La langue française

Éclosion

Sommaire

  • Définitions du mot éclosion
  • Étymologie de « éclosion »
  • Phonétique de « éclosion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éclosion »
  • Citations contenant le mot « éclosion »
  • Traductions du mot « éclosion »
  • Synonymes de « éclosion »
  • Antonymes de « éclosion »

Définitions du mot éclosion

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLOSION, subst. fém.

Fait d'éclore.
A.− [Le compl. du nom, explicité ou resté implicite, désigne un animal ovipare, une nymphe] Fait de sortir de l'œuf, du cocon. Éclosion de la chrysalide après la mue (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 983):
1. ... il arrive que des petites oies naissent faibles. Elles ont bien pu crever du bec un coin de la coquille, mais elles sont incapables de s'en délivrer tout à fait. Il faut aider à l'éclosion. On ouvre de l'ongle leur prison. Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 46.
P. métaph. [Le compl. du nom, explicité ou implicite, désigne un enfant] Venue au monde, naissance :
2. ... Il aperçoit dans l'ombre une femme inconnue; Une morte étendue à terre toute nue, (...) Et dont le ventre ouvert montre un enfant tué. (...) Mais quoi! Quand l'empyrée Attend du nouveau-né l'éclosion sacrée, Quoi! Ces soldats, ces rois, (...) Ils vont jusqu'à tuer ce qui n'a pas vécu! Hugo, La Légende des siècles,t. 3, Le Comte Félibien, 1877p. 318.
[Le compl. du nom, explicité ou resté implicite, désigne un œuf, un cocon] Fait pour celui-ci de laisser sortir l'animal qu'il contient. Un œuf fêlé par l'éclosion imminente (Colette, Sido,1929, p. 137).Quelques cocons de vers à soie dont il soigne l'éclosion (Valéry, Variété IV,1938, p. 105).
B.− P. ext. [Le compl. du nom désigne une fleur en bouton, un bourgeon] Fait de s'ouvrir, de se déployer. L'éclosion des fleurs (Ac.1932).Par un avril précoce, où le soleil hâtif sollicite l'éclosion des corolles (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 40).Éclosion de bourgeons qui épaississent la ramure (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 230).
P. méton. du compl., littér. [Le compl. du nom désigne le printemps] Voici l'éclosion du printemps vert amer, L'air est plus vif, plus gai qu'un bateau sur la mer! (Noailles, Éblouiss.,1907, p. 63).
P. anal., littér. [Le compl. du nom désigne une graine] Tous trois (...) semaient des graines dont l'éclosion et la poussée les passionnaient (Maupass., Une Vie,1883, p. 20).
C.− Au fig., littér. (cf. naissance)
1. [Le compl. du nom désigne une chose concr., un phénomène visible] Fait de devenir visible, d'apparaître. Radieuse éclosion du jour (Maupass., Une Vie,1883p. 173):
3. Ils campent sous le croissant de la lune moucheté d'une belle étoile; (...) des milliers de crapauds et de grenouilles saluent la lente éclosion des étoiles. Cendrars, L'Or,1925, p. 55.
2. Fait de commencer à exister.
a) [Le compl. du nom désigne une chose concr. ou perceptible par les sens] L'incessante éclosion des vagues sur le sable (Camus, Noces,1938, p. 25):
4. ... chaque mariage amenant l'éclosion, parmi les verdures, d'une petite maison de plus, le flot des maisons blanches ne s'arrêtait jamais, achevait d'envahir et de balayer l'ancien Beauclair. Zola, Travail,t. 2, 1901, p. 194.
b) [Le compl. du nom désigne une chose abstr., en partic. une manifestation de l'esprit hum.] L'éclosion d'une idée (Ac.1878-1932).Les ballets russes ont déterminé l'éclosion brusque de l'esthétique moderne et inauguré l'art du XXesiècle (Bloch, Dest. du S.,1931, p. 34).
P. méton. du déterm. [Le compl. du nom ou le déterm. désigne une pers. exerçant une activité gén. intellectuelle, artistique] Dès les premiers jours de mon éclosion intellectuelle (...) je me posais sur la société les questions les plus élémentaires (Sand, Corresp.,t. 6, 1812-76, p. 248):
5. Félicitons M. Payen de mettre en lumière et en honneur ce vieux principe de l'éloquence attique; mais regrettons que ce débordement et cette hâte de juger, favorables à l'éclosion de nouveaux Lysias, ne nous les aient pas donnés et mesurons combien reste loin de cet idéal la brochette de bâtonniers alignée dans l'Anthologie. Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 58.
Prononc. et Orth. : [eklozjɔ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1747 (Journal de Trévoux, p. 407 ds DG); 1830 au fig. éclosion précoce des instincts (Fourier, Nouv. monde industr., p. 10). Dér. de éclos, part. passé de éclore*; suff. -ion*. Fréq. abs. littér. : 228. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 44, b) 420; xxes. : a) 402, b) 463.

Wiktionnaire

Nom commun

éclosion \e.klɔ.zjɔ̃\ féminin

  1. Action d’éclore pour un animal ovipare.
    • Or, il importe que l'éclosion coïncide avec la poussée des premières feuilles du mûrier. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Pour faire mûrir la graine de vers à soie, celle-ci était placée dans un petit sac suspendu autour du cou et reposait entre les seins de la femme, la magnarelle. La chaleur du corps favorisait l'éclosion des petites larves.(Muller 1874) — (Martine de Lajudie, Un savant au XIXe siècle: Correspondance d'Urbain Dortet de Tessan Ingénieur hydrographe - 1820-1875, note n°517, page 170, 2008)
  2. (Figuré) Apparition, naissance.
    • Ne peut-on pas admettre […], que les êtres exceptionnels qui apparaissent de loin en loin dans une famille, ne sont que le fait de l’éclosion spontanée de qualités supérieures restées latentes chez leurs prédécesseurs ? — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • La caserne est l’école de toutes les aberrations. Elle est également le terrain le plus propice à l’éclosion des révoltes. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 28)
    • L’éclosion des sectes dissidentes au sein du christianisme n’a donc fait qu’aiguiser les passions anti-juives de l!'Église. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L!'arrière-saison prolongeait l’éclosion tardive des bolets, des russules "jolies", des tricholomes bleus. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLOSION. n. f.
Le fait d'éclore. L'éclosion des poussins, des fleurs. Fig., L'éclosion d'une idée.

Littré (1872-1877)

ÉCLOSION (é-klô-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • Action d'éclore, de sortir de l'œuf. L'éclosion des petits. Pouvait-on, en bouchant par différents moyens l'ouverture des cellules, retarder plus ou moins la sortie ou l'éclosion des petits pipas, sans intéresser leur vie ? Bonnet, Observ. pipa ou crapaud de Surinam, Œuvres, t. XI, p. 226, dans POUGENS.

    Épanouissement des fleurs.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éclosion »

Éclos.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de éclore, éclos et -ion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éclosion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éclosion eklɔsjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « éclosion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éclosion »

  • «On ne parle pas d’une contagion du personnel du Mile Public House, mais plutôt d’un groupe de jeunes déjà associé à une éclosion», a-t-elle précisé. TVA Nouvelles, Éclosion au Mile Public House: une vingtaine de jeunes atteints en cause | TVA Nouvelles
  • On ne force pas une fleur à s'ouvrir, mais on peut favoriser son éclosion en ne lui cachant pas le soleil. De Anonyme
  • L’évolution n’est pas une simple éclosion sans peine et sans lutte, comme celle de la vie organique, mais le travail dur et forcé sur soi-même. De Friedrich Hegel
  • Est-il donc vrai que dans tout amour, il y a une souffrance en éclosion ? Pourquoi devons-nous toujours payer d'une incertitude, d'un doute, d'une angoisse même, nos plus petits bonheurs ? De Eve Belisle / Pension de famille
  • Ces jeux du hasard qu'on nomme coïncidences mais qui en fait, sont l'éclosion de quelques-uns des possibles que toute action fait apparaître dans son sillage. De Marguerite Beaudry / Le Rendez-vous de Samarcande
  • Selon Santé publique Ottawa (SPO), l’éclosion s’est terminée au cours du week-end. Il ne resterait d’ailleurs qu’une seule éclosion toujours en cours parmi les établissements de soins de santé de la capitale fédérale, soit au Centre de santé des anciens combattants Perley Rideau. Le Droit, COVID-19: éclosion terminée au Foyer Peter D. Clark | COVID-19 | Actualités | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • «En fait, il n’y a zéro surprise là-dedans, c’est ce qu’on s’attend de voir, dit le chef de service des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Il y a des endroits qui sont vulnérables aux éclosions, dont les hôpitaux.» Le Journal de Montréal, Éclosion à l’hôpital de Saint-Jérôme: «il n’y a zéro surprise là-dedans» | JDM

Traductions du mot « éclosion »

Langue Traduction
Anglais hatching
Espagnol eclosión
Italien tratteggio
Allemand schraffur
Chinois 孵化
Arabe الفقس
Portugais incubação
Russe штриховка
Japonais 孵化
Basque eklosio
Corse eclosione
Source : Google Translate API

Synonymes de « éclosion »

Source : synonymes de éclosion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éclosion »

Partager