La langue française

Étonnant

Sommaire

Définitions du mot étonnant

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTONNANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de étonner*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une chose] Qui surprend par son caractère inattendu ou extraordinaire. Elle a publié d'étonnantes photographies qui donnent la nostalgie des steppes (Morand, New-York,1930, p. 253).Il portait (...) d'étonnantes bottines d'un beau cuir carminé (Duhamel, Suzanne,1941, p. 151):
1. Les rencontres les plus extraordinaires, les plus étonnantes circonstances, les plus déplorables situations deviennent des événements communs, et surpassent ce que les auteurs de roman peuvent imaginer. Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1549.
Il (n')est (pas) étonnant que; trouver étonnant que; rien d'étonnant à :
2. Le véritable grand homme est bon à voir de près. Que les hommes superficiels, après s'être figuré qu'il était hors de la nature comme des personnages de roman, en viennent très vite à le trouver comme tout le monde, il n'y a là rien d'étonnant. Delacroix, Journal,1850, p. 410.
Emploi subst. L'étonnant est que. Il y a de l'étonnant et de la beauté dans ce qui paraît le plus simple : tu n'as qu'à extraire (Renard, Journal,1906, p. 1097):
3. Le mariage était, de toutes les formes de l'amour, la seule dont il n'eût pas essayé. Il [Byron] aimait l'étonnant, le dangereux. Pour un homme de sa réputation, l'étonnant n'était-il pas le mariage? Maurois, Byron,t. 1, 1930, p. 318.
B.− [En parlant d'une pers.] Qui se distingue par ses qualités, son talent, etc. Un enfant, un musicien étonnant :
4. Il est, dans cette pièce [Jacques Mauclair, dans « L'Éternel mari »], tour à tour humble et respectueux, ou menaçant, arrogant, goguenard, éploré, ironique, généreux, perfide. Ce serait un Tartuffe étonnant. Green, Journal,1955-58, p. 124.
Prononc. et Orth. : [etɔnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. : 2 936. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 588, b) 3 159; xxes. : a) 4 615, b) 4 956.
DÉR.
Étonnamment, adv.De façon étonnante. Cet enfant profite étonnamment (Ac.).Ces premières chaleurs, n'est-ce pas, vous amollissent étonnamment? (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 128).Derrière lui, dans son ombre, se tenait une femme âgée qui lui ressemblait étonnamment, plus petite, l'air plus rude (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 905).La constr. étonnamment + adj. a le plus souvent une valeur superlative.Oswald la reconnut pour Lucile, bien qu'il ne l'eût pas vue depuis trois ans, et qu'ayant passé, dans cet intervalle, de l'enfance à la jeunesse, elle fût étonnamment embellie (Staël, Corinne,t. 3, 1807, p. 132). [etɔnamɑ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. 1reattest. 1752 (Trév.); de étonnant, part. prés. adj. de étonner, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 178.
BBG. − Cohen 1946, p. 14.

Wiktionnaire

Adjectif

étonnant

  1. Qui étonne, qui surprend.
    • Ce qui m’émerveillait le plus dans les premiers temps, c'était l’étonnante habileté de nos poneys à se tirer d'affaire au milieu d'un chaos de débris volcaniques où un piéton aurait pu difficilement trouver son chemin. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.82)
    • […], je vis tragiquement émerger de la nuit une étonnante masure en ruines à un étage, aux persiennes vermoulues et closes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Ce qui est plus grave, c'est que, d’auteur en auteur, les hypothèses sont devenues des certitudes et l'on peut lire dans des ouvrages de vulgarisation les plus étonnantes affirmations, jamais vérifiées, jamais critiquées, prises un jour à la source du possible et entraînées depuis dans le flot de l’indiscutable. — (André Leroi-Gourhan, Les religions de la préhistoire, Presses universitaires de France, 1971, p. 144)
  2. Qualifie quelqu’un qui est extraordinaire, soit en bien, soit en mal.
    • C’est un homme étonnant.

Forme de verbe

étonnant \e.tɔ.nɑ̃\

  1. Participe présent de étonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTONNANT, ANTE. adj.
Qui étonne, qui surprend. Cela est fort étonnant. Voilà une nouvelle étonnante. Adresse étonnante. C'est un homme étonnant, se dit de Quelqu'un qui est extraordinaire, soit en bien, soit en mal.

Littré (1872-1877)

ÉTONNANT (é-to-nan, nan-t') adj.
  • 1Qui frappe d'ébranlement moral. Ô nuit désastreuse ! ô nuit effroyable ! où retentit tout à coup comme un éclat de tonnerre cette étonnante nouvelle : Madame se meurt, Madame est morte ! Bossuet, Duch. d'Orl.
  • 2Qui étonne. Et du consul Brutus l'astre prédominant Dissipa tout d'un coup ce honneurs ! étonnant, Corneille, Sertor. II, 1. Quels honneurs ! quel pouvoir ! déjà la renommée Par d'étonnants récits m'en avait informée, Racine, Iphig. II, 2. Quel changement, grand Dieu ! quel étonnant langage ! Voltaire, Alz. v, 7. Il [Voltaire] vient de nous donner une tragédie qui est encore un ouvrage étonnant pour son âge, D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 23 mars 1778.

    Il est, il n'est pas étonnant que… avec le verbe suivant au subjonctif, on doit, on ne doit pas être surpris que… Il est étonnant qu'une pareille chance soit arrivée. D'où vient que vous ne pouvez rire de tant de sottises des hommes ? c'est qu'ils sont faits pour être ridicules, et il n'est pas étonnant qu'ils le soient, Fontenelle, Jugement de Pluton.

    Familièrement. C'est un homme étonnant, c'est un homme digne d'admiration, ou singulier, de manières extraordinaires. C'est un homme étonnant et rare en son espèce, Il rêve fort à rien, il s'égare sans cesse, Regnard, Distrait, II, 1. J'admire Voltaire comme un des hommes les plus étonnants qui aient encore paru, et c'est de très bonne foi que je le publie, Diderot, Règnes de Claude et Néron, II, 6.

    Un homme étonnant, se dit aussi ironiquement d'un homme qui fait de prodigieuses sottises.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étonnant »

Du verbe étonner, qui vient du latin populaire extonare issu par changement de préfixe du latin classique adtonare, attonare (« frapper de la foudre » ou « frapper de stupeur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étonnant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étonnant etɔnɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « étonnant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étonnant »

  • Nous sommes à la fois étonnants et étonnés ; les animaux ne sont qu'étonnants. De Antoine de Rivarol
  • Parce que le beau est toujours étonnant, il serait absurde de supposer que ce qui est étonnant est toujours beau. De Charles Baudelaire / Salon de 1859
  • Aujourd'hui, c'est du napalm que l'adulte met dans la tête des enfants et il est étonnant qu'il s'étonne quand l'enfant fabrique des cocktails molotov même avant d'être adolescent. De Jacques Prévert / Choses et autres
  • Quand on connait le personnage, cette sortie n’avait rien d’étonnant. Travailleur acharné à l’entrainement, le King a toujours cherché à étendre son arsenal offensif, et notamment à améliorer son tir de loin. Parlons Basket, NBA - L'étonnant tir que LeBron James travaille régulièrement
  • Le moment choisi peut sembler étonnant, tout autant que le projet d’ailleurs. C’est entre Rocamadour et Padirac, sur le site militaire désaffecté de Viroulou, que l’association internationale Hera créée en 2019 se projette avec la volonté d’établir un site du nom de "Hera City". ladepeche.fr, Lot : un étonnant et incroyable projet sur le camp militaire désaffecté de Viroulou - ladepeche.fr

Traductions du mot « étonnant »

Langue Traduction
Anglais amazing
Espagnol asombroso
Italien sorprendente
Allemand tolle
Chinois 惊人
Arabe رائعة حقا
Portugais surpreendente
Russe удивительный
Japonais すごい
Basque harrigarria
Corse maravigghiusu
Source : Google Translate API

Synonymes de « étonnant »

Source : synonymes de étonnant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étonnant »

Partager