La langue française

Contrariant

Sommaire

  • Définitions du mot contrariant
  • Étymologie de « contrariant »
  • Phonétique de « contrariant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contrariant »
  • Citations contenant le mot « contrariant »
  • Images d'illustration du mot « contrariant »
  • Traductions du mot « contrariant »
  • Synonymes de « contrariant »
  • Antonymes de « contrariant »

Définitions du mot contrariant

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRARIANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de contrarier*.
II.− Adjectif
A.− Vx, littér. [Le subst. déterminé désigne une chose abstraite ou concrète] Qui gêne, entrave le déroulement, la réalisation d'une action :
1. Ils [les esprits joyeux de l'ivresse] se roulent, malicieux, dans le lin confus qui court autour du fuseau d'une vieille bergère, croisent, embrouillent les fils égarés, et multiplient les nœuds contrariants sous les efforts de son adresse inutile. Nodier, Smarra,1821, p. 59.
P. ext. Ennuyeux, gênant :
2. Si l'on a la contrariante habitude de se laver tous les jours, et le vice impardonnable de boire de l'eau, il est prudent de se munir de ce liquide précieux, au moins pour la toilette. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 16.
Emploi subst. Ils ne pensent que le pire, ils n'évoquent rien autre que le contrariant! (R. Martin du Gard, Les Thibault,Le Cahier gris, 1922, p. 615).
B.− [Le subst. déterminé désigne une pers. ou un de ses attributs] Qui s'oppose d'une manière constante et délibérée aux paroles et aux actions d'autrui. Homme contrariant; esprit, ton contrariant. Je suis d'un naturel très contrariant (G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 7).Il exerçait de préférence sur elle son humeur contrariante (A. France, La Vie en fleur,1922, p. 471):
3. ... qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire de Nadine? Il demanda : « où voulez-vous aller? chez l'Italien? − Chez l'Italien. » Elle n'était pas contrariante; elle le laissa choisir leur table, elle commanda comme lui des peperoni et un ossobuco; ... S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 52.
Emploi subst. Il y a les hésitants, les contrariants, les impulsifs (Carrel, L'homme, cet inconnu,1935, p. 293).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀaʀjɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. depuis 1694. Fréq. abs. littér. : 81.
DÉR.
Contrariance, subst. fém.Action de contrarier, de se contrarier. Synon. contrariété.a) [P. réf. à contrarier A] Opposition totale et systématique. L'intelligence qui se raidit en contrariance est une intelligence qui s'étiole (Mounier, Traité du caractère,1946, p. 663).b) [P. réf. à contrarier B] Dépit, aigreur. Mon Dieu, la vie n'est-elle pas agitée de mille privations et contrariances! (Daudet, Rose et Ninette,1892, p. 73 ds Pauli 1921, p. 78). 1reattest. 1892 id.; de contrariant, suff. -ance*, déjà attesté au xves. (contrariance ou contraliance) au sens de « contradiction, opposition » (Chr. de Pisan ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Pauli 1921, p. 78 (s.v. contrariance).

Wiktionnaire

Adjectif

contrariant \kɔ̃.tʁa.ʁjɑ̃\

  1. Qui aime à contrarier, en parlant d'une personne.
    • Vous êtes bien contrariant, bien contrariante. - Esprit contrariant. - Humeur contrariante.
  2. Qui est de nature à contrarier, en parlant d'une chose.
    • Cela est bien contrariant.

Forme de verbe

contrariant \kɔ̃.tʁa.ʁjɑ̃\

  1. Participe présent de contrarier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRARIANT, ANTE. adj.
Qui aime à contrarier. Vous êtes bien contrariant, bien contrariante. Esprit contrariant. Humeur contrariante. Il signifie aussi Qui est de nature à contrarier. Cela est bien contrariant.

Littré (1872-1877)

CONTRARIANT (kon-tra-ri-an, an-t') adj.
  • 1Qui se plaît à contrarier. Homme, esprit contrariant. Votre communauté n'est point contrariante contre ses abbesses, Bossuet, Lett. abb. 54. Que sert une sagesse âpre et contrariante ? Heureuse la vertu douce, aimable et riante ! La Chaussée, Gouvern. I, 2.
  • 2Qui est de nature à contrarier. Cela est bien contrariant.

HISTORIQUE

XIVe s. Et aucuns sont qui tout au contraire sont contrarians en toutes choses, Oresme, Eth. 130.

XVIe s. Ils se persuadent que les doctrines qui y sont contrariantes sont souillées d'impiété, Lanoue, 67.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contrariant »

→ voir contrarier
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contrarier. L'ancien français avait contrarios, contralios.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « contrariant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contrariant kɔ̃trarjɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « contrariant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contrariant »

  • Le succès sera mondial, contrariant toutes les analystes qui pensaient le marché du roadster fini, car passé de mode. , Magazine Automobile | Mazda MX-5, l’histoire humaine du cabriolet le plus vendu au monde
  • Je suis un gaucher contrariant. C'est plus fort que moi. Il faut que j'emmerde les droitiers. De Pierre Desproges
  • Certaines gens sont si contrariants qu'il suffit qu'on les admire pour qu'ils ne s'admirent plus. De Jean Rostand / De la vanité
  • Pourquoi écririons-nous, sinon? Pourquoi écririons-nous si la vie réelle nous satisfaisait? La vie réelle est affreusement contrariante, Curtis, vous le savez bien, elle ne serait pas supportable sans les livres, ceux que nous lisons et ceux que nous écrivons. De Lionel Duroy / Echapper
  • La touche finale au tournage ne serait pas causée par un imprévu contrariant. Ce serait habituel pour un projet cinématographique de cette envergure. La Presse, Le tournage de Dune se poursuit
  • Pas contrariant, pas méchant mais voleur de profession depuis l’âge de 12 ans, voilà ce qui caractérise celui qui est aujourd’hui quinquagénaire. , Il cambriolait les casernes de pompiers de la région de Saint-Nazaire | L'Écho de la Presqu'île
  • Le protocole sanitaire mis en place par les dirigeants du musée et validé par la commission de sécurité a changé légèrement la déambulation dans le musée. Les visiteurs devront porter un masque et, dès l’entrée de la structure, se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique. Ils seront ensuite invités à suivre un parcours à sens unique. On entre par la porte principale et sort par l’espace pédagogique dédié aux enfants, indisponible jusqu’à nouvel ordre. Rien de bien contrariant en réalité, car le cheminement a été pensé bien en amont. « Nous sommes encore en phase 2 », prévient la médiatrice, Cécile Le Phuez. « La phase 3 dont la date n’a pas encore été décidée par les autorités, assouplira ce protocole ». Le Telegramme, Le Musée de la pêche rouvre ses portes - Concarneau - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « contrariant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contrariant »

Langue Traduction
Anglais annoying
Espagnol molesto
Italien fastidioso
Allemand nervig
Chinois 烦人的
Arabe مزعج
Portugais irritante
Russe раздражающий
Japonais 煩わしい
Basque gogaikarriak
Corse fastidiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « contrariant »

Source : synonymes de contrariant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contrariant »

Partager