La langue française

Colporter

Sommaire

  • Définitions du mot colporter
  • Étymologie de « colporter »
  • Phonétique de « colporter »
  • Évolution historique de l’usage du mot « colporter »
  • Citations contenant le mot « colporter »
  • Images d'illustration du mot « colporter »
  • Traductions du mot « colporter »
  • Synonymes de « colporter »
  • Antonymes de « colporter »

Définitions du mot colporter

Trésor de la Langue Française informatisé

COLPORTER, verbe trans.

A.− COMMERCE
1. Transporter des marchandises d'un endroit à un autre afin de les vendre à une clientèle sollicitée à domicile. Il me montra les quartiers populeux où quinze ans plus tôt il colportait des savonnettes (S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 423):
1. Tout leur génie étoit dans leurs balles d'étoffes, et on les voyoit, comme les Bataves, colporter les livres des beaux esprits des temps, sans en avoir jamais ouvert un seul. Chateaubriand, Essai sur les Révolutions.t. 1, 1797, p. 318.
Spéc. [L'obj. désigne des journaux ou périodiques] :
2. Dans les grandes artères retentissaient les cris des vendeurs de journaux, qui colportaient dans la banlieue les éditions du soir. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 486.
2. [Dans le cadre d'un commerce organisé et/ou réglementé] :
3. Un certain degré d'organisation technique et commerciale existait dans l'artisanat rural : paysans travaillant l'hiver à leur compte et colportant leurs produits ensuite; ... J.-A. Lesourd, C. Gérard, Hist. écon., XIXeet XXes., t. 1, 1968, p. 183.
B.− Fig. et souvent péj. Transmettre à plusieurs personnes une nouvelle, des propos entendus, etc. Les propos malveillants qu'il colportait sur moi (Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 105).Il colportait les ragots (Céline, Mort à crédit,1936, p. 183):
4. ... le laitier collecte ses 5 ou 600 litres de lait par jour, bon an, mal an. Il fait aussi fonction de gazette. Il colporte les histoires du pays. M. Debatisse, La Révolution silencieuse,1963, p. 22.
Emploi pronom. avec valeur passive :
5. Rien de plus grave que ces paroles qu'on nous prête, qui circulent et s'impriment (...). Le Verbe se fait toujours et instantanément chair. C'est pourquoi la chose dite est d'une suite incalculable. C'est pourquoi il importe de prendre garde à ce qui se colporte, d'en vérifier les sources et, si cela est faux, de couper net. Cocteau, La Difficulté d'être,1947, p. 151.
Prononc. et Orth. : [kɔlpɔ ʀte], (je) colporte [kɔlpɔ ʀt]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1. 1539 « porter (sur les épaules) un mort en terre » (Est.) − xviiies. être colporté en grève (Caylus, Œuvres badines, Recueil de 1787, X, 304 ds IGLF); 2. a) 1690 [1539, Est. d'apr. FEW t. 2, p. 987a] (Fur. : Porter à son col, ou sur le dos quelque manne ou balle de marchandises, pour le vendre par les rües & par la campagne [...] colporter des marchandises); b) 1798 au fig. colporter une histoire scandaleuse (Ac.). Altération de comporter « porter (quelque chose ou quelqu'un) » issu du lat. class. comportare « transporter (diverses choses ensemble) » (v. comporter), spéc. au sens de « transporter ici et là (notamment pour vendre) » (cf. E. Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, 238 ds T.-L. : Nus corroier ne puet comporter ces corroies par le vile de Paris, ne faire comporter, se il a estal), d'apr. l'expr. porter a col « transporter sur soi, à son cou, sur son dos » attestée aux xiiieet xives. (v. M. Höfler ds Cah. Lexicol., t. 1, fasc. 6, 1965, p. 100). Fréq. abs. littér. : 134. Bbg. Mél. Dauzat (A.). 1951, pp. 251-252. − Orr (J.). Pompon et pompette. R. Ling. rom. 1965, t. 29, pp. 4-5.

Wiktionnaire

Verbe

colporter \kɔl.pɔʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Commerce) Vendre à domicile.
    • Il me montra les quartiers populeux où quinze ans plus tôt il colportait des savonnettes. — (Simone de Beauvoir, Les Mandarins, 1954, page 423)
  2. (Commerce) Vendre à la criée, en particulier des journaux et périodiques.
    • Dans les grandes artères retentissaient les cris des vendeurs de journaux, qui colportaient dans la banlieue les éditions du soir. — (R. Martin du Gard, Les Thibault, L'Été 1914, 1936)
  3. Répandre en la racontant, une nouvelle, une histoire, dans les divers endroits où l’on va.
    • Cependant, si de pareils bruits se colportaient, ce n’était pas sans raison. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Tous les cancans partent de là. Les menus faits y sont grossis, allongés, puis colportés de quaroye en quaroye. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • […] les formules que nous y colportons impliquent des signifiés absent ou différents. — (Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, page 169, Librarie Plon, 1955)
    • Les jumeaux Bienvenue se ressemblent sur un point : ils aiment colporter des potins. Ils forment la plus belle paire de bavasseurs de l'école. Ils sont les rois du cancan. Dès qu'ils apprennent une nouvelle, ils s'empressent de la répandre aux quatre vents. — (Raymond Plante, ‎Le roi de rien, illustrations de Jules Prud'homme, Montréal (Québec): Les Éditions de la courte échelle, 1988, p. 34)
  4. (Littéraire) Transporter.
    • Le vent du large jouait allégrement dans les cheveux des deux Chinois et colportait d'agréables effluves salins. — (Pierre Bordage, Wang – I. Les portes d'Occident, « J'ai Lu », 1997, p. 188)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLPORTER. v. tr.
Faire le métier de colporteur. Colporter des livres. Colporter des toiles. Fig., Colporter une nouvelle, une histoire scandaleuse, etc., La répandre en la racontant dans les divers endroits où l'on va.

Littré (1872-1877)

COLPORTER (kol-por-té) v. a.
  • 1Porter dans les villes ou les campagnes des marchandises pour les vendre, marchandises qui sont dans une banne portée sur le dos ou sur une petite voiture. Colporter des livres.

    Par extension. Colporter une nouvelle, une histoire, aller la raconter à l'un et à l'autre.

    Fig. Imitant noblement ces grâces mercenaires, Qui, par couples nombreux, sur le déclin du jour, Vont aux lieux fréquentés colporter leur amour, Gilbert, Le 18e s.

  • 2Se colporter, v. réfl. Être colporté, être dit çà et là. Cette nouvelle se colporte depuis hier.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus ne puet ne ne doit conporter ne faire conporter par la vile de Paris, Liv. des mét. 86.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COLPORTER, porter des marchandises dans les rues, ou de maison en maison ; il signifie aussi porter, pendues à son cou dans une manne, de petites & menues merceries, comme couteaux, peignes, ciseaux, &c.

Colporter, en termes de Librairie, c’est porter des livres dans les maisons pour les y vendre ; c’est aussi vendre dans les rues des feuilles volantes ou papiers publics, comme arrêts, sentences, gazettes, loterie, &c. Voyez Colporteurs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « colporter »

Sans doute de col et porter : porter sur son cou. Cependant la forme ancienne est conporter, qu'on peut expliquer en disant qu'elle est pour couporter, les syllabes on et ou se confondant facilement dans l'ancienne prononciation. Quoi qu'il en soit, conporter reste et rappelle le latin comportare. On trouve aussi au XVIe siècle contreporter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin comportare (« assembler, porter en un même lieu »), le moyen français colporter, porter a col (« porter sur les épaules, autour du cou ») est un composé de col et de porter qui a servi pour dissimiler comporter et colporter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colporter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colporter kɔlpɔrte

Évolution historique de l’usage du mot « colporter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colporter »

  • S.C. : Je n’en attends pas une influence fondamentale sur le scrutin car l’enquête judiciaire sur les procurations est déjà une énorme affaire. J’ai été interpellée par des candidats et des soutiens qui en ont marre, nos adversaires continuent malgré tout de colporter des fausses nouvelles, mettre la pression sur les associations, sur les agents, toute une série de personnes que je rencontre. Je n’ai pas d’agenda public, tous mes rendez-vous sont privés car je ne veux pas que les personnes que je rencontre aient des ennuis par-derrière, c’est vous dire le climat dans lequel je fais campagne. À l’avenir, je ne voudrais pas qu’on fasse d’autres campagnes avec des telles façons. www.lamarseillaise.fr, Sophie Camard : « On en a ras le bol que nos adversaires pensent que la mairie leur appartient »
  • Enquête Exclusive Quid : Guerre des chiffres et grandes illusions.Cette enquête inédite, qui sera diffusée Lundi 29 juin à 21:00 sur Quid, s'articule en 3 parties.Dans la première, vous découvrirez comment sont comptés les manifestants en France. Les méthodes et les failles de chaque organisme de comptage vous seront révélées (Police, Syndicats, Cabinet Occurrence et Gilets Jaunes).Dans la seconde partie, vous apprendrez pourquoi Occurrence, la société en charge de compter les manifestants pour les grands médias, est loin d'être aussi neutre que son président souhaiterait le laisser penser à l'opinion publique.Vous en profiterez également pour constater comment le Check News de Libération, par manque de rigueur journalistique, a pu colporter une fake news pendant 18 mois.Enfin, la dernière partie de cette enquête s'attachera à vous démontrer comment le ministère de l'intérieur a sciemment menti sur le nombre de Gilets Jaunes sortis dans les rues lors des différents actes de ce mouvement populaire.Une enquête exclusive qui vous apprendra une multitude d’informations nouvelles et qui, à l'avenir, vous offrira une lecture bien plus éclairée sur la manière dont vous sont habituellement communiqués les chiffres des manifestations en France. GJ Magazine, Guerre des chiffres et grandes illusions : LA VIDÉO !!
  • C’est un sentiment horrible que d’avoir honte de son pays. Mais comment ne pas le ressentir face à la catastrophe nationale que représente la gestion de la crise du Covid-19 par Boris Johnson. Je connais Johnson depuis l’époque où nous étions tous deux journalistes, il y a de nombreuses années. Quelques années plus tard, alors que j’étais porte-parole de Tony Blair, Johnson se présentait à certains de mes points presse pour faire le clown et pour colporter des histoires sorties de son imagination, comme le projet de «Bruxelles» de légiférer sur une taille unique de préservatifs. C’est ce clown qui dirige maintenant notre pays. Un pays qui est devenu la risée de la communauté internationale. Le Temps, Boris Johnson et les «leaders du monde infecté» - Le Temps
  • Il ne faut pas être naïf, la pandémie a fait le jeu des dictateurs, autocrates et autres « control freaks ». Aux Philippines, Rodrigo Duterte s’est vu octroyer des pouvoirs d’urgence pour combattre le coronavirus. En Hongrie, Viktor Orban peut désormais faire arrêter quiconque est soupçonné de colporter des « mensonges » sur la COVID. Et Recep Tayyip Erdogan a profité de la crise pour durcir son contrôle sur les médias, la Turquie étant déjà, selon Reporters sans frontières, « la plus grande prison du monde pour les journalistes professionnels ». Le Journal de Montréal, Après la pandémie, le bon et le moins bon | JDM
  • Et je vous remercie pour le soutien. Mais remettons les pendules à l’heure: il n’y a jamais eu de photos de bite. Vous colporter une rumeur de pédophélie n’est pas du journalisme. Colporter des ragots n’est pas du journalisme. Yo lo se. J’en étais un. Breakingnews.fr, Cathy Yan réfute les accusations de pédophilie envers Birds of Prey
  • La Commission européenne a accusé la Chine de colporter des mensonges sur la crise du COVID-19. Maintenant vient la partie difficile: trouver l’argent pour le prouver. News 24, La lutte politique s'intensifie face à la réponse de l'UE à la désinformation chinoise - News 24
  • Une dizaine de sites d »information » ivoiriens, relayés par leurs confrères de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et par deux quotidiens paraissant à Abidjan, ont cru bon de colporter ces derniers jours une pseudo « révélation » faussement attribuée à Jeune Afrique, selon laquelle le président Alassane Ouattara aurait donné son accord pour le retour « début juillet » de son prédécesseur Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire , « à condition qu’il se rende directement dans son village de Mama », la France craignant « un débordement à l’aéroport d’Abidjan, où se situe le 43e Bima » (sic). JeuneAfrique.com, Fake news : JA et le pseudo retour de Laurent Gbagbo – Jeune Afrique

Images d'illustration du mot « colporter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « colporter »

Langue Traduction
Anglais peddle
Espagnol difundir
Italien peddle
Allemand hausieren
Chinois 兜售
Arabe تجول
Portugais vender
Russe торговать вразнос
Japonais 行商
Basque peddle
Corse peddle
Source : Google Translate API

Synonymes de « colporter »

Source : synonymes de colporter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « colporter »

Partager