Cacher : définition de cacher


Cacher : définition du Wiktionnaire

Verbe

cacher \ka.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se cacher)

  1. Mettre (une personne ou une chose) en un lieu où on ne peut pas la voir, la recouvrir.
    • Cacher un trésor.
    • Il se cache pour ne pas être arrêté.
    • Cacher des papiers, des pierreries, de l’argent, etc.
  2. Couvrir une chose, empêcher qu’on ne la voie.
    • Rien de gracieux comme ses mouvements d’épaules, lorsqu’elle attire le menton pour se cacher entièrement la figure, qui, par instants, se montre à la dérobée. — (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Elle a remis une robe ; elle me cache tous les beaux secrets qu’elle cache à tous ; elle est rentrée dans le deuil de sa pudeur. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Elle disposa les fleurs au chevet, fit arrêter le balancier de l'horloge, voiler les glaces et les miroirs, fermer les fenêtres et cacher les portraits. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 21)
    • Quand il mettait un ortolan entier dans sa bouche, il cachait dans ses deux mains sa face rouge et bleue comme le cou des dindons quand on les siffle, et il fallait que les enfants fissent silence. — (François Mauriac, « Pour un livre de Raymond Oliver », octobre 1963, reproduit dans les Nouveaux cahiers François Mauriac n°4, Éditions Grasset & Fasquelle, 1996)
  3. Taire ; celer ; dissimuler.
    • Mettez-vous en garde contre ces belles promesses, elles cachent souvent la plus infame des tromperies. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Notre homme était un officier supérieur à la retraite qui cachait, j’allais l'apprendre assez vite, une fine culture littéraire derrière son côté scrogneugneu. — (Georges-Noël Jeandrieu, La société Jupiter, page 115, Éditions du Seuil, 1988)
    • N’avoir rien de caché pour quelqu’un, Ne rien lui cacher de ce qu’on pense ou de ce qu’on projette
    • Je ne vous cache pas que cela m’inquiète beaucoup.
    • Sous cet air d’indifférence il cachait une ambition démesurée.
  4. (Informatique) Placer en mémoire cache.
    • À titre d'exemple, Windows exploite une partie de la mémoire centrale pour "cacher" les données accessibles sur les lecteurs de disques durs, de disquettes et de CD-ROM. — (Michel Martin, Dépanner et upgrader son PC, Pearson Education France, 2007)

Adjectif

cacher \ka.ʃɛʁ\ masculin et féminin identiques invariable (orthographe traditionnelle)

  1. Variante de casher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cacher : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CACHER. v. tr.
Mettre une personne ou une chose en un lieu où l'on ne puisse pas la voir, la découvrir. Cacher quelqu'un. Cacher un trésor. Il se cache pour n'être pas arrêté. Cacher des papiers, des pierreries, de l'argent, etc. Il signifie aussi Couvrir une chose, empêcher qu'on ne la voie. Cacher un tableau. Cacher sa gorge. Cacher un paquet sous son manteau. Ce bois cache la vue du château. Cachez votre jeu, on le voit. Fig. et fam., Cacher son jeu, Dissimuler son habileté, en feignant de ne pas savoir bien jouer. Il signifie encore Cacher ses desseins, ses vues, ou les moyens qu'on met en œuvre pour réussir. Il se dit figurément dans le sens précédent. Ces dehors grossiers cachent une âme fière et sensible. Sous cet air d'indifférence il cachait une ambition démesurée. Son orgueil se cache sous les dehors, sous les apparences de l'humilité. Il signifie, dans une acception particulière, Taire, celer, dissimuler. Cacher son nom. Cacher son âge. Cacher un dessein, une entreprise. Il a caché son départ à tous ses amis. Cacher son ressentiment. Cacher sa pensée. Je ne vous cache pas que cela m'inquiète beaucoup. Cacher sa vie, Se plaire loin du monde, chercher l'obscurité. Se cacher à quelqu'un, Ne pas se laisser voir à lui. Il s'est caché à tous ses amis. On dit de même Se cacher à tous les yeux. Se cacher au monde, Mener une vie fort retirée. Se cacher de quelqu'un, Lui cacher ce qu'on fait, ses desseins, sa conduite. Se cacher de quelque chose, N'en pas convenir, faire en sorte que nul ne le sache. Il a des liaisons qui le feraient rougir, il s'en cache. On ne peut se cacher à soi-même, On ne peut se dissimuler ses sentiments, les dispositions de son âme. N'avoir rien de caché pour quelqu'un, Ne rien lui cacher de ce qu'on pense ou de ce qu'on projette. Un esprit caché, Un esprit qui dissimule. Une vie cachée, Une vie passée dans la solitude et la retraite.

Cacher : définition du Littré (1872-1877)

CACHER (ka-ché) v. a.
  • 1Dérober à la vue avec intention. Cacher des papiers, de l'argent. Il avait caché un proscrit. Prétendez-vous longtemps me cacher l'empereur ? Racine, Brit. I, 2. Une seconde fois souffrez que je le cache [l'enfant], Racine, Athalie, III, 6.

    Aux cartes, on cache son jeu, on tient ses cartes de manière que les autres joueurs ne les voient pas.

    Fig. et familièrement. Cacher son jeu, dissimuler son habileté.

    Dérober à la vue sans qu'il y ait intention. Vous me cachez la lumière. Ce bois cache la vue du château. Quel pays reculé le cache à mes bienfaits ? Racine, Esth. I, 3. Celle qu'avait hymen à mon cœur attachée, Au marbre que tu vois sa dépouille a cachée, Malherbe, VI, 10.

    Terme de marine. Cacher le vent, le masquer à un bâtiment.

  • 2 Fig. Cacher ses inquiétudes sous le faste. La prospérité cache les défauts. Sous cet air d'indifférence il cachait une ambition démesurée.

    Cacher sa vie, rechercher l'obscurité. Heureux qui, satisfait de son humble fortune, Libre du joug superbe où je suis attaché, Vit dans l'état obscur où les dieux l'ont caché, Racine, Iph. I, 1. Quand on se vante de t'avoir [le bonheur], On en est privé par l'envie : Pour te garder il faut savoir Te cacher et cacher sa vie, Voltaire, Thélème et Macare.

  • 3Prendre soin de ne pas dire, de ne pas faire connaître. Cacher un bruit. Cacher sa crainte. Ils ne me cachèrent pas leur pensée. Je ne cache pas que mon intention est de réclamer. Cacher son nom. Je n'ai pu vous cacher, jugez si je vous aime, Tout ce que je voulais me cacher à moi-même, Racine, Phèd. V, 1. Je leur ai commandé de cacher mon injure, Racine, Andr. IV, 5. Je voudrais vous cacher une triste nouvelle, Racine, Phèd. I, 4.
  • 4Se cacher, v. réfl. Se soustraire aux regards. Les animaux se cachent dans des tanières. Les étoiles se cachent. Ceux qui s'étaient cachés dans les bois. Du moins, pour son honneur, Rodrigue, cache-toi, Corneille, Cid, III, 1. Dans le fond des forêts allaient-ils se cacher ? Racine, Phèd. IV, 6. Où me cacher ? fuyons dans la nuit infernale ; Mais que dis-je ? mon père y tient l'urne fatale, Racine, IV, 6. Approchons cette table et vous mettez dessous. - Comment ? - Vous bien cacher est un point nécessaire, Molière, Tart. IV, 4.

    Aller se cacher, ne pas oser paraître. Dis-moi plutôt, dis-moi que j'aille me cacher, Molière, Mis. II, 1. Allez vous cacher, vilaines, allez vous cacher pour jamais, Molière, Préc. 19.

  • 5Déguiser ses sentiments. Bajazet ne sait point se cacher, Racine, Baj. I, 4.
  • 6Se cacher à, fuir, éviter. Se cacher au monde. Dans son chagrin, il se cachait à ses amis. Je me cachais au jour, je fuyais la lumière, Racine, Phèd. IV, 6.

    Se cacher à soi-même, s'ignorer soi-même. Toutes les passions sont menteuses, elles se cachent à elles-mêmes, La Bruyère, dans le Dictionn. de POITEVIN. Souvent il se disait en son cœur que le plus malheureux effet de la faiblesse de l'âge était de se cacher à ses propres yeux, Bossuet, le Tellier. …à ses propres yeux L'homme sait se cacher d'un voile spécieux, Chénier, Élég. 36.

  • 7Se cacher de quelqu'un, lui cacher ce qu'on dit, ce qu'on fait. Non, il s'est caché d'eux en cette conférence, Corneille, Agés. V, I. On trompe Iphigénie, on se cache d'Achille, Racine, Iphig. II, 8.

    Se cacher de quelque chose, n'en pas convenir, le tenir secret. Il ne se cache pas de dire qu'il souhaite…, Sévigné, 176. … Je ne m'en cache point, Racine, Androm. IV, 3. Il a su me toucher, Seigneur, et je n'ai point prétendu m'en cacher, Racine, Brit. II, 3. Si vous êtes l'ami de Jésus-Christ, pourquoi vous en cachez-vous ? Massillon, Car. Respect hum.

  • 8Être caché. L'homme se cache sous le monarque, Fléchier, Mont.

SYNONYME

1. CACHER UNE CHOSE, SE CACHER D'UNE CHOSE., Tous deux expriment qu'on tient secrète une chose. Je cache le dessein que j'ai, veut dire simplement que je le dérobe à la connaissance des autres. Si je dis : je me cache du dessein que j'ai, à l'idée simple se trouve ajoutée l'idée qu'il y aurait quelque honte, quelque dommage, quelque inconvénient à le divulguer. Un dessein qu'on ne cache pas est un dessein qu'on laisse manifeste à tous les yeux ; un dessein dont on ne se cache pas, est un dessein qu'on n'a aucun motif de crainte, de honte, de blâme pour ne pas avouer ouvertement.

2. CACHER, CELER, TAIRE. Le sens de ces trois mots est ne pas manifester au dehors. Taire, c'est ne pas dire, il suffit de ne pas ouvrir la bouche. Pour celer, il faut quelque chose de plus, c'est non-seulement taire la chose, c'est aussi prendre garde qu'elle ne nous échappe. Prendre garde qu'elle ne nous échappe, dit assez pour celer, mais ne dit pas assez pour cacher ; car cacher implique toutes les précautions qui serviront à voiler ce que nous voulons n'être pas su ou connu.

HISTORIQUE

XIVe s. Il touz seulz se quaicha en ung lieu destourné, Girart de Ross. 5562. Que tout le reste ne fuyst ou se cachast aux eglises ou aux maisons, Commines, II, 13.

XVIe s. On prit d'aventure quelques Grecs, qui s'en estoient fouiz cacher dedans une caverne là auprès, Amyot, Lucul. 28. Les choses que l'on fait en crainte veulent estre cachées, et leur est la lumière ennemie, Amyot, Nicias, 43.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CACHER. - ÉTYM. Ajoutez : Il faut noter qu'en limousin cachâ signifie cacher et aussi écraser, écacher ; ce qui rattache les deux mots cacher et é-cacher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Cacher : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « cacher » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « cacher »

Étymologie de cacher - Littré

Bourguig. queichai, chauché. Chauché du bourguignon est une confusion avec chasser, confusion qui vient de ce que chasser s'est dit très souvent cacher, caucher, chaucher. Mais la forme queichai, donnée d'ailleurs aussi par un texte du XIVe siècle, est bonne et met sur la voie ; car elle conduit au provençal quait, tapi ; italien, quatto, tapi, quattare, cacher ; mots que Diez rattache à coactus, pressé, serré, coactare, serrer, presser (d'où é-cacher) ; coa a donné ca ou qua, comme dans cailler de coagulare ; et ct devient ch, voyez fléchir, de flectere. Quant à coactus, c'est le participe passé de cogere, de co pour con, avec, et agere, pousser (voy. AGIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de cacher - Wiktionnaire

Du latin coactare (« contraindre ») qui a donné le fréquentatif *coacticare (« comprimer, serrer ») en bas latin et quachier, cachier en ancien français. L’ancien français escachier a encore le sens de « écraser » ; le sens de « dissimuler », peu fréquent jusqu'au seizième siècle, est dérivé de celui de « presser, comprimer » ; ce verbe a fini par supplanter en ce sens les anciens verbes escondre, esconser, puter et musser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cacher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cacher kaʃe play_arrow

Conjugaison du verbe « cacher »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe cacher

Évolution historique de l’usage du mot « cacher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cacher »

  • Il ne faut pas le montrer, mais il n’y a pas de raison de se cacher non plus. Si j’ai bien travaillé au point de pouvoir me payer une belle voiture, pourquoi devrais-je avoir peur que mon voisin la voie ? Mais je n’aime pas non plus ce qui est trop démonstratif, le côté m’as-tu-vu. J’aime porter certaines marques, mais ce n’est pas une priorité. Je peux m’habiller aussi bien avec un article acheté sur le marché que dans un magasin du luxe. Il faut surtout qu’il me plaise. Je vois trop de gens se balader comme des clowns, porter certaines marques simplement parce qu’elles coûtent cher. , «Pas de raison de se cacher» | Paperjam News
  • Qu’ont bien pu cacher les bâtisseurs de l’édifice sous cette motte féodale ? Dessus, le château de Gisors, dans l’Eure, monte la garde comme un dragon sur son butin. , Eure. Le trésor des Templiers en cache un autre : le château de Gisors | L'Impartial
  • Netflix lance une nouvelle fonctionnalité pour cacher les contenus honteux que vous avez regardé dans un moment de faiblesse ou simplement supprimer les séries qui ne vous ont pas plu de votre liste. Elle vous donne en effet la possibilité de les supprimer de la section “Reprendre avec le profil”. Journal du Geek, Netflix : comment cacher les séries dont vous avez honte sur votre profil
  • Que pour être efficace il faut cacher ses intentions ! De Nicolas Machiavel / Discours sur la première Décade de Tite-Live
  • Toute écriture littéraire s’emploie à cacher un secret. De Alain Fleischer / Le Nouvel Observateur - Septembre 2007
  • Se maquiller, c'est se déguiser, pas se cacher. De Marion Cotillard / Ciné Live - Décembre 2001
  • Les secrets ne sont pas obligés de se cacher. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Pour sauver son crédit, il faut cacher sa perte. De Jean de La Fontaine / La chauve-souris, le buisson, et le canard
  • Il faut cacher la profondeur. Où ça ? A la surface. De Hugo von Hofmannsthal
  • Pourquoi cacher à Dieu ce que savent les saints ? De Proverbe français
  • Les années ne peuvent se cacher dans un sac. De Proverbe touareg
  • L'on ne peut cacher aiguille en sac. De Proverbe français
  • Les loups doivent cacher leurs crocs. De Patrick Poivre d'Arvor / L'irrésolu
  • La nature aime se cacher. De Salvador Dali
  • La nature aime à se cacher. De Héraclite d'Ephèse
  • L’art est de cacher l’art. De Proverbe français
  • Il n'y a point de déguisement qui puisse longtemps cacher l'amour où il est, ni le feindre où il n'est pas. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • L'art est de cacher l'art. Joseph Joubert, Correspondance, à Mme Beaumont, 12 septembre 1801
  • Pour vivre heureux vivons caché. Jean-Pierre Claris de Florian, Fables, le Grillon

Images d'illustration du mot « cacher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cacher »

Langue Traduction
Portugais esconder
Allemand verstecken
Italien nascondere
Espagnol ocultarse
Anglais hide
Source : Google Translate API

Synonymes de « cacher »

Source : synonymes de cacher sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cacher »


Mots similaires