Glacer : définition de glacer


Glacer : définition du Wiktionnaire

Verbe

glacer \ɡla.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se glacer)

  1. Solidifier un liquide, en sorte qu’il passe à l’état de glace.
    • Le grand froid glace les rivières, glace le vin même.
  2. (Par extension) Pénétrer d’un froid très vif.
    • De temps en temps, un des glisseurs perdait bien l’équilibre, culbutait et tous ceux qui suivaient prenaient la bûche derrière lui, roulant l’un sur l’autre parmi la neige fine qui vous glaçait les doigts et vous fichait l’onglée. — (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La pluie se remet à tomber, drue et froide, et la nuit s’approche à grands pas. Nous sommes trempés et glacés, et les chameaux portant nos tentes sont bien loin encore. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 28)
    • (Figuré) Abord glacé.
    • Réponse glacée.
  3. (Poésie) Priver en partie ou entièrement de la chaleur naturelle.
    • La vieillesse glace le sang.
    • Des membres que la mort a glacés.
  4. (Figuré) Déconcerter ; paralyser.
    • Par malheur, M. Lefèvre était pied-bot, et sa présence dans la ronde retardait l’élan des jeunes filles, glaçait leur joie, et le plus souvent dérangeait la ronde. — (Joachim Duflot, Les secrets des coulisses des théâtres de Paris: mystères, mœurs, usages, Paris : chez Michel Lévy frères, 1865, p. 90)
    • J’eus un frisson qui me glaça jusqu’au cœur. Il me semblait que le froid envahissait la cour par les portes. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Le ton péremptoire et l’expression allusive me glacèrent. J'eus le pressentiment d’une discussion immédiate et violente. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 142)
    • Sa froideur a, pour moi, tant d’attraits, qu’elle me brûle et me glace. J'ai beau savoir qu’au fond de ce regard, tout est calcul et complaisance, où qu’il m'entraîne, je le suivrai. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 16)
    • Je n’ai pu ni su lui dire trois mots. Rien ne me glace comme de savoir que mon amabilité peut m’être utile. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 291)
  5. (Figuré) Causer une émotion si forte que le mouvement du sang en est comme suspendu.
    • Si le son du canon glace d’effroi les assiégés, c'est par ce même son que certains s’accoutument à l'obus, apprennent à deviner les trajectoires et les impacts. — (Éric Fournier, Paris en ruines : Du Paris haussmannien au Paris communard, Éditions Imago, 2008, chap.2 - part. 1)
    • À cette vue, mon sang se glaça.
    • Il a un abord, un sérieux qui glace.
    • Sa réponse me glaça.
    • Glacer quelqu’un d’effroi, de terreur.
    • Ce récit nous glaça d’horreur.
  6. (Peinture) Revêtir d’une couleur brillante et transparente une autre qui est déjà sèche et à laquelle on veut donner ainsi plus d’éclat, de vigueur.
    • Glacer des étoffes, Leur donner un apprêt, un lustre.
    • Du papier glacé.
    • Gants glacés, gants cirés, brillants et unis comme de la glace.
    • Taffetas glacé, Taffetas de deux couleurs et extrêmement lustré.
  7. (Cuisine) Couvrir de glaçage.
    • Glacer des confitures, glacer des pâtes, des massepains, des cerises, des marrons, etc., Les couvrir d’une croûte de sucre qui est lissée comme de la glace.
    • Marrons glacés.
    • Glacer des viandes, Les couvrir d’une gelée de viande lisse et transparente.
  8. (Pronominal) Se solidifier en glace.
    • Les fontaines d’eau vive ne glacent jamais.
    • L’esprit-de-vin ne glace point dans les climats tempérés.
    • L’étang, le bassin commence à se glacer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Glacer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLACER. v. tr.
Solidifier un liquide, en sorte qu'il passe à l'état de glace. Le grand froid glace les rivières, glace le vin même.

SE GLACER ou intransitivement GLACER signifie Se solidifier en glace. Les fontaines d'eau vive ne glacent jamais. L'esprit-de-vin ne glace point dans les climats tempérés. L'étang, le bassin commence à se glacer. Il signifie par extension Pénétrer d'un froid très vif. Ce vent glace le visage. Cette eau glace les mains. Il tombait une pluie qui nous glaçait. Vous avez froid, vos mains sont glacées. Fig., Abord glacé. Réponse glacée. Il signifie aussi en poésie Priver en partie ou entièrement de la chaleur naturelle. La vieillesse glace le sang. Des membres que la mort a glacés. Fig., Glacer le sang, Causer une émotion si forte que le mouvement du sang en est comme suspendu. À cette vue, mon sang se glaça. Il signifie encore figurément Déconcerter, paralyser. Il a un abord, un sérieux qui glace. Sa réponse me glaça. Glacer quelqu'un d'effroi, de terreur. Ce récit nous glaça d'horreur. Cet orateur a un débit qui glace, Il a un débit monotone et sans chaleur, qui fatigue et qui ennuie. En termes de Peinture, il signifie Revêtir d'une couleur brillante et transparente une autre qui est déjà sèche et à laquelle on veut donner ainsi plus d'éclat, de vigueur. En termes de Cuisine, Glacer des confitures, glacer des pâtes, des massepains, des cerises, des marrons, etc., Les couvrir d'une croûte de sucre qui est lissée comme de la glace. Marrons glacés. Glacer des viandes, Les couvrir d'une gelée de viande lisse et transparente. Glacer des étoffes, Leur donner un apprêt, un lustre. On dit, dans un sens analogue, Glacer du papier. Du papier glacé. Gants glacés, Gants cirés, brillants et unis comme de la glace. Taffetas glacé, Taffetas de deux couleurs et extrêmement lustré.

Glacer : définition du Littré (1872-1877)

GLACER (gla-sé. Le c prend une cédille devant a et o : je glaçais, nous glaçons) v. a.
  • 1Changer en glace les liquides. Le grand froid glace le vin même. Le fleuve était pris, il portait : le cours des glaçons que jusque-là il charriait, s'était suspendu ; l'hiver avait achevé de le glacer ; et c'était sur ce point seulement ; au-dessus et au-dessous, sa surface était mobile encore, Ségur, Hist. de Nap. x, 8.
  • 2 Par extension, causer une vive sensation de froid. Ce vent glace le visage. La vie est-elle toute aux ennuis condamnée ? L'hiver ne glace point tous les mois de l'année, Chénier, Élég. XXVII.
  • 3 Fig. Il se dit de la mort qui éteint la chaleur naturelle, de l'âge qui la diminue. Tandis que dans son sein votre bras enfoncé Cherche un reste de sang que l'âge avait glacé, Racine, Andr. IV, 5. L'approche de la mort Glaça sa faible main…, Voltaire, Sémir. IV, 2.

    Un cœur que les ans ont glacé, un cœur à qui l'âge a fait perdre de sa sensibilité. Ce cœur triste et flétri que les ans ont glacé, Voltaire, Fanat. I, 1.

  • 4Causer de la répulsion par le froid des manières. Son abord glace les gens.

    Causer le froid de l'ennui. J'aime mieux Bergerac et sa burlesque audace Que ces vers où Motin se morfond et nous glace, Boileau, Art p. IV.

    Absolument. Cet orateur a un débit qui glace, c'est-à-dire dont la monotonie fatigue et ennuie.

  • 5Causer une profonde impression morale qui glace, qui pétrifie. Voici ce qui glacera le cœur, ce qui achèvera d'éteindre la voix, ce qui répandra la frayeur dans toutes les veines : je m'en vais voir comment Dieu me traitera, Bossuet, Anne de Gonz. L'approche d'un combat qui le glaçait d'effroi, Racine, Théb. III, 3. Les amis de mon père Sont autant d'inconnus que glace ma misère, Racine, Brit. I, 4. Pourquoi frémir ? et quel trouble soudain Me glace à cet objet, et fait trembler ma main ? Racine, Bajaz. IV, 5. Les Romains, qui partout l'appuyaient par des cris, Ont, par ce bruit fatal, glacé tous les esprits, Racine, Mithr. v, 4. Ses froids embrassements ont glacé ma tendresse, Racine, Phèdre, IV, 1. Le remords au dedans le glace, Racine, Esth. II, 9. Quoi ! la peur a glacé mes indignes soldats ! Racine, Athal. V, 5. Par ces doutes affreux vous me glacez d'horreur, Lamotte, Inès, III, 6. Vous me glacez de crainte en me parlant d'amour, Voltaire, Zaïre, IV, 6. Toujours un froid mortel glace mon courage, Rousseau, Hél. I, 2. Cent présages affreux la glacent d'épouvante, Delille, Énéide, IV. L'effroi dans tous les cœurs a glacé la vertu, Delavigne, Vêpr. sicil. III, 7.

    Fig. Glacer le sang, causer une émotion pénible et si forte que le mouvement du sang en semble arrêté. Dont la seule présence glaçait le sang dans les veines des suppliants, Massillon, Pet. car. Hum.

    Glacer l'esprit, lui ôter la faculté de produire ses œuvres. Ai-je par un écrit Pétrifié sa veine et glacé son esprit ? Boileau, Sat. IX. Cette inquisition enchaîne et glace tous les esprits, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 3 nov. 1780.

    On dit de même : glacer l'imagination.

  • 6 Terme de peinture. Étendre une couleur légère et transparente sur une autre, pour lui donner de l'éclat.
  • 7Donner un apprêt, un lustre à certaines étoffes, au papier, etc.
  • 8Couvrir d'une couche de sucre. Glacer des oranges, des biscuits, des confitures.

    Couvrir certains mets d'une gelée de viande lisse et transparente. Glacer des viandes, des fricandeaux.

  • 9 Terme de tailleur. Glacer une doublure de taffetas sur une étoffe, coudre de telle sorte la doublure et l'étoffe que l'une et l'autre tiennent proprement et uniment ensemble.
  • 10Glacer un soulier, le cirer avec un cirage clair et luisant.
  • 11 V. n. Devenir glacé. Les sources d'eau vive ne glacent jamais.
  • 12Se glacer, V. réfl. Être congelé. La hauteur à laquelle les vapeurs se glacent est d'environ 2400 toises sous la zone torride, et, en France, de 1500 toises, Buffon, Addit. théor. terr. Œuv. t. XII, p. 436, dans POUGENS. Leur sang, se glaçant dans leurs veines, comme les eaux dans le cours des ruisseaux, alanguissait leur cœur, puis il refluait vers leur tête ; alors ces moribonds chancelaient comme dans un état d'ivresse, Ségur, Hist. de Nap. XII, 2.

    Fig. Tout mon sang de frayeur dans mes veines se glace, Mairet, Mort d'Asdr. IV, 5. Que si la frayeur nous saisit de sorte que le sang se glace si fort que le corps tombe en défaillance, Bossuet, Conn. III, 11. Je sentis dans mon corps tout mon sang se glacer, Racine, Iphig. I, 1. Mais sa langue en sa bouche à l'instant s'est glacée, Racine, Athal. II, 2.

    Fig. Se glacer, perdre de son feu, de son ardeur, de sa vigueur. Faudra-t-il sur sa gloire [de Louis XIV] attendre à m'exercer Que ma tremblante voix commence à se glacer ? Boileau, Épît. I.

HISTORIQUE

XIIe s. La rien [chose] qui plus el quor [cœur] me glace, Benoit de Sainte-Maure, II, 13886.

XIIIe s. Nostres sires Diex fait glacier l'eve à semblance de cristal, Psautier, f° 177.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Glacer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

GLACER, v. act. voyez ci-après Glacis.

Nous observerons seulement ici, 1°. qu’on prépare les fonds sur lesquels on veut glacer, beaucoup plus clairs que les autres, particulierement les grandes lumieres qu’on fait quelquefois de blanc pur. On laisse sécher ce fond ; après quoi on passe dessus un glacis de la couleur qu’on juge convenable.

2°. Qu’il y a une façon de glacer qu’on nomme quelquefois frottis, plus legere, mais dont on ne se sert guere que lorsque l’on a fait quelque méprise, telles que d’avoir fait dans un tableau des parties de couleur trop entieres : alors on trempe une brosse avec laquelle on a pris très-peu de la couleur qui convient dans une huile ou vernis qui la rend extrèmement liquide ; & on laisse plus ou moins de cette couleur ou glacis, en frottant la brosse sur les parties viciées de ce tableau, pour les raccorder avec les autres.

3°. Que dans la Peinture en détrempe ; en prenant la précaution, en glaçant, de passer une couche de colle chaude sur le fond qu’on veut glacer ; & lorsqu’elle est seche, de passer dessus le glacis le plus promptement qu’on peut, crainte de détremper le dessous.

4°. Qu’il est encore une espece de glacis qu’on appelle communément frottis, qui se fait avec une brosse dans laquelle il n’y a presque point de couleur, sur les endroits où on le croit nécessaire. (R)

* Glacer, c’est coller des étoffes, & leur donner le lustre après les avoir collées. Pour les coller on prend les rognures & les raclures de parchemin ; on en fait de la colle ; on passe cette colle quand elle est faite à-travers un tamis. Il faut qu’elle soit bien fine, bien pure & bien transparente ; on en étend legerement sur l’étoffe à coller avec un pinceau, ou plûtôt quand elle est assez délayée on y trempe l’étoffe ; on lui laisse prendre la colle, & ensuite on la lisse : c’est un travail dur & pénible que celui de lisser. La lisse des ouvriers qui glacent les étoffes n’est pas différente de celle des Cartiers ; c’est une presse arboutée par en-haut contre une solive, se mouvant à charniere faisant ressort, & garnie par en-bas d’un corps dur & poli comme une pierre, un plateau de verre qu’on fait aller & venir à force de bras sur le corps à lisser, qui se trouve fortement pressé entre la lissoire & un marbre, ou une table unie, solide & d’un bois dur & compact. Voyez ces articles. On glace les perses, les indiennes, les toiles peintes, &c.

Glacer, en terme de Confiseur, c’est orner des plats de dessert d’une sorte de garniture de sucre, & autres ingrédiens semblables.

Glacer, terme de Tailleur, qui signifie unir une étoffe avec sa doublure, en y faisant d’espace à autre un basti de soie ou de fil, afin qu’elles soient plus unies ensemble & ne plissent point.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Glacer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « glacer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « glacer »

Étymologie de glacer - Littré

Glace ; provenç. glassar, glachar ; ital. ghiacciare. Glacer, glacier avait aussi, dans l'ancienne langue, le sens de glisser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de glacer - Wiktionnaire

Du latin glaciare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glacer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glacer glase play_arrow

Conjugaison du verbe « glacer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe glacer

Évolution historique de l’usage du mot « glacer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glacer »

  • Conarium va vous glacer le sang sur PS4 Jeuxvideo.com, Bande-annonce Conarium va vous glacer le sang sur PS4 - jeuxvideo.com
  • Une contradiction dans votre intéressante chronique :on parle du syndrome de l'essuie glace et pour y remédier vous nous dites de "glacer" le genou en fin de course ! L'Équipe, Le syndrome de l'essuie-glace, c'est quoi ? - Running - L'Équipe
  • Été 2013. Quentin Bourdonnay (photo ci-dessous) se promène sur un marché du nord de la Thaïlande. Il y découvre un commerçant ambulant qui fait geler des aliments sur une plaque métallique reliée à un congélateur. L’étudiant en école de commerce à Nantes, se dit alors qu’avec ce système de «plancha à glacer», il tient une bonne idée de business. De retour en France, il trouve un ingénieur frigoriste qui l’aide à concevoir un premier prototype. Puis, en collaboration avec un artisan glacier, il met au point un produit liquide qui, au contact de la plaque à moins trente degrés, se transforme en rouleaux de glace à déguster. Un peu comme des crêpes mais gelées. Un tour de force technique. «Il fallait obtenir quelque chose de bon, rapide à préparer et agréable à regarder pour le client». Capital.fr, IceRoll : inspiré de la Thaïlande, cet entrepreneur a créé des crêpes glacées - Capital.fr
  • «Même si l’accumulation au sol semble moindre, elle est déjà très compactée, susceptible de glacer et ne fondera pas. D’où cette décision préventive», explique le responsable du déneigement au comité exécutif, Jean-François Parenteau. Journal Métro, Un chargement de la neige dans tous les arrondissements lundi soir
  • La découverte, qui date de l'été 2018, est à glacer… d'effroi. C'est Pavel Efimov, un habitant de Yakoutie qui ne demandait rien à personne, qui est tombé dessus par hasard en se promenant sur les rives du fleuve Tiekthtyak, raconte le Siberian Times. Tombé sur quoi? Sur la tête, pas la sienne, mais celle d'un étrange animal, à mi-chemin entre le loup, le sanglier et le mammouth. leparisien.fr, Une tête de loup géant de 40000 ans découverte dans les glaces de Sibérie - Le Parisien
  • D’un côté, on a la mayonnaise, émulsion à base de jaune d’œuf, de moutarde et d’huile, qui est fabuleuse avec des œufs mimosa, une viande grillée, ou pour agrémenter un sandwich. De l’autre, la glace, une douceur à base de crème anglaise parfumée, turbinée en sorbetière pour y intégrer de l’air et la glacer à la fois. Si ces deux préparations sont divines indépendamment l’une de l’autre, les réunir ensemble en version givrée est quelque peu surprenant… Et c’est peu dire ! Qui est le professionnel derrière cette création ? Ice, un glacier à Falkirk en Ecosse qui prépare cette glace en mélangeant simplement de la mayonnaise industrielle Hellmann’s avec de la crème, avant de turbiner le tout, comme en témoigne cette vidéo. Si les glaces salées commencent à s’installer dans nos habitudes de consommation, cette douceur à la mayonnaise ne semble pas déchaîner les passions, au vu des commentaires négatifs des internautes. Dans tous les cas, voilà un joli coup de pub pour ce glacier ! , Vous ne devinerez jamais la saveur de cette nouvelle glace… - Elle à Table
  • Voilà, sans farce, ma plus belle découverte de 2019! Camilla Grebe est le nom à retenir parmi la horde d’auteurs nordiques qui se font un malin plaisir de me triturer l’esprit avec leurs histoires sordides à glacer les sangs! , 6 suggestions de polars à vous glacer le sang cet été | Bible urbaine
  • Le sirop de mélasse de grenade a un goût exceptionnel, riche, fruité, acide… Je m’en sers pour glacer un peu tout : porc, saumon, poulet, panais, carottes, etc. , Butternut glacé au sirop de mélasse de grenade pour 4 personnes - Recettes Elle à Table
  • L’accident de la circulation causé par un énorme morceau de glace s’étant détaché d’un camion semi-remorque aurait pu avoir de très lourdes conséquences pour le camionneur. Un accident qui rappelle d’ailleurs l’importance de déneiger et de déglacer les véhicules avant de prendre la route, exhorte Contrôle Routier Québec. La Tribune, Victime d’un accident causé par un énorme morceau de glace, Ryan Lowry lance un message de prévention | Actualités | La Tribune - Sherbrooke
  • La première vraie tâche de couture va pouvoir commencer. Il s'agit dans un premier temps de "glacer le tour" selon les termes du document, c'est à dire assembler les deux morceaux de tissus en faisant une couture à 1cm de chaque bord. Les machines à coudre proposent des repères pour pouvoir être guidé et faire une couture régulière. CNET France, Tutoriel : faire son masque maison anti-coronavirus avec les recommandations AFNOR - CNET France
  • Un méchant très réussi. Pour tuer le temps, Hirtmann confectionne des animaux en origami. L'ex-magistrat amateur de chasse devenu tueur de jeunes filles, dont le calme tranche avec l'horreur des meurtres auxquels il semble lié, va se révéler un manipulateur machiavélique. Jusqu'à susciter parfois de la sympathie. Son interprète, Pascal Greggory, livre une superbe partition à vous glacer le sang. leparisien.fr, « Glacé » : ce thriller devrait vous glacer **** - Le Parisien
  • Euuuh faut revoir votre titre, parceque glacer le sang c'est un peu fort comme termes. À la limite la dernière avec le coq je valide, qui te regarde comme "Ça", mais c'est tout , L'aura qui se dégage de ces animaux va vous glacer le sang !
  • Parmi les termes que l'on entend le plus lors des émissions culinaires à la télévision ou sur les réseaux sociaux, "glacer" et "déglacer" tiennent le haut du pavé. Ces techniques culinaires, même si elles semblent se répondre, sont en fait complètement différentes. En simplifié, le glaçage permet de donner un aspect brillant -en salé comme en sucré-, alors que déglacer permet de récupérer les sucs pour réaliser une sauce. L'Express Styles vous explique tout.  LExpress.fr, La technique culinaire expliquée: glacer, déglacer, glaçage, déglaçage - L'Express Styles
  • Mais pour lui, le temps presse. C’est pourquoi il a partagé sur ses réseaux sociaux, au fil des derniers jours, différents témoignages de représentants de la société civile, dont des étudiants, des médecins bénévoles et des manifestants qui lui ont rapporté des actes à glacer le sang de la part des forces de l’ordre.    Le Journal de Montréal, Sol Zanetti témoigne de gestes à glacer le sang au Chili | JDM
  • C’est sans doute en évitant de trop penser à ce drame dont la seule évocation suffit à glacer le sang, mais tout en redoublant de prudence, que les motoneigistes ont continué à arpenter le lac en fin de semaine. Surtout que cette neige à perte de vue, on veut continuer de la faire découvrir au plus grand nombre, en espérant que cela ne rime plus jamais avec tragédie. Le Journal de Québec, À glacer le sang | Le Journal de Québec
  • Au terme de la cuisson, sortir du four, ouvrir la papillote, déposer l’ananas dans un plat et remettre au four 10 minutes avec le jus par dessus pour le glacer et qu’il caramélise légèrement. Couper l’ananas en tranches et servir avec le jus. , Cyril Lignac partage sa recette de l'ananas confit au four à la bergamote et c'est à tomber
  • Tailler une douzaine de radis roses en rondelles très fines. Les plonger dans l’eau glacer pour les raffermir. Franceinfo, L'histoire à la carte. Antonin Carême à Valençay
  • Plusieurs blockbusters récents ont choisi de sortir une version noir et blanc suite à leur succès initial en salles. Mad Max: Fury Road et Logan ont tous deux publié des éditions alternatives, supprimant la couleur au profit d’un look différent. Dans ce cas, cela ne peut qu’ajouter à ce qui a déjà été un succès légendaire pour Parasite. Tout autre succès ou gain financier à ce stade servira à glacer un gâteau déjà bien glacé. Urban Fusions, La bande-annonce de Parasite Black and White Edition brille d'une lumière nouvelle sur le gagnant d'un Oscar | TV
  • Le coup de la panne. Jack et ses deux petites soeurs attendent, sur le bas côté de l'autoroute et dans une chaleur étouffante, leur mère, enceinte, partie chercher de l'aide dans cette banlieue londonienne désertique... C'est la dernière fois qu'ils la verront vivante. Trois ans plus tard, Jack se glisse dans les maisons du voisinage à la recherche de nourriture pour donner un peu à manger à ses petites soeurs, l'inspecteur Marvel enquête mollement sur des cambriolages autour d'un voleur insaisissable surnommé «Boucle d'or», et une femme enceinte est réveillée en pleine nuit par ... un cambrioleur (décidément !) qui lui laisse un mot à glacer le sang des plus téméraires. Nommé pour le Man Booker Prize, ce polar est signé de l'auteure anglaise Belinda Bauer («Cadavre 19», «L'Appel des ombres», «Sous les bruyères»). Délestez-vous de vos certitudes et plongez dans ce roman à suspens exquis, et ses personnages un peu paumés que Charles Dickens auraient certainement appreciés. CNEWS, Voici les 10 meilleurs romans à lire cet été | CNEWS
  • Une révélation à vous glacer le sang. Dans une interview pour le «  Zach Sang Show », la chanteuse Sia a confié avoir empêché Harvey Weinstein d’approcher Maddie Ziegler. La petite danseuse et actrice, aujourd’hui âgée de 17 ans, a en effet commencé sa carrière internationale aux côtés de Sia. Tout le monde se souvient de sa performance éblouissante dans le clip de « Chandelier ». Sia s’est confiée sur cette relation particulière qu’elle entretient avec la jeune fille : « Je veux dire, au moment où j’ai rencontré Maddie, j’ai tout de suite eu le désir de la protéger, et je pense que c’est une partie de ma propre guérison, j’ai ressenti un élan de protection envers elle. L’ironie, c’est que je ne voulais pas devenir célèbre et j’ai jeté cette enfant sous les projecteurs. Elle me disait « ne sois pas bête, j’étais déjà célèbre et je voulais l’être » et je lui disais « et tu sais que ça peut s’arrêter à tout moment hein ? Et si tu veux que j’arrête ça, je peux le faire. Tu peux simplement retourner en arrière et redevenir une personne normale à nouveau. » Mais elle me disait « non, j’aime être sur scène, j’aime danser et jouer la comédie. » , Sia révèle avoir protégé Maddie Ziegler d’Harvey Weinstein - Elle
  • 3. Mixer où passer au blender et glacer. Europe 1, La recette du sorbet à la fraise gariguette de David Wesmaël
  • La juge a souligné, en résumant les faits, que c’est une véritable «scène à glacer le sang» qui attendait les policiers lors de leur intervention en février 2018. Le Soleil, Coupable d’avoir fait souffrir 16 chiens: une «scène à glacer le sang» | Le fil des régions | Actualités | Le Soleil - Québec

Images d'illustration du mot « glacer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « glacer »

Langue Traduction
Corse icing
Basque icing
Japonais アイシング
Russe обледенение
Portugais glacê
Arabe تثليج
Chinois 刨冰
Allemand glasur
Italien glassatura
Espagnol formación de hielo
Anglais icing
Source : Google Translate API

Synonymes de « glacer »

Source : synonymes de glacer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « glacer »


Mots similaires