La langue française

Ennuyeux

Sommaire

  • Définitions du mot ennuyeux
  • Étymologie de « ennuyeux »
  • Phonétique de « ennuyeux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ennuyeux »
  • Citations contenant le mot « ennuyeux »
  • Images d'illustration du mot « ennuyeux »
  • Traductions du mot « ennuyeux »
  • Synonymes de « ennuyeux »
  • Antonymes de « ennuyeux »

Définitions du mot ennuyeux

Trésor de la Langue Française informatisé

ENNUYEUX, EUSE, adj.

A.− [Correspond à ennui B 1 b] Qui suscite un sentiment de lassitude. Synon. assommant, ennuyant (cf. ce mot, rem.), barbant (fam.), embêtant (fam.), rasant (fam.).
1. [En parlant d'une pers.] Personne ennuyeuse, gens ennuyeux. Il serait ennuyeux (cf. assommant ex. 2).Sois clair ou sois complexe, mais ne sois jamais ennuyeux; l'ennui est le contraire de l'art (L. Daudet, Ét. et mil. littér.,1927, p. 208).
Emploi subst. masc. Synon. fam. une bassinoire, un casse-pieds, un crampon, un enquiquineur, un raseur.Il [Schlegel] se répète comme un ennuyeux (Constant, Journaux,1804, p. 143).En disant aux Verdurin que Swann était très « smart », Odette leur avait fait craindre un « ennuyeux » (Proust, Swann,1913, p. 202).
2. [En parlant d'une chose] Livre, travail ennuyeux; chose, journée ennuyeuse; ennuyeuse visite; fort, horriblement ennuyeux; ennuyeux à périr. Le chemin de Prague à Carlsbad s'allonge dans les ennuyeuses plaines qu'ensanglanta la guerre de trente ans (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 267).Il nous est ennuyeux d'aller manger deux fois de suite au même endroit (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 208).Que c'était ennuyeux, cette musique lente! (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 164):
1. Mais lorsque vous dictez des préceptes rustiques, C'est là qu'il faut ouvrir vos trésors poëtiques : Un précepte est aride? Il le faut embellir; Ennuyeux? l'égayer; vulgaire? l'ennoblir. Delille, L'Homme des champs,1800, p. 143.
Emploi subst. masc. avec valeur de neutre. C'est que le numéro, tout en demeurant très sérieux, ne tombe jamais dans l'ennuyeux proprement dit (Du Bos, Journal,1925, p. 250).Le quotidien et l'ennuyeux des choses (Romains, Hommes bonne vol.,1939, p. 140).
[À propos d'une pers.] Incarnation de l'ennui. M. Millon, qui m'a semblé entre l'huître et l'homme. C'est l'idéal de l'ennuyeux (Michelet, Journal,1821, p. 151).
B.− [Correspond à ennui B 2]
1. Qui suscite un sentiment d'inquiétude, de préoccupation. Pronostic ennuyeux, sinon grave (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 90).
2. Qui suscite un sentiment de contrariété.
a) Fam. [En parlant d'une pers.] Qui crée des complications. Ah! que vous êtes ennuyeux, disait la jeune femme; mon cher, il ne faut jamais faire deux choses à la fois (Maupass., Pierre et Jean,1888, p. 386).
b) [En parlant d'une chose] Ennuyeuse affaire, situation ennuyeuse. Synon. contrariant, fâcheux.Si ce n'étaient pas ces ennuyeux rhumatismes (Arland, Ordre,1929, p. 487).Régler entre nous cette ennuyeuse histoire (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 520):
2. Le soleil, que nous avions au zénith, entretenait ces calmes, plus ennuyeux cent fois pour les marins, que les vents contraires. Voyage de La Pérouse,t. 3, 1797, p. 257.
Loc. impers.
(Que) c'est ennuyeux. Dieu! Que c'est ennuyeux! Je n'ai pas d'allumettes (Murger, Scène vie boh.,1851, p. 64).Si ce nigaud ne fait pas attention, nous allons être obligés de l'arrêter. C'est ennuyeux (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1311).
Il/c'est ennuyeux de + inf. Ce serait bien ennuyeux d'avoir perdu ça (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 277).Il est ennuyeux de lui faire percer des trous [dans les oreilles] (Gyp, Souv. pte fille,1927, p. 85).
Il/c'est ennuyeux que + subj. Oh! c'est ennuyeux que vous soyez obligée d'aller au bureau (Flers, Caillavet, M. Brotonneau,1923, III, 1, p. 19).
L'ennuyeux, c'est que. L'ennuyeux, c'est qu'on ne peut pas l'avoir [Malignon] aux répétitions (Zola, Page amour,1878, p. 1004).L'ennuyeux, c'est que tout le monde semblait croire que « L'Espoir » allait devenir un duplicata du « Figaro » (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 378).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃nɥijø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. ennui, ennuyer. Étymol. et Hist. 1. Ca 1121 annuus « contrariant, fâcheux, importun » (St Brandan, éd. E. G. R. Waters, 976); 2. ca 1155 « fatigant, qui procure de l'ennui, qui lasse l'intérêt » chose ... mult ennuose a escrivre (Wace, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 602). Du b. lat. inodiosus, composé du lat. class. odiosus « désagréable, odieux », dér. de odium « haine ». Fréq. abs. littér. : 1 423. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 406, b) 1 802; xxes. : a) 2 042, b) 1 803.
DÉR.
Ennuyeusement, adv.De façon ennuyeuse (cf. A).Passer moins ennuyeusement quelques heures de chacune de ses journées de prison (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 313).Combien tout ce que j'ai écrit précédemment me paraît aujourd'hui tristement, ennuyeusement et ridiculement raisonnable! (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1007). [ɑ ̃nɥijøzmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. ennui, ennuyer. 1reattest. ca 1200 anuieusement « en causant de la peine, d'une manière importune » ici « de mauvaise grâce » (Chatelain de Coucy, Chansons, éd. A. Lerond, VII, 47); du rad. fém. de ennuyeux, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 22.

Wiktionnaire

Adjectif

ennuyeux \ɑ̃.nɥi.jø\

  1. Qui cause de l’ennui, de la lassitude.
    • […] légère, étourdie, folle même, elle riait de tout, ne s’intéressait à rien ; confondait la tristesse avec l’humeur, et ne voyait dans une personne affligée qu’une personne ennuyeuse. — (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, dans Œuvres complètes de Mme Riccoboni, t. 1, Foucault, 1818)
    • Que faire donc ? je ne fume jamais ; la fidélité matrimoniale est bien ennuyeuse ; dans une intrigue où le cœur n'est que chatouillé on ne vise qu'au dénoûment : la promenade est mon unique plaisir ; triste plaisir à vingt ans ! — (Évariste de Parny, « Lettre à Bertin, du Cap de Bonne-Espérance, octobre 1777 », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 219)
    • Le calme et la monotonie, jamais ennuyeuse cependant, de cette existence au grand air provoquaient en moi une sorte d’assoupissement intellectuel et moral très doux, un apaisement bienfaisant. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune, 1906)
    • […] je lui dictais sévèrement des choses ennuyeuses qu’elle tapait avec une application timide, toute frêle, toute mièvre dans sa robe de confection simili popeline. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 199)
    • Les garçons revenus du service militaire ont trouvé de plus en plus ennuyeuses les soirées du Causse enténébré et silencieux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ils ont ainsi émis la thèse selon laquelle la vie de l'homme préhistorique, pour bienheureuse qu'elle était, ainsi que nous l’a enseigné Rousseau, n'en était pas moins aussi ennuyeuse, à telle enseigne que cet homme d’autrefois fut naturellement amené à inventer un art pour se distraire. — (Bénédicte de Villiers, La pré-histoire chez Kant et Rousseau : Roman ou conjecture ?, dans Littérature et savoir(s), sous la direction de Sophie Klimis & Laurent van Eynde, Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint Louis, 2002, page 102)
  2. Qui cause du souci.
    • J’ai un problème ennuyeux.

Nom commun

ennuyeux \ɑ̃.nɥi.jø\ masculin (pour une femme on dit : ennuyeuse) singulier et pluriel identiques

  1. Celui ou ce qui est ennuyeux.
    • L’ennuyeux, c’est que je suis déjà pris à cette heure-là.
    • L’habit noir était défendu parce qu’on était entre « copains » et pour ne pas ressembler aux « ennuyeux » dont on se garait comme de la peste et qu’on n’invitait qu’aux grandes soirées, données le plus rarement possible et seulement si cela pouvait amuser le peintre ou faire connaître le musicien. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, pages 6-7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENNUYEUX, EUSE. adj.
Qui cause de l'ennui. Temps ennuyeux. Besogne ennuyeuse. Livre ennuyeux. Cet homme est bien ennuyeux. Cette affaire est très ennuyeuse. Il se prend quelquefois comme nom, en parlant des Personnes. C'est un ennuyeux, un terrible ennuyeux.

Littré (1872-1877)

ENNUYEUX (an-nui-ieû, ieû-z', an prononcé comme dans antérieur) adj.
  • 1Qui cause de l'ennui, d'une manière constante. Cet homme est bien ennuyeux. Un ennuyeux personnage. Le plus souvent ici l'on parle sans rien dire ; Et les plus ennuyeux savent s'y mieux conduire, Voltaire, Indiscr. 4. Qui, pour vivre à Paris avec l'air d'être heureux, Au fond n'y sont pas moins ennuyés qu'ennuyeux, Gresset, Méchant, II, 3.

    Familièrement. Ennuyeux comme la pluie, très ennuyeux.

    Substantivement. C'est un ennuyeux, un grand ennuyeux. Si vous saviez comme je m'amuse en vous ennuyant : c'est comme tous les autres ennuyeux du monde, Diderot, Salon de 1765, Œuvr. t. XIII, p. 188, dans POUGENS.

  • 2Qui ennuie, en parlant des choses. Brisons là ; ce discours deviendrait ennuyeux, Corneille, Othon, IV, 4. Et que si l'on ne va jusqu'à trancher le cours De son règne ennuyeux et de ses tristes jours, Corneille, Nicom. II, 1. Et ne lui laissant rien qu'une ennuyeuse vie, Rotrou, Bélis. I, 2. Un si long entretien vous serait ennuyeux, Racine, Alex. I, 3.

HISTORIQUE

XIIIe s. Plus anuieuses noveles ne leur peust l'en conter, Villehardouin, CXLVI. Et dedans cel jor leur avint une mesaventure qui moult fu grans et annieuse, Villehardouin, LVIII. Gesir est ennuieuse chose, Quant l'en ne dort ne ne repose, la Rose, 2507. Et il me courouce et fet l'anieus por parler d'une soie [sienne] besogne, Beaumanoir, V, 19.

XIVe s. Et telz gens sont tristes et enieus à eulx meismes et à leurs amis, Oresme, Eth. 129.

XVe s. Elle qui auparavant estoit la plus joyeuse, attendant ce que tant avoit desiré, devint triste et ennuyeuse [chagrine], Louis XI, Nouv. LXXXI.

XVIe s. Ô quantes fois depuis votre ennuyeux depart, Solitaire et pensif ayje seul à l'escart Erré par les rochers ! Ronsard, 799.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ennuyeux »

(XIIe siècle) Du bas-latin inodiosus ; synchroniquement dérivé de ennui avec le suffixe -eux.
→ voir ennuyer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ennui, et la terminaison eux qui signifie réplétion, plénitude ; provenç. enojos, enoios, enujos, enuios, enueyos ; catal. enujos ; espagn. et portug. enojoso ; ital. annoioso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ennuyeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ennuyeux ɑ̃nµijø

Évolution historique de l’usage du mot « ennuyeux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ennuyeux »

  • Le naturel est ennuyeux. De Paul Valéry / Mauvaises pensées et autres
  • Tous les genres sont bons, hors le genre ennuyeux. De Voltaire / L’enfant prodigue
  • Servir est ennuyeux, mais pas plus qu'être servi. De Paul Morand / Ouvert la nuit
  • Un ennuyeux s'ennuie chez les clowns. Un joyeux s'amuse aux enterrements. De Félix Leclerc
  • Un homme ennuyeux est un homme incapable de s'ennuyer. De Emil Michel Cioran / Le crépuscule des pensées
  • Il est très ennuyeux de faire ce que l’on a déjà compris, déjà fait. De Anonyme
  • Les livres d'histoire qui ne contiennent aucun mensonge sont très ennuyeux. De Anatole France
  • Ce que je fais n'est jamais ennuyeux, puisque je fais ce qui me plaît. De Antoine de Rivarol
  • Il y a des médecins si ennuyeux qu'ils vous gâtent une convalescence. De Alfred Capus
  • Certains dîners gratuits sont tellement ennuyeux qu’un sandwich payant est, de loin, préférable. De José Artur
  • L'Homme le plus mature de la Terre doit en être aussi le plus ennuyeux ! De Rémy Dubois
  • L’écologie ce n’est pas ennuyeux, ce n’est pas une punition. De Nathalie Kosciusko-Morizet
  • Il est bien plus divertissant d'être ennuyeux que d'être intéressant. De Amélie Nothomb / Les Catilinaires
  • Ah ! Les gens respectueux d'ordinaire sont ennuyeux comme la pluie. De Marcel Dubé / Le Temps des lilas
  • Il n'y a rien de plus ennuyeux que l'utopie. De Philippe Curval / Entretien avec Jean-Michel Royer- Mars 1983
  • Le Rapport sur les hôtels souligne les données vitales qui sont basées sur la région de fabrication, les principaux acteurs de Bar ennuyeux, le type, les applications, etc. Et il donnera une vue transparente de lindustrie hôtelière. La présence importante de différents acteurs régionaux et locaux du marché Bar ennuyeux est extrêmement compétitive. Le rapport sur les hôtels est bénéfique pour reconnaître les revenus annuels des principaux acteurs, les stratégies commerciales des hôtels, les profils clés des entreprises et leur bienfait pour la part de marché des hôtels. La recherche sur le marché Bar ennuyeux contient une représentation illustrée de données importantes sous forme de graphiques, de figures, de diagrammes et de tableaux pour simplifier la compréhension des nouvelles tendances du marché Bar ennuyeux par les utilisateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des Bar ennuyeux 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés Aloris Tool Technology(US), ASI Tooling(US), C.R.M. Di Mazzoccato Arturo & Figli(Italy), CERATIZIT(Austria), D’Andrea(US) – Journal l'Action Régionale
  • «Le fait est qu’il n’y a plus d’excitation dans les jeux. Les Spurs sont tellement ennuyeux à regarder « , a déclaré O’Hara à talkSPORT. Urban Fusions, Jose Mourinho a déclaré à son équipe de Tottenham "avoir été un ennuyeux à surveiller" | Sports
  • Hugh Jackman se trouve "ennuyeux". , Hugh Jackman se trouve ennuyeux | LFM la radio
  • Rios pense que le tennis est moins excitant à l'ère moderne qu'auparavant : "Aujourd'hui, je ne m'amuse pas à regarder le tennis, c'est très ennuyeux. Beaucoup disent que c'est très ennuyeux de voir (des joueurs comme) Andy Murray et Roger Federer. Tennis World FR, "Plusieurs disent qu'il est ennuyeux de voir encore des joueurs comme Roger Federer"
  • A quatre journées de la fin, le Bayern Munich continue d'avancer à grand pas vers un 30e sacre. Une défaite du Borussia Dortmund et une victoire des Bavarois lors de la prochaine journée pourrait sceller le destin de la saison 2019-2020. Le club pourrait aussi enchaîner un huitième titre consécutif depuis 2013. Une régularité qui embête visiblement Bernd Leno. Passé par Stuttgart et le Bayer Leverkusen, le gardien actuel d'Arsenal a lâché son ressenti sur le podcast de SWR Sport : "Le Bayern est déjà champion, comme toujours. C'est ennuyeux et triste. Vous souhaitez une course au titre passionnante, mais je ne vois pas de championnat passionnant dans un avenir proche. Le Bayern est trop fort là-bas" a-t-il regretté.  Onze Mondial, Arsenal - Leno : "Le Bayern champion, c'est ennuyeux et triste..."

Images d'illustration du mot « ennuyeux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ennuyeux »

Langue Traduction
Anglais boring
Espagnol aburrido
Italien noioso
Allemand langweilig
Chinois 无聊的
Arabe ممل
Portugais entediante
Russe скучный
Japonais 退屈な
Basque aspergarria
Corse annoiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ennuyeux »

Source : synonymes de ennuyeux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ennuyeux »

Partager