Fournir : définition de fournir


Fournir : définition du Wiktionnaire

Verbe

fournir \fuʁ.niʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Pourvoir ; approvisionner.
    • Mais, somme toute, les dirigeables n’étaient pas mieux fournis, en fait de cuirassement et d’armement, que la plus petite canonnière. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 290 de l’éd. de 1921)
    • Toutes ces plantes appartiennent à la classe des cultures dites industrielles, parce qu'elles fournissent des produits qui servent de matières premières à l'industrie. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 101)
    • Dans les sols légers et perméables la potasse sera fournie sous forme de kaïnite. Dans les sols argileux, il faut éviter de l'employer. — (René Lafon, La culture du blé dans l'arrondissement de Barbezieux avec une étude de sols de l'arrondissement, Barbezieux : Imprimerie Émile Venthenat, 1913, page 28)
    • (Absolument)Ce commerçant qui fournit dans cette maison. - Il se fournit d’ordinaire chez ce marchand.
    • En 1894, le capitaine Alfred Dreyfus, officier français de confession juive, est condamné à la déportation à vie pour avoir fourni des documents secrets à l'Allemagne.[1]
  2. Livrer ; procurer ; faire avoir.
    • Ces chiffres comparés avec le nombre de pieds cubes d'eau que les aqueducs de la ville fournissent en 24 heures, démontreraient, ce que la simple inspection des fontaines publiques aux diverses heures du jour et de la nuit prouve déjà, que les deux tiers environ de l’eau potable qui arrive à Lausanne se répandent dans les égouts , sans avoir été préalablement utilisés. — (Charles Louis Mayor, Essai sur un procédé pour la distribution de l'eau potable, Lausanne : chez Georges Bridel, 1846, page 5)
    • Il pense avec d’amers regrets à son pouvoir évanoui, aux empiffreries de viande de porc que lui fournissaient les nigauds, aux vaches grasses à tout jamais remplacées par des vaches maigres. — (« Missions d'Asie », dans les Annales de la propagation de la foi, vol. 80-82, chez l’Éditeur des Annales, 1908, page 88)
    • Pourquoi construire d'inconfortables maisons en planches et en tôle ondulée quand le feuillage des cocotiers peut vous fournir des abris toujours frais? — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Encore aujourd'hui, le diocèse de Rodez est, de tous, celui qui fournit le plus grand nombre de prêtres, le plus grand nombre de missionnaires. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En effet, en dehors des tossafistes, qui illustrèrent le rabbinat français au XIIe et XIIIe siècle, la famille de Raschi a fourni au judaïsme maintes célébrités. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Je m'explique: nos usines cédulent le départ et l'arrivée des bateaux, leur fournissant la quantité de glace nécessaire pour qu'ils rapportent le poisson dans le meilleur état de fraîcheur possible. — (La pêche au Canada, n° 2 à 6, Ministère des Pêcheries du Canada, 1971, page 3)
    • L’huile que fournissent les graines de colza.
    • Cette école préparatoire est destinée à fournir des officiers, des professeurs, des administrateurs, etc.
    • Ce livre m’a fourni plusieurs citations, des idées, des renseignements.
  3. (En particulier) (Cartes à jouer) Mettre la carte qui est prévue par la règle du jeu.
    • Si vous avez de l’atout, vous devez en fournir.
  4. (En particulier) Produire, exposer, surtout en termes de procédure et d’administration.
    • Fournir ses défenses, ses griefs.
    • Il n’a pas fourni toutes les pièces du dossier.
    • J’en fournirai la preuve quand on le voudra.
  5. (Hippologie) Parcourir l'espace de dressage
    • Ce cheval a bien fourni la carrière.

fournir intransitif

  1. Subvenir, contribuer en tout ou en partie.
    • Fournir à la dépense.
      Fournir aux frais.

Verbe

fournir \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de fornir.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fournir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURNIR. v. tr.
Pourvoir, approvisionner. Fournir quelqu'un de provisions. Ce marchand avait fourni cette maison de vin, de bois. Se fournir des choses nécessaires. Fournir une maison de meubles. Fournir un magasin de toutes les marchandises nécessaires. Fournir un étui de toutes ses pièces. Absolument, C'est lui qui fournit dans cette maison. Il se fournit d'ordinaire chez ce marchand. Une boutique bien fournie. Une table bien fournie. Une bibliothèque bien fournie. Il signifie aussi Livrer, procurer, faire avoir. Fournir des armes. Fournir de l'argent à quelqu'un. Je fournirai les fonds nécessaires. Il est juste de lui rendre ce qu'il a fourni pour vous. L'huile que fournissent les graines de colza. Cette école préparatoire est destinée à fournir des officiers, des professeurs, des administrateurs, etc. Ce livre m'a fourni plusieurs citations. Fournir des idées. Il a promis de me fournir des renseignements. Je vous en fournirai les moyens. Cela peut nous fournir quelque lumière. Fournir un aliment à la curiosité publique. Fournir matière à des conjectures. En termes de Jeu, Si vous avez de l'atout, vous devez en fournir. Il signifie particulièrement Produire, exposer, surtout en termes de Procédure et d'Administration. Fournir ses défenses, ses griefs. Il n'a pas fourni toutes ses pièces. J'en fournirai la preuve quand on le voudra. Il n'a pas encore fourni ses comptes. En termes de Manège, Fournir la carrière, La parcourir tout entière. Ce cheval a bien fourni la carrière. Fig., Il a fourni une belle carrière, Il a vécu avec honneur et avec estime jusqu'à la fin. Il signifie aussi, intransitivement, Subvenir, contribuer en tout ou en partie. Fournir à la dépense. Fournir aux frais. Le participe passé

FOURNI, IE, signifie quelquefois, adjectivement, Qui est épais, touffu. Un bois bien fourni. Une barbe, une chevelure bien fournie.

Fournir : définition du Littré (1872-1877)

FOURNIR (four-nir) v. a.
  • 1Procurer une provision de quelque chose ; en ce sens la chose fournie se joint au verbe par la préposition de. Fournir l'armée de blé. On me donnait le soin De fournir la maison de chandelle et de foin, Racine, Plaid. I, 1.

    Fig. Cet amour paternel qui te fournit d'excuses, Corneille, Méd. III, 3.

    Il se dit particulièrement avec une idée d'habitude. Fournir une maison de chandelle. C'était dans ce pays seul [en France] qu'on fabriquait parfaitement les instruments nécessaires [à la chirurgie] ; il en fournissait tous ses voisins, Voltaire, Louis XIV, 33.

    Absolument. Procurer en général les provisions nécessaires. Les marchands de Paris sont flattés de donner des repas aux officiers des régiments qu'ils fournissent, Duclos, Confess. comte de ***, Œuv. t. VIII, p. 68, dans POUGENS.

  • 2Garnir. Fournir une maison de meubles. Fournir un étui de mathématiques de toutes ses pièces.

    Fournir l'action, fournir le théâtre, remplir suffisamment la scène (sens aujourd'hui peu usité). Il ne faut jamais laisser le théâtre sans qu'on y agisse, et l'on n'y agit qu'en parlant ; ainsi Dorante, qui écrit, ne le remplit pas assez ; et, toutes les fois que cela arrive, il faut fournir l'action par d'autres gens qui parlent, Corneille, Suite du Ment. Examen. Ainsi fait M. Corneille dans les Horaces ; il prend le roman après la trêve arrêtée et le combat résolu de trois contre trois de chacun parti ; il fournit assez bien son théâtre par le mariage qu'il suppose de Sabine avec Horace, D'Aubignac, Prat. du théâtre, III, 5.

  • 3Livrer, faire avoir, avec un nom de personne pour sujet ; en ce sens la chose fournie est régime direct, et celui à qui on fournit est régime indirect avec à. Il a fourni presque tout dans l'entreprise. Fournir de l'argent à quelqu'un. L'ouvrier s'engage à fournir les matériaux. Notre soin n'aboutit qu'à fournir ses repas, La Fontaine, Fabl. III, 2.

    Avec un nom de chose pour sujet. Les fruits fournissent une nourriture saine et rafraîchissante. L'huile que fournissent les graines du colza. Et que ce scorpion sur la plaie écrasé Fournisse le remède au mal qu'il a causé, Corneille, Médée, V, 5.

    Fig. Fournir matière à des conjectures. Ce livre m'a fourni des textes excellents et des autorités décisives dans la discussion. Les renseignements qu'il m'a fournis. Fournir un aliment à la curiosité publique. Et jamais on n'eût pu fournir Aux intérêts divers de la Seine et du Tage Ni zèle plus savant [que celui de Mazarin et du ministre espagnol] en l'art de réunir Ni savoir mieux instruit du commun avantage, Corneille, Tois. d'or, Prol. sc. 3. Et je mériterais qu'il [le feu, l'amour] me pût consumer, Si je lui fournissais de quoi se rallumer, Corneille, Rodog. III, 4. Les facilités qu'elle [la prospérité] fournit aux passions, lorsque le cœur est déjà corrompu, Massillon, Carême, Prosp. Que vous fournissiez ce malheureux triomphe à vos indignes ennemis, que vous laissiez penser que vous avez été forcé de quitter, c'est ce que je ne souffrirai jamais, Voltaire, Lett. d'Alembert, 8 janv. 1757. Les Adelphes [comédie de Térence] ont fourni tout au plus l'idée de l'École des maris, Voltaire, Vie de Molière.

  • 4 Terme de jurisprudence. Fournir et faire valoir une dette, une rente, la garantir, et la payer soi-même en cas d'insolvabilité du débiteur.
  • 5 Terme de pratique et d'administration. Produire, exposer. Fournir ses dépenses, en justifier et en produire les comptes. Il n'a pas fourni toutes ses pièces. Il en fournira la preuve.
  • 6Parfaire, achever. Il faut encore soixante francs pour fournir la somme entière. Si ce peu que j'ai ajouté quelquefois par la nécessité de fournir une strophe n'est point une liberté qu'il soit à propos de retrancher, Corneille, Imit. Préf. édit. 1651.

    Fournir à peine un lustre, avoir à peine atteint l'âge de cinq ans. Dircé fournissait lors à peine un lustre entier, Corneille, Œd. I, 3.

  • 7 Terme d'escrime. Fournir à quelqu'un un coup d'épée, lui donner un bon coup d'épée.
  • 8 Terme de manége. Fournir son air, se dit du cheval qui exécute ses exercices avec toute la mesure et toute la précision possibles.

    Fournir la carrière, la parcourir tout entière. Quand le prince [Alexandre], après avoir fourni sa carrière, revint tout fier et plein de joie d'avoir réduit ce cheval [Bucéphale] qui avait paru si indomptable, tous les courtisans à l'envi lui applaudirent et le félicitèrent, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 171, dans POUGENS.

    Par extension. Je suis souffrant, et je ne pourrais fournir la course, Marivaux, Legs, sc. 14. Un oiseau de vol court et rasant les rivages ne peut avoir fourni la traversée du vaste océan Atlantique, Buffon, Ois. t. XIII, p. 274.

    Fig. Fournir sa carrière, achever de vivre. Il n'a pas fourni une longue carrière. Pour achever ce qui restait à fournir de sa carrière, Fléchier, Lam. L'un et l'autre a fourni sa course Prescrite par l'ordre éternel, Lamotte, Od. t. I, p. 160, dans POUGENS. Ne songeons plus, mon pauvre Thiriot, qu'à fournir ensemble tranquillement notre carrière philosophique, Voltaire, Lett. Thiriot, nov. 1724.

    Il a bien fourni sa carrière, il a vécu honorablement jusqu'à la fin.

    En un sens contraire. Après avoir mal fourni sa carrière, on ne revient plus sur ses pas pour prendre d'autres routes, Massillon, Avent, Mort du pécheur.

    Fournir une carrière, accomplir quelque travail, achever quelque œuvre. Après avoir surpassé dans sa grande histoire de France tous ceux qui avaient fourni avant lui cette carrière, il [Mézerai] se surpassa lui-même dans son Abrégé, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 198, dans POUGENS. Vous n'avez point eu cette ressource, et cependant vous avez fourni cette longue carrière de cinq actes qui est si prodigieusement difficile à remplir sans épisodes, Voltaire, Mérope, Lettre.

  • 9 V. n. Fournir habituellement les provisions. C'est un tel qui fournit dans cette maison.
  • 10Subvenir, contribuer. Fournir à la dépense, aux frais. Un mari ne veut pas fournir à ses besoins, Boileau, Sat. x. Il [Épaminondas] porta le désintéressement si loin, qu'il ne laissa pas en mourant de quoi fournir aux frais de ses funérailles, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 446, dans POUGENS. Sous leur soc triomphant la terre enorgueillie Fournissait avec joie aux besoins de leur vie, Chénier M. J. Gracques, II, 3.

    Absolument. Si notre vue s'arrête là [à l'univers visible], que l'imagination passe outre, elle se lassera plutôt de concevoir que la nature de fournir, Pascal, Pensées, t. I, p. 246, éd. LAHURE.

  • 11Suffire. Donnons ordre au présent ; et, quant à l'avenir, Suivant l'occasion nous y saurons fournir, Corneille, Sert. II, 4. Ma foi, me trouvant las, pour ne pouvoir fournir Aux différents emplois où Jupiter m'engage, Molière, Amph. Prol. On voit une petite imagination qui va, qui brille, qui fournit à tout, et qui, avec les grâces de sa jolie personne, ne frappe jamais à faux, Sévigné, 12 fév. 1690. Il faut un corps de fer pour fournir aux plaisirs que le monde vous impose, Massillon, Panég. Ste Agnès.
  • 12 En termes de jeu de cartes, jouer une carte de la couleur qui est demandée. Si vous avez du trèfle, vous êtes obligé de fournir. Au piquet, on ne peut se dispenser de fournir.

    On dit aussi fournir à trèfle, et activement fournir du trèfle.

  • 13Se fournir, v. réfl. S'approvisionner. Il se fournit chez ce marchand.

    PROVERBE

    Il le faut fournir de fil et d'aiguille (voy. FIL).

REMARQUE

On trouve dans les auteurs du XVIIe siècle fréquemment fournir de employé neutralement. Cet emploi de fournir a vieilli. Il fournira pour lui d'excuse légitime, Tristan, Panthée, III, 1. Ne cherchons-nous ici que les occasions De fournir de matière à leurs divisions, Corneille, Agésilas, IV, 3. Bien que j'abrégeasse mon récit, il nous fournit d'entretien jusqu'au château, La Fontaine, Songe de Vaux, fragment VII. Faire un boudin, faire un mariage entre gentilhomme et riche roturière, parce que le mari est le soutien de la maison, et la femme qui est riche fournit de graisse pour l'entretenir, Furetière. Je veux que la valeur de ses aïeux antiques Ait fourni de matière aux plus vieilles chroniques, Boileau, Sat. V. Il fallait qu'un héros… Leur offrît un asile [aux Muses] et fournît de matière à leurs divines voix, Racine, la Renommée aux Muses. Non-seulement il a fait de sa main de très beaux ouvrages, mais il fournit de dessins à plusieurs autres sculpteurs fort habiles, Perrault, Homm. illust. Chauv. Bien des gens pouvant fournir de courage et de résolution l'épée à la main, qui ne sont pas capables de soutenir de sang-froid tout le poids d'un secret important, Vertot, Révol. de Portug.

HISTORIQUE

XIIe s. Ceste besogne sera par moi fornie, Ronc. p. 15. La quinte eschelle [escadron] forniront li Normant, ib. p.132. [L'espée] Dont [il] ot forni maint grant estor champel, ib. p. 144. Tuz ses comandemenz sumes près de furnir, E chastals et citez brisier et asaillir, E perilz de nos cors et des anemes [âmes] suffrir, Th. le mart. 134. Tut cest conseil aveient furni et aturné Li trei prelat qui erent de lur mestier sevré, ib. 130. Li reis prit tut fors tant que li lius ert furnis [garni], ib. 61. L'arcevesque respunt qu'il n'en volt plait tenir ; Jurs ne li ert [était] asis des acuntes furnir, ib. 33. Qui pris est à embler [voler] ou à tel felunie, La justice en seit faite e pleniere e furnie, ib. 26. Biax fix, dist ele, grant vos voi et forni ; Seneschax estes de France, Dieu merci, Raoul de C. 39.

XIIIe s. Le coutel dont il doivent la traïson fournir, Berte, XII. Porquerés messages hastéement, qui bien sacent cest message furnir, H. de Valenciennes, XIX. Quant Renart l'ot, si ot grant joie, Ne set s'il fornira la voie ; Mais comment que il l'en doie estre, La croiz a sor l'espaule destre, Ren. 11162. Et disoit encore qu'il s'estoit présentés à l'ore de mie di, par quoi il voloit son apel avoir furni, Beaumanoir, LXI, 63. Et ne porquant [cependant] noz n'esperons pas en noz le sens par lequel noz puissons furnir cest livre et ceste emprise [entreprise], Beaumanoir, LXI, 12. Se tu le voes [Dieu] de cuer servir, Il t'aidera bien à furnir T'uevre [ton œuvre]…, Gui de Cambrai, Barl. et Jos. p. 64. Sus un bas cheval bien fourni seoit ; ses renes avoit getées sur l'arçon de sa selle, Joinville, 227.

XVe s. Voulons et ordonnons que pour chacune lance fournie, qui sont sept personnes, nos dits gens de guerre ne pourront prendre par jour que un mouton, Ordonn. oct. 1485. Ilz ne payoient riens et estoient fournis de ce qui leur estoit necessaire, Commines, IV, 9. Malaquin se plaint que aucun chevalier ne le fournist à la jouste [ne lui prête le collet], Perceforest, t. III, f° 11.

XVIe s. Il fault tousjours luy [à l'âme] fournir d'object ou…, Montaigne, I, 21. La memoire leur fournit la chose entiere et presente, Montaigne, I, 34. Une estude [cabinet] fournie de toute sorte de livres, Montaigne, I, 57. On n'a pas le temps, quand Dieu envoye la tempeste, de chercher ce qui fait mestier, et à l'heure ne peut on pas fournir de ce qui est mal ordonné, La Boétie, 177. Le jour est près que mes forces jà vaines Ne pourront plus fournir à mon tourment, La Boétie, 457. Il avoit vingt mille que mulles que mulets travaillans par chascun jour pour fournir à ses engins de baterie, Amyot, Sylla, 26. Il feit coupper les arbres de l'Academie, qui en estoit mieulx fournie que nul autre parc de plaisance, Amyot, ib. Pour fournir à la dissolution des siens, il avoit besoing de grand argent, Amyot, ib. 29. … Que son camp auroit foison de vivres qu'il lui fourniroit de ses païs, Amyot, Crassus, 37. Il allongea un coup d'espée au cavalier qui se trouva armé, de sorte qu'il lui en fournit un second au deffaut de la cuirasse, D'Aubigné, Vie, XXVI. Si le sr de la Magdelaine a envie de fournir sa pointe [se battre en combat singulier], il y a un beau sable entre ce lieu et Nerac, D'Aubigné, ib. XLVII. Et quant à ce, te fourniront de matiere les louanges des dieux et des hommes vertueux, Du Bellay, J. I, 24, verso. Il se presenta pour trouver preuves contre le prince de Condé, desquelles neantmoins il disoit ne pouvoir autrement fournir, sinon que premierement il fust en liberté, Condé, Mémoires, p. 589. Je vous envoye ce gentilhomme present porteur, pour entendre de vous quels moyens vous avez de fournir promptement d'hommes aguerris et armés, pour incontinent les envoyer en ce lieu, Lettre du prince de Condé, J. des savants, fév. 1860, p. 100. Fournir à nature [mourir], Pasquier, Recherches, p. 905, dans LACURNE. Un gentilhomme du nom duquel je fournirai [que je nommerai], si besoin estoit, H. Estienne, Apol. d'Hérod. p. 611, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FOURNIR. Ajoutez :
14Se fournir, se munir. Voulez-vous que votre esprit se fournisse de belles conceptions ? soyez pauvre, ou vivez en pauvre, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Fournir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FOURNIR, v. act. (Gramm.) c’est donner, mais dans une quantité relative à quelque emploi de la chose donnée ; par ex. il m’a fourni de l’argent pour mon voyage. Il est quelquefois un synonyme d’achever, mais avec l’idée accessoire de perfection ; il a fourni sa carriere. Il s’employe d’une façon neutre, quand on dit ce marchand, cette boutique, ce magasin sont bien fournis ; alors il a l’acception générale de contenir, & les acceptions particulieres de contenir abondance de chaque chose & variété de plusieurs. Fournir se prend en plusieurs autres sens, comme en Escrime, où l’on dit fournir une botte : en Morale ou Logique, avoir une mémoire qui fournit à tout : en Jurisprudence, fournir d’exceptions : en Manege, fournir son air. Voyez les articles suivans.

Fournir, (Jurispr.) signifie quelquefois donner, signifier, comme fournir des exceptions, défenses, griefs, & autres écritures.

Fournir & faire valoir, c’est se rendre garant d’une rente ou créance, au cas que le débiteur devienne dans la suite insolvable.

Cette clause se met quelquefois dans les ventes & transports de dettes ou de rentes constituées.

Son effet est plus étendu que la simple clause de garantie, en ce que la garantie s’entend seulement, que la chose étoit dûe au tems du transport, & que le débiteur étoit alors solvable ; au lieu que la clause de fournir & faire valoir a pour objet de garantir de l’insolvabilité qui peut survenir dans la suite.

Le cédant qui a promis fournir & faire valoir, n’est tenu de payer qu’après discussion de celui sur qui il a cédé la rente.

On ajoûte quelquefois à l’obligation de fournir & faire valoir, celle de payer soi-même après un commandement fait au débiteur, auquel cas le cessionnaire n’est pas tenu de faire d’autre discussion du débiteur pour recourir contre son cédant.

Dans les baux à rente, le preneur s’oblige quelquefois de fournir & faire valoir la rente ; l’effet de cette clause en ce cas, est que le preneur ni ses héritiers ne peuvent pas déguerpir l’héritage pour se décharger de la rente.

L’obligation de fournir & faire valoir n’est jamais sousentendue, & n’a lieu que quand elle est exprimée. Voyez Loyseau, traité de la garantie des rentes, ch. jv. Louet & Brodeau, lett. F. n. 25. Le Prestre, cent. 2. ch. xxviij. Bacquet, traité des rentes, chap. xjx. xx. & xxj. Corbin, chap. cjv. Montolon, arrêt 104. (A)

Fournir son air, (Manege.) c’est de la part du cheval répondre à ce que le cavalier lui demande dans un air quelconque, toûjours avec la même force, la même justesse & la même obéissance. Il est tel air relevé où un cheval ne sauroit fournir long-tems. Il y a moins de mérite du côté de l’animal qui fournit parfaitement son air, qu’il n’y en a du côté du cavalier qui n’exige de lui que ce dont il est capable, soit qu’il le conduise par le droit ou sur les voltes & dans les autres différentes proportions & figures du terrein que nous observons dans nos maneges. Le plus souvent le défaut de justesse & de précision du cavalier rompt la cadence du cheval, lui fait perdre la mesure de son air qu’alors il fournit mal, ou plûtôt qu’il ne fournit point. (e)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Fournir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « fournir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « fournir »

Étymologie de fournir - Littré

Berry, fornir ; bourguig. forni ; provenç. fornir, et aussi formir, furmir, fromir, remplir, accomplir ; catal. espagn. et portug. fornir ; ital. fornire, et aussi fronire qui est cité et qui est important pour l'étymologie ; bas-lat. furmimentum, dans un texte provençal du XVe siècle, DU CANGE. On a proposé de le tirer de furnus, four (voy. DU CANGE au mot furnire) ; de sorte que fournir serait rendre, donner comme fait le four dont on tire le pain. Il y a deux formes, fornir et le provençal formir, fromir ; dans cet état, il faut admettre ou que l'm s'est changée en n, ou que l'n s'est changée en m. Diez admet la mutation de l'm en n, c'est-à-dire regarde formir, fromir, comme le véritable thème ; et alors la dérivation se fait sans peine du germanique : anc. h. allem. frumjan, achever, procurer ; goth. fruma, avantage ; allem. mod. frommen, profiter. La mutation de l'n en m étant aussi possible que celle de l'm en n, c'est au sens qu'il faut demander un motif pour se décider. Or avec frumjan le sens est direct et naturel ; avec four il est métaphorique ; et, pour accepter une métaphore aussi éloignée, on aurait besoin de rencontrer des exemples de fournir avec le sens où l'idée de four intervient. Ces exemples faisant défaut absolument, l'origine germanique prend un avantage considérable. De plus, comme, dans une étymologie, on doit tenir compte de toutes les formes romanes, on comprend comment un mot germanique sans relation a pu changer son m en n ; mais on ne comprend pas qu'un mot aussi usuel et aussi connu que four ou forn ait perdu son n, pour prendre une m ; on comprend sans peine par la même raison qu'à côté de fromir, forme correcte, se soit formé formir ; mais on ne comprend pas que de forno l'italien ait fait fronire. Ces raisons semblent décisives en faveur de l'étymologie germanique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fournir - Wiktionnaire

(Date à préciser) Attesté sous la forme fornir en ancien français, de l’ancien bas vieux-francique *frumjan (« accomplir, effectuer ») → voir frommen (« être utile, servir à »), fromm (« observant, servant Dieu, pieux ») en allemand, to frame (« construire, manigancer ») en anglais, de fruma « bénéfice, avantage » (→ voir Fromm en allemand), de *frumo « premier » → voir former (« précédant »).
On explique la forme en \n\ par assimilation avec garnir de sens proche et dissimilation avec fourmir, fourmier, fromier (« trembler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fournir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fournir furnir play_arrow

Conjugaison du verbe « fournir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe fournir

Évolution historique de l’usage du mot « fournir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fournir »

  • Jusqu’alors, pour effectuer sa demande de titre, il fallait impérativement fournir un justificatif de domicile, en scannant ce document ou en le prenant en photo de bonne qualité avec son smartphone. Certes, le programme “Dites-le nous une fois”, lancé en 2013 pour les entreprises puis les particuliers en 2017, et destiné à ne pas demander plusieurs fois les mêmes documents, a déjà simplifié les démarches en ce sens. Mais l’adresse étant un élément variable, elle doit systématiquement être justifiée. “Nous nous sommes dits que l’on pourrait peut-être contacter un opérateur lors d’une demande de titre pour savoir s’il connaît le demandeur”, raconte François Pesneau, adjoint au directeur de la modernisation et de l'administration territoriale (DMAT). Testé dans 4 départements (Yvelines, Val-d'Oise, Aube et Nord) depuis février 2019, le dispositif est étendu à la France entière depuis le 18 juin. Capital.fr, Carte grise, carte d’identité… vous n’avez plus de justificatif de domicile à fournir pour en faire la demande - Capital.fr
  • Les responsables de l’administration ne veulent pas dire pourquoi ils investissent autant dans la technologie d’ApiJect. La société n’a fabriqué qu’un millier de prototypes à ce jour, et il n’est pas certain que ces dispositifs puissent fournir les vaccins actuellement en cours de développement. Jusqu’à présent, les principaux candidats utilisent des flacons traditionnels pour contenir le vaccin, ainsi que des aiguilles et des seringues dans leurs essais cliniques. Yourtopia : Actualités du monde, L'administration parie sur une entreprise non testée pour fournir le vaccin Covid-19
  • Le projet Loon, de la société X (filiale d’Alphabet), a pour objectif de développer l’accès à l’Internet haut débit dans les régions les plus reculées du monde. Pour ce faire, l’entreprise utilise des flottes de ballons stratosphériques, à une altitude comprise entre 18 et 25 km, qui créent un réseau sans fil aérien capable de fournir l’Internet haut débit au pays qu’ils survolent. Trust My Science, Des ballons 4G déployés au Kenya pour fournir un accès Internet haut débit
  • Mais tout est bon pour fournir tout de même aux fumeurs leur dose de menthe fraîcheur ou poivrée. Car l'enjeu est important pour les groupes de tabac. Ces cigarettes mentholées représenteraient, selon Jose Becerril, analyste chez Euromonitor  cité dans une analyse du cabinet d'expertise Bloomberg, moins de 5% du marché en Europe. Mais elles génèrent 11 milliards de dollars de ventes à travers le continent. Et en France, selon le site le Monde du tabac, ces produits représentent en moyenne 8% des ventes d’un débitant de tabac. Environ, un million de consommateurs sont concernés. LCI, Fumeurs cherchent menthol désespérément : les ruses des cigarettiers pour leur fournir leur dose de fraîcheur | LCI
  • Pour vos demandes de cartes d’identité, de passeport, de permis de conduire ou de carte grise, vous n’aurez plus besoin de fournir un justificatif de domicile. LA VDN, Permis, carte d’identité… Plus besoin de fournir de justificatif de domicile pour les demandes
  • En parallèle, le procureur de Manhattan avait demandé au cabinet comptable Mazars de lui fournir les archives financières de Donald Trump sur la même période pour faire la lumière sur un versement effectué pendant la campagne de 2016 à l’actrice pornographique Stormy Daniels. Ce paiement pourrait avoir servi à acheter le silence de la jeune femme sur une liaison supposée avec le milliardaire, en violation des lois de financement des campagnes électorales en vigueur dans l’État. SudOuest.fr, États-Unis : Donald Trump pourrait être obligé de fournir ses déclarations d’impôts à la justice
  • Samsung pourrait aussi arrêter de fournir des chargeurs avec ses smartphones Numerama, Samsung pourrait aussi arrêter de fournir des chargeurs avec ses smartphones
  • Le constructeur va fournir des Zoe à tous les conducteurs du village d'Appy, en Ariège, pendant 3 ans. En prime, la marque au losange va installer gratuitement une Wallbox de recharge au domicile de tous ceux qui recevront une Zoe. Un minuscule village d'environ 25 habitants, qui sera comme un laboratoire à ciel ouvert pour Renault et surtout une formidable opportunité de communication : si les Pyranols sont capables de rouler à l'année sans contrainte avec une voiture électrique, tout le monde pourrait alors l'être. Encore faut-il, évidemment, avoir à disposition un garage qui permet l'installation d'une Box... Caradisiac.com, Renault va fournir un village entier en Zoe
  • Une femme a absolument besoin de deux amies dans la vie : une à qui parler et l’autre pour lui fournir le sujet de la conversation. De Anonyme
  • Dans sa bonté infinie, Dieu a donné la pluie aux Anglais afin de leur fournir pour l'éternité un sujet de conversation. De Anthony Chester
  • C'est le travail des poètes d'avoir assez d'idées pour fournir une citation à toutes circonstances. De John Wyndham / The Kraken Wakes
  • La littérature, c’est avant tout la possibilité de fournir de l’émotion et de l’amour. De Jean-Paul Delfino / Evene.fr - Août 2006
  • Il vaut mieux ne pas savoir, penser le moins possible, ne pas fournir à la jalousie le moindre détail concret. De Marcel Proust / La Prisonnière
  • Les mots, et la manière dont nous nous en servons, peuvent fournir des lumières sur les principes de nos idées. De Etienne de Condillac / Essai sur l'origine des connaissances humaines
  • Le propre du génie est de fournir des idées aux crétins une vingtaine d'années plus tard. De Louis Aragon / Traité du style
  • Dans toute visite, on devrait toujours amener un enfant pour fournir un sujet de conversation. De Jane Austen / Raison et Sentiments
  • Peu d'esprits s'inquiètent d'examiner la question avant de fournir la réponse. De Paul Valéry / Cahiers I
  • Le métier de nègre consiste à donner des idées aux cons et à fournir un style aux impuissants. De Bruno Tessarech / La Machine à écrire
  • Je fais cas d'un philosophe dans la mesure où il est capable de fournir un exemple. De Friedrich Nietzsche / Considérations inactuelles
  • Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même. De Carlos Castaneda
  • Les ongles et les cheveux sont donnés aux hommes pour leur fournir une occupation constante. De Alexis Tolstoï / Kosma Proutkov
  • Gagner n’est pas tout, mais l’effort qu’il faut fournir l’est. De Zig Ziglar
  • L’économie est très utile pour fournir un travail aux économistes.

Images d'illustration du mot « fournir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fournir »

Langue Traduction
Corse furnisce
Basque ematen
Japonais 提供する
Russe предоставлять
Portugais providenciar
Arabe تزود
Chinois 提供
Allemand zur verfügung stellen
Italien fornire
Espagnol proporcionar
Anglais provide
Source : Google Translate API

Synonymes de « fournir »

Source : synonymes de fournir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fournir »


Mots similaires