La langue française

Charmant

Sommaire

  • Définitions du mot charmant
  • Étymologie de « charmant »
  • Phonétique de « charmant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « charmant »
  • Citations contenant le mot « charmant »
  • Traductions du mot « charmant »
  • Synonymes de « charmant »
  • Antonymes de « charmant »

Définitions du mot charmant

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARMANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de charmer*.
II.− Adjectif
A.− Qui a du charme, qui plaît extrêmement, qui exerce un attrait puissant sur les sens, l'affectivité ou l'esprit.
Cour. Le Prince Charmant des contes de fées. Le jeune homme, paré de toutes les qualités dont rêve une jeune fille. Je ramènerai de ma course le prince charmant de tes rêves (Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 159).
B.− Aimable, agréable. Rien n'est plus agréable et charmant que ce jeune homme! On l'aime tout de suite (Flaubert, Correspondance,1879, p. 303).Elle était charmante de douceur, de mots tristes et délicieux quand on plaignait devant elle la pauvreté d'Albertine (Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 923):
1. C'est un magnifique et charmant spectacle que Paris, et le Paris d'alors surtout, vu du haut des tours Notre-Dame aux fraîches lueurs d'une aube d'été. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 560.
2. « Il a l'air charmant, dis-je. − Exquis, délicieux, pas pion pour un sou, fantaisiste, léger, ma femme l'adore, moi aussi! » Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 902.
PARAD. et SYNT. a) Adorable, affable, amical, délicat, doux, gentil, gracieux, ravissant. b) Charmant accueil, ami, bouquet, caractère, conteur, causeur, danseur, garçon, livre, pays, paysage, poète; une charmante fontaine, idylle, image, lettre, promenade; aisance, amabilité, cordialité, délicatesse, douceur, hospitalité, humeur, maladresse, modestie, naïveté, plaisanterie, rêverie, simplicité charmante; amie, compagnie, créature, femme, figure, société charmante; arbre, bijou, caprice, corps, couple, effet, esprit, geste, mot, rêve, rire, sourire, souvenir charmant; une causerie charmante; une charmante petite place; heures, illusions, nuits, paroles, soirées charmantes; charmantes aquarelles, fantaisies, poésies, statuettes; être charmant de jeunesse, de verve; être charmant(e) pour qqn; se montrer charmant(e) avec qqn; avoir des mots charmants; plus charmante que jamais; le, la plus charmant(e) des hommes, des femmes.
Cour. Exprime l'admiration :
3. Quant à l'éloge, il se réduisait au redoublement du mot charmant!... « C'est charmant! » était le positif de son admiration... Mais : « Charmant! charmant! charmant! » il fallait retirer l'échelle, on atteignait au ciel de la perfection. Balzac, Les Paysans,1844-50, p. 275.
P. antiphrase, iron. Extravagant, désagréable. Depuis la fin de février, j'ai écrit cinquante-trois pages! Quel charmant métier! Quelle crème fouettée à battre, qui vaut des marbres à rouler! (Flaubert, Correspondance,1853, p. 252).Voilà tout le plaisir que vous cause mon retour! reprit MmeRezeau. Eh bien! ça va être charmant (H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 34).
Rem. L'adj. charmant s'est affadi encore davantage que le subst. charme ou le verbe charmer. L'emploi iron. est devenu fréquent.
Emploi subst. Ces nuances du Beau, le gracieux, le joli, le charmant (A.-E. Chaignet, Les Principes de la sc. du beau,1860, pp. 232-233).Son esprit avait du singulier et du charmant (Milosz, L'Amoureuse initiation,1910, p. 233):
4. ... Elle avait un collier de perles fines et un châle qui était un cachemire rouge d'une beauté étrange. Les palmes, au lieu d'être en couleur, étaient brodées en or et en argent, et traînaient sur ses talons; de sorte qu'elle avait le charmant à son cou et l'éblouissant à ses pieds. Hugo, Choses vues,1885, p. 203.
Cour., fam. Ma charmante. Expr. affectueuse voisine de ma belle, ma bonne, ma douce. Mais d'abord, en ce lieu, par ce temps, Que faites-vous ici, ma charmante? (A. Dumas Père, L'Alchimiste,1839, V, 1, p. 274).
Arg. La gale. La charmante y fait gratter bien des mains (Vidal, 1833ds Larch. 1861, p. 77).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. charmantage. Manière charmante. Le charmantage de leur ronde (Jammes, De l'angélus de l'aube à l'angélus du soir, 1898, p. 237).
Prononc. et Orth. : [ʃaʀmɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. : 9 543. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 14 571, b) 24 942; xxes. : a) 12 658, b) 7 172. Bbg. Cohen 1946, p. 41. − Duch. Beauté 1960, p. 77, 107. − Gohin 1903, p. 290. − Quem. 2es. t. 2 1971.

Wiktionnaire

Adjectif

charmant \ʃaʁ.mɑ̃\

  1. Qui a du charme.
    • Chemin faisant, j’eus le plaisir de voir plusieurs Portugaises qui soulevaient leurs jalousies pour nous examiner. Il y en avait très peu de jolies; mais une navigation de trois mois, et la difficulté de les voir, les rendaient charmantes à mes yeux. — (Évariste de Parny, « Lettre à son frère, de Rio-Janéiro, septembre 1773 », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 213)
    • En bon Champenois, il célébra le vin de Champagne dans une ode en vers iambiques, dont le style vif et pétillant, présente la belle image de cette charmante liqueur. — (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des ardennais, Ledoyen, Paris, 1830, p. 259)
    • C’est l’heure charmante où l’alouette s’élève dans le ciel, salue de ses trilles et de ses roulades le matin jeune, virginal et triomphant. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Mes tempes battent ; toute ma chair va à cette femme presque nue et charmante dans le matin et dans le transparent vêtement qui enferme la douce odeur d’elle… — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Il y a quelques jours j’ai été invité chez une charmante amie brune bossant dans la publicité, et claironnant bruyamment ses engagements féministes dès qu’elle le peut en public… — (François-Xavier Ajavon, « Comment se libérer de ce foutu… Libé ! », in RING : News, culture & société, www.surlering.com, 27 mars 2010)

Forme de verbe

charmant \ʃaʁ.mɑ̃\

  1. Participe présent du verbe charmer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARMANT, ANTE. adj.
Qui a du charme. Femme charmante. Concert charmant. Voix charmante. Cette maison est charmante. Conversation charmante. C'est un homme charmant en société. Un charmant esprit. Un style charmant. Paysage charmant.

Littré (1872-1877)

CHARMANT (char-man, man-t') adj.
  • Qui a du charme, qui plaît extrêmement. Ah ! qu'avec peu d'effet on entend la raison Quand le cœur est atteint d'un si charmant poison ! Corneille, Cid, II, 5. La charmante Aricie a-t-elle su vous plaire ? Racine, Phèdr. I, 1. Charmant espoir, Racine, Andr. I, 4. Où m'emporte un souvenir charmant ? Racine, Bérén. I, 5. Tous ses jours paraissent charmants, Racine, Esth. II, 9. Arrêtez, Thesée, Et ne profanez pas des transports si charmants, Racine, Phèdr. III, 4. Les biens les plus charmants n'ont rien de comparable Aux torrents de plaisir qu'il répand dans nos cœurs, Racine, Esth. III, 9. Si l'or seul a pour vous d'invincibles appâts, Fuyez ces lieux charmants qu'arrose le Permesse, Ce n'est point sur ses bords qu'habite la richesse, Boileau, Art p. IV. C'est peu d'être agréable et charmant dans un livre ; Il faut savoir encore et converser et vivre, Boileau, ib.

    Par ironie et familièrement. Il est charmant, se dit quand quelqu'un témoigne des exigences qui paraissent peu acceptables. Parbleu, vous êtes charmants, vous autres, de vouloir que je paye votre dépense. Mais l'argent, monsieur ?… Je vous trouve charmant, par exemple ! Bayard Et Duvert, le Mari de la dame de chœurs, II, 1.

    Substantivement. Et nous verrons s'il n'est point de milieu Entre le charmant et l'utile, Corneille, Agésil. III, 4.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHARMANT. Ajoutez : - REM. 1. On a dit charmant à : Tout cela, sans me plaire en soi, m'amusait pourtant, parce qu'il faisait partie d'une manière d'être qui m'était charmante, Rousseau, Confess. III.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « charmant »

(Date à préciser) → voir charmer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « charmant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charmant ʃarmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « charmant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « charmant »

  • © Ari Perilstein / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP - 14/12/2018 : Cendrillon et le prince charmant, personnages du spectacle "Disney on Ice", Lors Angeles, Californie , Le prince charmant n'existe pas
  • Sois charmante et tais-toi ! Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, Sonnet d'automne
  • Oui, Prince, je languis, je brûle pour Thésée. Je l'aime, non point tel que l'ont vu les enfers […] Mais fidèle, mais fier, et même un peu farouche, Charmant, jeune, traînant tous les cœurs après soi, Tel qu'on dépeint nos Dieux, ou tel que je vous voi. Jean Racine, Phèdre, II, 5, Phèdre
  • La photographie, c'est un art charmant et abominable. De Julien Duvivier / Panique
  • Faire la cour avant le mariage est un charmant prologue pour une pièce bien ennuyeuse. De William Congreve
  • La lecture, charmant oubli de vous-mêmes et de la vie. De Antoine de Rivarol / Rivaroliana
  • Les femmes c'est charmant, mais les chiens c'est tellement plus fidèle. De Sacha Guitry
  • L’homme charmant répand les fleurs au dehors et réserve les épines pour le dedans. De Proverbe turc
  • Le jour est moins charmant que les yeux de la nuit. De Germain Nouveau / La Doctrine de l’amour
  • La photographie, c’est un art charmant et abominable. De Julien Duvivier / Julien Duvivier : 50 ans de cinéma, Hubert Niogret, 2010
  • Le prince charmant éternel a fait trop de mal, c'est un concept poussiéreux. De Marie-Ange Guillaume / Evene.fr - Août 2006
  • Peut-être sommes-nous encore moins capables de rencontrer des hommes que lorsque nous rêvions du prince charmant. De Monique Canto-Sperber / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Une petite ville, c'est un endroit charmant où ce sont les voisins qui se chargent de surveiller votre femme. De Jean Richard
  • La prestidigitation est un art charmant qui apprend inutilement ce que vaut le sens commun et ce que pèse l'évidence. De Paul Gavarni
  • Le regard chez une jeune femme est un interprète toujours charmant qui se charge de dire avec complaisance ce que la bouche n'ose prononcer. De Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux
  • La joie que nous inspirons a cela de charmant que, loin de s’affaiblir comme tout reflet, elle nous devient plus rayonnante. De Victor Hugo / Les Misérables
  • Comme d’autres personnes, elle cherche également son autre moitié. Dans ce voyage, il semble qu’elle ait réellement trouvé son prince charmant à Hassan. Mais ce n’est pas le premier avec qui Rihanna est sortie. Betanews.fr, Rihanna est très heureuse avec son vrai prince charmant !!! Tout sur la vie amoureuse actuelle et passée du chanteur !!! - Betanews.fr
  • La distance qui s’est installée entre les deux n’a pas eu d’effets puisqu’ils sont toujours aussi inséparables. Le charmant jeune homme a profité de leurs retrouvailles pour immortaliser l’instant. amomama.fr, Jade Hallyday de retour à Paris, se montre avec un homme charmant
  • La visite commence dans le charmant quartier d’İskele, érigé sur le site de Klazomenai, une des 12 villes ioniennes. Si la foule est assurément au rendez-vous les week-ends, la sérénité qui s’y dégage en semaine est propice à la détente… et à l’inspiration.  , La belle Urla et son charmant quartier d’Iskele en région égéenne | lepetitjournal.com

Traductions du mot « charmant »

Langue Traduction
Anglais charming
Espagnol encantador
Italien affascinante
Allemand charmant
Portugais encantador
Source : Google Translate API

Synonymes de « charmant »

Source : synonymes de charmant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « charmant »

Partager