Équivoque : définition de équivoque


Équivoque : définition du Wiktionnaire

Adjectif

équivoque \e.ki.vɔk\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a un double sens, qui peut recevoir plusieurs interprétations et qui convient à différentes choses.
    • Ce discours est équivoque.
    • Parole, terme, mot équivoque.
    • Expression équivoque.
    • […] ils m’amenaient la fillette, qui commençait à peine à marcher, et par des gestes non équivoques, m’invitaient à la prendre pour femme […] — (Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, 1955, p. 325)
  2. Qualifie toutes les choses sur lesquelles on peut porter des jugements opposés.
    • Les grandes cornes qui surmontent la tète du bouc, et la longue barbe qui est suspendue à son menton, lui donnent un air bizarre et équivoque […] — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Œuvres complètes, tome 3, Furne & Cie, Paris, 1842, page 602)
    • Les amies de Giselle s’étaient levées et répondaient par des sourires aux œillades équivoques dont on les fusillait. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. (Par extension) Se dit d’une personne à qui l’on ne peut se fier.
    • Un homme équivoque.

Nom commun

équivoque \e.ki.vɔk\ féminin

  1. Phrase, parole à double entente ; action susceptible d’être diversement interprétée ; malentendu.
    • Du langage français bizarre hermaphrodite,
      De quel genre te faire, équivoque maudite,
      Ou maudit? car sans peine aux rimeurs hasardeux,
      L'usage encor, je crois, laisse le choix des deux.
      — (Nicolas Boileau, Satire XII – Sur l'équivoque, 1703)
    • Une pareille entreprise est une insanité ; aussi aboutit-elle à des équivoques, quand elle n’oblige pas les députés à des attitudes d’une déplorable hypocrisie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. II, La Décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Il y a eu dans sa conduite en cette occasion une équivoque fâcheuse.
  2. (Par extension) Difficulté qu’il y a d’interpréter une parole, une action peu claire.
    • Sa conduite prête à l’équivoque.

Forme de verbe

équivoque \e.ki.vɔk\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de équivoquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de équivoquer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de équivoquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de équivoquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de équivoquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Équivoque : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUIVOQUE. adj. des deux genres
. Qui a un double sens, qui peut recevoir plusieurs interprétations et qui convient à différentes choses. Ce discours est équivoque. Parole, terme, mot équivoque. Expression équivoque. Il se dit aussi de Toutes les choses sur lesquelles on peut porter des jugements opposés. Action équivoque. Réputation équivoque. Mérite équivoque. Vertu équivoque. Signe équivoque, non équivoque. Par extension, Un homme équivoque, Un homme à qui l'on ne peut se fier. Employé comme nom féminin, il signifie Phrase, parole à double entente, action susceptible d'être diversement interprétée, malentendu. Il y a eu dans sa conduite en cette occasion une équivoque fâcheuse. User d'équivoques. L'équivoque continue. L'équivoque est dissipée, est levée. Par extension, il se dit de la Difficulté qu'il y a d'interpréter une parole, une action peu claire. Sa conduite prête à l'équivoque.

Équivoque : définition du Littré (1872-1877)

ÉQUIVOQUE (é-ki-vo-k') adj.
  • 1Qui peut s'interpréter en différents sens, s'appliquer à différentes choses. Un terme équivoque. Cela est équivoque. Vous n'avez pas pris garde à ce sens équivoque Qui fait qu'en vous flattant il semble qu'il se moque, Mairet, Soliman, v, 3. User de mots équivoques sans les expliquer, Pascal, Prov. 1. Ce terme est équivoque, il le faut éclaircir, Boileau, Art p. I. [Qui] D'un songe équivoque envoyé par les dieux Lira d'un œil plus sûr l'avis mystérieux, Delavigne, Paria, II, 2.
  • 2Se dit de tout sur quoi on peut porter des jugements divers. Des traces équivoques. Une expérience équivoque. Si la machine du corps disséquée et démontrée présente encore tant d'énigmes très difficiles et très obscures, à plus forte raison la machine vivante, où tout est sans comparaison moins exposé à la vue, plus enveloppé, plus équivoque, Fontenelle, Du Verney. Savez-vous bien qu'ici votre face équivoque, Et rare en son espèce, étrangement nous choque ? Regnard, Démocrite, IV, 5. Il se contenta de sourire, en faisant une mine très équivoque, Genlis, Ad. et Théod. t. I, lett. 8, p. 37, dans POUGENS.

    Terme de médecine. Signe équivoque, signe qui peut convenir à plusieurs maladies.

  • 3En mauvaise part, suspect, en parlant des personnes. Et malgré la vertu dont il faisait parade, Très équivoque ami du jeune Alcibiade, Boileau, Sat. XI.

    Un homme équivoque, homme à qui l'on ne peut se fier.

    Il se dit aussi des choses qui excitent quelque soupçon peu honorable. Sa naissance est un peu équivoque, Sévigné, 421. Ils s'engagent dans des professions équivoques dont ils se cachent longtemps à eux-mêmes les périls et les conséquences, La Bruyère, VI. Que j'ai toujours aimé, quoique sa conduite à mon égard ait été souvent équivoque, Rousseau, Confess. VIII.

  • 4Rime équivoque, petite pièce de poésie badine autrefois en usage, dans laquelle le son d'un mot placé à la fin d'un vers reparaissait dans le vers consonnant, mais en formant un autre sens. Par exemple : Je viens de faire un vers alexandrin ; Qu'en penses-tu, mon cher Alexandre, hein ?
  • 5 S. f. Sens équivoque, interprétation à double entente. Toute cette entrevue se passe dans cette équivoque [l'un des interlocuteurs comprenant une chose, et l'autre une autre], Pascal, Lett. à Jaqueline, 26 janv. 1648. Si on vous laisse la licence de corrompre les expressions les plus canoniques par les malicieuses subtilités de vos nouvelles équivoques, Pascal, Prov. 16. Je m'aperçus qu'il y avait dans ces vers une équivoque de langue, Boileau, Sat. XII, Préface. Ceux de Bâle se montraient fort éloignés et des sentiments de Luther et des équivoques de Bucer, Bossuet, Var. IV, § 16. Les équivoques qu'on pourrait faire sur la divinité du fils de Dieu, Bossuet, Euch. 2. Je dois, pour lever toute équivoque, distinguer deux sortes de mouvements, Fénelon, Exist. 279. Les soupçons et les jalousies se réveillaient ; les équivoques des traités, les questions qu'ils laissaient indécises, ne fournissaient que trop de ces prétextes toujours prêts à servir tous les besoins ou toutes les passions, Fontenelle, Rép. card. Dubois, t. III, p. 319, dans POUGENS.
  • 6Mauvais jeu de mots, calembour. La belle chose de faire entrer, aux conversations du Louvre, de vieilles équivoques ramassées parmi les boues des halles et de la place Maubert ! Molière, Critique, sc. 1. Ces sources d'un amas d'équivoques infâmes Dont on vient faire insulte à la pudeur des femmes, Molière, Fem. sav. III, 6.
  • 7 Terme de beaux-arts. Défaut de précision dans la pose, l'expression, la couleur, la perspective. Équivoque de mouvements. Équivoque de plan.

REMARQUE

Dans le XVIIe siècle, équivoque était indifféremment masculin ou féminin. Je vous demande pardon de ce mauvais équivoque, Guez de Balzac, liv. III, lett. 9. Du langage français bizarre hermaphrodite, De quel genre te faire, équivoque maudite, Ou maudit ? Boileau, Sat. XI.

HISTORIQUE

XIVe s. L'un [mètre] est de rime serpentine, L'autre equivoque ou leonine, Machaut, p. 9. Cest nom ici n'est pas dit comme non equivoque à cas d'aventure, Oresme, Eth. VII, 12.

XVIe s. Les gens de guerre firent courir parmi eux un equivoque un peu gaillard sur le nom de la place et sur ce qui perdoit l'armée, D'Aubigné, Hist. III, 413. Demosthenes disoit que l'effronté n'a pas de prunelles, mais des putains aux yeulx, se jouant en l'equivoque de ce nom Cora, qui signifie une pucelle et la prunelle de l'œil, Amyot, Mauvaise honte, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Équivoque : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « équivoque » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « équivoque »

Étymologie de équivoque - Littré

Provenç. equivoc ; espagn. et ital. equivoco ; du latin aequivocus, de aequus, égal, semblable, et vox, voix, parole.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de équivoque - Wiktionnaire

(1220) Du latin aequivocus, composé de aequus (« égal ») et de vox (« voix »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équivoque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équivoque ekivɔk play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « équivoque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équivoque »

  • VIDEO – Roselyne Bachelot sans équivoque face à la crise : « On est dans la merde » Gala.fr, VIDEO – Roselyne Bachelot sans équivoque face à la crise : « On est dans la merde » - Gala
  • Une clause de non-concurrence doit avoir fait l’objet d’une acceptation claire et non équivoque du salarié. Tel n’est pas le cas lorsque le contrat de travail dans lequel figurait la clause n’a pas été signée par le salarié.  , L’acceptation claire et non équivoque de la clause de non-concurrence - Contrat de travail | Dalloz Actualité
  • «L'Olympique de Marseille n'est pas à vendre», a déclaré à l'AFP «sans équivoque» une porte-parole de Frank McCourt, le propriétaire américain de l'OM, après les déclarations vendredi de l'acheteur potentiel, Mohamed Ayachi Ajroudi. La Croix, «L'OM n'est pas à vendre», insiste McCourt, «sans équivoque»
  • Le ministre tunisien des Affaires étrangères Noureddine Erray, a réitéré, mardi, le rejet sans équivoque de son pays du projet d'annexion d'Israël des territoires palestiniens le qualifiant de "violation des principes et objectifs de la Charte des Nations Unies et de ses résolutions", lit-on dans un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères. , La Tunisie réitère son rejet sans équivoque du plan israélien d'annexion
  • Le théâtre est une école de larmes et de rire, une tribune libre où l'on peut défendre des morales anciennes ou équivoques et dégager, au moyen d'exemples vivants, les lois éternelles du coeur et des sentiments de l'homme. De Federico Garcia Lorca
  • Dès qu'elle est enceinte, la femme se découvre une raison de vivre primordiale, une justification d'existence, claire et sans équivoque. De Shashi Deshpande / Question de Temps, 2007
  • Dès qu’elle est enceinte, la femme se découvre une raison de vivre primordiale, une justification d’existence, claire et sans équivoque. De Shashi Deshpande / Question de temps
  • Le français : idiome idéal pour traduire délicatement des sentiments équivoques. De Emil Michel Cioran / Aveux et anathèmes
  • La précision des équivoques est l'un des charmes du style. De Roger Judrin / Miroir d'ombre
  • Un parti pris vaut mieux qu'une équivoque. De Louis Casamayor / Contact ou une des 36 manières de voir les choses
  • Le lâche cache la vérité sous l'équivoque de l'insolence ou de la plaisanterie. De Louis-René Des Forêts / Le Bavard
  • Il faut fuir les équivoques comme le diable. De Saint Vincent de Paul
  • Une confession équivoque n’obtient qu’une absolution équivoque. De William Shakespeare / Roméo et Juliette

Traductions du mot « équivoque »

Langue Traduction
Corse equivocale
Basque dudazko
Japonais 曖昧な
Russe сомнительный
Portugais ambíguo
Arabe ملتبس
Chinois 模棱两可的
Allemand zweideutig
Italien equivoco
Espagnol equívoco
Anglais equivocal
Source : Google Translate API

Synonymes de « équivoque »

Source : synonymes de équivoque sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « équivoque »


Mots similaires