Aggraver : définition de aggraver


Aggraver : définition du Wiktionnaire

Verbe

aggraver \a.ɡʁa.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’aggraver)

  1. Rendre plus grave.
    • Ces messieurs me catalogueraient définitivement et toute démarche de ma part afin de me justifier ne servirait qu’à aggraver la situation. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Cela aggrave votre tort.
    • Vos reproches aggravent mon malheur.
    • Vous ne devez pas aggraver la peine prononcée par la loi.
  2. (Pronominal) Devenir plus grave.
    • La surexcitation de Bert s’aggravait. Il se leva, faisant avec ses doigts une mimique simiesque. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 396 de l’éd. de 1921)
    • La situation n’a pas changé, elle s’aggrave même par sa durée. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Plus la lutte contre les schismatiques s’aggrave, plus l’Église s’acharne contre les juifs, qu’elle soupçonne d’être de connivence avec les hérétiques. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’espérance moyenne de vie est de trente ans en Bolivie ou au nord-est du Brésil. Cette situation va s’aggraver, car l’Amérique latine accuse le taux de croissance démographique le plus élevé du monde : 3 %. — (Herbert Marcuse, Le problème de la violence dans l’opposition, dans La fin de l’Utopie, traduction de Liliane Roskoff & Luc Weibel, 1968)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aggraver : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AGGRAVER. v. tr.
Rendre plus grave. Les circonstances aggravent le crime, le péché, la faute. Cela aggrave votre tort. Vos reproches aggravent mon malheur. Vous ne devez pas aggraver la peine prononcée par la loi.

S'AGGRAVER signifie Devenir plus grave. Le mal s'aggrave de jour en jour. La situation s'est beaucoup aggravée.

Aggraver : définition du Littré (1872-1877)

AGGRAVER (a-gra-vé) v. a.
  • 1Rendre plus lourd. Un corps qui nous aggrave et nous abaisse vers la terre, Pascal, édit. Cous. Pourquoi vous faites-vous de nouveaux liens ? pourquoi aggravez-vous votre fardeau ? Bossuet, Pensées détachées, 12.
  • 2Porter, prononcer une aggrave.
  • 3 Fig. Rendre plus grief. Aggraver une peine. Il aggrave sa faute. Les fatigues aggravèrent sa maladie.
  • 4S'aggraver, v. réfl. Devenir plus lourd. La main du Seigneur s'aggrava sur les Azotiens, Voltaire, Phil. IV, 283.
  • 5Devenir plus grief. Le mal s'aggrava rapidement.

HISTORIQUE

XIIe s. Dunc agreva Deus sa main sur cels de Azote e de la cuntrée, e forment les descunfist, Rois, 18. Sire Bernier, frans chevaliers membrez [illustre], Vivrés en vous ? gardez, nel me celez. Oïl voir, sire, mais molt sui agreveiz, R. de Cambrai, 202.

XIIIe s. Quant il se senti agrevé, si manda au roi Phelippe son filleul que il venist à lui, Chr. de Rains, p. 43. Mahius de Monmorency acoucha malades, et tant fu agrevé qu'il morut, Villehardouin, 39.

XIVe s. L'estat de la personne agrave le fait, Oresme, Eth. 61. En icelle heure que mes yeulx seront si aggravés de l'obscureté de la mort…, Menagier, I, 1.

XVe s. Fut pris et mené en Espaigne [le sire de l'Esparre], et là fut plus d'un an et demi ; car il estoit tous les jours aggrevé du [persécuté par le] lignage de ceux de Pommiers, Froissart, II, II, 1. Nerci [noirci] de dueil et aggravé de peine, Chartier, Complainte contre la mort.

XVIe s. Ce corps qui est corruptible aggrave l'ame, et l'habitation terrienne deprime le sens pensant maintes choses, Calvin, 57. Le crime de Manassé est fort aggravé par ceste circonstance, Calvin, Instit. 964. L'ame est lors aggravée de profondes pensées, Montaigne, I, 10. Si extremement aggravé de travail et de faulte de dormir, que…, Montaigne, I, 341. Aggravé de vieillesse, Montaigne, II, 19. En moy, la proximité n'allege pas les defaults, elle les aggrave plus tost, Montaigne, IV, 96. Comme on voit un pavot agravé de pluie, baisser tristement la teste contre terre, Yver, p. 641. Cela fut rapporté à Rome, qui aggrava bien encore plus le mescontentement que l'on avoit de luy, Amyot, Fab. 19. Il est vraysemblable que Caton l'escrivit en ceste sorte pour aggraver le crime et le rendre plus atroce, Amyot, Flamin. 36. Estant aggravé de travail et de faulte de dormir, il se coucha dessoubs quelque arbre à l'ombre, Amyot, Sylla, 60.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Aggraver : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « aggraver » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « aggraver »

Étymologie de aggraver - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin aggravare (« rendre plus lourd »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de aggraver - Littré

Provenç. agreviar, agrieviar ; espagn. agravar ; ital. aggravare ; de aggravare, de ad, à, et gravare, charger, de gravis, pesant (voy. GRAVE et GRIEF).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aggraver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aggraver agrave play_arrow

Conjugaison du verbe « aggraver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe aggraver

Évolution historique de l’usage du mot « aggraver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aggraver »

  • Le chômage, malgré une baisse ce mois-ci, reste à un niveau très élevé. Et pourtant, plusieurs experts alertent sur la pénurie de compétences qui sévit en France. Et qui pourrait s’aggraver avec la crise. Franceinfo, Plusieurs experts alertent sur la pénurie de compétences en France
  • Par ailleurs, dans le contexte de changement climatique, les eaux britanniques sont fréquentées par des espèces de poissons de plus en plus nombreuses à la recherche d’eaux plus favorables, ce qui risque d’aggraver les conflits autour des accès aux zones de pêche et les quotas de prélèvement. , Pêche européenne : les conséquences du Brexit | Vie publique.fr
  • On ne réduira pas les fractures françaises, on les aggravera au contraire si on persiste à trouver des justifications à la haine dont la France est l’objet. De Alain Finkielkraut / Figaro du 14 janvier 2015
  • Il ne faut jamais désespérer puisque tout finit bien par s’aggraver. De Jacques Sternberg
  • A quoi bon aggraver notre tort par la haine ? De Victor Hugo / L'Année terrible

Traductions du mot « aggraver »

Langue Traduction
Corse agraghjà
Basque areagotu
Japonais 悪化させる
Russe обострять
Portugais agravar
Arabe تزيد من حدة
Chinois 加剧
Allemand verschlimmern
Italien aggravare
Espagnol agravar
Anglais aggravate
Source : Google Translate API

Synonymes de « aggraver »

Source : synonymes de aggraver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aggraver »


Mots similaires