Certain : définition de certain


Certain : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CERTAIN1, AINE, adj. et pron. indéf.

I.− Adj. indéf., var. en genre et en nombre, toujours placé avant le subst. Exprime l'indétermination, qui porte sur l'identité, la quantité ou la qualité.
A.− Au sing., empl. avec l'art. indéf., ou, except. sans article.
1. [Le subst. désigne une pers. ou une chose concr.] Certain(e), sans abolir l'indétermination de l'identité, individualise, souligne la spécificité (connue ou censée être connue) :
1. La famille, d'où chacun émane, appartient toujours à une cité quelconque, et même à une certaine église. Mais ce dernier lien étant plus faible, il comporte plus de variations, quoiqu'elles ne soient jamais arbitraires. Comte, Catéchisme positiviste,1852, p. 148.
2. l'ours. − Je me suis permis de lire une certaine lettre que tu as toujours avec toi. Elle est joliment bien tournée. Claudel, L'Ours et la lune,1919, 3, p. 609.
[Sans art., souvent pour souligner le caractère allusif d'une assertion] :
3. − Oh! que non! On ne se moque pas d'un préfet, dit en ricanant M. de Riquebourg, choqué du mot. Nous avons certain dossier, avec sept lettres originales du sieur Crochard. Stendhal, Lucien Leuwen,t. 3, 1836, p. 82.
4. ... il suivait par moment certaine ligne du parquet, et puis une autre parallèle, se donnant la tâche de ne pas mettre le pied à côté... Ramuz, Aimé Pache, peintre vaudois,1911, p. 198.
5. ... l'article du Miroir universel, je peux vous affirmer qu'il a été inspiré à certain petit monsieur que je préfère ne pas nommer par une grande firme anglaise de munitions et d'armements. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Cécile parmi nous, 1938, p. 182.
2. [Le subst. désigne un comportement, une activité] Certain exprime le caractère particulier difficile à préciser ou la faible mais réelle quantité. Il lui parle sur un certain ton; un certain sourire; il faut un certain courage pour lui tenir tête :
6. Gilbert se prit à penser qu'il ne lui déplaisait pas. Il en conçut un certain orgueil, mais un plaisir modéré. Arland, L'Ordre,1929, p. 226.
7. Elle avait pour lui un certain dédain : ce dédain que les femmes intimement confiantes dans leur mari ont à l'égard de ces amis dont il a parlé trop minutieusement devant elles pour ne pas les déprécier à la longue. Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 136.
Littér., sans art. :
8. Les médecins ont encore certaine influence. Ils poussent les infirmières qu'ils ont distinguées. La politique n'a pas encore fait intrusion. De telle sorte que les surveillantes sont généralement bien. Barrès, Mes cahiers,t. 9, 1911-12, p. 177.
9. ... il [Henry James] modérait parfois son « humour », ironie qui trahissait certaine condescendance, mais cachait une tendresse réelle, comme d'un grand homme pour sa nourrice. Blanche, Mes modèles,1928, p. 151.
3. [Le subst. désigne un moment du temps, une grandeur, un rapport, etc.] Certain est équivalent de donné, fixé, défini avec en outre l'idée que la précision pourrait être donnée si on l'exigeait. Un certain soir, un certain nombre de...; sous un certain angle :
10. Cependant il y a des ferments qui agissent, en apparence, en quantités définies. Ainsi une certaine quantité de diastase ou de principe actif du pancréas, ou de pepsine, agit sur de la viande ou l'amidon en quantité déterminée. C. Bernard, Cahier de notes,1860, p. 41.
[Sans art., surtout dans le cas de compl. circ. de temps non prépositionnels] Certain soir, certain jour, certaine après-midi :
11. ... il emportait une liasse volumineuse de papiers se rapportant plus ou moins à la succession, imaginant toujours qu'à certain moment de l'entretien quelque point essentiel de leur affaire lui serait sorti de la tête, ... Montherlant, Les Célibataires,1934, p. 786.
[Dans des tours figés] D'une certaine manière, d'une certaine façon, en un certain sens.
4. Un certain + n. propre de personne.Tour marquant le refus de se prononcer sur la personne. (Lorsqu'on applique certain, qui par déf. exprime l'indétermination à un nom de personne connue, le tour prend une valeur iron. ou péj. Un certain Bonaparte.)
B.− Au plur., toujours sans art.
1. Exprime les mêmes valeurs que celles définies sous A :
12. Il y a certains silences qui vous attirent, vous fascinent, on a envie de jeter n'importe quoi dedans, des paroles... Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1101.
13. Il serait téméraire de répondre par l'affirmative, mais j'ai surpris des faits et reçu certaines confidences qui autorisent du moins à penser que, dans quelques cas exceptionnels et chez les plus évoluées, ces préoccupations n'étaient pas absentes. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 207.
Rem. 1. Noter les groupes prép. plus ou moins figés : à certains égards; à certains moments; dans, sous certaines conditions; dans certains cas; certains jours, etc. 2. Certains est parfois précédé de l'art. de, surtout dans les compl. circ. introd. par à : à de certains moments, à de certaines heures, à de certains indices; à de certains airs sournois (Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre, 1900, p. 162); à de certains gestes (Moselly, Terres lorraines, 1907, p. 228); après des verbes constr. avec à : s'ajouter à de certains éléments (cf. Bremond, La Poésie pure, 1926, p. 44); croire à de certaines choses (cf. Montherlant, Demain il fera jour, 1949, II, 4, p. 732); monter à de certains sommets (Péguy, L'Argent, 1913, p. 1305); cf. aussi, plus rare : Le long de ces murailles flânaient de certains ânes qui valent bien les ânes turcs (T. Gautier, Tra los montes, Voyage en Espagne, 1843, p. 33). Il n'y avait que « les saints » qui pussent avoir de certaines audaces avec le mal (Jouhandeau, M. Godeau intime, 1926, p. 46).
2. [Surtout en corrélation avec autres] . Exprime l'indétermination du nombre, celui-ci n'étant qu'une partie du tout. Certaines personnes ont refusé l'offre, d'autres l'ont acceptée.
II.− Pronom. masc. plur. Exprime la partie indéterminée du tout.
A.− Certains renvoie à un subst., que ce subst. soit placé dans le cont. antérieur ou qu'il figure dans une constr. partitive du type certains de ses amis.
[Le subst. désigne une pers.] :
14. Certains, qui cachaient jalousement un bonheur médiocre, me regardaient comme un parvenu. Certains avaient pitié de moi. D'autres, plus conciliants, prétendaient que tout revient au même : ... Giraudoux, Simon le Pathétique,1926, pp. 92-93.
15. Il ne restait plus que quelques jeunes gens et certains de ses amis pour continuer à le défendre; ... Ramuz, La Grande peur dans la montagne,1926, p. 260.
[Le subst. désigne un inanimé] :
16. J'épouse ses étonnements et ses joies... Je crois que je serais encore capable de certaines; ... Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1169.
Rare, au sing. :
17. Il n'y avait pas de lettre de Jacqueline, mais seulement quelques billets dont certain sur lequel, tout de suite, Laurent reconnut l'écriture de Schleiter. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Combat contre les ombres, 1939, p. 252.
B.− Certains n'a pas de fonction référentielle et désigne un nombre indéterminé de personnes dont l'identité − ou le nombre − ne peut être précisé ou n'a pas intérêt à l'être. Certains trouveront toujours à redire :
18. Pour certains, la Marne parut comme une sorte de miracle, pour d'autres comme un hasard heureux et imprévu. Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 427.
19. La parole de Dieu! Rends-moi ma parole, dira le juge au dernier jour. Quand on pense à ce que certains devront tirer à ce moment-là de leur petit bagage, on n'a pas envie de rire, non! Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1078.
Rem. Rare, au fém. :
20. Elle avait cette élégance subtile qui s'attache à certaines. E. Estaunié, La Vie secrète,1908, p. 149 (Grév. 1964, § 585 rem. 1).
Prononc. et Orth. : [sε ʀtε ̃], fém. [-εn]. Liaison avec dénasalisation de la voyelle : certai-n auteur (Grammont Prononc. 1958, p. 133, et Dub.). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Cf. certain2. Bbg. Casagrande (J.). Sûr et certain en fr. et en angl. Fr. mod. 1974, t. 42, no2, pp. 121-132.

CERTAIN2, AINE, adj.

A.− Vieilli. Qui offre toutes les garanties auxquelles on peut ou doit s'attendre.
1. [En parlant de chose] Qui offre des :
a) garanties de bonne facture, en parlant de certains comportements humains : se déplacer, dessiner, etc. (= qui a de l'assurance) :
1. C'est un ciel d'Italie [l'esprit de la princesse Nathalie] tout d'azur, avec un horizon net et arrêté; pas un nuage, pas une vapeur : le bleu pur et les lignes certaines. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 11, 1851-62, p. 591.
2. ... dans leurs décors authentiques, patiemment certains, des êtres surgissaient en des postures prises sur le vif, d'une réalité subjuguante et sûre; ... Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 13.
b) garanties de conformité aux règles de l'exactitude, en parlant de disciplines intellectuelles ou scientifiques (= prouvé) :
3. Cette médecine conjecturale doit nécessairement précéder la médecine certaine, que j'appelle la médecine expérimentale parce qu'elle est fondée sur le déterminisme expérimental de la cause de la maladie. C. Bernard, Introd. à l'étude de la méd. exp.,1865, p. 339.
4. Du moins, en passant des années à débrouiller le grimoire laissé par Vinteuil, en établissant la lecture certaine de ces hiéroglyphes inconnus, l'amie de MlleVinteuil eut la consolation... Proust, La Prisonnière,1922, p. 262.
c) garanties de conformité à ce qui est attendu, en parlant d'engagements, promesses, etc. (= garanti) :
5. ... se passionner pour la journée de huit heures, pour les retraites de vieillesse et d'invalidité, pour l'assurance sérieuse et certaine contre le chômage. Jaurès, Ét. socialistes,1901, p. 100.
6. ... Rouletabille ne voulut jamais entrer dans le panier. Il ne consentit à se laisser désarmer que sur la promesse certaine qu'on allait lui faire avancer une voiture. G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 153.
Emploi subst. masc., avec valeur neutre. Ce qui est assuré :
7. ... rarement les auteurs ont sujet d'être contents, parce que les directeurs cherchent toujours l'argent dans le gros lot de hasard, sauf à perdre le certain modeste de chaque jour. G. Sand, Correspondance,t. 4, 1812-76, p. 541.
Rem. Noter les « impropriétés » styl. dans :
8. ... les fanaux agités des vaisseaux, le phare immobile du couvent, humble, mais certain, et dirigeant sans périls la religieuse à une terre céleste; ... Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 458.
9. Monsieur le Ministre, considérez, je vous prie, qu'un ministre représente le degré le plus élevé du domestique, et qu'il est, par conséquent, le domestique le plus certain, le moins contestable, ... Audiberti, Le Mal court,1947, II, p. 163.
2. DR., COMM. Dans des termes figés, signifie « déterminé ». À jour certain, un nombre certain, un taux certain (Ac. 1798-1932) :
10. Le débiteur d'un corps certain et déterminé est libéré par la remise de la chose en l'état où elle se trouve lors de la livraison, ... Code civil,1804, p. 224.
B.− Cour. Qui ne fait pas de doute, qui est conforme aux critères de la vérité.
1. [Qualifiant des subst. de l'inanimé] Sa bonne foi est certaine; voici une preuve certaine de son innocence; il s'agit là d'une loi certaine et démontrée; il court à un échec certain :
11. C'était l'interruption de toutes ses études, l'impossibilité de les recommencer dans une autre université, la privation certaine de cette belle vie calme qu'il aimait, ... Maurois, Ariel ou la Vie de Shelley,1923, p. 43.
12. Ces permissions du réel sont elles-mêmes affectées d'un indice variable de certitude : elles sont alors certaines, probables ou simplement possibles. Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 52.
Emploi subst. masc., avec valeur neutre. Le certain. Ce qui est certain :
13. Ce contemplateur [V. Hugo] nous enseigne qu'il n'y a pas que le chair, le certain, le fixe, l'isolé : il nous restitue le mystère, le changement, la solidarité de tout être et de toutes choses. Barrès, Les Déracinés,1897, p. 506.
14. ... « Je suis dans le possible, dans le probable peut-être. Je ne suis pas dans le certain, et je veux du certain, j'en ai besoin, comme on a faim, comme on a soif, − avec tout mon être. » P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 40.
Rem. La postposition de l'adj. épithète est de règle; cependant on trouve qq. cas d'antéposition, quand des éléments du syntagme nom. permettent d'éviter l'ambiguïté : Il faudrait qu'on sente une trop certaine assurance intérieure pour... (J. Rivière, Correspondance [avec Alain-Fournier], 1909, p. 142); Cette très vague, mais très certaine attente du moment de la séparation (Montherlant, La Petite Infante de Castille, 1929, p. 615); Ce mixte de savoir, de méthode et de songe, de parfaite et certaine lucidité (Valéry, Variété V, 1944, p. 278).
2. (Être) certain de (suivi d'un subst. ou d'un pron., d'un inf. se rapportant au suj.), (être) certain que.[Le suj. désigne une pers.] je suis certain de cela, d'avoir raison; soyez certain que je me tairai. Avec suppression du verbe, et détachement par rapport au sujet :
15. Certaine que sa mère, confinée dans un monde intellectuel et pauvre, ne saurait ni la mettre en valeur ni la produire, elle se décidait à rechercher elle-même le milieu favorable à son établissement, ... A. France, L'Île des pingouins,1908, p. 331.
3. Tours impers. Il est certain que; ce qui est certain, c'est que...; un fait est certain... c'est que; c'est certain :
16. − Toutes ces conjonctions ont un sens, c'est certain, dit à son tour le pharmacien. On ne rencontre jamais que ceux qu'on doit rencontrer. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 112.
En emploi subst. neutre « ce qui est certain » dans le tour expr. Le certain est que...; le certain, c'est que :
17. ... dans ce métier-là (...) le gain n'est pas en proportion du travail; compter sur de la fatigue, du danger, c'est le certain... H. Malot, Romain Kalbris,1869, p. 5.
18. Le certain, c'est qu'à son propos se noua la brève amitié des deux hommes dont, l'année suivante, une nouvelle tragédie, Alexandre le Grand, devait consommer la rupture. Mauriac, La Vie de Jean Racine,1928, p. 54.
19. ... le certain est qu'elles [les mutations] se produisent à tout instant dans la nature, et la question qui nous intéresse avant tout est de savoir si elles sont capables d'avoir réalisé l'évolution. J. Rostand, La Vie et ses problèmes,1939, p. 173.
4. Tour intensif. Sûr et certain :
20. S'ils te racontent que j'ai parlé, sois sûr et certain que c'est un bluff. Nie tout. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 565.
Pop. Sûr-certain :
21. Tout allait se passer ainsi qu'il l'avait prévu, Grange en était sûr-certain. Pourrat, Gaspard des Montagnes,La Tour du Levant, 1931, p. 145.
Prononc. et Orth. : [sε ʀtε ̃], fém. [-εn]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1160 certan « sûr, convaincu » (Énéas, éd. J. J. Salverda de Grave, 205-206); 2. ca 1200 certainne « assuré, indubitable, indéniable » (Gace Brulé ds Chansons attribuées au Chastelain de Couci, éd. A. Lerond, Paris, 1964, chanson XXVII, p. 194); 1374 chiertain emploi subst. « caractère de ce qui est sûr » (Archives du Nord, B 10316, fo21 ds IGLF); 1567 certain « ce qui est sûr » (J. Amyot, Les vies des hommes illustres de Plutarque, Numa, 9 ds Littré); 3. 1373, 12 janv. « déterminé, fixé, bien établi » (Lettre de Charles V, Hôtel-Dieu de Meaux, A 2 ds Gdf., s.v. prefichier); 1738 emploi subst. terme de banque et de change (Voltaire, Dict. philos., art. Banque ds Brunot t. 6, 1, p. 166). B. Indéfini ca 1283 certain devant un subst. désignant une pers., exprime l'ignorance affectée (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. Salmon, § 408); 1634 empl. comme pronom (Corneille, La Veuve, I, 3, vers 491 ds IGLF), attest. isolée; 1863 pron. plur. « quelques-uns » (Littré). Du lat. vulg. *certanus, représenté également dans l'a. prov. certan « sûr, sincère, certain » (xiies. ds Rayn., s.v. cert), l'a. esp. certano (xiiies. ds Cor., s.v. cierto), l'a. ital. certano (xives. ds DEI); dér. en -anus (*-ain) du lat. class. certus, attesté aux sens A 1 (Plaute ds TLL s.v., 920, 5; + génitif, Ovide, ibid., 920, 33) et A 2 (Plaute, ibid., 910, 82; emploi subst., Cicéron, ibid., 914, 58); à rapprocher de B : Cicéron, ibid., 903, 80 [au sens de « fixé, déterminé »], sens affaibli, synon. de quidam : Cicéron, ibid., 906, 49 [d'une chose] et Cicéron, ibid., 907, 32 [de personnes]; certus est le part. passé adjectivé de cernere « discerner, décider ». Certain a évincé l'a. fr. cert « certain, sûr », issu du lat. certus.
STAT. − Certain1 et 2. Fréq. abs. littér. : 33 442. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 38 050, b) 38 047; xxes. : a) 42 703, b) 63 689.
BBG. − Darm. Vie 1932, p. 144.

Certain : définition du Wiktionnaire

Adjectif

certain \sɛʁ.tɛ̃\

  1. Indubitable.
    • Quoiqu’il en soit, il est certain que l'emploi du fer se perd dans la nuit des temps historiques. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 158)
    • Ce qui est certain, c'est qu'en Extrême-Orient on meurt beaucoup plus par la fièvre typhoïde que par le choléra. — (Jules Guiart, Les Parasites inoculateurs de maladies, Paris : Flammarion, 1918, p.297)
    • […] l’Atlantide. Que cette contrée ait existé, cela est hors de doute. Mais il paraît certain qu’elle avait déjà disparu, bien avant l’apparition de l’homme sur la terre […] — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 15)
    • Le Sapin (Abies pectinata) se rencontre aussi en Normandie ; sa spontanéité paraît certaine. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 86)
    • Il est plus que certain que des transactions sont intervenues entre les deux parties, au grand dam du Trésor. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Fixé ; déterminé.
    • Il y a quelques années, florissait, orgueil de nos boulevards, certain vaste et lumineux café, situé presque en face d’un de nos théâtres de genre, dont le fronton rappelle celui d’un temple païen. — (Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, Les Demoiselles de Bienfilâtre, dans les Contes cruels, 1883, éd. J. Corti, 1954, vol. 1, p. 3)
    • Puis nous passons à l’histoire naturelle et étudions les mœurs des abeilles, des fourmis, des sauterelles et les vertus de certaines plantes médicinales. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
    • L’assemblée se doit tenir à jour certain.
    • L’enregistrement donne aux actes une date certaine.
    • Prix certain, taux certain : Prix, taux qui ne varie point.
  3. Qui est assuré d’une chose, qui en a la certitude.
    • Êtes-vous bien certain que… ?
    • Je suis certain de réussir.
    • Je suis certain qu’il réussira.
  4. (Par antiphrase) Qui est à déterminer ; qu’on ne veut pas déterminer. — Note d’usage : Dans ce sens, on met certain devant le nom.
    • Il s’imagine encore que, dans certaines occasions, certain vieux amateur de certaines vérités pourrait se mettre sous la sauvegarde de certaine famille, contre les méchancetés de certains pédants en robe noire qui ont toujours une dent contre un certain solitaire. — (Voltaire, Œuvres complètes, édition Garnier, 1877, Du Théâtre, vol.7, L’hôte et l’hôtesse, Avertissement pour la présente édition.)
    • Quant aux Russes, généralement sobres, l’infusion de thé leur suffit, paraît-il, non sans une certaine addition de « vodka », qui est l’eau-de-vie moscovite par excellence. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Ce qui fait une révolution, […], c’est un certain rythme, propre, c’est un certain sens, une certaine forme, une certaine nature, un certain mouvement, une certaine vie, une certaine âme, un certain caractère, un certain style, parce que le style est de l’homme même. — (Charles Péguy, Œuvres complètes, Nouvelle Revue Française, 1916, vol.2, Les Suppliants parallèles, p. 443.)
    • D’après une étude réalisée en Côte d’Ivoire, dans les lieux où les éléphants avaient disparu depuis longtemps on ne trouvait plus de plants de certaines espèces forestières qu’ils ont coutume de disséminer (Alexandre, 1978). — (Yaa Ntiamoa Baidu, La faune sauvage et la sécurité alimentaire en Afrique, FAO, 1998, page 52)
    • L’inspection ante-mortem peut améliorer l’efficacité de l’opération en éliminant un certain nombre d’animaux qui seraient impropres à la consommation. — (Steve Hathaway, Bonnes pratiques pour l'industrie de la viande, FAO, 2006, page 5)
  5. (Par euphémisme) D’une façon indéterminée, pour atténuer ce qu’une expression aurait de trop absolu.
    • Cet homme jouit d’une certaine réputation.
    • Je n’y allai pas sans une certaine crainte.
    • L’affaire est d’une certaine importance.
    • Agir avec une certaine modération.
    • C’est un homme d’un certain mérite.
  6. (Lorraine) (Désuet) Qualifiait des fruits gâtés ou pourris.
  7. (Mathématiques) Se dit d’un événement comprenant toutes les éventualités d’une expérience aléatoire, autrement dit, égal à l’univers.

Nom commun

certain \sɛʁ.tɛ̃\ masculin (Surtout employé au singulier )

  1. Chose certaine.
    • Quitter le certain pour l’incertain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Certain : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CERTAIN, AINE. adj.
Qui est indubitable. Cela est certain. La nouvelle est certaine. Faire un rapport certain. J'ai eu un avis certain, j'ai reçu l'avis certain que... Je sais cela de science certaine. Preuve certaine. Signe certain. C'est un profit certain. Sa mort est certaine. Il est certain que... On tient pour certain que... Il signifie aussi Qui est fixé, déterminé. L'assemblée se doit tenir à jour certain. L'enregistrement donne aux actes une date certaine. Prix certain, taux certain, Prix, taux qui ne varie point. Ces marchandises n'ont pas de prix, de taux certain. Il signifie aussi Qui est assuré d'une chose, qui en a la certitude. Êtes-vous bien certain que...? Je suis certain de réussir. Je suis certain qu'il réussira. Il se dit souvent, par antiphrase, de Personnes ou de Choses qui sont à déterminer ou qu'on ne veut pas déterminer et, dans ce sens, on met Certain devant le nom. J'ai ouï dire à certain homme, à un certain homme. Certaines personnes, certaines gens disent que... Il y a certaines choses, de certaines choses pour lesquelles on éprouve de la répugnance. Durant un certain temps. À certaines époques de l'année. Dans certains cas. Un certain nombre. Une certaine quantité. Il se dit aussi, d'une façon indéterminée, pour atténuer, pour restreindre ce qu'une expression aurait de trop absolu. Cet homme jouit d'une certaine réputation. Je n'y allai pas sans une certaine crainte. L'affaire est d'une certaine importance. Agir avec une certaine modération. C'est un homme d'un certain mérite. Un certain, suivi d'un nom propre de personne, s'emploie par dédain. J'appris qu'un certain Cléon s'était permis de répandre ce bruit. En termes de Finance, Le certain désigne la Monnaie prise comme terme fixe de comparaison dans l'évaluation du taux du change.

Certain : définition du Littré (1872-1877)

CERTAIN (sèr-tin, tè-n') adj.
  • 1Qui ne peut manquer, faillir, tromper, en parlant des choses. Ce qui est certain Il est certain que… Je n'oserais donner pour certain que… Tenir pour certain. Un espoir certain de salut. Je le sais de science certaine. Je mettrais en ses mains que je tenais certaines Quelque bien…, Molière, l'Étour. IV, 1. Quiconque est loup agisse en loup ; C'est le plus certain de beaucoup, La Fontaine, Fabl. III, 3. … Quand le mal est certain, La plainte ni la peur ne changent le destin, La Fontaine, ib. VIII, 12. On doit tenir pour certain que…, Bossuet, Hist. II, 10. Perfide, je te veux porter des coups certains, Racine, Mithr. III, 6. Et ne devrait-on pas à des signes certains Reconnaître le cœur des perfides humains ? Racine, Phèd. IV, 2. Ce qu'il y a de certain dans la mort est un peu adouci par ce qui est incertain ; c'est un indéfini dans le temps…, La Bruyère, XI.

    En termes de peinture et de gravure, contours certains, contours bien dessinés et bien liés.

  • 2Fixé à l'avance, déterminé, invariable. On se réunira à jour certain. Supposons, pour prendre un nombre certain, qu'il s'agisse de cent personnes. Ces marchandises n'ont pas de prix, de taux certain. Et le meilleur remède à son infirmité [de l'homme], C'est de choisir toujours un but certain à suivre, Corneille, Imit. I, 19.
  • 3En parlant des personnes, qui a la certitude de. Être certain de quelque chose. Bien certain que le gouvernement ferait la guerre. Je suis certain de m'exposer à deux reproches. Ils demandaient fort peu, certains que le secours Serait prêt dans quatre ou cinq jours, La Fontaine, Fabl. VII, 3.

    Terme d'ancienne pratique. Fondé de pouvoirs suffisants. Venir certain à l'audience.

  • 4Un, quelque, d'une façon indéterminée, sans doute par antiphrase, puisque, de soi, certain a un sens tout contraire. Certaines gens pensaient. Un certain mal. Les murs étaient déjà élevés à une certaine hauteur. L'insolence de certains hommes. L'on voit de certaines gens qui rient également des choses ridicules et de celles qui ne le sont pas, La Bruyère, XI. Certain chagrin conçu dans l'esprit de la reine…, Rotrou, Bélis. III, 5. Certain cuvier dont on fait certain conte En fera foi…, La Fontaine, le Cuv. Les Levantins en leur légende Disent qu'un certain rat, las des soins d'ici-bas…, La Fontaine, Fabl. VII, 3. Certain ajustement, dites-vous, rend jolie, La Fontaine, ib. IV, 3. Certain loup aussi sot que le pêcheur fut sage, La Fontaine, ib. IX, 10. Il y a de certains impertinents au monde qui viennent prendre les gens pour ce qu'ils ne sont pas, Molière, Méd. m. lui, II, 9. Il coûte moins à certains hommes de s'enrichir de mille vertus que de se corriger d'un seul défaut, La Bruyère, XI. Il y a, sans mentir, de certains mérites qui ne sont point faits pour être ensemble, de certaines vertus incompatibles, La Bruyère, V.

    Certain, certaine, se met aussi avec un nom propre, non sans quelque nuance de dédain. Un certain Mazzaniello pêcheur fut le promoteur de l'insurrection de Naples.

    En style de monitoires, de procès-verbaux, un certain quidam, certains quidams, pour désigner des personnes imparfaitement connues.

    De même que, au singulier, on dit avec l'article certain homme ou un certain homme ; de même, au pluriel, on dit avec de ou sans de, certaines gens ou de certaines gens. On le dit même avec l'adjectif démonstratif ces. Ces certains savants-là peuvent, à les connaître, Valoir certaines gens que nous voyons paraître. - Oui, si l'on s'en rapporte à ces certains savants ; Mais on n'en convient pas chez ces certaines gens, Molière, F. sav. IV, 3.

    Dans le même sens, substantivement, au pluriel, quelques-uns. Certains prétendent que…

  • 5Il sert à atténuer, à restreindre ce qu'une expression a de trop absolu. Il jouit d'une certaine réputation. Je n'y vais pas sans une certaine crainte. Il y a dans quelques hommes une certaine médiocrité d'esprit qui contribue à les rendre sages, La Bruyère, XI.

    Un certain âge, un âge déjà avancé. Cet homme est d'un certain âge.

    Il est d'un certain mérite, il n'est pas sans mérite. Il est d'une certaine force au billard, il n'est pas sans quelque habileté à ce jeu.

    Quand on est d'une certaine qualité ; quand on est fait d'une certaine manière, etc. locutions qui se disent pour exprimer avec une sorte de réticence qu'on est de qualité, qu'on est bien fait, etc. Cette locution, qui est passée dans l'usage, est signalée par de Caillières, en 1690, comme une mauvaise façon de parler des gens de cour.

  • 6 S. m. Chose certaine. Quitter le certain pour l'incertain. Abandonner le certain.

    Terme de banque. Monnaie prise pour terme de comparaison dans l'appréciation du taux du change ; c'est le terme fixe ; l'incertain est le terme qui varie. Londres donne le certain.

  • 7Pour certain, loc. adv. Assurément. Il ne l'aima jamais, pour certain, Corneille, le Ment. IV, 7.

REMARQUE

Certain change de signification suivant qu'il est devant ou après son substantif : certaines nouvelles, c'est : quelques nouvelles ; des nouvelles certaines, c'est : des nouvelles qui ont de la certitude. Cependant Pascal a dit : Taille-t-on vos avis à une certaine mesure ? Pascal, Prov. 2. Alors, pour certain comme pour même, l'usage n'avait pas encore attaché un sens différent aux deux positions avant ou après le substantif.

SYNONYME

CERTAIN, SÛR. En parlant des choses, certain exprime ce dont on ne peut pas douter ; sûr exprime ce sur quoi on peut se fier. D'une nouvelle certaine, on ne peut douter ; à une nouvelle sûre on se fie ; la nouvelle est certaine, venant par une voie sûre. En parlant des personnes, la distinction est la même : une personne certaine est celle qui sait d'une façon indubitable ; une personne sûre est celle en qui on peut se fier ; à quoi il faut ajouter que, en ce sens, certain veut toujours un complément : certain de la nouvelle ; et que sûr peut se dire absolument : un homme sûr.

HISTORIQUE

XIIe s. Tant [j'] ai d'amor mon fin cuer esprouvé, Que jà sans lui n'aurai joie certaine, Couci, XI. À moi haïr, dont si [je] la voi certaine, ib. 126.

XIIIe s. Son errement [elle] lui conte, dont bien [elle] estoit certaine, Audefroi le Bastard, Romanc. 11. Et Symons, et ses filles, chascuns ot cuer certain [en qui on peut se fier], Berte, XLVIII. [Ils envoyèrent] Un certain messager cui bien faisoit à croire, ib. LXVI. Soixante sols [il] cousta, un an a, en certain, ib. LXXIII. Il s'en deit faire certain par le recort des homes de la court qui furent là quant il garda son jor, Ass. de Jér. 90. À ce repondi li roys, que il leur commanderoit volentiers de touz ceulz dont en le feroit certein que il eussent tort, Joinville, 200. Il ne sceit pas ne n'est certeins que il ait eu tele repentance que Dieu li ait pardonné, Joinville, 194.

XIVe s. Remettons et pardonnons par ces presentes, de certaine science, grace especial et de la puissance et auctorité royal dont nous usons, Lett. de rémission en 1358, dans Bibl. des chartes, 5e série, t. I, p. 82. Le juge pourroit dire quant il li plairoit que il scet de certain que il n'est pas culpable, Oresme, Eth. 162. Pour certain il vault mieux, Oresme, VI (10). En commun parler nous assignon sapience es ars à ceulz qui sont les plus certains selon telz ars, Oresme, ib. 177.

XVe s. Jean Lyon savoit tout de certain que…, Froissart, II, II, 55. Et se mirent et establirent en trois aguets, afin que cils ne leur pussent mie eschapper ; et vinrent les plusieurs et les plus certains sur un pas entre haies et buissons et là s'embucherent, Froissart, I, I, 108. Certain est que…, Froissart, I, I, 34. Quarante mil escus qui depuis, pour certain, leur furent rendus, Commines, V, 15.

XVIe s. Valant par chacun an en deniers certains… En moins de quatorze jours, il dilapida le revenu certain et incertain de sa chastellenye pour troys ans, Rabelais, Pant. III, 2. Ils esgarent çà et là les poures ames en speculations volages, plustost que les adresser à un certain but, Calvin, Instit. 417. Certains Indiens…, Montaigne, I, 16. Il est certain que…, Montaigne, I, 42. Prendre pour certain l'opposé de ce que dit le menteur, Montaigne, I, 37. Le bien est certain et finy, le mal infiny et incertain, Montaigne, ib. Fourni d'une contre-batterie d'enchantements certains à le preserver, Montaigne, I, 94. Sans obligation à nul certain office, Montaigne, I, 280. Laisser le certain pour prendre l'incertain, Amyot, Numa, 9. Il rencontra lettres et messagers qui luy apportoient nouvelles certaines de la victoire, Amyot, P. Aem. 41. Des memoires sans nom d'autheur certain, Amyot, Arist. 7.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CERTAIN. - REM. Ajoutez :

2. Cela m'est certain, je suis sûr de cela. Encore ma mémoire trompeuse et vacillante peut-elle souvent m'abuser sur les faits ; les seuls ici qui me sont certains, c'est de n'avoir jamais connu ni Thévenin ni Janin, Rousseau, Lett. à Du Peyrou, 9 septembre 1768.

3. On peut voir au n° 5 comment certain en quelques cas sert à atténuer, à restreindre. Ceci est très manifeste dans l'exemple suivant : Qu'entendez-vous par un certain nombre ? - J'entends, par un certain nombre, un nombre incertain… qu'il ne serait ni respectueux ni prudent peut-être de vouloir déterminer et préciser…, Alph. Karr, le Figaro, 5 févr. 1873.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « certain »

Étymologie de certain - Wiktionnaire

(1160) Du latin populaire *certanus, composé de certus « certain » et du suffixe -ānus, qui donne l’ancien français certain, l’ancien occitan certan, l’ancien espagnol et l’ancien italien certano.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de certain - Littré

Provenç. certan ; espagn. et ital. certano ; tiré du latin certus (voy. CERTES), à l'aide du suffixe de dérivation an, comme si l'on avait dit certanus. Certus avait donné, dans l'ancien français, cert.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « certain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
certain sɛrtɛ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « certain »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « certain »

  • J’aime bien la phrase d’Olivier Lajous qui dit "qu’une chaine n’a que la force de son maillon le plus faible". Aujourd’hui, le maillon faible des entreprises, c’est un certain style de management. Il revient à la fonction RH de prendre ce problème à bras le corps. Elle doit être en mesure non seulement d’apporter un niveau de reconnaissance satisfaisant aux collaborateurs très utiles mais aussi de s’occuper de ceux qui le sont beaucoup moins. Si les DRH ne prennent pas leur courage à deux mains, je crains qu’il ne faille se préparer à des mouvements sociaux majeurs. Le sujet n’est pas tant de repartir que de répartir. http://www.magazine-decideurs.com, C. Monnier (Sony), "Le maillon faible des entreprises ? Un certain style de management" - Magazine Decideurs
  • Avec le maintien en poche, Jourdan promet tout naturellement être « sûr et certain de rester la saison prochaine » lui qui avoue avoir trouvé à Bourgoin-Jallieu un équilibre entre son sport de prédilection et sa vie professionnelle – il est responsable de la communication d’une maison d’édition. , Handball | Handball : Yannis Jourdan, « sûr et certain de rester » au CSBJ
  • Avec la multiplication des leaders au sein de la formation britannique, qui dispose également de Geraint Thomas et Egan Bernal, Chris Froome ne se sentait plus certain de sa place dans l'effectif aligné par Ineos sur le Tour de France.  , Certain de sa place pour le Tour de France, Chris Froome ne quittera pas Ineos avant la fin de l'année - DH Les Sports+
  • Le confinement a été productif pour certains. Durant cette période plutôt irréelle, Francis Campagne a pondu 110 dessins humoristiques, soit environ deux par jour. L'Indicateur des Flandres, Merville : un livre pour rire d’un certain virus printanier
  • Selon certaines informations en ligne, One Piece serait de retour le 28 juin avec... Furansu Japon, A Certain Scientific Accelerator : le manga se termine en juillet - Furansu Japon
  • Mais si l'avenir du Néerlandais reste incertain, plusieurs départs sont à prévoir, comme l'a annoncé le président. Le premier d'entre eux pourrait concerner Amine Gouiri, proche de Nice et qui sera absent lors du stage de préparation à Evian. , OL - Aulas pas certain de voir rester Memphis Depay | Goal.com
  • La médecine n'a de certain que les espoirs trompeurs qu'elle nous donne. De Jules Renard
  • Chacun n’a qu’un certain nombre de mots en lui. De Paul Auster / Cité de verre
  • Un savant, c'est un homme qui est à peu près certain. De Jules Renard / Journal
  • Je croyais être indécis mais je n’en suis plus certain. De Robert Bourassa / Voir
  • La seule certitude, c'est que rien n'est certain. De Pline l’Ancien
  • Il est impossible de vivre en chrétien sans un certain humour. De Jean Follain
  • Un être humain, comme n'importe quel animal ou végétal, reçoit de ses parents un certain héritage substantiel, un certain patrimoine héréditaire. De Jean Rostand / L’homme
  • La seule chose dont on pouvait être certain en mer, c'est que rien n'y était jamais certain. De Arturo Pérez-Reverte / Le cimetière des bateaux sans nom
  • Un certain romantisme sommeille au coeur de toute femme. De Eve Belisle / La Rivière avait une âme
  • Il n'est pas certain que tout soit incertain. De Blaise Pascal / Pensées
  • La femme est un certain animal difficile à connaître. De Molière / Dépit amoureux
  • L'ami certain se reconnaît dans les fortunes incertaines. De Cicéron
  • Ne tenez pour certain que ce qui est démontré. De Isaac Newton
  • Le pire n'est pas toujours certain. De Calderon
  • Il n'est pas certain que tout soit certain. De Blaise Pascal / Pensées

Images d'illustration du mot « certain »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « certain »

Langue Traduction
Portugais certo
Allemand einige
Italien certo
Espagnol cierto
Anglais certain
Source : Google Translate API

Synonymes de « certain »

Source : synonymes de certain sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « certain »


Mots similaires