Confier : définition de confier


Confier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONFIER, verbe trans.

A.− Remettre quelqu'un ou quelque chose à la garde, aux soins d'une personne dont on est sûr. Confier l'éducation, la garde, la tutelle d'un enfant à qqn; confier sa destinée, son honneur, sa vie à qqn.
[Le compl. désigne un objet, un animal à garder] Confier son argent, une cassette, les clefs de la maison, une lettre, une valise, confier le poisson rouge à qqn.
[Le compl. désigne un objet propre à assumer une tâche, des objets dont on s'occupe] À ce moment, Edward voulut ramer; Stephen lui confia les avirons (Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 85).Louise lui confie un seau, une bouteille d'eau de javel, un balai (E. Dabit, L'Hôtel du Nord,1929, p. 217).
[Le compl. désigne une tâche, une responsabilité] Confier le commandement des armées, de la garde, des troupes à qqn; confier la direction des opérations, la gestion de ses biens, une inspection, ses intérêts, une paroisse, un rôle à qqn. Défiez-vous; c'est plus difficile que vous ne pensez. Confiez-moi l'ordre et la marche de l'affaire (Renan, Drames philos.,Caliban, 1878, III, 1, p. 407):
1. Je te dis, moi, que vous pouvez lui confier demain des armées, des provinces. Il s'est essayé à tout, il s'est montré supérieur en tout. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 268.
Emploi pronom. [Le compl. ne désigne pas une pers., un objet, une abstraction] Se confier à la providence, au sommeil. Se confier au temps, qui remet insensiblement tout à sa place (Leclercq, Proverbes dram., Les Élections, 1835, p. 313).Elle [une chatte] coucha dans un panier, se confia au bassin de sciure comme un chat bien appris (Colette, La Maison de Claudine,1922, p. 228).
P. anal. Livrer à l'action, à l'influence de quelque chose. C'étaient de bons fellahs, qui possédaient (...) un peu de cette terre noire qui rend au centuple le grain qu'on lui confie (A. France, La Vie littér.,t. 3, 1891, p. 131).Meyerbeer, Rossini, Verdi lui ont confié [au piano] les premières inspirations de leurs chefs-d'œuvre (G. Huberson, Nouveau manuel complet de l'accordeur et du réparateur de pianos,1926, p. 3).
B.− Faire part à quelqu'un de sentiments intimes ou d'informations confidentielles :
2. ... pour une femme, le bonheur est d'être aimée, adorée, d'avoir un ami à qui elle puisse confier ses désirs, ses fantaisies, ses chagrins, ses joies; se montrer dans la nudité de son âme, avec ses jolis défauts et ses belles qualités, sans craindre d'être trahie; ... Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 145.
SYNT. Confier ses angoisses, ses espoirs, ses inquiétudes, ses peines, ses rêves, ses scrupules, ses soucis, ses tourments à qqn; confier qqc. dans, à l'oreille de qqn.
Emploi pronom. Se confier à un (son) ami, à son frère; se confier à la bonté, à la discrétion de qqn; se confier en Dieu; se confier amicalement, aveuglément, entièrement à qqn. Vous pouvez vous confier, madame, À mon bras comme reine, à mon cœur comme femme! (Hugo, Ruy Blas,1838, III, 4, p. 403).Tu vois, je me confie, je me livre (Mauriac, Les Mal Aimés,1945, I, 3, p. 166):
3. Jamais je ne retrouverais cette chose divine : un être avec qui je pusse causer de tout, à qui je pusse me confier. Proust, La Fugitive,1922, p. 497.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fje], (je) confie [kɔ ̃fi]. Diérèse en poésie : [kɔ ̃fie] ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Littré et DG. Pour Fér. Crit., c'est parce que l'e muet est tellement imperceptible au fut. et au cond. [confierai(s)] que l'on rencontre chez des poètes l'orth. confirai(s). Admis ds Ac. 1694-1932. Homon. confis, confit (verbe confire). Étymol. et Hist. 1. 1357 se confier « mettre sa confiance (dans quelqu'un) » (Chronique de Jean le Bel, éd. J. Viard et E. Déprez, t. 1, chap. 44, p. 238); 2. 1601 confier « remettre quelque chose ou quelqu'un aux soins de quelqu'un » (Montchrestien, La Carthaginoise, p. 653 ds IGLF); 3. 1667 confier « communiquer quelque chose en confidence » (Racine, Andromaque, I, 1 ds DG); av. 1680 se confier « faire des confidences » (La Rochefoucauld, Mémoires, éd. M. J. Gourdault, t. II, p. 28); 4. 1753 confier « livrer à l'action, à l'influence de quelque chose » (Buffon, Hist. naturelle, Oiseaux, t. 4, p. 462 ds IGLF). Empr., avec francisation d'apr. fier*, au lat. class.confidere « mettre sa confiance, avoir confiance dans quelque chose ou quelqu'un », d'où l'a. fr. m. fr. (se) confider « id. » (attesté du début xives., Aimé du Mont Cassin ds Gdf., à 1583-90, Brantôme ds Hug.), évincé par confier. Fréq. abs. littér. : Confier : 2 892. Confié : 1 570. Fréq. rel. littér. Confier : xixes. : a) 4 485, b) 3 794; xxes. : a) 3 795, b) 4 156. Confié : xixes. : a) 2 895, b) 1 587; xxes. : a) 1 908, b) 2 207. Bbg. Gir. Rem. 1834, p. 37.

Confier : définition du Wiktionnaire

Verbe

confier \kɔ̃.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se confier)

  1. Commettre quelqu’un ou quelque chose à la probité, au soin, à l’habileté de quelqu’un.
    • Les troupeaux transhumants appartiennent tantôt à de riches propriétaires ou capitalistes, tantôt à de petits cultivateurs de Provence, qui les confient à un bayle ou berger chef qui, à ses risques et périls, conduit les troupeaux, loue les pâturages, etc., en un mot se charge de l'estivage moyennant une redevance. — (Marchand (Garde général des forêts), « Le pâturage dans les Alpes », dans la Revue des eaux et forêts: annales forestières, tome 11, Paris, 1872, p. 14)
    • Les affaires courantes de la Caisse, en tant qu’elles ne sont pas expédiées par les employés de la Caisse, pourront, par décision du Conseil d’administration, être confiées à des commissions spéciales. — (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 90, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.44)
  2. Dire en confidence.
    • Confier son secret à un ami.
    • Je vous confie mes craintes.
    • Il me confia ses peines.
    • Elles se confièrent mutuellement leurs projets.
    • C’est un secret que je confie à votre amitié.
  3. (Figuré) Se dit, dans les deux sens, en parlant des choses physiques ou morales, considérées comme dépositaires, agents ou confidents.
    • Confier des semences à la terre.
    • Confier sa destinée au hasard.
    • Rien de ce qu’il confie à sa mémoire ne s’en efface.
    • Il serait dangereux de confier ce secret au papier.
  4. (Pronominal) S’en remettre à quelqu’un de ce à quoi on s’intéresse.
    • Il s’est confié en ses amis.
    • Se confier en soi- même.
    • Se confier en ses forces, en la bonté de quelqu’un.
    • Se confier au hasard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Confier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFIER. v. tr.
Commettre quelqu'un ou quelque chose à la probité, au soin, à l'habileté de quelqu'un. Elle a confié sa fille à une de ses amies. Confier un dépôt. Je vous ai confié ce que j'avais de plus précieux et de plus cher. Je le confie à vos soins. Confier à un domestique la garde d'une maison. Il signifie également Dire en confidence. Confier son secret à un ami. Je vous confie mes craintes. Il me confia ses peines. Elles se confièrent mutuellement leurs projets. C'est un secret que je confie à votre amitié. Il se dit figurément, dans l'un et dans l'autre sens, en parlant des Choses physiques ou morales, considérées comme dépositaires, agents ou confidents. Confier des semences à la terre. Confier sa destinée au hasard. Rien de ce qu'il confie à sa mémoire ne s'en efface. Il serait dangereux de confier ce secret au papier.

SE CONFIER signifie spécialement S'en remettre à quelqu'un de ce à quoi on s'intéresse. Je me confie en Dieu, en la Providence. Il s'est confié en ses amis. Se confier en soi-même. Par extension, Se confier en ses forces, en la bonté de quelqu'un. Se confier au hasard.

Confier : définition du Littré (1872-1877)

CONFIER (kon-fi-é) v. a.
  • 1Remettre avec confiance. Confier un dépôt. Je vous ai confié ce que j'avais de plus précieux et de plus cher. Confier le gouvernement d'une province à un chef expérimenté. Pour vous, si vous voulez qu'en quelque autre contrée Nous allions confier votre tête sacrée, Racine, Baj. V, 11. Le sang de César ne se doit allier Qu'à ceux à qui César le veut bien confier, Racine, Brit. I, 2. Plus j'ai cherché, madame, et plus je cherche encor En quelles mains je dois confier ce trésor, Racine, ib. II, 3.
  • 2Déposer dans. Confier des semences à la terre.

    Confier une chose à sa mémoire, s'en reposer sur elle pour se souvenir.

    Il est dangereux de confier certaines choses au papier, de les consigner par écrit.

  • 3Communiquer, faire part de. Je vous confie mes soupçons, mes craintes. Je vous confie mes peines. Vous m'en avez déjà confié votre joie, Racine, Athal. III, 3. Mais je l'ai vue enfin me confier ses larmes, Racine, Andr. I, 1. On confie aisément les malheurs qu'on surmonte, Voltaire, Brutus, II, 1.
  • 4Se confier, v. réfl. Se reposer sur, s'en remettre à. Je me confie en vous. Se confier au hasard. Se confier en ses forces. Ils se confiaient à la disposition du lieu où l'on combattait, Vaugelas, Q. C. 332. Et leur langue indiscrète, en qui l'on se confie, Déshonore l'autel où leur cœur sacrifie, Molière, Tart. III, 3. Sera-t-il venu si loin pour désoler un roi qui se confie en son pouvoir et en sa vertu ? Fléchier, Panég. de St Franç. de Paule. L'électeur de Bavière se confiant et à la bonté de sa place et à la grosse garnison qui était dedans, Racine, Relation du siége de Namur. Ces pauvres dames se confiant à la générosité du roi, Racine, ib. Heureux le roi qui aime son peuple, qui en est aimé, qui se confie en ses voisins, et qui a leur confiance ! Fénelon, Tél. X. Un roi ne peut se passer de ministres qui le soulagent, et en qui il se confie, puisqu'il ne peut tout faire, Fénelon, ib. XI. Oh ! si dans vos discours j'osais me confier ! Gir. Machab. I, 3.

    Racine a dit se confier sur. Sur l'équité des dieux osons nous confier, Phèdre, V, 1.

    Par extension. Il entre, il se confie à ces lugubres voûtes, Delille, Trois règnes, I.

  • 5Faire des confidences, épancher son cœur. Ô de se confier noble et douce habitude ! Non, mon cœur n'est point né pour vivre en solitude, Chénier, Élég. 12.
  • 6Être confié. Des papiers aussi importants ne se confient pas au premier venu.

REMARQUE

1. Des grammairiens ont critiqué Racine d'avoir dit confier en des mains (voy. les exemples), et voulaient confier à. Mais, confier étant aussi synonyme de remettre, il n'y a pas lieu de blâmer Racine.

2. On a prétendu qu'on ne pouvait dire se confier à, et qu'il fallait se confier en ; mais de bons exemples prouvent qu'il n'en est rien. Confier s'emploie avec en, dans, à, sur.

SYNONYME

SE CONFIER, SE FIER. Se confier, c'est faire un acte de confiance ; se fier, c'est avoir confiance. Il y a donc entre ces deux verbes cette différence que le premier exprime un sentiment relatif aux circonstances, et le second un sentiment durable et continu. Je me confie en lui, c'est-à-dire je me remets à lui avec confiance ; je me fie en lui, c'est-à-dire j'entretiens pour lui un sentiment qui fait que je me confierai en lui dans toutes les circonstances. Dans l'exemple de Molière : Et leur langue indiscrète en qui l'on se confie…, se fier aurait une autre nuance, signifiant une confiance habituelle. Du reste, ces deux verbes, ne différant que par le préfixe, se confondent très souvent.

HISTORIQUE

XVe s. [Le comte de Nazarat] avoit mis certaines gens sur les passages, ens es quels il se confioit autant comme en lui-mesme, Froissart, II, III, 26.

XVIe s. La sagesse nous defend de nous confier ou glorifier aux biens de ce monde, Amyot, Solon, 58. Se confiant en eulx plus qu'à nuls autres Grecs, Amyot, Timol. 2. Icetès voulut defendre jusques au bout les quartiers de la ville qu'il avoit occupez, soy confiant en ce qu'ilz estoient forts d'assiette et malaisez à approcher, Amyot, ib. 31. Parquoy Pyrrhus se confiant plus à la faveur de fortune qu'au discours de la raison, il passa oultre, Amyot, Pyrrh. 57. Demosthenes se confiant aux armes et en la prouesse des Grecs, Amyot, Démosth. 27.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONFIER.
4Ajoutez :

Se confier de. Je n'ai rien de plus nécessaire que la lecture premièrement pour ne me confier trop de ma suffisance, secondement…, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Voyez combien j'espère de vous, ou plutôt combien je m'en confie, Malherbe, ib. Sous l'appui du Très Haut quiconque se retire, Et de tout se confie en lui, Corneille, Lexique, éd. Marty-Laveaux. Je me fie enfin et me confie en vous de ma destinée, Sévigné, 27 avril 1685.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « confier »

Étymologie de confier - Littré

Con, et fier ; provenç. confidar, cofizar ; espagn. confiar ; ital. confidare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de confier - Wiktionnaire

(1357)[1] Du latin confidere[1] francisé d’après fier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « confier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confier kɔ̃fje play_arrow

Conjugaison du verbe « confier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe confier

Évolution historique de l’usage du mot « confier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confier »

  • Allié à TF1 pour lancer sa nouvelle chaîne, baptisée Téléfoot, le groupe audiovisuel sino-espagnol a choisi de confier sa régie au groupe Amaury Média. La lettre de l'audiovisuel, Mediapro confie la régie de Téléfoot au groupe Amaury
  • Spontanément, les Français pensent que vendre leur bien eux-mêmes (38 %) ou le confier à plusieurs agences immobilières en mandat simple (42 %) sont les meilleurs moyens de vendre un bien immobilier pour en tirer le meilleur prix possible. Pourtant quand on leur propose  de confier l’exclusivité de la vente de leur bien à une agence, en échange de sa mise en valeur sans frais supplémentaires, 74 % sont prêts à considérer sérieusement cette éventualité. MySweetimmo, Immobilier : 74 % des Français sont prêts à confier l'exclusivité de la vente de leur bien à une agence - MySweetimmo
  • Certains, notamment avec la reprise du travail, ont dû confier leurs enfants totalement aux grands-parents. « Dès le 11 mai, mon employeur m’a demandé d’être présent physiquement au travail », écrit ainsi un lecteur. « La question ne s’est pas posée longtemps. Mes enfants sortaient de confinement, il y avait donc peu de risque et ils étaient tellement heureux… ». Pour autant, certains ne se sont pas encore revus. Et pas qu’à cause de la barrière des 100 kilomètres. Entre désir de revoir les petits-enfants et souci de préserver leur santé, certains grands-parents ont choisi « Nous sommes tous les deux à risque », explique cette mamie d’Hergnies. « Même si j’en crève de ne pas pouvoir les prendre dans les bras, je préfère continuer les visioconférences avec mes petits-enfants que de prendre le risque  ». LA VDN, Coronavirus : puis-je confier mes enfants aux grands-parents cet été ?
  • Selon nos informations, Oscaro Power, site e-commerce de panneaux solaires, a retenu Repeat Groupe suite à une compétition pour lui confier son budget conseil médias et achat d’espace. Ses objectifs sont de développer sa notoriété, sa préférence de marque et générer du trafic. Après avoir cédé ses parts dans Oscaro, connu pour ses pièces auto détachées, Pierre-Noël Luiggi a Stratégies, Oscaro Power confie ses médias à Repeat Groupe - Stratégies
  • Vous avez fait part de votre souhait de faire don de cette collection. Savez-vous déjà à qui ?Je voudrais vraiment que cet ensemble ne soit pas dispersé, mais dans ce cas précis, j’ai un atout dans ma manche : je n’ai pas d’enfant. En outre, mon épouse et moi partageons les mêmes goûts. Deux conditions sine qua non pour qui veut collectionner. Plus sérieusement, je serais très heureux de la confier au Louvre, à Orsay, ou pourquoi pas au Petit Palais. Télérama, Louis-Antoine Prat : “Je serais heureux de confier ma collection au Louvre ou à Orsay”
  • Selon nos informations, la marque française de produits d'entretien Starwax, créée en 1946, a retenu l'agence Buzzman sans compétition pour lui confier son budget communication. La marque, qui n'avait quasiment jamais pris la parole, prévoit une campagne en presse et affichge à compter du 1er juillet, et devant installer sa nouvelle signature : «Aussi maniaque que vous.» Stratégies, Starwax confie sa communication à Buzzman - Stratégies
  • Il y a des secrets qu'une femme ne peut confier qu'à une femme, des secrets de sensibilité. De Jean Ethier-Blais / Entre toutes les femmes
  • Puisque nous ne savons pas à l'heure actuelle comment rendre les ordinateurs sages, nous ne devons pas leur confier de tâches demandant de la sagesse. De Joseph Weizenbaum / Puissance de l'ordinateur et raison de l'homme
  • Journal intime. Relation quotidienne de cette part de l'existence que l'on peut se confier à soi-même sans avoir à en rougir. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • L'historien n'a rien d'un homme libre. Du passé, il sait seulement ce que ce passé même veut bien lui confier. De Marc Bloch / La société féodale
  • On ne devrait écrire des livres que pour y dire des choses qu'on n'oserait confier à personne. De Emil Michel Cioran / De l'inconvénient d'être né
  • Si tu veux te faire un ami, commence par l'éprouver et ne te hâte pas de te confier à lui. De La Bible / Ancien Testament
  • Ne remets pas à demain l'effort de confier à un autre ce que tu as à faire aujourd'hui. De Quino / Mafalda
  • Une habitude bien française consiste à confier un mandat aux gens et de leur contester le droit d’en user. De Michel Audiard / Le Président
  • Comment hésiterions-nous à confier notre argent à des banques qui mettent des petites chaînes à leurs stylos à bille. De Louise de Vilmorin
  • La prostitution marcherait moins bien si les hommes n'avaient pas besoin de se confier à tout prix. De Frédéric Dard / Emballage cadeau
  • Il ne faut confier son secret qu'à celui qui n'a pas cherché à le deviner. De Diane de Beausacq
  • La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires. De Georges Clemenceau / 1886
  • Connaître le secret d'une personne est une force, le confier est une faiblesse. De Julien Foussard
  • C’est un défaut commun aux hommes que de confier aux autres leurs desseins. De Baruch Spinoza
  • Confier la terre aux humains c'est comme confier un Western à Woody Allen. De Anonyme / ALF

Images d'illustration du mot « confier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « confier »

Langue Traduction
Corse affidà
Basque esku utzi
Japonais 託す
Russe вверять
Portugais confiar
Arabe ودع
Chinois 委托
Allemand anvertrauen
Italien affidare
Espagnol confiar
Anglais entrust
Source : Google Translate API

Synonymes de « confier »

Source : synonymes de confier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « confier »


Mots similaires