Fastidieux : définition de fastidieux


Fastidieux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FASTIDIEUX, EUSE, adj.

A.− [En parlant d'une activité hum. ou de ce qui en résulte] Qui suscite de l'ennui par sa durée ou son aspect répétitif. Travail fastidieux; tâche, énumération fastidieuse. Il s'attelait à la fastidieuse besogne des signatures (Zola, Argent,1891, p. 149).Louise trouvait fastidieux de faire le menu tous les matins et les comptes tous les soirs (Sartre, Mots,1964, p. 10):
1. Depuis six semaines il rassemblait des fiches, prenait des notes, travaillait péniblement, dressant chapitre par chapitre, avec sa minutie habituelle, le plan de son livre. La besogne lui apparaissait à présent fastidieuse, et il ne s'y accrochait plus qu'avec dégoût après en avoir espéré des mois de labeur paisible et un succès tranquille... Bernanos, Imposture,1927, p. 448.
Fastidieux à + inf.L'autre homme, dont l'aventure (...) serait peut-être pour vous fastidieuse à entendre... (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 51).
Fastidieux pour (qqn).Si je n'avais craint de glacer ces lettres, ma seule joie, par des détails fastidieux pour toi et pour moi (Hugo, Lettres fiancée,1822, p. 99).
B.− [En parlant d'une pers.] Qui se montre (pour les autres) ennuyeux, désagréable. Les raisonneurs de la question sociale lui semblaient fastidieux (Rolland, J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1276).Je me trouvais tout d'un coup, et pour un instant, pouvoir éprouver pour la fastidieuse jeune fille des sentiments ardents (Proust, Prisonn.,1922, p. 56):
2. Quant à ton serviteur, c'est toujours la même histoire : ni mieux, ni pis, ni pis, ni mieux; tel que tu le connais, l'as connu, et le connaîtras, toujours ce même môme assez fastidieux pour les autres et encore plus pour lui-même, quoiqu'il ait eu de bons moments en société, en société libre surtout et peu bégueule des oreilles. Flaub., Corresp.,1844, p. 157.
Rem. La docum. atteste fastidiosité, subst. fém., rare. Caractère de ce qui est fastidieux. Le compte-rendu de livres jouit, à tort ou à raison, d'un renom de fastidiosité (...) qui jette un froid dans l'âme du lecteur. (H. de Villemessant) (Zola, Mes haines, 1866, p. 287).
Prononc. et Orth. : [fastidjø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xves. [ms.] « qui rebute en provoquant l'ennui, la lassitude » (Evrart de Conty, Problèmes d'Aristote, BN 210, fo74bds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. fastidiosus « qui éprouve, qui cause du dégoût ». Fréq. abs. littér. : 267. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 328, b) 452; xxes. : a) 381, b) 382.
DÉR.
Fastidieusement, adv.De manière fastidieuse, ennuyeuse. Mais pourquoi être si vieux jeu, si épatant, si fastidieusement peu naturel! (Renard, Journal,1889, p. 47).Deux, trois idées, (...) fastidieusement répétées comme ces deux, trois accords sur lesquels se balancent les pauvres danseurs (Barrès, Cahiers,t. 7, 1908-09, p. 306). [fastidjøzmɑ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. 1762 (Ac.); du rad. de fastidieux, suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér. : 4.

Fastidieux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fastidieux \fas.ti.djø\

  1. Qui cause de l’ennui, qui est insipide.
    • Autant Sempronio m’est secourable avec ses pieds, autant tu m’es fastidieux avec ta langue et tes vaines paroles. — (Fernando de Rojas, La Célestine, tragi-comédie de Calixte et de Mélibée, traduit par ‎Alfred Germond de Lavigne, acte 2, Paris : chez Charles Gosselin, 1841, p.59)
    • Il remâchait, avec une sorte d'amère délectation, les heures de pourchas fastidieux, à l'affût de la poire charitable et tapable. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
    • Eh! bien, ne reculant devant aucune tâche si fastidieuse fût-elle, ils pourvoiront, d'eux-mêmes, à la diffusion de ces ouvrages, en s'en faisant les traducteurs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fastidieux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FASTIDIEUX, EUSE. adj.
Qui cause de l'ennui, qui est insipide. Un écrivain fastidieux. Un ouvrage fastidieux. Des entretiens, des détails fastidieux.

Fastidieux : définition du Littré (1872-1877)

FASTIDIEUX (fa-sti-di-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui cause de l'ennui, du dégoût. Il [M. de Voltaire] fut le premier qui dérogea à l'usage fastidieux de ne remplir un discours de réception que des louanges du cardinal de Richelieu, Voltaire, Mél. littér. Comment. hist. sur les œuvres de l'auteur de la Henriade.
  • 2Il se dit aussi des personnes. Je vois beaucoup de gens à la cour qui, se servant de cette liberté, ne font point de difficulté de dire : Cet homme est fastidieux, pour dire ennuyeux, et qui n'oseraient l'écrire, Opusc. lang. franç. p. 253, dans POUGENS. Je me tins pour dit qu'il fallait absolument nous débarrasser d'un si fastidieux personnage, Lesage, Guzm. d'Alf. III, 9.

    Substantivement. J'irais de ma pensée interrompre le cours… Pour un fastidieux, qui n'a pour l'ordinaire Ni le don de parler, ni l'esprit de se taire, Regnard, Distr. IV, 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Je vous jure que je n'ay jamais rien trouvé de trop long ni de fastidieux dans vostre entretien, Sully, t. VI, p. 212, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FASTIDIEUX. Ajoutez :
2Dégoûté, difficile à satisfaire (c'est un latinisme). La critique la plus fastidieuse fut obligée de reconnaître que…, Ed. Scherer, Études critiques sur la littér. contemp. p. 22.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fastidieux »

Étymologie de fastidieux - Wiktionnaire

(XIVe siècle) Du latin fastidiosus, de fastidium (« dégoût »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de fastidieux - Littré

Provenç. fastigos ; espagn. et ital. fastidioso ; du lat. fastidiosus, de fastidium, dégoût.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fastidieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fastidieux fastidjø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fastidieux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fastidieux »

  • Se lancer dans un projet de rénovation d’habitat ou de construction quelconque peut parfois devenir fastidieux. Lors de telles opérations, il n’est pas rare qu’à l’heure de faire les comptes, le budget prévu à la base soit largement dépassé et que la qualité du résultat ne soit pas à la hauteur des attentes. centrepresseaveyron.fr, EB Négoce s’installe au Lac - centrepresseaveyron.fr
  • Évidemment, c’est assez fastidieux, un peu absurde, mais c’est vrai. Et les économies peuvent augmenter si vous répétez la manœuvre plusieurs fois sur un trajet. Journal L'Union, Cette ruse qui permet de payer le péage moins cher
  • C'est une approche technologique Saas aboutie qui permet d'optimiser l'exécution d'un processus, jusque-là manuel et fastidieux, en permettant : https://www.daf-mag.fr/, Récupération de TVA, n'oubliez pas les notes de frais !
  • Quoi de plus fastidieux que de rechercher ses ancêtres dans les listes nominatives de recensement, surtout dans les grandes villes ! Pour faciliter les découvertes, les archives de Meurthe-et-Moselle proposent aux internautes de participer, sous forme collaborative, à leur indexation pour la période 1872-1936. La revue française de Généalogie, Meurthe-et-Moselle : venez indexer les recensements de population
  • Pour un conseil municipal, l’examen des comptes administratifs de l’année écoulée constitue toujours un exercice fastidieux, que beaucoup d’élus redoutent. Cette procédure obligatoire n’a pas échappé à la règle, lundi soir, dans la vaste salle de l’espace événements, où se sont réunis les conseillers municipaux mendois, en raison des mesures sanitaires liées au coronavirus. midilibre.fr, Mende : le fastidieux exercice des comptes administratifs de la Ville - midilibre.fr
  • Il y a des chefs-d'oeuvre si fastidieux qu'on admire qu'il se soit trouvé quelqu'un pour les écrire. De Jean Rostand / Pensées d'un biologiste
  • Je reconnais qu’il est fastidieux de vivre sans colonne vertébrale. J’ignore comment se débrouillent les autres invertébrés. De Frédéric Beigbeder / Au secours pardon
  • Rien de fastidieux comme des larmes qu'on n'a pas fait couler à dessein. De Jean Rostand / De la vanité
  • A force de prévoir l’avenir, on nous le rend aussi fastidieux qu’un passé. De Jean Rostand / Carnet d’un biologiste

Traductions du mot « fastidieux »

Langue Traduction
Corse stancu
Basque aspergarri
Japonais 退屈な
Russe утомительный
Portugais tedioso
Arabe مضجر
Chinois 乏味
Allemand langweilig
Italien noioso
Espagnol tedioso
Anglais tedious
Source : Google Translate API

Synonymes de « fastidieux »

Source : synonymes de fastidieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fastidieux »


Mots similaires