La langue française

Austérité

Sommaire

  • Définitions du mot austérité
  • Étymologie de « austérité »
  • Phonétique de « austérité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « austérité »
  • Citations contenant le mot « austérité »
  • Traductions du mot « austérité »
  • Synonymes de « austérité »
  • Antonymes de « austérité »

Définitions du mot austérité

Trésor de la Langue Française informatisé

AUSTÉRITÉ, subst. fém.

A.− Vx. Qualité d'une substance qui est astringente, âpre au goût.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965.
B.− Au fig., cour.
1. [À propos d'une pers., d'une collectivité] Sévérité, rigueur dans les mœurs, les actes :
1. Ce qu'on ne saurait trop louer de ces frères moraves, c'est leur simplicité extérieure, leur charité, leur goût du travail, leur austérité et la pureté de leurs mœurs; ... Du Camp, En Hollande,1859, p. 247.
[Avec une nuance péj.] Manière d'être, peu affable, excessivement réservée :
2. Si l'on descend ensuite dans la partie moderne de la ville, et si l'on se mêle à la foule active des rues commerçantes, on retrouve, sur beaucoup de visages, le même caractère d'austérité revêche. Coppée, La Bonne souffrance,1898, p. 81.
Spécialement
a) ÉCON. POL. Politique visant à restreindre la consommation par divers moyens, comme la restriction du crédit, l'aggravation fiscale, etc. :
3. Première mesure d'austérité renforcée en Angleterre : la ration de viande est ramenée à 1 shilling 2 d., (...) par semaine... Combat,19-20 janv. 1952, p. 4, col. 1.
b) RELIG., empl. surtout au plur. Mortification du corps et de l'esprit, qu'une personne s'impose pour faire pénitence, et/ou pour l'amour de Dieu :
4. ... ce prêtre septuagénaire, (...) se montrait tel que l'avaient fait cinquante ans d'austérités, un règlement sacerdotal ponctuellement suivi, les secrètes mortifications intérieures et les grands jeûnes de jadis. Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 325.
2. [À propos d'un inanimé]
a) [Abstr.] Rigueur, contrainte. L'austérité des mœurs :
5. Ses chants [du poète] célèbreront sans cesse les gloires et les infortunes de son pays, les austérités et les ravissements de son culte, afin que ses aïeux et ses contemporains recueillent quelque chose de son génie et de son âme... Hugo, Odes et ballades,1828, p. 21.
b) [Concr.] Sévérité, dépouillement, froideur :
6. Une treille chargée de beaux raisins noirs, enferme le petit enclos, ne laissant entrevoir au delà, qu'un cirque de montagnes dont l'austérité s'égaye, au premier plan, de vignes mûrissantes. Michelet, Sur les chemins de l'Europe,1874, p. 488.
c) Spéc., B.-A., LITT., MUS. Simplicité, gravité :
7. ... elle [la partition de la Terre promise de M. Massenet] affecte une allure résolument (...) décorative, mariant aux austérités de la fugue classique tout le luxe des procédés modernes. A. Bruneau, La Mus. fr.,1901, p. 234.
PRONONC. : [ɔsteʀite] ou [o-]. Cf. austère.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xiiies. « caractère de ce qui est sévère, dur » (Apocalypse, Ars., 5214, fo30 rods Gdf. Compl. : Austerité de peneaunce); 1671 spéc. relig. « mortifications » (Maucroix, Homelies ds Rich. 1680 : Renoncer aux austeritez); 2. [1606 « âpreté (?) » (Nicot : Austérité ou aspreté), attest. isolée]; 1845 au propre « âpreté, aigreur » (Besch. : L'austérité de ce fruit, de ce vin. Ce mot est fort peu usité en ce sens); cf. Trév. 1771 : [...] on ne dit point l'austérité d'un fruit, quoiqu'on dise un fruit austère. Empr. au lat. austeritas au sens 1 (Sénèque, Dial., 3, 20, 2 ds TLL s.v., 1557, 26) au sens 2 (Pline, 14, 24, ibid., 1556, 81).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 415. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 797, b) 658; xxes. : a) 381, b) 502.
BBG. − Baudhuin 1968. − Marcel 1938. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 26, p. 354.

Wiktionnaire

Nom commun

austérité \ɔs.te.ʁi.te\ ou \os.te.ʁi.te\ féminin

  1. Rigueur des pratiques et des doctrines religieuses, mortification des sens et de l’esprit.
    • […] par ce Temple sacré, je te jure que, excepté toi et un petit nombre de mes frères qui conservent encore l’ancienne austérité de notre ordre, je n’en vois aucun digne de ce saint nom ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Des comtes et des palatins embrassent la vie cénobitique. Or, cette vie exige une austérité décourageante. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, p. 148)
    • La doctrine quenelliste exige un grand rigorisme moral, « pas de sainteté, sans grande austérité — (Marcel Grayo, Missillac et sa région au fil des ans, chez l’auteur, 1980, p. 147)
  2. Sévérité.
    • L’austérité de ses mœurs, des lois.
    • Rebuter par l’austérité des préceptes.
  3. Dépouillement ; laideur ; froideur.
    • Il n’y a pas jusqu’à ces pâles oliviers dont l’aspect n’ajoute à l’austérité du paysage. La plupart ont éclaté par le milieu, le tronc s’est effondré, l’arbre s’est séparé en morceaux, […]. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol. 2, 1866)
    • Dirait-il que le mouvement de la marche avait révélé la doublure de ce vêtement – était-ce de la castorette ? –, outre une jupe de tweed qui descendait jusqu'au genou ? Du tweed irlandais, d'une austérité atténuée par des filaments orange et violets, dans ce brun en harmonie avec des collants de fine laine, […]. — (Angelo Rinaldi, Où finira le fleuve, éd. Fayard, 2006, chap. 1)
  4. (Économie) Politique budgétaire visant à réduire la dépense publique ou à accroître les prélèvements obligatoires.
    • Dans les décisions à prendre, les peuples ne doivent être oubliés. Ils sont à la fois les principaux acteurs et les premières victimes des politiques d’austérité menées jusqu’à aujourd’hui. — (Contribution générale « Réaliser le changement », pour le congrès de 2012 du Parti socialiste)
    • Bref, si la crise a creusé les inégalités, l’austérité les a cristallisées. — (Le Devoir, 25 juin 2015)
    • Elles ne doivent pas être à l’origine de spéculations sur les marchés financiers et de futures politiques d’austérité budgétaire, comme ce fut le cas après 2008. — (Khaled Gaiji, Aurélie Trouvé, Philippe Martinez, Nicolas Girod et al., « "Plus jamais ça !" : 18 responsables d’organisations syndicales, associatives et environnementales appellent à préparer "le jour d’après" », tribune publiée sur www.francetvinfo.fr le 27 mars 2020 ; consulté le 3 avril 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUSTÉRITÉ. n. f.
Rigueur des pratiques et des doctrines religieuses, mortification des sens et de l'esprit. Ce religieux n'a pu supporter l'austérité de sa règle. Faire, pratiquer, exercer de grandes austérités. Il y avait beaucoup d'austérité dans ce monastère. Il signifie d'une manière générale Sévérité. L'austérité de Caton. L'austérité de ses mœurs. L'austérité de la vertu romaine. L'austérité des lois. Rebuter par l'austérité des préceptes.

Littré (1872-1877)

AUSTÉRITÉ (ô-sté-ri-té) s. f.
  • 1Manière de vivre rigoureuse à soi-même. Homme plein d'austérité. Je sais qu'en vous quittant, le malheureux Titus Passe l'austérité de toutes les vertus, Racine, Bérén. IV, 5. Fuyez de mes plaisirs la sainte austérité, Racine, Esth. prol. Mais la franchise plaît, et non l'austérité, Voltaire, Tancr. I, 2. Et des vœux les plus saints blâmant l'austérité, Boileau, Sat. XI.
  • 2Mortification. Prêtres, persévérez dans vos austérités, Delavigne, Paria, II, 1. Les vues de faire des austérités me sont devenues suspectes, Bossuet, Lett. Corn. 81. Elle aimait tout dans la vie religieuse, jusqu'à ses austérités et à ses humiliations, Bossuet, Anne de Gonz. Eudore redoublait de prières et d'austérités, Chateaubriand, Mart. 258. Il redoubla lui-même ses austérités pour fléchir le courroux céleste, Fléchier, Panég. II, 127. Dans les austérités de sa vie, il ne pensait qu'à réparer l'injure qu'il avait faite à la majesté divine, Fléchier, ib. p. 187. Versant par mille endroits un sang que ses austérités n'avaient pas assez amorti, Fléchier, ib. I, 383. Ce n'est plus l'usage de pleurer ses péchés ou de les expier par des austérités pénibles, Fléchier, ib. II, 399. On méprise ceux qui ne font pas les austérités, Fléchier, ib. 504. On fera des austérités de surérogation, Fléchier, Serm. II, 161. Il est assez rare non qu'un philosophe soit un bon chrétien, mais que la même action soit une observation curieuse de philosophie et une austérité chrétienne, et serve en même temps pour l'Académie et pour le ciel, Fontenelle, Dodart.

SYNONYME

AUSTÉRITÉ, SÉVÉRITÉ. Austérité a un sens plus restreint que sévérité. L'austérité est la sévérité de mœurs, et on est surtout austère pour soi ; la sévérité concerne aussi autre chose que les mœurs, et est surtout tournée vers les autres.

HISTORIQUE

XIVe s. Thevenon doubtanz la grant austerité [violence] du dit Pionnier, qui estoit homme estrange, picart et de mauvaise vie, Du Cange, austeritas.

XVIe s. Il n'y avait orateur qui s'ozast presenter pour defendre ce pauvre Roscius, ains s'en tiroit chascun arriere, parce qu'ilz craignoient l'austerité et la cruaulté de Sylla, Amyot, Cicéron, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « austérité »

(Date à préciser) Du latin austeritas (« saveur âpre, sévérité, gravité, sérieux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Austeritas, de austerus (voy. AUSTÈRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « austérité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
austérité osterite

Évolution historique de l’usage du mot « austérité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « austérité »

  • N'est-il pas évident qu'une vie pieuse et l'austérité de la morale chrétienne s'accommodent mal avec la fréquentation habituelle du théâtre contemporain ? De Abbé Louis Bethléem
  • Pour ceux qui ont l'austérité trop facile, le devoir peut être dans le plaisir. Jean Rostand, Carnet d'un biologiste, Stock
  • Dans une société sans mœurs, seule l'austérité est aimable. Roger Vailland, Laclos par lui-même, Le Seuil
  • La rigueur, c'est l'austérité plus l'espoir. De Pierre Mauroy
  • L'austérité des gares, c'est comme une interdiction de voyager ! De Madeleine Ferron / Le Baron écarlate
  • L'austérité n'est acceptable qu'étayée par l'ambition. De Madeleine Ferron / Le chemin des dames
  • L'austérité vise par certaines mesures à avancer l'âge de la mort. De Georges Marchais / L'Humanité - 9 Juillet 1980
  • Le Protocole professionnel, carrières et rémunérations, malgré la non-signature, en 2015, par plusieurs syndicats pourtant majoritaires (dont FO) a été imposé par le gouvernement. Il exige, pour les discussions, la prise en compte d’indicateurs macro-économiques (croissance, inflation…). Dans le contexte économique actuel, on peut imaginer le scénario, alors même que, bien avant la pandémie, ces indicateurs ont toujours joué leur rôle d’outils au service d’une politique salariale d’austérité, cela au nom de la résorption rapide du déficit public. Force Ouvrière, Fonction publique : FO demande la fin de l’austérité salariale - Force Ouvrière
  • Alléché par l’odeur du titre, j’ai acheté le livre chez mon libraire, enfin réouvert. Je l’ai lu assez vite. Il est court, plein d’illustrations graphiques, et le texte est parfois répétitif. Hélas le titre est trompeur. Au terme d’un diagnostic critique assez lucide et toujours clair, Patrick Artus n’explique pas comment en finir avec l’austérité salariale. Mais, pourquoi au contraire, selon lui, il est quasiment impossible d’en sortir. Il avance des arguments simples, dominants sans doute encore dans l’opinion publique. Une lecture critique n’est donc pas inutile. regards.fr, Austérité salariale : la fausse sortie de Patrick Artus - regards.fr
  • Au tournant des années 1980, une génération de travailleurs nigérians — et en premier lieu ceux du service public — avait du subir les couperets des plans d’ajustement structurels, contribuant à l’effondrement de secteurs tels que celui de la santé ou de l’éducation. Quarante ans après, dans un pays qui ne comptait que 116 respirateurs artificiels avant l’irruption du Covid-19, voici leurs héritiers confrontés, du nord au sud de la Fédération, à de nouveaux programmes d’austérité. Dans l’État de Gombe, au nord-est du pays, les autorités locales, affiliées au Parti démocratique populaire (PDP), la formation d’opposition, ont annoncé la suspension de la loi de 2019 sur le salaire minimum. Promesse de campagne de Muhammed Buhari lors de sa réélection, promulguée en automne 2019, cette loi augmente de 18 000 à 30 000 nairas (44 à 72 euros) les salaires des travailleurs nigerians les moins payés du secteur formel employés par des entreprises publiques ou privées de plus de 25 salariés. Mêmes restrictions budgétaires dans l’État d’Adamawa, dirigé par un gouverneur membre du Congrès des progressistes (APC), le parti au pouvoir, ou dans celui du Plateau, également tenu par l’APC, dont le gouvernement a dû réduire le budget public de 40 % et les indemnités des membres de l’assemblée de l’État et des gouvernements locaux de plus de 50 %. Ces coupes franches visent parfois à maintenir les dépenses somptuaires de certains gouverneurs et assurer leurs relations clientélistes : l’État de Nassarawa, dans le centre-nord du Nigeria, où l’on ne ne compte aucun lit de réanimation, vient de voir son governorat acquérir 24 Toyotas Hilux pour les membres de son Assemblée. Le Monde diplomatique, Austérité et prières dans les États nigérians, par Jean-Christophe Servant (Les blogs du Diplo, 16 juin 2020)
  • Pierre Moscovici voit de l’austérité dans notre pays champion du monde des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires ! Contrepoints, Pierre Moscovici voit de l’austérité là où l’argent public est dépensé sans compter | Contrepoints
  • La Confédération Force Ouvrière (FO) s’est adressée au président de la République, à la veille de la réunion ce 19 juin du sommet européen, consacrée au plan de relance proposé par la Commission européenne le 27 mai dernier. Force Ouvrière tient à insister sur l’importance que la réponse européenne soit à la fois solidaire, sociale et à la hauteur des besoins des travailleurs et des populations, rompant avec les politiques d’austérité qui ont, trop souvent, prévalu. Force Ouvrière, Relance européenne : il y a urgence à rompre avec l’austérité - Force Ouvrière
  • Alberto Alesina, spécialiste de macroéconomie des finances publiques, est mort, le 23 mai, à New York, à l’âge de 63 ans, laissant derrière lui une œuvre et un message importants en ces temps de crise. Depuis le milieu des années 1980, cet économiste italien installé aux Etats-Unis a cherché à mieux comprendre les déterminants des décisions financières des Etats et leurs effets. Il a montré, articles après articles, livres après livres, et à rebours de l’opinion dominante, que la mise en œuvre d’une politique d’austérité budgétaire pouvait avoir des vertus expansionnistes. Le Monde.fr, Alberto Alesina, économiste défenseur de l’austérité budgétaire, est mort
  • Quelques jours seulement après que Ryad a dévoilé des mesures d'austérité en mai, le Pentagone a déclaré que Boeing avait obtenu des contrats de 2,6 milliards de dollars pour fournir au royaume plus de 1.000 missiles sol-air et antinavires. TV5MONDE, Austérité en Arabie saoudite rime avec désespoir économique au Yémen
  • L'austérité se cache dans les détails. Invitée mercredi 17 juin sur BFMTV, la députée et porte-parole de La République en marche Aurore Bergé a défendu le bilan du gouvernement dans les hôpitaux. "On a beaucoup augmenté le budget de l'hôpital depuis 2017, (...) de 2 milliards d'euros par an", a affirmé la représentante du parti majoritaire. Mais ces chiffres sont en partie faux, et masquent les économies drastiques planifiées par l'exécutif depuis trois ans : 2,6 milliards de restrictions en 2018 et 2019 sur les dépenses dans les établissements de santé, qui intègrent notamment les salaires des soignants. Marianne, Sur BFM, Aurore Bergé jette un voile pudique sur l'austérité imposée aux hôpitaux par le gouvernement

Traductions du mot « austérité »

Langue Traduction
Anglais austerity
Espagnol austeridad
Italien austerità
Allemand strenge
Chinois 紧缩
Arabe التقشف
Portugais austeridade
Russe строгость
Japonais 緊縮
Basque austeritate
Corse austerità
Source : Google Translate API

Synonymes de « austérité »

Source : synonymes de austérité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « austérité »

Partager