La langue française

Déchaîner

Définitions du mot « déchaîner »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCHAÎNER, verbe trans.

A.− Rare, vieilli. [Le suj. désigne une pers.] Retirer ses chaînes à une personne ou à un animal. Synon. désenchaîner.Quand ce fut fini, elle déchaîna la chienne (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Vendetta, 1883, p. 120):
1. ... après avoir pris hauteur et calculé la position du navire, Phileas Fogg fit venir Passepartout, et il lui donna l'ordre d'aller chercher le capitaine Speedy. C'était comme si on eût commandé à ce brave garçon d'aller déchaîner un tigre... Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 198.
P. métaph. Un jour un homme au large et froid cerveau Déchaîne les chiens de la guerre (Barbier, Iambes,1840, p. 258).
B.− Au fig., usuel
1. Péj. [Le compl. désigne une pers.] Libérer les forces combatives d'un individu, l'exciter, l'irriter. On ne pacifie pas d'un coup ce qu'on a si longtemps déchaîné (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 163):
2. Désormais l'homme n'a plus d'autre loi que son bon plaisir, plus d'autre décalogue que l'estime qu'il fait de ses propres forces, la confiance qu'il met en soi-même, la violence de ses passions. Napoléon, qui a tant travaillé à enchaîner les hommes, a, en réalité, déchaîné l'homme. Bloch, Destin du Siècle,1931, p. 251.
Déchaîner contre.Et l'on déchaîne contre lui l'opinion publique (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 448).
Emploi pronom. [Le suj. désigne une pers.] Se mettre dans un état d'agitation immodérée, s'emporter avec violence souvent après une longue retenue. Sans parler d'Henriette qui se déchaîne comme une furie, toute en gestes, en paroles, avec de longues tirades (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 346).
Se déchaîner contre/sur qqn.Comme je souffre! Qu'ils me tourmentent! Ils sont tous déchaînés contre moi (Flaub., Tentation,1849, p. 404).
2. [Suivi d'un compl. d'obj. dir. abstr.]
a) Donner libre cours à une force latente ou à un sentiment contenu, d'ordre individuel ou collectif. Déchaîner le rire, le tumulte, l'enthousiasme, les passions. Ce bon ivrogne et ce cadet de Gascogne sont naturels. Ils déchaînent la sympathie (Barrès, Cahiers,t. 5, 1906-07, p. 161):
3. Il passait par des roulades, d'un air à l'autre, à peu près immobile, n'avançant la tête qu'au refrain. Alors il battait la mesure, déchaînait le tumulte, et tandis qu'il chantait encore je le voyais sourire si toutes les voix couvraient enfin le bruit de ferraille que faisait le train. Guéhenno, Journal d'un homme de 40 ans,1934, p. 152.
Spéc., péj. Déclencher avec force un événement généralement défavorable. Quand elle [la bourgeoisie] aura déchaîné les événements, quand elle aura ouvert la crise (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. XVII).Déchaîner une nouvelle guerre (Green, Journal,1946, p. 64).
Emploi pronom. [Le suj. désigne un inanimé abstr.] Toutes les passions s'étaient déchaînées, balayant les hommes et les choses (Zola, Travail,t. 2, 1901, p. 121).
b) [Le compl. désigne un élément de la nature] Libérer brusquement et avec violence une force naturelle. Déchaîner les vents, la tempête. [Cette force] qui déchaîne les vents, soulève les mers ou calme les tempêtes (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 6):
4. L'hiver vint, l'ouragan que la saison déchaîne, S'engouffrant une nuit dans les branches du chêne, Et le combattant, seul, sans frère et sans appui, Le balaya de terre et son ombre avec lui; ... Lamartine, Jocelyn,1836, p. 751.
Emploi pronom. Se manifester dans toute sa violence. La tempête se déchaîne, les vents sifflent, les vagues grondent et les voiles sont déchirées (Staël, De Allemagne,t. 2, 1810, p. 146).
Prononc. et Orth. : [deʃ εne], [deʃene], (je) déchaîne [deʃ εn]; Passy 1914 : [ε:] en syll. finale. Enq. : (il) déchaîne /deʃen/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. deschaener « délivrer des chaînes » (Aliscans, éd. Wienbeck, Hartnacke, Rasch, 1718); 2. av. 1475 deschainé (d'une personne) « qui n'est plus lié par une obligation, qui se laisse aller à ses passions » (G. Chastellain, Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 5, p. 254, 24). Dér. de chaîne*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 501. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 268, b) 499; xxes. : a) 1 010, b) 1 024. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 358, 361.

Wiktionnaire

Verbe

déchaîner \de.ʃe.ne\ ou \de.ʃɛ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison), (orthographe traditionnelle) (pronominal : se déchaîner)

  1. Détacher d’une chaîne, de chaînes.
    • Déchaîner un chien.
  2. (Figuré) Inciter une ou plusieurs personnes à se laisser aller à l’emportement, à la violence.
    • Ici, les gens parlaient d’incendies et de massacres, de cruautés et de représailles, du meurtre d’inoffensifs Asiatiques par des tourbes que déchaînait la haine de race, de villes mises à sac et complètement brûlées, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 392 de l’éd. de 1921)
    • Le blizzard est complétement déchaîné et la neige tombe si vite et si dru que les bâtiments ont l'air de fantômes. Des congères commencent déjà à se former devant les devantures des magasins de Main Street. — (Stephen King, La Tempête du siècle, traduit de l'américain par William Olivier Desmond, Éditions Albin Michel, 1999, partie 2, acte 1, §. 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCHAÎNER. v. tr.
Détacher d'une chaîne, de chaînes. Déchaîner un chien. Fig., Il semblait que tous les vents fussent déchaînés, se dit en parlant d'un Violent ouragan. Il signifie au figuré Inciter une ou plusieurs personnes à se laisser aller à l'emportement, à la violence. Il a déchaîné toute sa meute contre moi.

SE DÉCHAÎNER signifie S'emporter avec violence contre quelqu'un. Je ne sais pourquoi il se déchaîne si fort contre vous. Dès que les passions populaires sont déchaînées, on peut tout craindre. Fig. et fam., C'est un diable déchaîné, se dit d'un Méchant homme qui se permet tout, qui ne garde aucune mesure. Il est déchaîné se dit de Quelqu'un dont on ne peut plus arrêter les excès de conduite, de parole, etc.

Littré (1872-1877)

DÉCHAÎNER (dé-chê-né) v. a.
  • 1Ôter la chaîne ; détacher de la chaîne. Déchaîner des captifs. Déchaîner un chien.
  • 2 Fig. Exciter, irriter, soulever. Il déchaîne toute sa cabale contre vous. C'est un lion tout prêt à déchaîner sur moi, Corneille, Nicom. V, 1. Tu peux faire trembler la terre sous tes pas, Des enfers allumés déchaîner la colère, Rousseau J.-B. Cantate, Circé. Les esprits de ténèbres déchaînent dans Rome même les passions des chefs et des ministres de l'empire, Chateaubriand, Mart. 392.
  • 3Se déchaîner, v. réfl. Se dégager de sa chaîne. Les chiens se sont déchaînés.

    Par extension. Les vents se déchaînèrent avec furie. La tempête qui s'était déchaînée s'apaisa à la fin.

  • 4 Fig. S'emporter avec violence, parler contre quelqu'un ou quelque chose d'une manière violente. On vous voit en tous lieux vous déchaîner sur moi, Molière, Mis. III, 6. Qu'ils feraient tout leur possible pour élever leur famille et pour la laisser puissante eu biens et en charges ; qu'ils mourraient en tel temps ; qu'ensuite toutes les langues et tous les écrivains se déchaîneraient contre eux, Nicole, Ess. de mor. 1er traité, ch. 4. Elle prit la liberté de se déchaîner contre sa rivale, Hamilton, Gramm. 8. De quoi vous avisez-vous de vous déchaîner contre milord Rochester ? Hamilton, ib. 10. Toute son éloquence se déchaîna contre Mme de Shrewsbury, Hamilton, ib. 11. Je n'ai jamais aimé à me déchaîner contre personne, et à présent moins que jamais, Maintenon, Lett. à d'Aubigné, 1er mars 1784. S'il attaque les spectacles, tous ceux qui les aiment se déchaîneront, Maintenon, Lett. au card. de Noailles, 1715, t. IV, p. 365, dans POUGENS. Tu vas te déchaîner contre moi, Marine, Lesage, Turcaret, I, 3. Quand il s'était bien déchaîné, bien récrié, je renvoyais par une petite citation toutes ses injures à Virgile, Diderot, Lett. à Galiani. Tantôt il se déchaîne contre sa femme, tantôt il s'attendrit sur ses enfants, Diderot, Règne de Claude et Néron, I, § 25. Zoïle contre Homère en vain se déchaîna, Piron, Métrom. III, 9.

HISTORIQUE

XIIe s. Vers les prisons [prisonniers] commence à galoper, L'un après l'autre va toz deschaener, Bat. d'Aleschans, V. 1958.

XVe s. Faire oster et deschainer toutes les chaines des rues, Monstrelet, vol. I, f° 200, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déchaîner »

Verbe dérivé de chaîner avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et chaîne ; picard, décainé ; provenç. descadenar ; ital. scatenare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déchaîner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déchaîner deʃaine

Évolution historique de l’usage du mot « déchaîner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déchaîner »

  • Dans l’après-midi du samedi 16 novembre 2019, une femme appelle la gendarmerie de Douvres-la-Délivrande, se disant agressée verbalement par son voisin. L’intervention des gendarmes va déchaîner l’individu déjà bien énervé par une consommation excessive d’alcool. , Outrage et menaces de mort contre six gendarmes près de Caen : 7 mois de prison | Liberté Caen

Images d'illustration du mot « déchaîner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déchaîner »

Langue Traduction
Anglais unleash
Espagnol desatraillar
Italien sguinzagliare
Allemand entfesseln
Chinois 发挥
Arabe إطلاق العنان - يحرر
Portugais desencadear
Russe unleash
Japonais 解き放つ
Basque unleash
Corse scattate
Source : Google Translate API

Synonymes de « déchaîner »

Source : synonymes de déchaîner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déchaîner »

Déchaîner

Retour au sommaire ➦

Partager