Animer : définition de animer


Animer : définition du Wiktionnaire

Verbe

animer \a.ni.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Douer de vie un corps organisé.
    • Il y a dans les corps vivants un principe qui les anime. Voir réincarnation.
    • Selon les grecs Aristotéliciens l'âme animerait le corps 40 jours après la conception. — (Conférence de Mme Marie-Hélène Congourdeau, École pratique des hautes études, Section des sciences religieuses. Annuaire. Tome 106, 1997-1998 lien pp. 397-399)
    • Qui est-ce qui anime les corps ? La Fable dit que Prométhée anima la statue d’argile qu’il venait de former.
    • La statue de la déesse parut s’animer et se mouvoir.
  2. (Figuré) Douer de vivacité, de mouvement, d’une sorte de vie.
    • Ce ne sont que des rochers à pic contre lesquels la mer se brise avec fureur : les vents et les vagues les ont façonnés en pyramides, en tours, en cavernes, en arcades; d'innombrables oiseaux de mer animent le paysage. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 28)
    • En 1937, 250 thoniers animaient le port dans un fourmillement d'activités hautes en couleurs. C'était de grands dundees à deux mâts qui portaient une superbe voilure allant du rose au brun. — (Petit Futé Bretagne 2017)
    • Le tribunal était comme un théâtre. Les avocats s’animaient comme s’ils jouaient une pièce de Shakespeare. Ils parlaient haut et fort avec une désinvolture qui caractérise les acteurs de théâtre. — (Frédéric Hoebeeck, « Cette blessure: Souvenirs d'un enfant de l'assistance publique », Watermael-Boitsfort : Éditions Checopa & Paris : BoD/Books on Demand, 2017, p. 287)
    • Le soleil anime la nature. C’est un esprit indolent que rien ne peut animer.
    • Animer quelqu’un de son esprit, Faire passer ses idées et ses sentiments dans l’âme d’un autre.
    • Je vis à ce récit son visage s’animer.
  3. Donner de la force et de la chaleur à un ouvrage d’esprit, à un discours, soit par les traits vifs et brillants que l’on y jette, soit par la manière vive dont on le lit, dont on le prononce.
    • Il y a dans cet ouvrage quelques endroits qu’il faudrait animer.
    • C’est un orateur qui n’a point d’action, il n’anime point ce qu’il dit. Animez votre style.
    • Cet acteur s’anime. Son jeu s’anime quand il est applaudi.
  4. Encourager, exciter.
    • Animer les soldats au combat, les animer par son exemple. Il animait les troupes du geste et de la voix.
    • Le cheval de bataille s’anime au son de la trompette.
    • L’ardeur, le dévouement qui l’anime.
  5. Irriter, mettre en colère.
    • Tais-toi, petite masque ! dit Tord-chêne, qui paraissait animé par la boisson, tu déranges mon neveu de son travail. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • On a pris plaisir à les animer les uns contre les autres. On lui a fait des rapports qui l’ont fort animé contre vous.
    • Il commençait à s’animer quand la dispute cessa.
  6. (Quelquefois) Pousser, mouvoir.
    • La force qui anime le bolide. Ils sont tous animés du même esprit.
  7. (Sports hippiques) En parlant d'un cheval dans une course hippique, la mener, lui imprimer un rythme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Animer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANIMER. v. tr.
Douer de vie un corps organisé. Il y a dans les corps vivants un principe qui les anime. Qui est-ce qui anime les corps? La Fable dit que Prométhée anima la statue d'argile qu'il venait de former. La statue de la déesse parut s'animer et se mouvoir. Il signifie figurément Douer de vivacité, de mouvement, d'une sorte de vie. Le soleil anime la nature. C'est un esprit indolent que rien ne peut animer. Animer quelqu'un de son esprit, Faire passer ses idées et ses sentiments dans l'âme d'un autre. Cette femme est belle, mais c'est une beauté qui n'est point animée, Il lui manque de la vivacité, de l'expression. Animer la conversation, La rendre plus vive, plus intéressante. La conversation s'animait. Animer le teint, Animer les yeux, les regards, Donner plus de vivacité aux couleurs du teint, plus d'éclat aux yeux, aux regards. Cet exercice anime le teint. Le dépit animait ses regards. Son œil s'anime en parlant. Je vis à ce récit son visage s'animer.

ANIMER signifie aussi Donner de la force et de la chaleur à un ouvrage d'esprit, à un discours, soit par les traits vifs et brillants que l'on y jette, soit par la manière vive dont on le lit, dont on le prononce. Il y a dans cet ouvrage quelques endroits qu'il faudrait animer. C'est un orateur qui n'a point d'action, il n'anime point ce qu'il dit. Animez votre style. Cet acteur s'anime. Son jeu s'anime quand il est applaudi. Il signifie encore Encourager, exciter. Animer les soldats au combat, les animer par son exemple. Il animait les troupes du geste et de la voix. Le cheval de bataille s'anime au son de la trompette. On dit à peu près dans le même sens Le zèle de Dieu anime cet homme. Ce missionnaire est animé d'un saint zèle. L'ardeur, le dévouement qui l'anime. Il signifie encore Irriter, mettre en colère. On a pris plaisir à les animer les uns contre les autres. On lui a fait des rapports qui l'ont fort animé contre vous. Il commençait à s'animer quand la dispute cessa. On dit quelquefois

ANIMER pour signifier Pousser, mouvoir. La force qui anime le bolide. Ils sont tous animés du même esprit.

Animer : définition du Littré (1872-1877)

ANIMER (a-ni-mé) v. a.
  • 1Donner l'âme, la vie. Le principe qui anime les corps vivants. Prométhée anima Pandore.

    Par extension. Dieu commande au soleil d'animer la nature, Racine, Athal. I, 4.

  • 2 Fig. Jadis une multitude vivante animait cette enceinte, Volney, Ruines, 2.
  • 3Remplir d'ardeur, échauffer. Une même passion anime tous les cœurs. Si les Français peuvent tout, c'est que leur roi est partout leur capitaine ; et, après qu'il a choisi l'endroit principal qu'il doit animer par sa valeur, il agit de tous côtés par l'impression de sa vertu, Bossuet, Marie-Thérèse. Usez de plus de douceur et d'indulgence envers ceux en qui la faiblesse et la fragilité ont plus de part à leur chute qu'un fonds de malice et de mépris de la religion… animez leur mollesse et leur pusillanimité par l'espérance des secours de la grâce, Massillon, Conf. Zèle, âmes. Voilà depuis un an le seul soin qui m'anime, Racine, Andr. II, 2. Son exemple doit animer toute l'armée, Fénelon, Tél. XI. Lorsque, dans les occasions périlleuses, il fallait animer le soldat, Montesquieu, Lett. pers. 74. Le seul amour de Rome a sa main animée, Corneille, Hor. V, 3. Il faut venger un père et perdre une maîtresse ; L'un m'anime le cœur, l'autre retient mon bras, Corneille, Cid, I, 10. Votre rigueur les condamne à chérir Ceux que vous animez à les faire périr, Corneille, Cinna, IV, 3. On commence à se défaire, parmi les chrétiens, de cet esprit d'intolérance qui les animait, Montesquieu, Lett. pers. 60.
  • 4En physique, pousser, mouvoir. La force qui anime le boulet.
  • 5Irriter, mettre en colère. Animant le peuple contre la noblesse, Bossuet, Hist. I, 9. Toutes ces pensées m'animent contre ces docteurs qui…, Montesquieu, Lett. pers. 83.
  • 6Donner de la force, de la chaleur à un écrit, à un discours.
  • 7Donner de l'éclat, de la vivacité. Quel courroux animait ses regards ! Racine, Ath. II, 2. Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre Anime la fin d'un beau jour, Chénier, Iamb. 4.
  • 8Communiquer un air de vie à une œuvre d'art. Ce peintre anime toutes ses figures. L'aiguille sous tes doigts n'anime plus des fleurs, Chénier, 85.
  • 9S'animer, v. réfl. Prendre de la vie, de la vivacité. La statue de la déesse lui parut s'animer et se mouvoir. Son teint s'anime. Ses traits se sont animés.
  • 10S'exciter, s'encourager. Je me crois des élus, je m'anime à les suivre, Racine L. Grâce, ch. IV. Elle s'animait à s'anéantir avec Jésus-Christ, à naître avec lui, à mourir et à ressusciter avec lui, Fléchier, dans GIRAULT-DUVIVIER. S'animer à lui être désormais plus fidèle, Massillon, Prière, 2. Tout le monde s'animera au travail, Fénelon, Tél. XI.
  • 11S'irriter. Contre ce cher époux Valère en vain s'anime, Corneille, Hor. V, 3.
  • 12Devenir comme vivant, en parlant d'une œuvre d'art. La nature s'anime sous son pinceau.

HISTORIQUE

XIVe s. Le juge est comme droit animé et vivant, Oresme, Eth. 162.

XVe s. Et parla Artevelle au peuple, tousjours les animant à la guerre, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1381.

XVIe s. S'on l'avoit animé [irrité], Rude estoit en defense, Marot, III, 256. Fncelade est là dedans Qui anime de sa gorge La cyclopienne forge, Du Bellay, J. II, 43. Voi le cy comme il anime Les bandes du ciel, qui vont Là où plus fort s'envenime L'assaut que les geans font, Du Bellay, J. II, 44, recto. Les sainctes sœurs, qui me feront revivre Mieux que la main qui anime le cuyvre, Du Bellay, J. III, 9, verso. Ou quand alors qu'on l'animoit, à coups de patte il escrimoit, Du Bellay, J. VII, 40, verso. Puis d'une voix guerriere Camille la derniere Ces beaux vers anima, Du Bellay, J. VIII, 8, recto. S'animer des bravades de l'ennemy, Montaigne, I, 4. Il estoit fort animé contre la ville, Montaigne, I, 4. Cela l'anime à poursuyvre sa poincte, Montaigne, I, 204. Animons et preparons nos gens à vaincre, Lanoue, 642. La plaine que vous venez de passer, parut à nos yeux, un matin, animée de la plus genereuse noblesse de France, sous mesme soleil sanglante, et deux jours après puante de dix mille charongnes de guerriers excellents, D'Aubigné, Hist. III, 541. L'eau se convertit en or et argent par les divers moulins qu'elle anime…, De Serres, 751. Ou si j'estois assez subtil Pour animer par un outil La toile muette ou le cuivre…, Ronsard, 544.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Animer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANIMER un cheval, (Manége.) c’est le réveiller quand il ralentit ses mouvemens au manége, au moyen du bruit de la langue ou du sifflement de la gaule. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Animer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « animer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « animer »

Étymologie de animer - Littré

Provenç. et espagn. animar ; ital. animare ; d'animare, de anima, vie, âme (voy. ÂME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de animer - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin animare (« donner de la vie »), de anima (« souffle, vie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « animer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
animer anime play_arrow

Conjugaison du verbe « animer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe animer

Évolution historique de l’usage du mot « animer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « animer »

  • "L’objectif c’est d’animer Cahors en été, de faire converger les Cadurciens et les touristes vers nos établissements pour 7 soirées où les 4 groupes choisis par la mairie viendront en alternance devant nos établissements" se réjouissent par avance les restaurateurs. ladepeche.fr, Cahors était en réanimation, les restaurateurs vont l'animer en musique chaque jeudi de l'été - ladepeche.fr
  • Pour animer leur ville en cet été particulier sur le plan des règles sanitaires, les Gérômoises et Gérômois vont prêter leur balcon ou leur terrasse à Gérardmer Animation et aux artistes qui se seront proposés pour se produire une à deux heures en journée pour le plus grand plaisir des passants. , Culture - Loisirs | Gérardmer cherche des balcons pour animer l’été
  • Ce street-artist réalise des graffitis qui semblent s’animer comme par magie (21 photos) POSITIVR, Ce street-artist réalise des graffitis qui semblent s'animer comme par magie (21 photos)
  • A certaines heures de la vie, la persécution de l'adversité est si grande que l'on ne peut plus en ressentir les coups. On vit, ou mieux on se laisse vivre comme si la vie s'était retirée de nous et qu'un souffle de mort continuait de nous animer. De Jean-Chauveau Hurtubise / Leur âme
  • Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. De Guy de Maupassant / Pierre et Jean
  • Ce qui peut tout animer, tout adoucir, tout colorer - un grand amour. De Laure Conan / Angéline de Montbrun
  • Il commande au soleil d'animer la nature. De Jean Racine / Athalie

Traductions du mot « animer »

Langue Traduction
Portugais animar
Allemand beleben
Italien animare
Espagnol animarse
Anglais animate
Source : Google Translate API

Synonymes de « animer »

Source : synonymes de animer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « animer »


Mots similaires