Dessiner : définition de dessiner


Dessiner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DESSINER, verbe trans.

I.− [Le suj. désigne gén. un animé]
A.− [Le procès résulte d'une action de la main]
1. Emploi abs.
a) Tracer sur un support des figures ou l'image d'un objet, au moyen d'une matière ou d'un instrument approprié. Enseigner à, savoir dessiner. Synon. didact. délinéer.Si le métaphysicien ne dessinait pas, penserait-il? (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 191).
b) Domaine de la techn. artistique.Représenter les contours, le modèle d'un objet, indépendamment de sa couleur. Quand vous dessinez, ne vous préoccupez jamais de contour, mais du relief (Rodin, Art,1911, p. X).
[Avec un adv. ou compl. prép. qui spécifie la qualité du procès] Dessiner adroitement, élégamment, lourdement, vigoureusement, avec sûreté. Personne, pas même Michel-Ange, (...) n'a dessiné d'un style plus grand et plus fier [que Corrège] (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 36).Il dessine à ravir. Il a étudié pour devenir architecte (Green, Journal,1942, p. 275).
[Avec un compl. prép. qui explicite la matière, l'instrument, la manière, le support du dessin ou la technique, la méthode, le modèle dont s'inspire le dessinateur] Dessiner à la craie, à l'encre, au fusain; dessiner à main levée, de mémoire, d'après nature :
1. M. Guichard l'a fait dessiner [Bracquemond], d'après la bosse, mais le voyant surtout dessiner à la plume, l'a engagé à graver à l'eau-forte et lui a donné un Âne de Boissieu pour le copier. Goncourt, Journal,1879, p. 48.
c) Exercer son activité, par goût ou par profession, dans l'art du dessin et de la composition. Remi, qui se consolait de ne plus revoir son précepteur, alla dessiner dans l'atelier de Labanne (France, Le Chat maigre,1879, p. 235).
2. [L'obj. désigne un animé ou un inanimé]
a) [Le procès implique gén. l'imitation d'un modèle] Reproduire une figure, un motif quelconque, de manière à en donner une représentation ressemblante; représenter (dans le cas de l'art abstrait) par un dessin, une idée ou une sensation.
− Domaine artistique ou techn.Dessiner des caricatures, un nu, un profil. De mauvaises académies dessinées par M. Pajou (Stendhal, H. Brulard,t. 2, 1836, p. 256).Un éventail (...) où était dessiné un matador (Mauriac, Nœud,1932, p. 45);v. aussi circonférence A 2 :
2. ... je dis au petit bonhomme (avec un peu de mauvaise humeur) que je ne savais pas dessiner . Il me répondit : − Ça ne fait rien. Dessine-moi un mouton. Comme je n'avais jamais dessiné un mouton je refis, pour lui, l'un des deux seuls dessins dont j'étais capable. Celui du boa fermé. Saint-Exupéry, Le Petit Prince,1943, p. 414.
Autres domaines.Il (...) dessina trois carrés dans le jardin : un pour les fleurs, un autre pour les légumes et le troisième pour les arbres fruitiers (France, Génie lat.,1909, p. 233).Il voulut raconter sa vie à ces messieurs. De son parapluie, il la dessinait en dents de scie sur le sable (Pourrat, Gaspard,1930, p. 217).
b) [Le procès implique la création, l'élaboration d'un modèle ou de ce qu'il préfigure]
Fixer les grandes lignes d'un ensemble ou de tel élément d'un ensemble, avant de réaliser celui-ci d'après les indications du dessin.
[L'obj. désigne le modèle de la chose ou de l'action à réaliser] Dessiner une maquette, une épure. Juin, pour chaque opération, dessinait d'avance d'un trait ferme le plan de la manœuvre (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 265).
[L'obj. désigne l'ensemble ou l'élément de l'ensemble préfiguré par le modèle, le plan] Dessiner un mobilier, un parc. C'est lui qui dessinait les costumes historiques pour les cavalcades (France, Orme,1897, p. 126).On dessine de belles allées, on plante quelques arbres bien espacés qui permettent à la vue d'aller un peu au loin (Green, Journal,1940, p. 16).
P. ext. Concevoir un modèle :
3. L'esprit qui a dessiné autour de l'Arc-de-Triomphe cette belle étoile d'avenues est bien le même qui a conçu l'Université, la Légion d'Honneur et le Conseil d'État. Maurois, Dialogues sur le commandement,1924, p. 130.
B.− Au fig. Imiter ou créer par des moyens non graphiques une image, une figure sensible à l'œil ou à l'oreille ou concevable par l'esprit.
1. Domaine artistique et littér.
a) DANSE. Construire gestuellement, suivant les contours rythmiques et mélodiques de la musique, les attitudes et les figures de la danse. [La danseuse] achevait de dessiner une pose, les bras tendus en avant (Gautier, Italia,1852, p. 10).La danseuse dessina le contour de la mélodie (Levinson, Visages danse,1933, p. 101).
b) MUS. Construire au moyen des sons et rendre à l'aide d'instruments appropriés la ligne mélodique et rythmique d'un air ou d'une forme musicale. La contrebasse peut être appelée à dessiner au-dessous des violoncelles (...) un contrepoint mélodique (Gevaert, Instrument.,1885, p. 71):
4. Lorsque l'élève aura ainsi rassemblé tous les éléments dont il pourra disposer pour les développements de la fugue, il en choisira quelques-uns qu'il combinera et à l'aide desquels il dessinera la ligne ou conduite mélodique de chaque divertissement. A. Gédalge,Traité de la fugue,ant. à 1938,p. 117.
P. métaph. Cécile est là [au clavecin], derrière la petite fille, et dessine dans le silence une dentelle délicate avec ses doigts magiciens (Duhamel, Terre promise,1934, p. 179).
c) LITTÉRATURE
Esquisser les grandes lignes d'une œuvre. Dessiner une intrigue, un roman. Vous me le dessiniez à l'avance, le scénario du drame auquel nous avons été mêlés (Bourget, Cosmopolis,1893, p. 480).
Tracer les traits physiques ou moraux d'un personnage. Dessiner un caractère, un personnage. Je m'attacherai avant tout à montrer l'homme [Sieyès] et à bien dessiner cette forme d'esprit (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 5, 1851-62, p. 190).Le Sainte-Beuve des « Pensées de Joseph Delorme » prévoyait et dessinait (...) le Sainte-Beuve des « Lundis » (Thibaudet, Hist. litt. fr.,1936, p. 286).
Construire, structurer une forme littéraire. [Dans Adolphe] l'analyse très-déliée (...) est courante et continue. Les scènes proprement dites y sont peu dessinées (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 14, 1851-62, p. 170).
Cerner, définir les contours d'une notion, d'une idée. Il semble que Proust, en dessinant ainsi les contours du motréaliser »], ait eu souci de préparer un exemple pour un Littré futur (Gide, Journal,1927, p. 844).
2. Domaine de l'expression, du comportement extérieur
a) Réaliser par la physionomie, le geste, une expression analogue à celle qu'on pourrait rendre par le dessin. Le pauvre dieu forgeron (...) tout noir de limaille, dessine en l'écoutant une assez laide grimace (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 257).Les lèvres minces du docteur dessinèrent une moue d'ironie (Bernanos, Crime,1935, p. 844).
Emploi pronom. réfl.
Se donner l'apparence de. Synon. se déguiser.Allons, plus de Vautrin, je vais me dessiner en baron de Vieux-Chêne (Balzac, Vautrin,1840, III, 5, p. 72).
En partic. Prendre des attitudes qui font ressortir des caractères avantageux (cf. chevalier1I rem.).
b) P. ext. Esquisser par un geste la forme de quelque chose. La femme et le mari dessinèrent un petit signe de croix sur le creux de leur estomac (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Soirée, 1887, p. 584).Et si le chef d'orchestre, outre la dynamique, était maître du relief, si ses gestes dessinaient dans l'espace la trajectoire que suivraient les sons dans la salle? (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 74).
c) [L'obj. équivaut à un compl. d'obj. interne] Affecter la forme, la figure de quelque chose. Par terre, un congre à la vie dure achevait de mourir, dessinant des spasmes en S (Hamp, Marée,1908, p. 24).
3. Autres domaines
a) Donner une idée fidèle et vivante de quelque chose d'observable. La première tâche de l'historien est de bien dessiner le milieu où se passe le fait qu'il raconte (Renan, Vie Jésus,1863, p. XXII).Je dessine seulement, sans les apprécier, les traits généraux du débat (Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p. 196).
b) Donner l'idée de quelque chose d'imaginaire ou de prévisible. Veut-on dessiner la grandeur idéale, qu'on essaye d'imaginer quelque chose qui surpasse Fénelon (J. de Maistre, Pape,1819, p. 8).J'ai dessiné cet avenir pour les organismes privés et pour les organismes publics (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 448).
c) Rendre accessible à l'esprit le contenu d'une notion, d'un sentiment. Il ajouta à son discours cinq ou six phrases (...), dessinant clairement l'opinion qu'il voulait faire prévaloir (Stendhal, L. Leuwen,t. 3, 1836, p. 225).Tout l'art de Satan est de dessiner une absence par le moyen d'un refus (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 114).
Emploi pronom. à valeur passive. L'être ne se voit pas. Peut-être s'écoute-t-il. L'être ne se dessine pas. Il n'est pas bordé par le néant (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 194).
d) Concevoir, dégager les contours d'une action projetée, d'un sentiment en gestation. Bouteiller commença de dessiner la résistance. Dans les couloirs de la Chambre il attaqua Ricard (Barrès, Leurs fig.,1901, p. 19).Nous parlâmes pendant toute la soirée et nous nous séparâmes ayant dessiné l'esquisse d'une amitié (Maurois, Climats,1928, p. 238).
Emploi pronom. La conscience de moi-même pour elle-même, (...) et le souci de me dessiner nettement mon existence ne me quittaient guère (Valéry, VariétéII, 1929, p. 187).Le guerrier s'est dessiné un dieu, une justice, des maximes, un ordre humain qu'il croit surhumain (Alain, Propos,1934, p. 1233).
II.− Au fig. [Le suj. désigne un inanimé]
A.− [L'obj. désigné par le compl. est distinct de l'agent qui le représente, le crée, le révèle ou qui en accuse les traits]
1. [La représentation est à l'image de l'agent] Reproduire les contours, la figure d'un objet. Synon. projeter, tracer.Les arbres (...) dessinaient le noir contour de leur feuillage sur un ciel étoilé (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 146).Des ombres misérables qui dessinaient sur les façades, une macabre gigue de pendus (Carco, Nost. Paris,1941, p. 193).
2. Créer, comme au moyen du dessin, la figure d'un objet qui devient sensible.
a) [La figure est sensible à l'œil] Dessiner des arabesques. Un de ces visages que l'éloignement (...) dessine et qui, vus de près, retombent en poussière (Proust, Guermantes,1920, p. 174).Le plan de Manhattan est dessiné par le destin (Morand, New York,1930, p. 271).
b) [La figure est accessible à l'esprit, au sentiment] Les détails finement saisis [d'une narration] dessinaient une silhouette irrésistiblement comique (Maupass., Fort comme la mort,1889, p. 79).Quelquefois l'avenir habite en nous sans que nous le sachions, et nos paroles qui croient mentir dessinent une réalité prochaine (Proust, Sodome,1922, p. 639).
3. Révéler, faire apparaître les contours, la figure d'un objet; le rendre plus sensible.
a) [La figure est sensible à l'œil ou à l'oreille] La princesse, ayant derrière elle une fenêtre, dont le jour illumine son profil de gauche, dessinant toutes les petites rides de sa peau (Goncourt, Journal,1892, p. 243).Les lampes rouges du balisage dessinèrent un hangar, des pylônes de T.S.F., un terrain carré (Saint-Exup., Vol nuit,1931, p. 86).
Emploi pronom. Apparaître sous les traits d'une figure sensible à l'œil, à l'oreille. Se dessiner à l'horizon, sur l'écran, en silhouette; se dessiner confusément, vaguement.
Sans valeur inchoative. Au premier plan, le squelette noir de la corvette se dessinait sur ce fond rouge (Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 58):
5. J'ai joui en aveugle de la fraîcheur exhilarante de la brise, des caresses veloutées du soleil, et de la confuse rumeur des champs, des eaux, des villages, bruit de la vie universelle sur lequel se dessinent les fusées joyeuses des merles et des pinsons. Amiel, Journal intime,1866, p. 219.
Avec valeur inchoative. New York, les vieilles petites rues aux noms hollandais et les grandes artères nouvelles qui se dessinent et que l'on va numéroter (Cendrars, Or,1925, p. 37).Dès la 9emesure du Prélude [du 2eacte de Tristan] se dessine le motif de l'Impatience (Lavignac, Voy. artist. Bayreuth,1897, p. 323).
b) [La figure est accessible à l'esprit, au sentiment] Le tempérament dessine la manière d'être globale de l'individu en réaction à son ambiance (Mounier, Traité caract.,1946, p. 178).
Emploi pronom. Apparaître, se manifester sous une forme particulière. Une tendance, le succès se dessine.
Sans valeur inchoative. La psychologie du prêtre irlandais semble se dessiner plus nettement à la lumière de ces faits (Bourget, Ét. et portr.,Ét. angl., 1888, p. 59).
Avec valeur inchoative. En 1846, l'Académie des Beaux-Arts s'inquiète du mouvement qui se dessine en faveur de l'architecture médiévale (Réau, Art romant.,1930, p. 212):
6. ... bientôt la maladie que vous appellerez, si vous le voulez, la maladie du génie, l'inquiétude vague, le mécontentement et la nausée du présent, qui sera l'état fondamental et constitutionnel de La Mennais, se dessine et se déclare, et pour ne plus cesser. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 11, 1863-69, p. 353.
4. Accuser, faire ressortir nettement les contours, la forme d'un objet. Le bruit du moteur dessinait les lacets de la route (Arnoux, Écoute,1923, p. 243).Elle ouvrit largement la bouche, ponctuant chaque syllabe d'un geste qui dessinait sa parole (Chardonne, Varais,1929, p. 148).
Emploi pronom. S'accuser, apparaître en traits fortement marqués. Longues routes blanches se dessinant au loin (Stendhal, Souv. égotisme,1832, p. 69).Il a pris de l'embonpoint et son abdomen s'est dessiné en pointe (Kock, Compagn. Truffe,1861, p. 26).
En partic. [Le suj. désigne un vêtement qui accuse les formes du corps] Dessiner la/une taille. Synon. mouler.Un pantalon collant lui dessine la cuisse (Barbier, Satires,1865, p. 67).Sa robe (...) qui l'étreignait comme un vêtement japonais, dessinant le serpentement de sa gorge, la corniche de ses hanches (Huysmans, Marthe,1876, p. 46).
B.− [L'obj. équivaut à un compl. d'obj. interne] Affecter la forme, la figure de quelque chose. Cette couture [sur un rideau] dessinait une croix (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 32).Sur un bleu d'Île-de-France, des nuages floconneux dessinaient un ciel de Corot, de Monet (Maurois, Mes songes,1933, p. 251):
7. ... les bouquets (...) que dessinait la tapisserie de sa chambre. Par le caprice de lignes, chacun de ces bouquets laissait voir, au milieu des fleurs, une certaine tête de taureau, et aussi une tête d'homme barbu, coiffé d'une toque à plume. Châteaubriant, M. des Lourdines,1911, p. 244.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Dessinable, adj. De nature à pouvoir être dessiné. Une vaguelette qui enfle délicieusement une eau matinale et qui semble immobile, dessinable, parce que la mer est tellement calme qu'on ne perçoit pas la marée (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 891). P. métaph. Une sonnerie de cor aux rugosités minutieuses et presque dessinables (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 83). b) Dessinage, subst. masc., péj. Art, métier de dessinateur; dessin médiocre. Ce dessinage n'est pas un métier, mais il était flatté quand même; et c'est ainsi qu'il fut décidé que (...) Aimé (...) irait dessiner chez M. Vernet (Ramuz, A. Pache, 1911, p. 14). c) Dessinaillure, subst. fém., péj. Dessin de mauvaise qualité. Ce qui salit la chaux des murs, des peintures et des dessinaillures infectes de rapins (Goncourt, Journal, 1863, p. 1309). d) Dessinant, ante, part. prés. de dessiner. Emploi subst. masc. Celui qui dessine (cf. dessiné, ée III B). e) Dessinoter, verbe intrans. Il m'avait vue dessinoter (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 242).
Prononc. et Orth. : [desine], (je) dessine [desin]. Var. [dεs-] ds Littré et à titre de var. à côté de [des-] ds Warn. 1968 (cf. des-). Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1529 designer « tracer les contours de quelque chose » (G. Tory, Champfleury, fo60 vod'apr. A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 10, p. 320); 1552 desseigner au fig. (Ronsard, Amours de Cassandre, I, 104 ds Hug.); 2. 1556 dessigner « tracer, composer » (Le Caron, Dialogues, I, 3, ibid.) − 1771 (Trév. : desseigner et dessigner); 3. 1664 dessiner (Pomey, s.v. desseigner : dessiner quelque chose sur le papier). Empr. , avec pour la graphie, infl. probable d'enseigner*, à l'ital. disegnare « dessiner » (dep. xiiies., Ristoro ds Batt.; au fig. dep. xives., Pétrarque, ibid.), empr. au lat. class. designare « dessiner » (cf. désigner); 2 est dû à l'infl. du mot lat.; 3 est refait d'apr. dessin* sur le modèle des couples subst.-verbe -in/-iner (chagrin/iner; voisin/iner, etc; v. Fouché t. 3, p. 810, rem. V). Fréq. abs. littér. : 2 470. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 660, b) 3 897; xxes. : a) 3 554, b) 4 007. Bbg. Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, p. 30. − Goug. Mots t. 3 1975, p. 200. − Hope 1971, p. 185.

Dessiner : définition du Wiktionnaire

Verbe

dessiner \de.si.ne\ ou \dɛ.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Représenter, reproduire par le dessin.
    • Du plafond avaient dégouliné sur les murs de ciment brut des filets de plâtre et ma fièvre y dessinait des formes vivantes […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Dessiner une figure d’après nature.
    • Dessiner le paysage, une tête, une main, un plan.
    • Dessiner des arabesques, des fleurs.
    • (Absolument) Dessiner au crayon, à la plume.
    • L’art de dessiner.
  2. (En particulier) Tracer le contour, exprimer les formes des figures d’un tableau.
    • Ce peintre dessine hardiment, correctement.
    • Il a dessiné entièrement sa création.
  3. Tracer sur le terrain un jardin ou un parc.
    • (Par extension) En 1808, Napoléon, […], voulu nous remettre à notre rang! […]. Au mépris de la géographie et de l'histoire, sans consulter les populations et même contre leur gré, contre leurs intérêts, contre leurs désirs, l'autocrate dessina ce département mosaïque […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. Élaborer et rédiger les plans d'un vaisseau, d'un aéronef ou d'un astronef.
    • Il peut-être intéressant de noter que l’architecte naval norvégien Colin Archer (1832-1921) consacra sa vie à dessiner et construire des "cutters". — (Freddy Philips & Jacques Leblanc, Voiliers-pilotes des Bancs de Flandres, Éditions du Gerfaut, 2004, p. 78)
  5. (Par analogie) Indiquer ou faire ressortir les formes du corps.
    • Au fond d'une vallée qui semblait être d'une incommensurable profondeur, la rivière Fnjóská dessinait un ruban argenté sous un dôme de noirs nuages. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.83)
    • A sa gauche et à sa droite, deux minuscules galeries dessinaient les bras de croix d’un petit transept. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Un vêtement qui dessine bien les formes.


se dessiner \sə de.si.ne\ ou \sə dɛ.si.ne\ transitif

  1. Paraître ou se détacher plus ou moins nettement sur un fond quelconque.
    • Après un trajet de vingt minutes se dessina devant lui la silhouette de la petite ville de Saint-Laurent-Nouan, inhabituellement sombre en cette nuit, sans lumière aux fenêtres ni éclairage public. — (Marc Elsberg, Black-out: Demain il sera trop tard, traduit de l'allemand, Piranha, 2015)
    • Vers le soir, nous commençons à distinguer des formes vagues qui se dessinent derrière le voile de brume, […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.39)
    • Je voyais se dessiner sur la muraille l’ombre des gens qui allaient et venaient.
  2. Prendre, acquérir des contours plus saillants, plus prononcés.
    • Les hors-d’œuvre disparaissaient avec les banalités d'une conversation qui attend le dessert pour se dessiner. — (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.88)
    • Cette jeune personne a beaucoup grandi, les formes de sa taille commencent à se dessiner.
    • (Figuré) Les opinions, les partis commençaient à se dessiner.
    • Ses intentions, son entreprise se dessinent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dessiner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DESSINER. v. tr.
Représenter, reproduire par le dessin. Dessiner une figure d'après nature. Une figure bien dessinée. Dessiner le paysage. Dessiner une tête. Dessiner une main. Dessiner un plan. Dessiner des arabesques, des fleurs. Absolument, Dessiner au crayon, à la plume. Dessiner de fantaisie. Dessiner d'après l'antique, d'après la bosse, d'après nature. L'art de dessiner. Il signifie particulièrement Tracer le contour, exprimer les formes des figures d'un tableau. Ce peintre dessine hardiment, correctement. Il signifie encore Tracer sur le terrain un jardin ou un parc. Il signifie, par analogie, Indiquer ou faire ressortir les formes du corps. Un vêtement qui dessine bien les formes.

SE DESSINER signifie Paraître ou Se détacher plus ou moins nettement sur un fond quelconque. Je voyais se dessiner sur la muraille l'ombre des gens qui allaient et venaient. On dit souvent dans un sens analogue, en termes de Marine, Une terre se dessine dans la brume, se dessine légèrement à l'horizon. Il signifie encore Prendre, acquérir des contours plus saillants, plus prononcés. Cette jeune personne a beaucoup grandi, les formes de sa taille commencent à se dessiner. Fig., Les opinions, les partis commençaient à se dessiner. On dit, dans le même sens, Ses intentions, son entreprise se dessinent.

Dessiner : définition du Littré (1872-1877)

DESSINER (dè-si-né) v. a.
  • 1Faire le dessin de quelque objet. Dessiner une figure d'après nature. Dessiner un paysage, des arabesques, un plan.
  • 2 Terme de musique. Faire le dessin, concevoir l'ordonnance d'un morceau. Dessiner un point d'orgue.
  • 3Figurer. Ces galeries écroulées dessinaient les places publiques, Volney, Ruines, 2. Ses cheveux [de Phédon], effleurés du souffle de l'automne, Dessinaient sur sa tête une pâle couronne, Lamartine, Socr. 345.

    Un vêtement qui dessine bien les formes, c'est-à-dire qui fait bien ressortir les formes du corps.

  • 4 V. n. Dessiner au crayon, à la plume. Dessiner est un très joli plaisir, mais écrire est un plaisir utile, Maintenon, Lettre au duc de Noailles, 11 déc. 1700.

    Terme de peinture. Tracer les contours des figures d'un tableau. Ce peintre colorie mieux qu'il ne dessine.

  • 5Se dessiner, v. réfl. Se montrer avec des contours bien arrêtés. Les Alpes se dessinent à l'horizon. Quelques têtes de chameau se dessinaient dans l'ombre, Chateaubriand, Mart. II, 226.

    Fig. Être marqué, être apparent. Deux grandes opinions, deux grands partis se dessinaient.

REMARQUE

On a écrit autrefois dessigner : Comme un homme Qui dessigne de l'œil mille châteaux en l'air, Régnier, Élég. II.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dessiner : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DESSINER, c’est rendre au craiyon les objets qu’on voit ou qu’on imagine, ou en général imiter par des traits les formes de ces objets. V. Dessein.

Dessiner, en termes de Piqueur de tabatiere, c’est marquer au craiyon ou avec toute autre chose, les ornemens qu’on veut piquer sur une tabatiere.

Dessiner, terme de Vernisseur : les Vernisseurs dessinent des ornemens, des paysages, & c. sur leurs ouvrages, avant de les peindre. Ils sont aussi obligés quelquefois de poncer leur dessein, après l’avoir piqué, pour pouvoir le dessiner plus facilement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dessiner »

Étymologie de dessiner - Littré

Autre forme et ancienne prononciation de désigner (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dessiner - Wiktionnaire

Du latin designare (« désigner, marquer d'un signe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dessiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dessiner desine play_arrow

Conjugaison du verbe « dessiner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dessiner

Évolution historique de l’usage du mot « dessiner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dessiner »

  • Ce n’est qu’en 2018 qu’il se remet au dessin. Les autos ne sont pas à l’ordre du jour puisque ses réalisations servent à illustrer un livre de chroniques de voyage. Et puis arrive la mi-mars 2020 et le confinement. C’est alors qu’il reprend le stylo pour dessiner des automobiles, anciennes la plupart du temps. Et c’est à ce moment là qu’un de ses amis a partagé ses créations avec Mecanicus. News d'Anciennes, Olivier Costa, un stylo pour dessiner de belles anciennes - News d'Anciennes
  • Il n'y a pas d'âge pour être acteur dans sa commune. La ville de Montmorillon l'a bien compris, elle qui vient d'ouvrir un concours de dessin pour ses plus jeunes administrés. Objectif : dessiner l'aire de jeux qu'ils aimeraient voir et utiliser près de chez eux. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Montmorillon : les enfants invités à dessiner leur future aire de jeux
  • Pour nous il se souvient de l'apparition de son personnage Lapinot, créé car il voulait apprendre à dessiner :   France Culture, Lewis Trondheim : "J'ai un système de dessin très minimaliste et animalier un peu comme Disney mais encore plus simple, et plus pour adulte" - Ép. 1/9 - La Nuit rêvée de Lewis Trondheim
  • Emmanuel Macron compte poursuivre les réformes, rendues d'autant plus nécessaires, estime-t-il, par la conjoncture économique compliqué post-crise du coronavirus. "La rentrée sera très dure, il faut nous y préparer. Il nous faut donc dessiner un nouveau chemin." Ce nouveau chemin, le chef de l'État "le voit autour de la reconstruction économique, sociale, environnementale et culturelle du pays. Elle commence par le Ségur de la santé, elle se poursuivra par un chantier sur le grand âge, puis sur l'accompagnement de notre jeunesse, qui a le plus souffert de la crise. C'est à elle que nous avons demandé le plus de sacrifices." Europe 1, "Nouveau chemin", retraites, remaniement : ce qu'a dit Macron à la presse régionale
  • Je crois que le cap sur lequel je me suis engagé en 2017 reste vrai. Mais il ne peut pas non plus faire fi des bouleversements internationaux et de la crise économique dans laquelle nous sommes entrés. La rentrée sera difficile, il faut nous y préparer. Il nous faut donc dessiner un nouveau chemin. Je le vois autour de la reconstruction économique, sociale, environnementale et culturelle du pays. Elle commence par le Ségur de la santé, elle se poursuivra par un chantier sur le grand âge, puis sur l’accompagnement de notre jeunesse, qui a le plus souffert de la crise. C’est à elle que nous avons demandé le plus de sacrifices. 700.000 ou 900.000 jeunes qui entreront sur le marché du travail à la rentrée. Ce sont ceux qui verront des guichets fermés. www.larep.fr, Emmanuel Macron : "Il faut dessiner un nouveau chemin" - Paris (75000)
  • Pour ses ateliers, Catherine de Mareüil, qui travaillait jusque-là pour la ville de Paris, s'appuie sur une solide expérience. Elle a été formée à l’Académie Charpentier, à Paris. « J’ai un diplôme d’architecture intérieure et de peintre en décor, indique-t-elle. J’ai passé une grande partie de ma vie à dessiner et à peindre. » www.leberry.fr, Le Sissin, un atelier pour dessiner et peindre à Nançay, au coeur de la forêt [vidéo] - Vierzon (18100)
  • Entrer dans une salle pendant qu'un acteur joue, c'est poser une main sur l'épaule d'un homme qui est en train de dessiner. De Sacha Guitry / Théâtre, je t'adore
  • C'est très bien de copier ce que l'on voit ; c'est beaucoup mieux de dessiner ce que l'on ne voit plus que dans sa mémoire. De Edgar Degas
  • On ne comprend pas tout, on ne maîtrise pas tout, il y a du mystère dans l'acte de peindre, de dessiner. De Michael Lonsdale / Le Figaro, 7-8 novembre 2015
  • Etre dans son lit serait une expérience à la fois parfaite et sublime si l'on pouvait avoir un crayon assez long pour dessiner sur le plafond. De Gilbert Keith Chesterton
  • Je n'ai pas le sens de l'orientation: je ne saurais même pas dessiner la forme approximative de mon trajet. De Tristan Garcia / Faber
  • Fils et petit-fils de peintre, j’ai été encouragé à dessiner et j’ai toujours eu envie de publier des dessinateurs. De Frédéric Pajak / Libération Livres, 12 février 2015
  • J'illustre Céline pour que les autres ne puissent plus le dessiner après moi... De Jacques Tardi / un entretient au «Bulletin Célinien» N° 316, 2010
  • Si un jour on me demandait de dessiner Dieu, je ne pourrais pas. De Philippe Druillet / Le Figaro Littéraire, 29 janvier 2015
  • Je me suis toujours inspiré de ce que je voyais pour dessiner De Cabu / une interview au Parisien le 17 octobre 2014
  • Je voulais dessiner la conscience d'exister et l'écoulement du temps. De Henri Michaux
  • J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant. De Pablo Picasso

Images d'illustration du mot « dessiner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dessiner »

Langue Traduction
Corse disegnà
Basque marrazteko
Japonais ドロー
Russe привлечь
Portugais desenhar
Arabe رسم
Chinois
Allemand zeichnen
Italien disegnare
Espagnol dibujar
Anglais draw
Source : Google Translate API

Synonymes de « dessiner »

Source : synonymes de dessiner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dessiner »



mots du mois

Mots similaires