Flétrissure : définition de flétrissure


Flétrissure : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FLÉTRISSURE1, subst. fém.

[En parlant d'un végétal] Altération de la fraîcheur. La flétrissure des fleurs (Ac.1932).De village en village, un vent moisi Appose aux champs sa flétrissure (Verhaeren, Camp. halluc.,1893, p. 42).
P. anal.
[En parlant du corps hum.] Altération de l'éclat, de la vitalité. Flétrissure du teint, du visage. [Sérafine] avouait orgueilleusement ses trente-cinq ans, d'une beauté insolente encore, avec des épaules et une gorge de marbre, sans une flétrissure (Zola, Fécondité,1899, p. 349):
Ils n'étaient pas des vieillards, mais des jeunes gens de dix-huit ans extrêmement fanés. Peu de chose eût suffi à effacer ces flétrissures de la vie, et la mort n'aurait pas (...) de peine à rendre au visage sa jeunesse... Proust, Temps retr.,1922, p. 936.
[En parlant d'une étoffe] Altération des couleurs, de la fraîcheur. Les plis de son pantalon miroité, présentaient à l'œil cette espèce de flétrissure qu'y imprime l'usage, que combat vainement la brosse (Balzac, Melmoth,1835, p. 323).Cette flétrissure (...) donnant à la soie, à la laine, au coton (...) quelque chose de la pourriture qu'on voit dans les couronnes des cimetières (Goncourt, Journal,1882, p. 178).
Au fig. Ce dégoût puéril qui prélude aux grandes défaillances de l'âme, marque un de nous (...) d'une sorte de flétrissure dont sa pureté restera meurtrie (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 877).
Prononc. et Orth. : [fletʀisy:ʀ]. Demi-longueur de la voyelle de syll. initiale ds Passy 1914. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xves. fletrisseure « altération de la fraîcheur, de l'éclat (des plantes, du teint, de la beauté) » (Gloss. ms. lat. Bibl. nat. 7684, fo58 vods DG). Dér. du rad. du part. prés. de flétrir1*; suff. -ure*.

FLÉTRISSURE2, subst. fém.

A.− DR. ANC. Marque imprimée à un criminel avec un fer chaud. Il regrettait le bagne, avec son costume infamant, sa chaîne au pied, sa flétrissure sur l'épaule (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 164).
P. ext. Condamnation infamante infligée par un tribunal :
... pas un seul endroit où ne se soit rencontré quelque homme qui, désespéré par la légère flétrissure que la justice avait imprimée à sa première faute, n'ait commencé une existence au bout de laquelle devait se dresser la guillotine, ou détoner le pistolet du suicide. Balzac, Chabert,1832, p. 136.
B.− Au fig. Grave atteinte portée à l'honneur, à la réputation de quelqu'un. La flétrissure du libéralisme, notamment par l'immense majorité des hommes de lettres actuels, est une des choses de ce temps qui étonnera le plus l'Histoire (Benda, Trahis. clercs,1927, p. 128).
Prononc. et Orth. Cf. flétrissure1. Étymol. et Hist. 1. 1404 flastrissure « marque au fer rouge » (Arch. Nord B 10338, fol. 33 ds IGLF); 2. 1611 flestrisseure « atteinte ignominieuse à l'honneur, à la réputation de quelqu'un » (Cotgr.) Dér. du rad. du part. prés. de flétrir2*; suff. -ure*.
STAT. − Flétrissure1 et 2. Fréq. abs. littér. : 120.

Flétrissure : définition du Wiktionnaire

Nom commun

flétrissure \flet.ʁi.syʁ\ féminin

  1. Altération que subissent la fraîcheur et l’éclat des fleurs.
    • La flétrissure des fleurs.
  2. (Par analogie) Altération que peuvent subir certaines parties du corps humain.
    • La fraîcheur de son teint n’a subi nulle flétrissure.
  3. (Justice criminelle) Marque d’un fer chaud.
    • Galérius semble porter sur son front la marque ou plutôt la flétrissure de ces vices [ambition, débauche]. — (Chateaubriand, Les martyrs, ou Le triomphe de la religion chrétienne IV)
    • sa chaîne au pied, sa flétrissure à l’épaule — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 142)
  4. (Figuré) Grave atteinte à la réputation, à l’honneur.
    • Sire, je suis confondu que vous accueilliez avec cette gaieté sympathique une scélératesse que j'aurais jugée digne de toutes les flétrissures, en attendant les châtiments. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Il y a une flétrissure qui souille le sanctuaire du Temple, flétrissure profonde et avilissante comme celle que laissent les sillons de la lèpre sur les murs des maisons infectées des enfants de l’Égypte. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Une longue préface où je marque en détail toutes les flétrissures et les plaies honteuses que le sieur Jurieu a reçues dans ce différend. — (Pierre Bayle, Lettre à Minutoli, 27 août 1691)
    • S’il ne s’agissait que de perdre, sans flétrissure, le poste que j’occupe, de bon cœur je sacrifierais cela à la charité et à l’intérêt du corps. — (Pierre Bayle, Lettre 93, 18 mai 1691, tome I, page 320)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Flétrissure : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLÉTRISSURE. n. f.
Altération que subissent la fraîcheur et l'éclat des fleurs. La flétrissure des fleurs. Par analogie, il se dit de l'Altération que peuvent subir certaines parties du corps humain. La fraîcheur de son teint n'a subi nulle flétrissure.

Flétrissure : définition du Littré (1872-1877)

FLÉTRISSURE (flé-tri-su-r') s. f.
  • Altération de la fraîcheur et de l'éclat des fleurs, des couleurs, du teint, de la beauté, etc.

HISTORIQUE

XVIe s. …Et sans sejourner, de peur de la flestrisseure, jetterés vos neffles dans l'eau bouillante, De Serres, 867.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Flétrissure : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

FLÉTRISSURE, s. f. (Jurispr.) est l’impression d’une marque qui se fait, en conséquence d’un jugement, par l’exécuteur de la haute justice, sur la peau d’un criminel convaincu d’un crime qui mérite peine afflictive, mais qui ne mérite pas absolument la mort.

Anciennement chez les Romains on marquoit au front, afin que la marque fût plus apparente & l’ignominie plus grande ; mais Constantin ordonna que les lettres dont on marquoit les criminels, ne seroient plus imprimées que sur la main ou sur la jambe.

En France on marque sur l’épaule : autrefois on se servoit pour cela d’une fleur-de-lis. Présentement les voleurs sont marqués d’un V ; & ceux qui sont condamnés aux galeres, sont marqués des trois lettres G. A. L. Voyez la loi vij. cod. de pœnis ; la coûtume de Nivernois, tit. j. art. 15. Melun, art. 1. Auxerre, art. 1. le glossaire de Lauriere, au mot flastrer. (A)

Flétrissure se prend aussi quelquefois pour toute condamnation qui emporte infamie de fait ou de droit, comme le blâme, ou une simple admonition ou injonction d’être plus exact à quelque devoir, &c. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « flétrissure »

Étymologie de flétrissure - Wiktionnaire

→ voir flétrir
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flétrissure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flétrissure fletrisyr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « flétrissure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flétrissure »

  • Tout d’abord, choisissez une mâche aux feuilles bien vertes et non abîmées, et traquez toute trace de jaunissement ou de flétrissure. En barquette ou en vrac, elle sera d’un vert plus foncé en hiver qu’au printemps, mais se déguste tout au long de l’année. ladepeche.fr, Menus santé : la mâche, salade à tout faire - ladepeche.fr
  • Ces Noirs maltraités, avilis, morts sans sépulture dans le Sahara et dans la Méditerranée, éclairent d’un impitoyable trait de lumière le gouffre dans lequel ont sombré les sociétés africaines. Ils sont notre indicible flétrissure, les laissés-pour-compte que nous avons ignorés tant que cela était possible, ils sont l’aveu retentissant de notre échec à construire une société désirable, notre difficulté à fonder nation. Aucune réussite individuelle ne lavera la souillure collective. Média : Alternative Guinée, Esclavage en Libye : « Personne ne protège les Africains, alors chacun peut faire son marché (TRIBUNE, Hemley Boum) | Média : Alternative Guinée
  • Qu'on y trouve un herbier, des pierres rares, un scarabée naturalisé, ou à l'extrême une tête réduite, un foetus baignant dans le formol ou les dessins d'un serial killer, l'âme d'un cabinet de curiosités se révèle souvent dans les lisières, entre bon et mauvais goût, entre beau et laid, entre sublime et grotesque. Ses pièces insolites, rares, bizarres et parfois dérangeantes composent ainsi un tableau qui ne convient pas à tous les intérieurs... même s'il est source d'inspiration pour les décorateur.trices voulant donner une touche rock and roll à des salons trop sages. Il faut être en effet plutôt à l'aise avec les images du vieillissement, de la mort, et même du post-mortem, qui nous assaillent souvent à travers les vitrines de curiosités, pour ressentir la charge symbolique de ces dernières, et en apprécier pleinement l'esthétique singulière. Un cabinet de curiosités acquiert tout son éclat en offrant au regard des objets sublimant l'idée de passage du temps: c'est lui qui donnera son cachet improbable à un objet anachronique, figera les corps à leur dernier soupir, magnifiera la flétrissure des chairs ou les maladies dévoreuses de peaux... , Anges du bizarre: les cabinets de curiosités à Paris – Que Faire à Paris ?
  • Un Uber-Postmates fusionné contrôlerait environ 37% du marché national, contre 45% de DoorDash, selon les données d’Edison Trends. La présence des camarades de poste a diminué face à la flétrissure de la concurrence de concurrents aux poches plus profondes. En juin, elle détenait une part de marché d’environ 8%. Mon livret, Finance : Uber parie sur la livraison avec 2,65 milliards de dollars d'acquisition de Postmates en guise de décrochage | Mon livret
  • Pour en revenir à la presse officielle et censée nous instruire, notez que quand les journalistes "bon chic, bon genre" comparent notre pays à d'autres, c'est bien souvent pour asséner qu'il faut prendre exemple (surtout pour les efforts à produire !) puisque c'est toujours bien mieux (pour nous ?) ailleurs.      Alors, pour une fois et avec la même conviction, pourraient-ils promouvoir, en matière "politico-fécale", les pays scandinaves ?      Pas demain la veille bien sûr, car ils seraient, comme EUX, mis au ban de la société pour flétrissure et trahison envers  leur pays ! Club de Mediapart, Si tous les trous du cul … | Le Club de Mediapart
  • L’Échevin, impatient, voulut ouvrir le panier sur le champ. Quelle ne fut pas sa surprise d’y découvrir le corps d’une femme marquée de la flétrissure des prostituées. La pauvre avait figure tourmentée et marques violettes autour de la bouche. L’Échevin se mit dans une grande colère contre le responsable des dragons. Ainsi, on pouvait impunément commettre crime dans sa cité en toute impunité ! Club de Mediapart, Les trois notables d'Orléans et la bonne poire. | Le Club de Mediapart
  • Lauda n’était pas du genre à chicaner ou à jouer les faux semblants. Quand il remporte son 2e titre avec Ferrari en 1977, ses relations avec la Scuderia, Enzo Ferrari et la presse transalpine sont tellement exécrables – l’accident du Nürburgring restera comme une flétrissure – il claque la porte avant la fin de la saison et ne dispute même pas le dernier GP de l’année. Deux ans plus tard, l’autrichien est très confortablement payé pour rouler chez Brabham-Alfa Romeo, alors propriété de Bernie Ecclestone. Quelques résultats par-ci par-là, mais rien de transcendant. Et en plein milieu d’une séance d’essais du grand prix du Canada, le voilà qui plante tout le monde et décide de se retirer, afin de se consacrer au développement de sa compagnie aérienne. Leblogauto.com, Rétro : l'art du comeback en F1, ça passe ou ça casse ! - Leblogauto.com
  • La flétrissure du chêne n’est pas présente au Canada pour le moment, mais fait des ravages aux États-Unis. La Tribune, Une étude sur la flétrissure du chêne à Wotton | Estrie et régions | Actualités | La Tribune - Sherbrooke
  • Que de pas restent à faire ! La femme pauvre est aussi bien esclave et vendue en orient qu’en occident. Seulement elle a de plus la flétrissure et la misère. Le lupanar n’est autre chose qu’un sérail en commun. De Victor Hugo / Océan prose, 1858
  • Il en est de l’amitié comme de la pureté ; la moindre flétrissure suffit à en troubler la transparence. De Francesco Alberoni / L’Amitié

Traductions du mot « flétrissure »

Langue Traduction
Corse marchja
Basque nai
Japonais しおれる
Russe вянут
Portugais murchar
Arabe ذبول
Chinois 枯萎
Allemand verwelken
Italien appassire
Espagnol marchitar
Anglais wilt
Source : Google Translate API

Synonymes de « flétrissure »

Source : synonymes de flétrissure sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « flétrissure »



mots du mois

Mots similaires