Vacillant : définition de vacillant


Vacillant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VACILLER, verbe intrans.

A. −
1. Être animé de mouvements oscillatoires irréguliers qui peuvent entraîner un déséquilibre et provoquer la chute. Mille fois le cœur me faiblit en la voyant [ma sœur] vaciller au-dessus des précipices (Renan, Ma sœur, 1862, p. 52).
[Le suj. est un inanimé] Perdre sa stabilité, sa fermeté. Synon. fléchir.Des successions d'escaliers (...) dont les marches vacillaient sous la semelle (Courteline, Ah! Jeun., Chev. Hanneton, 1895, III, p. 65).
P. métaph. Voici que tes appas, sirène, vacillent, et que s'éraille ta voix (Toulet, Almanach, 1920, p. 153).
2. Être pris d'un mouvement qui dénote un manque d'équilibre, de stabilité, de fermeté et dénonce un moment de faiblesse, de vertige. Synon. chanceler, chavirer.Dès qu'il s'était levé et avait voulu se tenir debout, [le duc de Guermantes] avait vacillé sur des jambes flageolantes comme celles de ces vieux archevêques sur lesquels il n'y a de solide que leur croix métallique (Proust, Temps retr., 1922, p. 1047).Il saignait papa à pleine pipe... Ça dégoulinait dans le vomi... Il a vacillé le long du mât... Il a fini par s'écrouler (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 148).
[Dans une tournure factitive] Leur parfum violent [des roses] (...) fait vaciller les têtes et les jambes (Maupass., Sur l'eau, 1888, p. 263).
P. métaph. Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C'est alors que tout a vacillé (Camus, Étranger, 1942, p. 1166).
B. − [Le suj. désigne une flamme, une source de lumière] Être agité de mouvements irréguliers provoquant des variations d'intensité. Synon. clignoter.Flamme qui vacille. Il travaillait à la lueur des lampes, remuant ses foules en tumulte dans l'ombre où vacillent des feux (Faure, Hist. art, 1914, p. 447).
[Dans une tournure factitive] Un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l'éteint (Renard, Poil Carotte, 1894, p. 3).Le vent qui sort des portes fait vaciller la flamme de ma lampe; s'il arrivait qu'il aille l'éteindre? (Montherl., Port-Royal, 1954, p. 1013).
C. − Au fig. Manquer d'assurance, de fermeté, faire preuve d'hésitation. Synon. balancer, hésiter.Le gouvernement, composé des éléments hétérogènes, a toujours vacillé dans sa marche depuis un an: il n'y a eu aucun plan fixe, beaucoup d'imprévoyance et de faiblesse (Maine de Biran, Journal, 1815, p. 56).Et puis, je pars (peut-être) mercredi pour Toulon, où Borel m'offre un petit périple sur cuirassé. On va à Naples, etc. Pas encore décidé, je vacille (Valéry, Corresp.[avec G. Fourment], 1925, p. 189).
Prononc. et Orth.: [vasije], (il) vacille [-sij]. Littré: [-sille]; Barbeau-Rodhe 1930: [-si(l)le], [-sije]; Lar. Lang. fr.: [-sije]; Rob. 1985: [-sije], vx [-sile]; mais Warn. 1987: [-sije] parfois [-sile]. Même évolution pour les mots de la famille sauf pour vacillation (moins cour.) ds Martinet-Walter 1973: [-(l)l-] 8/17. V. scintiller. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 2emoit. xives. « être remué par une sorte de tremblement (d'un édifice) » (Vie de Saint Evroul, éd. F. Danne, 1482); b) 1687 « subir des variations (de la lumière) » (Fénelon, Traité de l'Education des filles, p. 29); 2. a) ca 1350 « devenir faible, incertain » (Gilles li Muisis, Poésies, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 1, p. 381); b) 1455 « être irrésolu (d'une personne) » (Mielot, Advis directif de Brochard, Hist. armén. des crois., II, 369 ds Gdf. Compl.); 3. 1609 « fourcher (de la langue) » (M. Regnier, Satires, p. 70). Empr. au lat.vacillare « chanceler » au sens propre et fig. Fréq. abs. littér.: 403. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 313, b) 436; xxes.: a) 706, b) 786.

Vacillant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

vacillant \va.si.jɑ̃\

  1. Qui vacille.
    • Tous tenaient à la main droite ou des épées, ou des piques, ou des arquebuses, et quelques-uns, à la main gauche, des flambeaux qui répandaient sur cette scène un jour funèbre et vacillant. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VIII)
    • À cette heure-là de la soirée en outre, l’éclairage affaibli des lampes qui pendaient au bout des poteaux vacillants rendait le coin sinistre et inquiétant. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 94)
    • Démarche vacillante.
  2. (Figuré) Qui est incertain, irrésolu, chancelant.
    • Esprit vacillant.
    • Ces témoins sont vacillants dans leurs dépositions.

Forme de verbe

vacillant \va.si.jɑ̃\

  1. Participe présent de vaciller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vacillant : définition du Littré (1872-1877)

VACILLANT (va-sil-lan, lan-t') adj.
  • 1Qui vacille. Démarche vacillante. Des flambeaux suspendus la clarté vacillante, Ancelot, Fiesque, V, 4.

    Terme de manége. On dit que les jarrets du cheval sont vacillants lorsque, au moment de l'appui, ils éprouvent quelques oscillations latérales ; mouvement qui indique toujours peu de force dans cette articulation.

    Terme de botanique. Se dit des anthères, quand elles sont oblongues, attachées par le milieu de leur longueur et oscillant à l'extrémité du filet staminal.

  • 2 Fig. Qui n'est pas sûr. Dans cette vie nostre raison vacillante se met souvent du parti de notre cœur dépravé, Bossuet, Sermons, Jugement dernier, 2. Ma santé est très vacillante ; mais ma foi ne l'est pas, et je suis toujours très ferme papiste, Maintenon, Lett. à Mme de Glapion, 26 sept. t. III, p. 193, dans POUGENS.
  • 3 Fig. Irrésolu, changeant. Esprit vacillant. Tant d'autres des anciens qui ont… discouru de toutes choses avec l'incertitude vacillante, dont elle [la sceptique] fait profession, Dial. d'Orat. Tubero, t. I, Dial. I.

HISTORIQUE

XVIe s. En ce que je dis, je ne pleuvis [garantis] aultre certitude, sinon que c'est ce que lors j'en avois en ma pensée, pensée tumultuaire et vacillante, Montaigne, I, 188.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vacillant »

Étymologie de vacillant - Wiktionnaire

De vaciller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vacillant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vacillant vasijɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « vacillant »

  • Lisbonne (AFP) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est entretenu mercredi à Lisbonne avec le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo pour lui demander "d'accroître la pression" sur le pouvoir "vacillant" à Téhéran, dans un contexte de manifestations au Moyen-Orient plaçant parfois l'Iran sur la défensive. L'Obs, Netanyahu demande à Pompeo "d'augmenter la pression" sur un Iran "vacillant"
  • "J’ai tout dit", répétait le trentenaire ne vacillant pas dans ses déclarations. Son avocate, Me Caroline Cherel ne manque pas de rappeler que l’enfant n’a pas fait l’objet de mesure de protection après son hospitalisation. "L’enfant a été rendu à sa famille et se porte pour le mieux", certifie l’avocate. ladepeche.fr, Bébé secoué: le père de famille écope de douze mois sursis - ladepeche.fr
  • Selon une source très au fait de la situation sociale chez nos voisins de l’Ouest, ce qu’il vient de se passer à Casablanca «est le signal fort d’une implosion à venir et qui ne saurait tarder». Ce chaos qui a choqué de nombreux Marocains intervient à un moment charnière du règne de Mohammed VI. «Le roi du Maroc est gravement malade et la transmission de la couronne à son fils passe mal», explique cette source qui relève que celui qui portera le nom de son grand-père Hassan, affublé du chiffre III, «est encore trop jeune pour pouvoir prendre les rênes dans un pays exsangue où le pouvoir vacillant de Mohammed VI, non seulement suscite les convoitises d’autres membres de la famille royale, mais réveille également l’inextinguible désir d’établir un régime républicain et en finir avec la monarchie prédatrice qui a mis la majorité écrasante des sujets de «sidna» et de sa clientèle dans une misère indescriptible. Algérie Patriotique, Scènes surréalistes de vol de moutons à Casablanca : le Maroc va à la dérive - Algérie Patriotique
  • La victoire à l'arraché a ravivé l'espoir vacillant de Tottenham de se qualifier pour une compétition de clubs européens la saison prochaine. Agence de presse Yonhap, Son Heung-min offre une remontée à Tottenham avec son 10e but de la saison | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Quel vain spectacle que celui de la vie ! Dépourvu de substance, vacillant et fugitif. De Elizabeth Gaskell / Nord et Sud

Traductions du mot « vacillant »

Langue Traduction
Corse trempà
Basque dudatzen
Japonais 揺れる
Russe колеблющийся
Portugais vacilante
Arabe متردد
Chinois 摇摆不定
Allemand schwankend
Italien vacillare
Espagnol vacilante
Anglais wavering
Source : Google Translate API

Synonymes de « vacillant »

Source : synonymes de vacillant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vacillant »


Mots similaires