Fraîcheur : définition de fraîcheur


Fraîcheur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FRAÎCHEUR, subst. fém.

A.− [Correspond à frais1A] Propriété de ce qui est frais, un peu froid.
1. Température fraîche (de quelque chose). Je pris machinalement la main qu'elle me tendait, sa petite main fine et fraîche, et la fraîcheur de ce contact me fit sentir que la mienne était brûlante (Fromentin, Dominique,1863, p. 80).
a) Spéc. Température fraîche (et parfois humide) de l'atmosphère. Puis, pour se faire aux fraîcheurs nocturnes, aux brouillards, à la rosée, il descendait tous les soirs dans son jardin et restait là jusqu'à des dix et onze heures, seul avec son fusil, à l'affût derrière le baobab (A. Daudet, Tartarin de T.,1872, p. 35).
SYNT. Fraîcheur du vent, de la pluie, de l'air, de l'aube, des bois, de l'eau, du matin, de la nuit, du soir; fraîcheur de cave; les fraîcheurs de la nuit, d'octobre, de l'automne; fraîcheur délicieuse, exquise, glacée, glaciale, humide, matinale, nocturne, particulière, pénétrante, parfumée, printanière, suave, subite; première, vivifiante fraîcheur.
[Sans déterm.] Sentir, aspirer, goûter, respirer la fraîcheur; une fraîcheur monte, saisit qqn, tombe; les premières fraîcheurs; sentir tomber la fraîcheur. À travers leurs culottes, une fraîcheur pénètre jusqu'aux mollets peu à peu engourdis (Renard, Poil Carotte,1894, p. 51).Une fraîcheur, de la mer exhalée, Me rend mon âme... Ô puissance salée! (Valéry, Charmes,1922, p. 151):
1. Il [le temps] avait brusquement changé et les chaleurs tardives avaient tout d'un coup fait place aux fraîcheurs. Comme les autres années, un vent froid soufflait maintenant de façon continue. De gros nuages couraient d'un horizon à l'autre... Camus, Peste,1947, p. 1409.
Fam., vx, rare. Rhumatisme momentané dû au froid ou à l'humidité. Attraper des fraîcheurs. Synon. chaud et froid.Gagner, avoir une fraîcheur; cela cause des fraîcheurs; ce n'est point un rhumatisme, ce n'est qu'une fraîcheur (Ac.).
P. méton. Moment du jour ou de la nuit où la température est fraîche. L'odeur des foins que l'on avait coupés pendant la fraîcheur, à la lumière de la lune (Senancour, Obermann,t. 1, 1840, p. 21).
b) MAR., vieilli. Vent plus ou moins faible précédant ou suivant un calme plat. Il vient un peu de fraîcheur; la brise est finie, il n'y a plus qu'une légère fraîcheur (Ac.). Nous fûmes enveloppés de brume, et nous restâmes en calme; une petite fraîcheur du Sud-Est nous permettait à peine de gouverner (Voy. Pérouse,t. 3, 1797, p. 9).
c) Au fig. Fraîcheur (d'un accueil, d'un salut, d'un entretien). Manque de cordialité, froideur marquée. Synon. froideur, sécheresse.
2. Spéc. Qualité de ce qui est agréablement frais. Fraîcheur de l'ombre, d'une pièce, de l'eau, d'une boisson, de la rosée; donner de la fraîcheur; chercher un peu de fraîcheur; sensation de fraîcheur; fraîcheur d'ombre, de cloître, de source. Cherchant pour mon corps la fraîcheur du drap aux places non foulées (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 615).En été, la maison possédait des trésors de silence, de fraîcheur et d'ombre (Green, Journal,1933, p. 170).
En partic.
a) Fraîcheur d'un vin. Qualité d'un vin léger, un petit peu acide. Et la fraîcheur du petit vin blanc de la côte parut douce à leurs lèvres (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 209).
b) Fraîcheur d'un tissu. Qualité d'un tissu, d'un vêtement léger, agréable à porter en été. Les membres à l'aise dans la fraîcheur d'une chemise de fine batiste (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 173).
c) Au fig. [Dans l'ordre des impressions autres que le toucher ou le chaud et le froid : vue, ouïe] Pureté, vivacité, grâce naturelle. Fraîcheur d'une toilette printanière, d'un éclat de rire; chanson pleine de fraîcheur. Synon. vivacité, grâce.Une voix d'une fraîcheur délicieuse qui, comme une flûte d'argent, modulait des sons mélodieux (France, Pt Pierre,1918, p. 152).Surfaces évasées et roses, ce qui donne à l'église, là où il a respecté la fraîcheur de ce coloris, l'air d'être construite dans une matière douce et malléable (Proust, Fug.,1922, p. 646).
Fraîcheur d'un parfum. Qualité d'un parfum agréablement léger. Fraîcheur de la lavande, d'une eau de toilette. Il savait quelle fraîcheur de linge propre s'échapperait de l'armoire à glace (Martin du G., Thib.,Mort père, 1929, p. 1305).
B.− [Correspond à frais1B] Caractère de ce qui est tout récent, nouvellement arrivé.
1. La fraîcheur de la nouvelle en aurait augmenté le plaisir (Flaub., Corresp.,1866, p. 80).Il était curieux de la cueillir dans toute sa fraîcheur d'académicien-fiancé (Romains, Hommes bonne vol.,1939, p. 92).
2. Spéc. Qualité d'une chose corruptible qui n'a subi aucune altération par le temps. Fraîcheur d'un fruit, d'une viande, d'un bouquet; grande fraîcheur; fraîcheur douteuse; garantir la fraîcheur d'un produit. Elle ne sentira ni un poisson qui n'est plus de la première fraîcheur, ni un œuf qui n'a plus son lait, ni du beurre qui a trois jours (Goncourt, Ch. Demailly,1860, p. 300).La fraîcheur des œufs peut être reconnue par l'épreuve du mirage ou par l'épreuve de la densité (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 68):
2. ... le revêtement d'images sous lesquelles je la trouverais vivante, comme les poissons que, les jours où on m'avait laissé aller à la pêche, je rapportais dans mon panier, couverts par une couche d'herbe qui préservait leur fraîcheur. Proust, Swann,1913, p. 179.
3. Au fig. Qualité de ce qui est resté intact, vivace, net. Fraîcheur d'un souvenir. Il lui était désormais impossible de percevoir directement en leur fraîcheur première les anciens moments éperdus (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 227).
C.− [Correspond à frais1C] Caractère de ce qui a l'éclat du neuf, de la jeunesse, de la vie.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un aspect physique de la pers.]
a) Caractère de ce qui respire la santé, la vie. Fraîcheur du teint, des joues, du visage, de la peau; beauté et fraîcheur; fraîcheur et santé; fraîcheur et grâce; une fraîcheur de lait, de rose; éblouissant de fraîcheur. Synon. éclat.Les jeunes gens (...) apportaient avec eux un tel rayonnement de jeunesse et de fraîcheur que la chambre en fut égayée (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 41).Les joues rouges, le cou et les mains hâlées, la jeune fille avait un bel air de robustesse et de fraîcheur (Arland, Ordre,1929, p. 515):
3. C'était un mouvement passionné dans la physionomie, une gaieté dans les traits, un entrain de jeunesse, une fraîcheur de vie, une richesse de santé qui vibraient en dehors d'elle et produisaient des rayons électriques. Balzac, Cous. Bette,1846, p. 27.
b) Spéc. Absence de fatigue. Lu et écrit jusqu'à onze heures avec attention et fraîcheur de tête (Barb. d'Aurev., Memor. 3,1856, p. 66).J'ai pourtant repris un peu de fraîcheur d'esprit, de vigueur et même de joie, sur la route (Gide, Retour Tchad,1928, p. 980).
2. [En parlant d'une chose concr.] Qualité de ce qui garde l'aspect du neuf, sa netteté, sa vivacité première. Fraîcheur d'une peinture, d'un costume; fraîcheur du linge; fraîcheur pimpante. Synon. éclat, lustre.Étoffes dans toute leur fraîcheur et (...) coussins à la dernière mode (Stendhal, Lamiel,1842, p. 197).Les toiles (...) qui n'ont pas été gâtées par des restaurations au bitume, y conservent miraculeusement leur fraîcheur (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 35):
4. Sans doute, tout cela n'était pas de la première fraîcheur, l'usage avait miroité par places le velours de la jupe, la toile de Frise était un peu fripée, les dentelles eussent paru rousses au grand jour... Gautier, Fracasse,1863, p. 26.
3. Au fig. [Dans l'ordre moral, spirituel ou esthétique, sentiments, idées...] Fraîcheur des impressions, du style, d'une image, d'un poème; fraîcheur d'inspiration, d'imagination. Synon. candeur, pureté.Nos dadaïstes veulent retrouver la fraîcheur, le neuf, le primitif, dussent-ils aller jusqu'au balbutiement (Barrès, Cahiers,t. 5, 1920-21, p. 31).Commencé la lecture du journal de Platen. Pages d'une fraîcheur et d'une simplicité admirables (Green, Journal,1932, p. 112):
5. ... tandis qu'un vieux bonhomme bâillera devant un jouet de cinq cents francs. Pourquoi? Parce qu'il a perdu l'esprit d'enfance. Hé bien, l'Église a été chargée par le bon Dieu de maintenir dans le monde cet esprit d'enfance, cette ingénuité, cettefraîcheur. Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1046.
Fraîcheur d'âme. Synon. innocence, jeunesse.Elle était perdue, et pour toujours, cette fraîcheur d'âme qui rend les sensations pareilles à des cerises cueillies sur la branche et mangées sous l'arbre (Coppée, Bonne souffr.,1898, p. 23).
Prononc. et Orth. : [fʀ ε ʃ œ:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694 (fraischeur ds Ac. 1694 et 1718). Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1200 fraiscor « endroit où il fait doux et modéré » (Anseïs de Carthage, 7958 ds T.-L.); 2. 1213 freschor de l'iaue « propriété de ce qui est frais ou rafraîchissant » (Faits des Romains, éd. L. F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, t. 1, p. 602, 26); 3. av. 1528 frescheur « température fraîche, air frais » (J. d'Auton, Chroniques de Louis XII, éd. R. Maulde de la Clavière, t. 4, p. 214). B. 1. a) 1288 [ms.] frescor « éclat, lustre (d'une fleur) » (Athis et Prophilias, éd. A. Hilka, t. 1, p. 47, var. du vers 1311); b) 1379 frescheur « ce qui n'a subi aucune altération » (J. de Brie, Bon Berger, 47 ds T.-L.); c) 1595 « qualité de ce qui respire la jeunesse, la santé » (Montaigne, Essais, I, 21, éd. A. Thibaudet, p. 123); 2. 1412 fraîcheur « qualité de ce qui est nouvellement arrivé » (Arch. J.J. 167, pièce 11 ds Gdf.). Dér. de frais, fraîche*; suff. -eur1*. Fréq. abs. littér. : 2 196. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 890, b) 2 984; xxes. : a) 3 597, b) 3 109. Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 157. − Lemagny (J.-C.). B. Bibl. Fr. 1969, p. 415. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 139.

Fraîcheur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

fraîcheur \fʁɛ.ʃœʁ\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Froid doux et modéré.
    • […] ; je descendis à la lueur des flambeaux dans cette habitation de gnomes, enfoncée sous terre d'environ quatre vingt pieds ; mais l’humidité, la fraîcheur et la fumée des torches abrégèrent ma promenade. — (E.-F. Lantier, Voyages d'Antéor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, p.V (avant-propos))
    • […], mais ce lui était plaisir que de ne point manquer la sortie de l’étable fumante, dans la prime fraîcheur du matin. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.1, 1910)
    • La fraîcheur de l’eau, d’une boisson, etc.
  2. (Marine) (Par analogie) Vent très faible qui suit ou qui précède le calme.
    • Il vient un peu de fraîcheur.
    • La brise est finie, il n’y a plus qu’une légère fraîcheur.
  3. Froidure ; froid.
    • La fraîcheur du soir est perfide dans cette saison.
    • Il fait quelquefois des fraîcheurs qui nuisent à la vigne.
  4. (Par extension) (Familier) Douleur musculaire causée par un froid humide.
    • Gagner, avoir une fraîcheur.
    • Cela cause des fraîcheurs.
    • Ce n’est point un rhumatisme, ce n’est qu’une fraîcheur.
  5. (Figuré) Lustre ; brillant ; éclat agréable des fleurs, du teint, des couleurs, etc.
    • C’était à cette époque une femme de cinquante-deux à cinquante-trois ans à peu près, qui conservait, grâce à son embonpoint plein de fraîcheur, les traits de sa première beauté. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • Parfois, on rencontre une fille dont le teint noisette et les yeux de baies sauvages sont séduisants, mais leurs traits sont rarement beaux, et elles enlaidissent vite, dès que la première fraîcheur de la jeunesse est passée... — (Henri Kerst, La Femme dans la société anglaise: étude et témoignages littéraires, Masson et Cie, 1971, page 128)
    • La fraîcheur du coloris, dans un tableau.
    • Ces peintures ont conservé toute leur fraîcheur.
  6. (En particulier) absence d'altération ; conservation du premier état d'une chose.
    • Je m'explique: nos usines cédulent le départ et l'arrivée des bateaux, leur fournissant la quantité de glace nécessaire pour qu'ils rapportent le poisson dans le meilleur état de fraîcheur possible. — (La pêche au Canada, n° 2 à 6, Ministère des Pêcheries du Canada, 1971, page 3)
    • La fraîcheur d’un costume. — L’ameublement a conservé toute sa fraîcheur.
  7. (Figuré) Caractère de grâce naturelle dans les conceptions de l’esprit.
    • La fraîcheur des pensées, de l’imagination, du style.
  8. (Familier) beauté.
    • Cette fille est une fraîcheur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fraîcheur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRAÎCHEUR. n. f.
Froid doux et modéré. La fraîcheur du temps, de l'air. La fraîcheur de la nuit, des matinées. La fraîcheur des bois. Une fraîcheur délicieuse. La fraîcheur du printemps. Marcher à la fraîcheur. On dit de même La fraîcheur de l'eau, d'une boisson, etc. En termes de Marine, il se dit, par analogie, d'un Vent très faible qui suit ou qui précède le calme. Il vient un peu de fraîcheur. La brise est finie, il n'y a plus qu'une légère fraîcheur. Il signifie aussi Froidure, froid. La fraîcheur du soir est perfide dans cette saison. Il fait quelquefois des fraîcheurs qui nuisent à la vigne. Il se dit quelquefois, par extension et familièrement, d'une Douleur musculaire causée par un froid humide. Gagner, avoir une fraîcheur. Cela cause des fraîcheurs. Ce n'est point un rhumatisme, ce n'est qu'une fraîcheur. Il se dit, figurément du Lustre, du brillant, de l'éclat agréable des fleurs, du teint, des couleurs, etc. Cette rose a perdu sa fraîcheur. La fraîcheur du visage. La fraîcheur de la jeunesse, du jeune âge. La fraîcheur du coloris, dans un tableau. Ces peintures ont conservé toute leur fraîcheur. Il se dit particulièrement de Ce qui reste sans altération, conserve son premier état. La fraîcheur d'un costume. L'ameublement a conservé toute sa fraîcheur. La fraîcheur d'une viande. Fig., La fraîcheur des pensées, de l'imagination, du style, se dit d'un Certain caractère de grâce naturelle dans les conceptions de l'esprit.

Fraîcheur : définition du Littré (1872-1877)

FRAÎCHEUR (frê-cheur) s. f.
  • 1Froid doux et modéré qui, tempérant la chaleur de l'atmosphère, cause une sensation agréable. La fraîcheur de la nuit dont elles aiment à jouir, Voiture, Lett. 30. Je vais prendre la fraîcheur de ce bois, Sévigné, 562. Il [Dieu] leur dispense [aux fleurs] avec mesure Et la chaleur des jours et la fraîcheur des nuits, Racine, Athal. I, 4. Ce qu'à l'herbe tendre Est au printemps la fraîcheur du matin, Racine, Athal. III, 7. Son calme, sa fraîcheur [de l'air] se répand dans mes veines, Ducis, Othello, V, 3.

    Absolument. La fraîcheur, le moment du jour où il fait frais. Les vers sortent de terre à la fraîcheur, Buffon, Ois. t. XIII, p. 351, dans POUGENS.

    Terme d'agriculture. Fraîcheur de la terre, se dit de l'état où elle n'est ni trop humide ni trop sèche, mais où elle conserve toujours la quantité d'eau nécessaire à la végétation.

  • 2Froid plus ou moins vif. Les fraîcheurs du soir sont perfides dans cette saison.

    On dit aussi qu'il y a de la fraîcheur dans une chambre, quand elle est un peu humide.

  • 3Douleur causée par le froid, l'humidité. Gagner, avoir des fraîcheurs.
  • 4 Fig. Lustre, brillant, vif éclat. Cette robe a perdu sa fraîcheur. La fraîcheur d'un costume, d'un tableau.

    Par extension. La fraîcheur des pensées, de l'imagination, du style. Ces beaux ouvrages qui ont à la fois la force de l'antiquité et la fraîcheur du moderne, Voltaire, Mœurs, 82. L'Ave maris stella où il règne une grande fraîcheur, Chateaubriand, Génie, IV, I, 12.

  • 5Air de jeunesse, de santé. La fraîcheur du teint. La fraîcheur de la jeunesse. Ajoutez à cela un air de santé robuste et une certaine fraîcheur qui faisait plaisir ; de ces fraîcheurs qui viennent d'un bon tempérament, et qui ont pourtant essuyé de la fatigue, Marivaux, Pays. parv. 4e part. Hélas ! déjà privé de sa fraîcheur première, Ton front, bientôt flétri, penchera vers la terre, Ducis, Abufar, IV, 7.
  • 6 Terme de marine. En parlant d'un vent très faible qui commence après un calme plat, on dit : Voilà un peu de fraîcheur ; la fraîcheur vient de telle direction. Si elle n'est sensible qu'à la surface de la mer, c'est une petite fraîcheur. La fraîcheur marque, elle permet de tenir en route.

SYNONYME

FRAÎCHEUR, FRAIS. Fraîcheur est le substantif abstrait de l'adjectif frais ; et frais est cet adjectif pris substantivement et abstraitement. Ces deux mots sont donc logiquement très voisins ; mais l'usage y a mis des différences : l'on dit prendre le frais et non prendre la fraîcheur ; et, quand fraîcheur est dit absolument, il signifie le moment du jour où il fait frais : marcher à la fraîcheur ; marcher au frais signifie marcher dans un endroit frais.

HISTORIQUE

XVIe s. La frescheur de mon visage, Montaigne, I, 91. Près d'un boccage, au milieu d'un beau pré, Où d'un ruisseau la frescheur tousjours dure, Du Bellay, J. II, 29, recto. Ce seigneur n'aimoit point à prendre ses aises aux fraischeurs… Depuis, ce proverbe couroit : vous allez à la fraischeur de M. d'Imbercourt, quand on alloit par pays au plus chaud du jour, Brantôme, Cap. fr. t. I, p. 109, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRAÎCHEUR. Ajoutez :
7Qualité de ce qui est récent. Il me souvient des sages propos que vous me tîntes dans la fraîcheur de la blessure qui vous cuisait, Guez de Balzac, liv. XI, lett. 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fraîcheur »

Étymologie de fraîcheur - Littré

Frais 1 ; provenç. frescor.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fraîcheur - Wiktionnaire

 Dérivé de fraîche avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fraîcheur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fraîcheur fraiʃœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fraîcheur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fraîcheur »

  • Un vent de fraîcheur plein d’énergie positive a soufflé ce vendredi soir sur la salle de Pujols et le FCCH sera bien présent sur l’échiquier du football ariégeois pour la saison 2020-2021. ladepeche.fr, Les Pujols. Un vent de fraîcheur va souffler sur le FCCH - ladepeche.fr
  • La fraîcheur est marquée en matinée avec pas plus de 7 à 11°C et l’après-midi les valeurs sont en hausse mais toujours inférieures aux normales avec 19 à 23°C. , Actualité Météo : meteo-du-mardi-07-juillet---du-soleil-mais-fraicheur-matinale - METEO CONSULT
  • Le calendrier de la fin de saison a été resserré sur trois mois, ce sera une saison très différente des autres ?Ce sera trois mois très intenses. Il faudra surtout garder de la fraîcheur, à la fois physique et psychologique, jusqu'au bout. Après le déconfinement, j'ai roulé tranquillement, sans trop donner. L'équipe a bien planifié notre reprise et je pense que ça va bien se passer. J'aimerais arriver en forme au Tour de Pologne (sa course de reprise, du 5 au 9 août) puis au Tour du Limousin et essayer de lever les bras avant le Tour de France, ce serait très bien. L'Équipe, Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) : « Il faudra garder de la fraîcheur, physique et psychologique » - Cyclisme - AG2R - L'Équipe
  • Mais tout est bon pour fournir tout de même aux fumeurs leur dose de menthe fraîcheur ou poivrée. Car l'enjeu est important pour les groupes de tabac. Ces cigarettes mentholées représenteraient, selon Jose Becerril, analyste chez Euromonitor  cité dans une analyse du cabinet d'expertise Bloomberg, moins de 5% du marché en Europe. Mais elles génèrent 11 milliards de dollars de ventes à travers le continent. Et en France, selon le site le Monde du tabac, ces produits représentent en moyenne 8% des ventes d’un débitant de tabac. Environ, un million de consommateurs sont concernés. LCI, Fumeurs cherchent menthol désespérément : les ruses des cigarettiers pour leur fournir leur dose de fraîcheur | LCI
  • Dès le lever du jour, des passages nuageux permettront de garder un peu plus longtemps la fraîcheur relative de la nuit. Il fera donc 19 degrés aux premières lueurs matinales. Le vent de Nord-Ouest qui s’est levé (rafales à 20 kilomètres-heure au maximum) abaisse même le ressenti à 16 degrés. Une légère sensation de froid vous attend ainsi au réveil. Mais le soleil parvenant tout de même à se tailler une belle part de gâteau, permettra d’atteindre 22 degrés d’ici midi. Le Journal Toulousain, journal de solutions et JAL, La météo de ce vendredi à Toulouse : retour de la fraîcheur
  • Pour contribuer à faire face à cette chaleur accrue en ville, les expérimentations se multiplient afin de développer des îlots de fraîcheur en période estivale. JCDecaux a inventé une solution innovante, brevetée, permettant de rafraîchir les citadins sous ses Abribus® et de leur apporter ainsi une sensation de confort et de bien-être en période de forte chaleur. , JCDecaux : améliore la vie en ville avec l'abri Fraîcheur Naturelle | Zone bourse
  • La pâtisserie et l'amour, c'est pareil - une question de fraîcheur et que tous les ingrédients, même les plus amers, tournent au délice. De Christian Bobin
  • L'apparence, comme la fraîcheur, est une passion. Il y a une obsession de la vérité, mais une passion de l'apparence. De Jean Baudrillard / Cool Memories - 1980-1985
  • L'aurore Se fait à la fraîcheur des mains La journée commence Au salut triste de l'oiseau. De André Dalmas / Le Vin pur
  • Le jeu politique ressemble à ces salades qui finissent mal le marché, en été. Elles sont fanées, rejetées. Où est la fraîcheur ? J’appellerai cela la parabole de la laitue. De Michel Jobert / Le Quotidien de Paris - 10 Septembre 1980
  • Le matin : une heure de décision, d'élan, d'enthousiasme, une heure qui rend à l'homme la fraîcheur de sa volonté ; un départ ; un début de voyage ! De Gabrielle Roy / Alexandre Chenevert
  • Les vieillards ont besoin de toucher quelquefois, de leurs lèvres, le front d'une femme ou la joue d'un enfant, pour croire encore à la fraîcheur de la vie et éloigner un moment les menaces de la mort. De Maurice Maeterlinck / Pelléas et Mélisande
  • Il faut chanter et interpréter avec avec sincérité, pudeur et fraîcheur. De Philippe Jaroussky / Le Figaro Littéraire, 19 février 2015
  • Rajeunissement. Tous les esthéticiens le conseillent. Ils ont raison. C’est le vrai secret de la fraîcheur. De Alexandre Vialatte / Petit dictionnaire de la beauté
  • On meurt depuis toujours et cependant la mort n'a rien perdu de sa fraîcheur. De Emil Michel Cioran / Aveux et anathèmes
  • Le rôle essentiel de l'éducation est de conserver chez l'adulte la fraîcheur de l'enfant. De Jean-Jacques Bernard
  • Certains matins de printemps ont une fraîcheur de grenouille. De Francis Dannemark / Zoologie
  • Sodomie du matin, fraîcheur du vagin Sodomie du soir, repos des mâchoires.
  • L'ignorance fait tout le plaisir et toute la fraîcheur des premières sensations. De Antoine de Rivarol
  • L’amour a besoin de virginité, de fraîcheur. De Laurent Graff / Le Cri

Images d'illustration du mot « fraîcheur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fraîcheur »

Langue Traduction
Corse freschezza
Basque freskotasuna
Japonais 鮮度
Russe свежесть
Portugais frescor
Arabe نضارة
Chinois 新鲜
Allemand frische
Italien freschezza
Espagnol frescura
Anglais freshness
Source : Google Translate API

Synonymes de « fraîcheur »

Source : synonymes de fraîcheur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fraîcheur »



mots du mois

Mots similaires