La langue française

Inusité

Sommaire

  • Définitions du mot inusité
  • Étymologie de « inusité »
  • Phonétique de « inusité »
  • Citations contenant le mot « inusité »
  • Traductions du mot « inusité »
  • Synonymes de « inusité »
  • Antonymes de « inusité »

Définitions du mot inusité

Trésor de la Langue Française informatisé

INUSITÉ, -ÉE, adj.

A. − Qui n'est pas usité, utilisé, en usage. L'avant-chœur qui, à Saint-Gall (...) [contenait] l'ambon, était inusité dans les basiliques primitives (Lenoir, Archit. monast.,1856, p. 24).Je regardais surtout ces femmes qui marchaient avec un balancement de hanches inusité chez nos paysannes (Loti, Rom. enf.,1890, p. 117):
Ces combinaisons ont bénéficié des progrès de l'artillerie et d'engins nouveaux fournis par l'industrie : cuisines roulantes ou portatives, moyens d'éclairage encore inusités, etc. Foch, Princ. guerre,1911, p. XIV.
LING. Qui ne s'emploie jamais ou presque jamais. Mot, participe, pluriel, pronom, terme inusité; tournure inusitée. Les dictionnaires rassemblent quelque cinquante mille caractères graphiques différents; nombre d'entre eux sont rares, voire inusités, ou ne constituent que des variantes (E. Alarcos Llorachds Langage,1968, p. 256).
B. − Qui n'est pas habituel. Luxe, mouvement, parfum, silence, tumulte, vacarme inusité; activité, émotion, forme, sensation inusitée; recevoir qqn à une heure inusitée. La portière, entendant un bruit inusité à cette heure, où tout dormait dans la maison, ouvrit brusquement le carreau de son antre (Sue, Atar-Gull,1831, p. 34).Dans un pays où il y a peu de mouvement dans les choses et dans les esprits, le plus petit événement inusité devient tout de suite le sujet des conversations (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 203).Des remparts rouges d'une hauteur inusitée (...) qui tournaient vers le désert une sorte d'envers dédaigneux (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 838).
Prononc. et Orth. : [inyzite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1455 miracles inusitez « rare, inhabituel » (Mielot, Adv. direct. ds Chevalier au cygne, éd. Reiffenberg, t. 1, p. 240); 1544 rime jolye, et encores inusitée (L'Arcadie de Sannazar, trad. I. Martin, 20 vod'apr. H. Vaganay ds R. Ét. rab. t. 9, p. 311). Empr. au lat.inusitatus « inusité, inaccoutumé, rare, extraordinaire ». Fréq. abs. littér. : 162.

Wiktionnaire

Adjectif

inusité \i.ny.zi.te\

  1. Qui n’est pas usité.
    • Il souriait à l’espace, il était d’une galanterie inusitée. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Le samedi 29 septembre 1925, vers 5 heures, la famille Mermoz, de Messigny, était éveillée par les aboiements inusités de son chien qui était attaché dans une cabane située dans un pré attenant à l’habitation. — (André Barbier,Les sources de la virulence rabique: Histoire d'une épizootie de rage sur le renard et le blaireau dans la région dijonnaise, Imprimerie Bernigaud et Privat, 1929, page 125)
    • Monsieur Palanquin a approuvé ; une grimace inusitée s’est dessinée sur le visage de Julia. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 111)
    • Un lecteur m'écrit « La prof de français nous a dit qu'il est inutile d'apprendre à conjuguer le passé simple, car c'est un temps archaïque, aujourd'hui complètement inusité ». — (François Cavanna, « Fessons la prof ! » dans Plus je regarde les hommes, plus j'aime les femmes, éd. Albin Michel, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INUSITÉ, ÉE. adj.
Qui n'est point usité. C'était une chose inusitée autrefois que de voir fumer une jeune fille. Une façon de parler inusitée.

Littré (1872-1877)

INUSITÉ (i-nu-zi-té, tée) adj.
  • Qui n'est point ou qui n'est plus usité. C'était une chose inusitée parmi nous. Cicéron dit à Quintus son frère : ses lettres sont absurdes et d'un style inusité, Voltaire, Dict. phil. Langues.

HISTORIQUE

XVIe s. Inventer des tourments inusitez et des morts nouvelles, Montaigne, II, 131.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inusité »

Lat. inusitatus, de in… 1, et usitatus, usité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin inusitatus (« inusité, rare, extraordinaire ») → voir in- et usité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inusité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inusité ɛ̃ysite

Citations contenant le mot « inusité »

  • C'est en parlant le moins possible de ce que l'on mijote qu'on a le plus de chances de rester un bricoleur de l'inusité. De Jacques Sternberg / Vivre en survivant
  • (Montréal) La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête pour expliquer un accident mortel plutôt inusité à Saint-Liboire, près de Saint-Hyacinthe, en Montérégie. La Presse, Un piéton heurté mortellement sur l’autoroute 20
  • Alain Missoffe et Philippe Franchini ont choisi un angle inusité pour traiter de la dynastie Wendel : ils passent par les femmes. Cette famille flamande de Bruges avait fondé en 1704 une aciérie en Lorraine pour nourrir pendant trois siècles la chronique des maîtres de forges. Des hommes forts y occupent les tréteaux de la légende, mais la part féminine de la saga apparaît à la fois interne et latérale, déjouant l'assignation à résidence des conventions pour faire bourgeonner des existences signées. Prisant moins l'hagiographie que les écarts, les auteurs nous présentent quinze femmes de fe... Le Point, Livre - Les Wendel, une saga française - Le Point
  • Tout au long de cette journée, des capsules acoustiques mettant en scène ces deux artistes et la Cindy Bédard seront présentées via les réseaux sociaux du FestiVoix. Plus de détails concernant l’horaire de la journée et l’endroit inusité où seront tournées ces images uniques seront dévoilés le lundi 29 juin en matinée. L'Hebdo Journal, Une programmation virtuelle pour le FestiVoix - L'Hebdo Journal
  • Les klaxons se sont mêlés aux cris hystériques lorsqu’elle s’est pointée, une vingtaine de minutes après l’heure prévue, avec, en main, une caméra pour filmer cet accueil inusité. Le Journal de Québec, [VIDÉO] Achalandage record pour Roxane Bruneau | JDQ
  • Le défi pour les enseignants consiste à expliquer à la fois le caractère unique, sinon inusité, de la prise d’armes dans un conflit politique contemporain au Québec, tout en ne rendant pas les Mohawks « étrangers », comme s’ils vivaient hors de notre société. Des analystes de nos manuels scolaires ont relevé que la représentation des Autochtones dans les manuels a tendance à les situer hors de la trajectoire historique du Québec, ou encore à les imprégner de spiritualité, tout en les associant de façon exagérée à la nature. Le Devoir, Comment enseigner la crise d’Oka de 1990 | Le Devoir
  • Signée par le groupe Art’M, cette exposition sur ce thème inusité regroupera des œuvres où la vache est illustrée sous tous les angles, en style abstrait ou figuratif. Le Reflet du Lac, Une exposition franchement «vache» - Le Reflet du Lac

Traductions du mot « inusité »

Langue Traduction
Anglais unusual
Espagnol raro
Italien insolito
Allemand ungewöhnlich
Chinois 异常
Arabe غير عادي
Portugais incomum
Russe необычный
Japonais 珍しい
Basque ezohiko
Corse inusual
Source : Google Translate API

Synonymes de « inusité »

Source : synonymes de inusité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inusité »

Partager