Dramatique : définition de dramatique


Dramatique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DRAMATIQUE, adj.

I.− Domaines littér. et artistiques
A.− [Marque une relation avec un domaine] CRIT.
1. [Correspond à drame A] Du théâtre, propre au théâtre. Déclamation, représentation, jeu dramatique. Synon. théâtral.Le plaisir dramatique ne se voit plus que chez le peuple, à la Porte-Saint-Martin, à la Gaieté, etc. (Stendhal, Vie de Rossini,1823, p. 28):
1. ... sont comprises parmi les œuvres de l'esprit sur lesquelles s'exerce le droit d'auteur, toutes les productions littéraires, scientifiques et artistiques (...) les œuvres dramatiques ou dramatico-musicales, les œuvres chorégraphiques et pantomimes sont la mise en scène est fixée par écrit ou autrement; ... La Civilisation écrite,1939, p. 1610.
SYNT. Composition, fiction, expression, invention, chef-d'œuvre dramatique.
Spéc., RADIO, TÉLÉV. (Émission) dramatique. De caractère théâtral. Monter une dramatique. La « jeune fille Violaine », dramatique diffusée sur la première chaîne (Monde,20 févr. 1966ds Gilb. 1971).
2. P. ext. [En parlant de pers.] Qui s'occupe de théâtre, écrit des textes pour le théâtre ou à propos du théâtre. Artiste, auteur, écrivain dramatique. Je connais le bonhomme qui y joue le critique dramatique (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1901, p. 381).L'association syndicale professionnelle de la critique dramatique et musicale (Coston, A.B.C. journ.,1952, pp. 80-81).
Subst. masc. [P. ell. du subst. auteur] Rare. Auteur qui écrit pour le théâtre. Synon. dramatiste (vx), dramaturge.Tous les grands dramatiques, quelques-uns même fabuleux en cela, ont montré cette fertilité primitive du génie, une fécondité digne des patriarches (Sainte-Beuve, Portraits littér.,t. 2, 1844-64, p. 51).
3. [En parlant d'une œuvre] Destiné au théâtre. Musique, prose, ouvrage dramatique :
2. On songe avec tristesse à Eschyle, à Sophocle, aux chorèges, préparant d'avril à décembre la réalisation scénique du poème dramatique, fondée sur une idée simple, obéissant à des règles strictes, ... Vilar, De la Tradition théâtrale,1963, p. 95.
B.− [Marque une qualité]
1. Domaine du théâtre.Qui possède les caractéristiques du drame. Théâtre dramatique; narration épique ou dramatique. Ce théâtre tire ses meilleurs effets du langage parlé par les personnages (...). Dramatique ou mélodramatique, il les tire des sentiments d'honneur, de fidélité (Arts et litt.,1936, p. 3004).
[En parlant d'une époque] Caractérisé par le genre du drame. Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques sont épiques, les temps modernes sont dramatiques (Hugo, Cromwell,1827, p. 15).
2. P. ext., domaines des spectacles en gén., de la mus., des arts plastiques, etc.Qui évoque les caractères du drame, est susceptible d'émouvoir ou d'intéresser vivement. Scène, scénario, personnage, geste dramatique. Synon. pathétique, tragique.L'influence de Rembrandt réinstaure l'effet dramatique [dans la danse] (Levinson, Visages danse,1933, p. 37).
[En parlant d'un spectacle de la nature] Les nuages bas et dramatiques. Un vent plus fort balayait les nuages bas et dramatiques qui, de temps à autre, se déchiraient (Maurois, Journal,1946, p. 259).
II.− Au fig. [Correspond à drame B]
A.− [En parlant de faits] Qui suscite une vive émotion, constitue un drame violent et pathétique. Situation, journée, moment dramatique. Synon. tragique, émouvant, poignant.À la bourse, l'atmosphère était aussi dramatique que si la dissolution des chambres eût été décidée dans la nuit (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 105).Beaucoup plus dramatique encore était la situation de la Grèce, de la Yougoslavie, de la Tchécoslovaquie, de la Pologne (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 211).
P. méton., subst. masc. avec valeur de neutre. Caractère de ce qui est dramatique. Le dramatique de l'existence, de l'affaire. Il exhume les hommes d'autrefois (...) les agite de leurs passions, qu'il augmente ou diminue selon le point où il veut porter le dramatique (Dumas père, Antony,1831, IV, 6, p. 211).Lamartine, dans son Histoire des Girondins, eût transposé cet incident pour renforcer le dramatique de cette « Journée de l'Accusateur » (Barrès, Leurs Fig.,1909, p. 120).
B.− [En parlant des pers., de leur comportement] Qui évoque un drame psychologique. Pleurs, rictus, soupirs dramatiques. Mais si ce « soi » donne à la personnalité sa résonance dramatique (Mounier, Traité caract.,1946, p. 58).
Rem. Lorsqu'on insiste sur l'aspect extérieur du comportement, ce sens est indissociable du sens I B 2.
Prononc. et Orth. : [dʀamatik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1370-71 « qui appartient, destiné au théâtre » paroles dramatiques (J. Lefevre, La Vieille, 10 ds T.-L.); 1636 subst. fém. la dramatique (s.-ent. poésie) (La Mesnardiere, La Poétique, p. 74 cité par G. Proschwitz ds St. neophilol., t. 36, p. 24); 1688 subst. masc. le dramatique (s.-ent. genre) (La Bruyère, Les Caractères, I ds Littré); 1680 « qui s'occupe de théâtre » poètes dramatiques (Rich.). Empr. au b. lat.dramaticus « qui concerne le théâtre », gr. δ ρ α μ α τ ι κ ο ́ ς. Fréq. abs. littér. : 1 723. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 591, b) 2 373; xxes. : a) 2 565, b) 2 301.

Dramatique : définition du Wiktionnaire

Adjectif

dramatique \dʁa.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif au drame.
    • Cette scène, essentiellement dramatique, est toute de l’auteur. Il est donc à regretter qu’il n’ait pas demandé davantage à son imagination ! — (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des deux Mondes, 1830, tome 1)
  2. (Théâtre) Qualifie les personnes qui œuvrent au théâtre, ainsi que leurs actions.
    • Poète, auteur dramatique.
    • Artiste dramatique.
    • Critique dramatique.
  3. Ce qui, au théâtre, intéresse ou émeut vivement le spectateur.
    • Cette scène est fort dramatique.
    • Situation dramatique.
    • Intérêt dramatique.
    • Ce sujet me paraît assez dramatique.
  4. (Par extension) Qui offre une peinture vive et animée de l’action, des événements, en parlant d’un récit, d’un discours, etc., soit que l’auteur ait ou n’ait pas fait usage de la forme dramatique.
    • Il nous a fait des derniers événements un récit dramatique. - Il y a, dans ce discours, un passage très dramatique.
  5. (Par extension) Qui est propre à exciter une émotion profonde, à inspirer la pitié, en parlant d’un événement ou d’une action de la vie réelle.
    • Les événements qui nous paraissent dramatiques ne sont que les sujets que notre âme convertit en tragédie ou en comédie, au gré de notre caractère. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Nous pouvons dire que le suspense est l’aboutissement d’une intense tension dramatique, sorte de condensation du récit. — (Bernard Tremège, Le livre du scénario, p. 272)
  6. (Par extension) Qui est de la nature d’une catastrophe.
    • Jamais Président n’avait été inauguré dans des circonstances aussi dramatiques. Quatorze millions de sans-travail, et leur nombre augmentant chaque jour, […] — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)

Nom commun 1

dramatique \dʁa.ma.tik\ féminin

  1. Ensemble des ressorts d’un récit.
    • Il est vrai, une petite phrase fut extraite d’un dialogue rapide de Molière : la plupart se plurent à inclure en elle toute la dramatique de ce poète ; — (Edmond Stoullig, La Revue d’art dramatique et musical, 1890)
  2. (Audiovisuel) Émission de radio ou de télévision de caractère théâtral.
    • Depardieu joue des petits rôles au théâtre et dans des dramatiques télévisées, d'encore plus petits rôles au cinéma […]. — (Jean-Michel Frodon, L'âge moderne du cinéma français: de la Nouvelle Vague à nos jours, Flammarion, 1995, p. 447)
    • La réalisation d’une dramatique filmée est soumise à d’autres exigences. — (Gilles Delavaud, L’art de la télévision : histoire et esthétique de la dramatique télévisée, de Boeck-Ina, 2005, p. 142)
    • L’œuvre littéraire de H. G. Wells qui a fait l’objet d’une dramatique radio écrite, lue par Orson Welles et interprétée par la troupe du Mercury Theatre, est un exemple emblématique de ce phénomène. — (Olivier Aim et ‎Stéphane Billiet, Communication, Paris, Dunod, 2015, p. 40).

Nom commun 2

dramatique \dʁa.ma.tik\ masculin

  1. (Littérature) Style dramatique.
    • Ce schéma se trouve néanmoins infirmé par un des Fragmente zur Poesie und Litteratur, où l’épique et le lyrique se rattachent à la première époque de la poésie romantique, tandis que le dramatique en désigne la seconde. — (Wallstein Verlag, Le despotisme du goût, 2006)
  2. Ensemble de ce qui est dramatique, catastrophique.
    • Pourtant le dramatique de la situation du futur Georges VI et de son handicap repose bien entièrement sur la dimension politique qu’il a à jouer dans le Royaume-Uni de la fin des années 1930. — (Grégory Divoux, « Le roi et le photographe », Culture visuelle, 10 mars 2011 (version en cache du 7 juin 2012))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dramatique : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRAMATIQUE. adj. des deux genres
. Qui appartient ou Qui est propre aux ouvrages composés en vue du théâtre. Poème dramatique, ouvrage dramatique. Composition dramatique. Le genre dramatique. L'art dramatique. Style, poésie dramatique. On l'applique, dans un sens analogue, aux Personnes. Poète, auteur dramatique. Artiste dramatique. Critique dramatique. Il se dit encore de Ce qui, au théâtre, intéresse ou émeut vivement le spectateur. Cette scène est fort dramatique. Situation dramatique. Intérêt dramatique. Ce sujet me paraît assez dramatique. Par extension, il signifie, en parlant d'un Récit, d'un discours, etc., Qui offre une peinture vive et animée de l'action, des événements, soit que l'auteur ait ou n'ait pas fait usage de la forme dramatique. Il nous a fait des derniers événements un récit dramatique. Il y a, dans ce discours, un passage très dramatique. Il signifie aussi, d'une façon générale, Qui est propre à exciter une émotion profonde, à inspirer la pitié, en parlant d'un Événement ou d'une Action de la vie réelle.

Dramatique : définition du Littré (1872-1877)

DRAMATIQUE (dra-ma-ti-k') adj.
  • 1Qui appartient au théâtre, à la comédie ou à la tragédie. L'art dramatique. Œuvre, composition dramatique. Poëte dramatique. Le genre dramatique. Bien que, selon Aristote, le seul but de la poésie dramatique soit de plaire aux spectateurs et que la plupart de ces poëmes leur aient plu, je veux bien avouer toutefois que beaucoup d'entre eux n'ont pas atteint le but de l'art, Corneille, 1er disc. On appelle poëme dramatique celui par lequel on fait parler ou agir sur le théâtre les personnages mêmes, à la différence de poëme épique, où le poëte ne fait que raconter de son chef, indirectement et de suite, les aventures de ceux dont il parle, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. V, p. 107, dans POUGENS. La poésie dramatique, qui ne consiste qu'en imitation et ne tend qu'à divertir en remuant les passions, était une invention plus nouvelle, Fleury, Mœurs des Israélites, titre XV, 2e part. p. 189, dans POUGENS. Le génie dramatique se compose de l'esprit public, de l'histoire, du gouvernement, des mœurs, enfin de tout ce qui s'introduit chaque jour dans la pensée, Staël, Corinne, VII, 2. Les Romains n'avaient pas, comme les Grecs, la passion des représentations dramatiques, Staël, ib. IV, 5.

    Artiste dramatique, comédien.

    Musique dramatique, musique propre aux pièces de théâtre.

    Censure dramatique, censure qui, examinant les pièces de théâtre, en retranche, en corrige certains passages, ou même interdit absolument la représentation. Elle [une pièce de Thompson] ne fut pas jouée, parce qu'à cette époque la censure dramatique commençait à fleurir en Angleterre, Villemain, Littér. Tabl. du XVIIIe siècle, 2e partie, 2e leçon.

  • 2 Par extension, qui émeut vivement le spectateur, l'auditeur, le lecteur. Situation, sujet, récit dramatique.
  • 3 S. m. Le genre, la forme dramatique. Il réussit dans le dramatique. Certains poëtes sont sujets dans le dramatique à de longues suites de vers, La Bruyère, I.

    Ce qui excite l'intérêt, l'émotion. Il y a bien du dramatique dans cette scène.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dramatique : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DRAMATIQUE, adj. m. f. en Poésie, épithete que l’on donne aux piéces écrites pour le théatre, & aux poëmes dont le sujet est mis en action, pour les distinguer du poëme épique, qui consiste partie en actions & partie en récit. Voyez Théatre, Drame, Poeme.

Pour les lois & le style du poëme dramatique, voyez Unité, Action, Caractere, Fable, Style, Comédie, Tragédie, &c. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dramatique »

Étymologie de dramatique - Littré

Δραματιϰὸς, de δρᾶμα, drame.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dramatique - Wiktionnaire

(1370-1371) Du latin dramaticus[1], du grec ancien δραματικός, dramatikós.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dramatique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dramatique dramatik play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dramatique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dramatique »

  • Ce premier week-end des vacances d'été a été marqué par de nombreux accidents sur la Côte d'Azur. Deux morts, 21 blessés, l'autoroute A8 fermée ce dimanche 6 juillet à Fréjus pour permettre l'arrivée des secours... S'agit-il d'un relâchement des comportements ou d'une série dramatique d'accidents ? France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Nombreux accidents dans les Alpes-Maritimes et le Var : "les conducteurs sont tendus et énervés" selon les pompiers
  • L’accident s’est produit ce mardi vers 10 h 30 à Prévenchères. Une dramatique sortie de route pour quatre jeuness qui partaient faire une sortie de canyoning. midilibre.fr, Lozère : ce que l'on sait de la dramatique sortie de route à Prévenchères - midilibre.fr
  • Il faut dire que les pentes escarpées, situées en contrebas de cette habitation dans le hameau de « Gougeard », commune de Rosières, ont été le théâtre d’un dramatique accident. Vers 17 h 30, les secours de l’Emblavez ont été mobilisés pour ce qui semble être un accident de tracteur. , Faits-divers - Justice | Rosières: un adolescent et un quinquagénaire décèdent dans un dramatique accident de tracteur
  • Vendredi matin, les étudiants de l'Université d'art dramatique et cinématographique ont manifesté sur la place Kossuth au moment d’un vote du parlement sur la privatisation de cette institution . . . Le Courrier d'Europe centrale, En Hongrie, les étudiants de l'Université d'art dramatique et cinématographique ont protesté en vain - Le Courrier d'Europe centrale
  • On reconnaît l'auteur dramatique autant aux scènes qu'il écrit qu'aux scènes qu'il évite d'écrire. De Emile Fabre
  • On ne devient pas un auteur dramatique, on l'est tout de suite ou jamais, comme on est blond ou brun, sans le vouloir. De Alexandre Dumas, fils
  • Tout auteur dramatique digne de ce nom nous met sous le nez l'horreur et la grâce d'exister. De Georges Perros
  • Le dramatique de la vieillesse, ce n'est pas qu'on se fait vieux, c'est qu'on reste jeune. De Oscar Wilde
  • L'art dramatique c'est quelque chose qui se transmet comme l'ébénisterie. De Bernard Blier / Sonuma, interview de 1967
  • On confond trop volontiers la qualité du plaisir dramatique avec la difficulté qu'on éprouve à en jouir. De Jacques Copeau
  • Perdre les clefs de son appartement n'est pas dramatique... si en plus vous avez perdu l'adresse. De Pierre Perret
  • Rien n'est dramatique puisque la vie comme la mort sont deux grandes solitaires. De Dominique Lévy-Chédeville / Gaspard de la nuit et des étoiles
  • La réalité est parfois plus pitoyable que la plus dramatique des fictions. De Normand Reid / T'es fou l'artiste !
  • L’art dramatique, c’est une science exacte dont on ignore les données. De Tristan Bernard / Saillies et rosseries
  • La claque est à la gloire dramatique ce que les pleureuses étaient à la douleur. De Auguste Villiers de l'Isle-Adam
  • Auteur dramatique échangerait pièce en quatre actes contre trois pièces et une cuisine. De Pierre Dac
  • Un grand auteur dramatique est celui qui n'écrit pas que de mauvaises pièces. De Jacques Deval
  • Oui, les cours d'art dramatique sont utiles... pour les professeurs. De Francis Blanche
  • Un décor est un grand sentiment dramatique. De Louis Jouvet

Images d'illustration du mot « dramatique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dramatique »

Langue Traduction
Corse drammatica
Basque dramatikoa
Japonais 劇的
Russe драматичный
Portugais dramático
Arabe دراماتيكي
Chinois 戏剧性
Allemand dramatisch
Italien drammatico
Espagnol dramático
Anglais dramatic
Source : Google Translate API

Synonymes de « dramatique »

Source : synonymes de dramatique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dramatique »



mots du mois

Mots similaires