généraux et ne supposent pas une faute, soit d'expression, soit de construction.

HISTORIQUE

XVIe s. Le parler obscur, ambigu et fantastique du jargon prophétique, Montaigne, I, 47. La victoire qui jusques alors avoit esté suspense et en ambigu, se commença d'incliner à l'ennemy, Du Bellay, M. 374.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ambigu : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMBIGU, adj. (Gramm.) ce mot vient de ambo, deux, & de ago, pousser, mener. Un terme ambigu présente à l’esprit deux sens différens. Les réponses des anciens oracles étoient toûjours ambiguës ; & c’étoit dans cette ambiguité que l’oracle trouvoit à se défendre contre les plaintes du malheureux qui l’avoit consulté, lorsque l’évenement n’avoit pas répondu à ce que l’oracle avoit fait espérer selon l’un des deux sens. Voyez Amphibologie. (F)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Ambigu : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « ambigu » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « ambigu »

Étymologie de ambigu - Littré

Ambiguus, de ambigere, douter, de amb, autour (voy. AMBE), et igere, pour agere, pousser (voy. AGIR) ; mot à mot, qui pousse de deux côtés.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ambigu - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin ambiguus, de ambigere, (« douter »), de amb (« autour »), et igere pour agere (« pousser ») ; mot à mot, « qui pousse de deux côtés » Référence nécessaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ambigu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ambigu ɑ̃bigy play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ambigu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ambigu »

  • Et ce, d’une manière beaucoup plus rapide qu’auparavant. Constituant ainsi une sorte de soupape de sécurité qui a permis à la vie de continuer et ce, malgré la propagation mortifère du Covid-19. Ce qui a poussé certains analystes à lui coller le qualificatif de «mondialisation ambiguë». Ouvrant, ainsi, la voie à une nouvelle étape dans le processus de mondialisation, désormais, en construction. , LA MONDIALISATION AMBIGUË, UNE SOUPAPE DE SÉCURITÉ - Maroc Hebdo l'actualité du Maroc
  • Né à Nantes, formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris et ayant mené carrière des deux côtés de la Manche, Jacques Joseph Tissot, est un artiste majeur de la seconde moitié du XIXe siècle, à la fois ambigu et fascinant. S'il est très régulièrement représenté dans les expositions dédiées à cette période, cette rétrospective est la première qui lui est consacrée à Paris depuis celle organisée au Petit Palais en 1985. , Que faire à Paris ce vendredi 26 juin ?
  • Musée d’Orsay: Les expositions « Au pays de monstres, Léopold Chauveau (1870-1940) » et « James Tissot. L’ambigu moderne (1836-1902) » sont toutes deux prolongées jusqu’au 13 septembre. Et les expositions « Aubrey Beardsleey (1872-1898) » et « Léon Spilliaert (1881-1946), lumière et solitude » sont reportées pour la rentrée.  Toutelaculture, Agenda des réouvertures de la semaine du 25 juin - Toutelaculture
  • Cyrille Sciama : « Une jeune femme élégamment vêtue prend la pose dans une chambre. Son caraco rouge tranche vivement avec le décor. Elle porte des chaussons de danse. Est-elle une ballerine ? A sa droite un portfolio indique un goût pour l’art. Sa pose faussement nonchalante, son regard franc mais aussi le miroir et le décor très étudié renvoient à Ingres. Cette demoiselle, modèle d’atelier, a peut-être quelques secrets bien cachés. Tissot joue ainsi avec le spectateur, voyeur d’une scène ambiguë. » RMN-GRAND PALAIS (MUSÉE D’ORSAY)/HERVÉ LEWANDOWSKI Le Monde.fr, Au Musée d’Orsay, James Tissot, entre sujets littéraires et peinture de genre
  • L'érotisme, commercialement, est une chose ambiguë car si tout le monde convoite la vie érotique, tout le monde aussi la hait comme la cause de ses malheurs, de ses frustrations, de ses envies, de ses complexes, de ses souffrances. De Milan Kundera / L’Identité
  • La tournure des gens est si ambiguë qu'il suffit de se montrer tel qu'on est pour vivre ignoré et caché. De Elias Canetti
  • Croire en Dieu, c'est vivre par quelque chose qui n'existe d'aucune manière dans le monde, sinon dans le langage ambigu de ces phénomènes que nous appelons chiffres ou symboles de la transcendance. De Karl Jaspers / Introduction à la philosophie
  • « Islam », mot ambigu qui désigne à la fois une religion, une civilisation millénaire et des hommes. De Rémi Brague / Le Figaro, 17 janvier 2015
  • Le silence est un message ambigu qui ne peut être décodé que par des paroles. De Anonyme
  • Un jardin, c'est un lieu ambigu. De Ghislaine Schoeller / Marie d'Ispahan

Traductions du mot « ambigu »

Langue Traduction
Portugais ambíguo
Allemand zweideutig
Italien ambiguo
Espagnol ambiguo
Anglais ambiguous
Source : Google Translate API

Synonymes de « ambigu »

Source : synonymes de ambigu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ambigu »


Mots similaires