La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gênant »

Gênant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin gênant gênants
Féminin gênante gênantes

Définitions de « gênant »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÊNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de gêner*.
II. − Emploi adj.
A. − Qui apporte une gêne physique ou matérielle. Synon. embarrassant, encombrant, désagréable.Meuble gênant, posture gênante. Il n'est pas loin de midi. Le soleil est gênant. Il n'y a qu'à fermer les rideaux (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 393).Le corps affligé d'un gênant eczéma (Saint-Exup., Vol nuit,1931, p. 94) :
1. Le chemin de fer de ceinture qui passe toutes les cinq minutes. Ça doit être bien gênant pour dormir... Verlaine, Souv. et fantais.,1896, p. 196.
B. − Qui importune, dérange. Personne gênante, témoin gênant. Une bonne sœur dont la présence un peu gênante a été supprimée à Épernon (Dumas père, Fille du régent,1846, III, 2, p. 209).Un vieil homme qui va mourir est inutile, gênant et insidieux (Camus, Env. et endr.,1937, p. 45) :
2. La présence des enfants, quoique gênante en apparence, dans le fait augmentait le bonheur commun. Ces pauvres enfants ne savaient comment témoigner leur joie de revoir Julien. Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 143.
C. − Qui met mal à l'aise, qui gêne moralement. Allusion, insistance, question gênante; regard, silence gênant. Des cils d'enfant longs et touffus prêtaient à son regard une langueur presque gênante (Mauriac, Destins,1928, p. 20).À la longue, c'était plutôt gênant, ce concert d'éloges (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 117) :
3. Le visage de cette petite me semble se transformer de jour en jour : jadis si changeant, si mobile, je lui trouve maintenant une espèce de fixité, de dureté bien au-dessus de son âge. Tandis que je lui parlais, elle m'observait avec une attention si gênante que je n'ai pu m'empêcher de rougir. Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1053.
Prononc. et Orth. : [ʒ εnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1964. Fréq. abs. littér. : 585. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 438, b) 738; xxes. : a) 1 017, b) 1 106.

Wiktionnaire

Adjectif - français

gênant \ʒɛ.nɑ̃\ ou \ʒe.nɑ̃\

  1. Qui gêne.
    • Ce meuble est gênant.
    • Cet homme est fort gênant.
    • Sa conversation est gênante.
    • Une insistance gênante.
    • Cet emploi exige une assiduité bien gênante.
    • On ne peut pas les embarquer dans une histoire où le weekend va coûter 1 000 balles, parce que c’est gênant de leur imposer, c’est gênant de leur faire envie, et c’est gênant de les entendre dire non. — (Bernard Lahire, Portraits sociologiques: Dispositions et variations individuelles, 2002)
  2. Embarrassant.
    • Jusqu’à présent, Trump n’a pas commenté l’attaque. Son silence devient gênant pour les républicains. — (Loïc Tassé, « Donald Trump vit dans un monde parallèle », Le journal de Québec, 19 décembre 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÊNANT, ANTE. adj.
Qui gêne. Ce meuble est gênant. Cet homme est fort gênant. Sa conversation est gênante. Une insistance gênante. Cet emploi exige une assiduité bien gênante.

Littré (1872-1877)

GÊNANT (jê-nan, nan-t') adj.
  • Qui gêne. Si vous ne voulez que des liaisons de société, faites-les à la cour, ce sont les plus agréables et les moins gênantes, Duclos, Consid. Mœurs, chap. 11. On ne poursuivit pas à la rigueur l'observation de cette loi gênante, Raynal, Hist. phil. XIV, 5. Il n'est pas gênant et vous laisse une entière liberté, Genlis, Théât. d'éduc. la Bonne mère, II, 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gênant »

Gêne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gênant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gênant ʒɛnɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « gênant » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « gênant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gênant »

  • Nagui révèle un secret très (très) gênant concernant l'actrice Marina Foïs
    Public.fr — Nagui révèle un secret très (très) gênant concernant l'actrice Marina Foïs
  • Olivier Véran : un tweet gênant sur Gérald Darmanin ressurgit
    Gala.fr — Olivier Véran : un tweet gênant sur Gérald Darmanin ressurgit - Gala
  • Ne pas reconnaître les autres, passe encore mais ne pas se reconnaître soi-même, que c’est gênant. Laissez-moi donc me retirer du jeu, par crainte de vous faire faux bond. Aujourd’hui je vous parlerais volontiers ; demain je risque de ne trouver rien à vous dire.
    André Gide — Ainsi soit-il ou Les jeux sont faits
  • L'être humain a toujours vu midi à sa porte. Pourquoi est-ce gênant pour un scientifique ? Parce que ce « midi » empêche de connaître l'heure !
    Cédric Gaucherel — Le quotidien du chercheur: Une chasse aux fantômes ?

Traductions du mot « gênant »

Langue Traduction
Anglais embarrassing
Espagnol embarazoso
Italien imbarazzante
Allemand peinlich
Chinois 尴尬的
Arabe محرج
Portugais embaraçoso
Russe затруднительный
Japonais 恥ずかしい
Basque lotsa
Corse imbarazzante
Source : Google Translate API

Synonymes de « gênant »

Source : synonymes de gênant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gênant »

Combien de points fait le mot gênant au Scrabble ?

Nombre de points du mot gênant au scrabble : 6 points

Gênant

Retour au sommaire ➦