La langue française

Orgie

Sommaire

  • Définitions du mot orgie
  • Étymologie de « orgie »
  • Phonétique de « orgie »
  • Citations contenant le mot « orgie »
  • Images d'illustration du mot « orgie »
  • Traductions du mot « orgie »
  • Synonymes de « orgie »

Définitions du mot « orgie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ORGIE, subst. fém.

A. − ANTIQ., au plur. Rites et fêtes en l'honneur principalement de Dionysos chez les Grecs, de Bacchus chez les Romains, donnant lieu à des transes de la part des participants et dégénérant en enivrements et lubricité. Il se mêlait à la foule des initiés, et (...) la tête couronnée de fleurs, il célébrait les saintes orgies avec eux (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p.501).Porphyre, qui est initié aux orgies orphiques et aux mystères de Samothrace, pourrait en parler mieux que moi, sans dévoiler ce qui doit rester caché (Ménard, Rêv. païen, 1876, p.72):
1. ... j'avais entendu parler des saturnales de tout temps, de toutes les orgies possibles, depuis Babylone jusqu'à Rome, depuis le temple de Priape jusqu'au Parc-aux-Cerfs, et j'avais toujours vu écrit au seuil de la porte un seul mot: Plaisir. Musset, Confess. enf. s., 1836, p.108.
P. méton. Pièce de vers ou de prose en l'honneur du vin, de Bacchus, ou récitée, chantée par les Bacchantes. (Ds DG, Rob.).
B. − P. anal.
1. Fête accompagnée de débordements divers. Quant aux écoliers, (...) c'était leur jour, leur fête des fous, leur saturnale, l'orgie annuelle de la basoche et de l'école. Pas de turpitude qui ne fût de droit ce jour-là et chose sacrée (Hugo, N.-D. Paris,1832, p.44).V. bacchanale ex. 10.
Au sing. à valeur coll. C'était le moment de l'extrême orgie du Directoire et de la bacchanale universelle (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t.5, 1845, p.52).
2. Débauche de table et de boisson accompagnée de débordements licencieux. Une fête de nuit, une orgie toute pleine de femmes nues, belles comme les Vénus, avec des choeurs de voix, avec des coupes d'or, avec les mets les plus exquis, les boissons les plus fumeuses (Flaub., Smarh, 1839, p.96).L'orgie s'était développée comme une flamme. D'autres amis étaient rentrés, pour qui les douze danseuses nues avaient été une proie facile (Louïs, Aphrodite, 1896, p.151):
2. ... elle songeait à ces hommes connus dont les noms apparaissaient à la première page des journaux comme de grandes étoiles dans un ciel sombre; et elle se figurait leur vie affolante, avec de continuelles débauches, des orgies antiques épouvantablement voluptueuses et des raffinements de sensualité si compliqués qu'elle ne pouvait même se les figurer. Maupass., Contes et nouv., t.1, Avent. paris., 1881, p.762.
3. Repas où l'on mange et boit de façon excessive. Ce jour-là, après une joyeuse orgie, Stephen, entraîné par l'exemple des autres et plus encore par l'ivresse et la vigueur (...) de son tempérament, les avait suivis dans cette maison (Karr, Sous tilleuls, 1832, p.173):
3. Ils n'ont pas eu honte de raconter que la libération du traître a été fêtée par la famille Dreyfus dans d'indescriptibles orgies, et que la malheureuse victime, dont l'organisme affaibli ne tolère plus que le lait, savoure toutes les friandises imaginables, qui de tous côtés affluent en abondance. Affaire Dreyfus, 1899, p.269.
Orgie de + subst.Consommation abondante et parfois excessive de (nourriture ou boisson). Fait une orgie d'oranges après dîné (Barb. d'Aurev., Memor. 2, 1838, p.379).Les pastèques dont tu as fourni la graine violette et la chair rose ont fait des petits excellents dont nous faisons orgie, Lina et moi (Sand, Corresp., 1872, p.223).
[P. anal.] [Sur une falaise] je me livre à une orgie d'air pur, d'harmonies et de lumière (Berlioz, Grotesques, 1859, p.102).
C. − Au fig. Orgie de + subst. ou orgie + adj.
1. Consommation excessive, usage excessif de quelque chose. Le récit de Raphaël avait été comme une orgie de paroles, de mots sans idées, et d'idées auxquelles les expressions avaient souvent manqué (Balzac, Peau chagr., 1831, p.189).
2. Abondance excessive, profusion de quelque chose. L'orgie végétale où s'était perdue la nature (Michelet, Insecte, 1857, p.132).L'orgie dorée des retables flamands encombre toute la nef (Faure, Hist. art, 1912, p.311).V. aromal ex. 2:
4. Le «modern style» se constituait: iris, vigne-vierge, feuilles de platane et de marronnier. (...) le décor entier de notre vie s'abîmait dans une orgie de fleurs en bois sculpté et de rameaux en bronze. L. Febvre, La Vie, cette enquête continue, [1935] ds Combats, 1953, p.46.
3. Manifestation exubérante ou outrancière de quelque chose. L'homme de fer s'enfermait dans sa maison de granit, continuait hardiment son orgie de toute-puissance et de rapine, et vivait, excommunié par l'Église (Hugo, Rhin, 1842, p.137).[La Pucelle] attisa une âme sans mesure, prête à tout, aussi bien à des orgies de sainteté qu'à des outrances de crimes (Huysmans, Là-bas, t.1, 1891, p.82).
Prononc. et Orth.: [ɔ ʀ ʒi]. Att. ds Ac. dep. 1762 (au plur. de 1762 à 1878). Étymol. et Hist. 1. 1469 [éd. 1501] «fêtes solennelles en l'honneur de Bacchus» (Regnaud Le Queux, Doleance de Mégère ds Le Jardin de Plaisance, éd. E. Droz et A. Piaget, t.1, foc V roa); 2. 1631 «partie de débauche» (Bref et fidelle recit... ds Mél. G.Antoine, p.22); 3. 1831 orgie de «usage excessif (de quelque chose)» (Balzac, loc. cit.). Empr. au lat. orgia, neutre plur. «fêtes solennelles en l'honneur de Bacchus», gr. ο ρ γ ι α «cérémonies religieuses avec mystères», en partic. «mystères de Bacchus». Fréq. abs. littér.: 556. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1171, b) 968; xxes.: a) 579, b) 497.

Wiktionnaire

Nom commun

orgie \ɔʁ.ʒi\ féminin

  1. (Antiquité) Fêtes de Bacchus. — Note : Dans ce sens, il s’emploie surtout au pluriel, comme bacchanales.
    • Il prétend que Bacchus et ses orgies étaient célébrés par les Grecs avant qu'ils eussent pu connaître les livres de Moïse; et qu'ils n'ont pas pu prendre l'idée de Bacchus sur les livres juifs qu'ils n'entendaient pas; […]. — (« Moïse », dans le Dictionnaire d'antiphilosophisme ou réfutation des erreurs du 18e siècle, d'après Nonotte & Chaudron, par l'abbé E. Grosse, Édité par Jacques-Paul Migne, 1856, p. 881)
  2. (Courant) Débauche de toute sorte et particulièrement débauche sexuelle en groupe ou d’excès de table.
    • Jamais, peut-être, pareille orgie ne s’était déroulée à la face du ciel depuis les tristes âges du paganisme, et, si je n’avais été prévenu, je me serais cru transporté par un songe diabolique dans les sentines de Suburre, dans les lupanars de Capoue. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • À l’orgie latine succédèrent les ébats des Barbares, dignes héritiers de ces Romains gorgés de falerne et de sang, épuisés de stupre, sombrés dans les velléités. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 84)
    • Nous ne voulons pas entrer dans la vie privée de beaucoup de canotiers; mais à en croire les apparences, le canotage ne serait, pour quelques amateurs, qu’un prétexte d’orgies, une occasion de plaisirs faciles, au lieu d’un amusement salutaire et convenable à la dignité de l’homme. — (Pierre Bidon & ‎Jules Jacquin, Nouveau manuel universel et raisonné du canotier, Manuels-Roret, 1843, vol.1, p.83)
  3. (Par extension) Excès ; surabondance.
    • La fête se termina par des réjouissances bruyantes : musique, sonneries de clairons, roulements de tambours, fantasias échevelées, décharges retentissantes d’artillerie et de mousqueterie, — une orgie de couleurs, de mouvement et de bruit. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ORGIE. n. f.
T. d'Antiquité. Il se dit des Fêtes de Bacchus. Dans ce sens il s'emploie surtout au pluriel. Célébrer les orgies. Il signifie, dans le langage courant, Débauche de toute sorte et particulièrement Débauche de table. Faire une orgie. Par extension, il signifie Excès, surabondance. Orgie de lumière. Orgie de discours.

Étymologie de « orgie »

Du latin orgia, emprunté au grec ancien ὄργια, órgia (« secret, rite, mystère, fête religieuse »), organisées dans la Grèce antique en l’honneur de Dionysos. Par l'intermédiaire du grec ancien, le mot est apparenté à organe et pas, en dépit des apparences, à orgasme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « orgie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
orgie ɔrʒi

Citations contenant le mot « orgie »

  • La belle nuit pour une orgie à la Tour ! Alexandre Dumas, La Tour de Nesle, I, 5
  • Il est malheureusement bien vrai que, sans le loisir et l'argent, l'amour ne peut être qu'une orgie de roturier ou l'accomplissement d'un devoir conjugal. De Charles Baudelaire / Le Peintre de la vie moderne
  • Les valets applaudissent toujours aux orgies des maîtres, quand ceux-ci laissent du vin dans les bouteilles. De Claude Tillier / Pamphlets
  • "Ca a fini en orgie... " : Nagui se lâche (encore) et fait une remarque très osée à une candidate Public.fr, "Ca a fini en orgie... " : Nagui se lâche (encore) et fait une remarque très osée à une candidate
  • Il a participé à une orgie (sans le savoir) Vanity Fair, Elon Musk : Orgies, plagiat, insultes… Tous ses scandales
  • Si la blessure de Kylian Mbappé, sûrement à juste titre, est au coeur de toutes les discussions, elle a surtout tendance à faire oublier la prestation globale des Parisiens vendredi soir face à Saint-Étienne. L'essentiel était acquis, succès 1-0, mais ce ne fut ni un grand Paris ni une orgie de jeu collectif, même en supériorité numérique. Les champions ont affiché peu de certitudes, peu importe le côté du terrain. Ils ne leur restent que 90 minutes de match officiel avant la rencontre face à l'Atalanta en Ligue des champions, désormais, pour se rôder. Leur niveau vous inquiète-t-il ? Votre avis nous intéresse. France Football, Débat : Le niveau collectif du PSG vous inquiète-t-il ? - France Football
  • Au cours de la période où Rodrigo était cardinal, il était connu pour ses talents dans les finances, mais aussi pour ses actes de corruption, son népotisme et ses orgies. Le Pape Pie II qui a succédé à son oncle, et avec qui il était en bons termes, l’a d’ailleurs prévenu à ce sujet. Rodrigo avait également deux maîtresses avec qui il se vantait d’ailleurs d’avoir eu sept enfants. Fredzone, La folle histoire du pape Alexandre VI, le pape adepte des orgies
  • “Alors Sarah, c’est quand, ta prochaine soirée?” m’a demandé un de mes amis peu après. Sa question m’a trotté dans la tête pendant des jours. Mais oui, au fait, quand organiserais-je une nouvelle orgie? C’est alors que j’ai décidé de faire de faire carrière dans ce milieu. Le Huffington Post, Je gagne ma vie en organisant des orgies, et je ne changerais de métier pour rien au monde - | Le Huffington Post LIFE
  • C’est dans un quartier huppé de la ville que ces personnes ont été arrêtées lors d’une soirée où se mêlaient orgie sexuelle et drogue à profusion. Metro, Ils avaient organisé une... orgie en plein confinement

Images d'illustration du mot « orgie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « orgie »

Langue Traduction
Anglais orgy
Espagnol orgía
Italien orgia
Allemand orgie
Chinois 狂欢
Arabe العربدة
Portugais orgia
Russe оргия
Japonais 乱交
Basque orgia
Corse orgia
Source : Google Translate API

Synonymes de « orgie »

Source : synonymes de orgie sur lebonsynonyme.fr
Partager