Brut : définition de brut


Brut : définition du Wiktionnaire

Adjectif

brut \bʁyt\ masculin

  1. Qui est dans l’état grossier où la nature l’a produit.
    • Dans tous les articles, les auteurs s’attachent scrupuleusement aux faits, aux données brutes et concrètes : pas de bavardage, pas d’interprétations oiseuses, mais des informations précises étayées par des citations sourcées. — (Bulletin critique du livre français, n°666-669, Association pour la diffusion de la pensée française, 2005, page 5)
    • Matière brute.
    • Pétrole brut, Camphre brut, etc. non raffiné, non purifié, etc.
    • Terrain brut, Terrain qui n’a jamais été soumis à la culture.
  2. Il se dit particulièrement de ce qui n’a pas encore été taillé, poli.
    • Un diamant brut.
    • Une pierre brute.
    • Du bois brut, une pièce de bois brute, qu’on n’a pas encore mise en œuvre.
    • Béton brut de décoffrage
    • (Marbrerie), marbre brut, marbre qui est en bloc et qui n’a point été débité ni taillé.
  3. (Figuré), Il se dit quelquefois dans un sens analogue des manières, de l’esprit, etc.
    • Avoir des manières brutes.
    • Bête brute, animal privé de raison. voir « brute ».
  4. En termes d’Agriculture, d’économie politique, de Finance, il signifie, par opposition à net, la Totalité du produit, de la recette, etc. avant qu’on en ait déduit les dépenses, frais généraux, frais de perception, de production, de culture, etc.
    • Produit brut.
    • Recette brute.
    • le poids brut, est le poids total d’une quantité de marchandises, y compris les fûts, les caisses ou les emballages, par opposition au poids net.

Adverbe

brut \bʁyt\

  1. (Commerce) Sans avoir ôter les frais, sans avoir retrancher le poids de l’emballage.
    • Ce boucaut de sucre pèse brut deux cents kilogrammes.

Nom commun

brut \bʁyt\ masculin

  1. (Par ellipse) Pétrole brut (non travaillé par l’homme ; à l’état naturel).
    • Les bruts et les fuel-oils lourds, par contre, ne s’évaporent que plus lentement ou même quasiment pas dans certains cas. — (Organisation Maritime Internationale, Manuel sur la pollution par les hydrocarbures, partie 4, Mollat, 2005, page 14)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Brut : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRUT, UTE. (On prononce le T.) adj.
Qui est dans l'état grossier où la nature l'a produit. Matière brute. Mine brute. Sucre brut, camphre brut, etc., Sucre non raffiné, camphre non purifié, etc. Terrain brut, Terrain qui n'a jamais été soumis à la culture. Il se dit particulièrement de Ce qui n'a pas encore été taillé, poli. Un diamant brut. Une pierre brute. Du marbre brut. On dit dans un sens analogue Du bois brut, une pièce de bois brute, Qu'on n'a pas encore mise en œuvre. Il se dit quelquefois dans un sens analogue des Manières, de l'esprit, etc. Avoir des manières brutes. Bête brute, Animal privé de raison. Voyez BRUTE, nom. Fig., Patente brute. Voyez PATENTE. En termes d'Histoire naturelle, Corps bruts, se dit des Minéraux, par opposition aux Végétaux et aux Animaux, qu'on nomme Corps organisés. En termes d'Agriculture, d'Économie politique, de Finance, il signifie, par opposition à Net, la Totalité du produit, de la recette avant qu'on en ait déduit les dépenses, frais généraux, frais de perception, de production, de culture, etc. Produit brut. Recette brute. En termes de Commerce, Poids brut, Poids total d'une quantité de marchandises, y compris les fûts, les caisses ou les emballages, par opposition à Poids net. Il s'emploie comme adverbe dans le langage commercial, par opposition à NET. Ce boucaut de sucre pèse brut deux cents kilogrammes.

Brut : définition du Littré (1872-1877)

BRUT (brut', bru-t' ; le t se prononce au masculin, même devant un mot commençant par une consonne ; il se prononce aussi au pluriel : des esprits brut') adj.
  • 1Qui n'a rien que de grossier et d'informe, en parlant des animaux. De tous les quadrupèdes, le cochon paraît être l'animal le plus brut, Buffon, Cochon. C'est ainsi que devaient naître [de la terre et de l'eau] ces âmes vivantes d'une vie brute et bestiale [les bêtes], Bossuet, Hist. II, 1.
  • 2 Fig. Sans culture, sans éducation, sans politesse. Un homme, un caractère brut.

    Familièrement. C'est une bête brute, une personne stupide.

  • 3Qui est dans son premier état, avant toute main-d'œuvre. Matière brute. Vous avez merveilleusement bien taillé et admirablement mis en œuvre ces pierres que je vous avais envoyées toutes brutes, Voiture, Lett. 126. Nous avons encore du plaisir, lorsque nous voyons un lieu brut et champêtre, Montesquieu, Goût, Cur.

    Terrain brut, terrain qui n'a pas encore été cultivé.

    Fig. L'éducation qui d'ordinaire dans les autres hommes embellit ou cultive un fonds encore brut ou ingrat…, Massillon, Villeroy.

    En termes d'histoire naturelle, corps bruts, les minéraux, par opposition aux corps organisés (végétaux et animaux).

  • 4 Terme de finance, d'agriculture, d'exploitation, etc. Produit brut, la totalité d'un produit avant la déduction des frais.

    Recette brute d'un spectacle, d'un concert, tout ce qui a été reçu à l'entrée de la salle.

  • 5Qui n'est qu'à l'état d'ébauche. Cette statue est encore brute.
  • 6Patente brute, voy. PATENTE.
  • 7 S. m. Cela nous prouve que la nature ne tend pas à faire du brut, mais de l'organique, Buffon, Animaux reprod.
  • 8Adverbialement. Ce boucaut de sucre pèse brut cent kilogrammes, c'est-à-dire en comprenant dans le poids le fût et l'emballage.

REMARQUE

Plusieurs bons auteurs ont écrit, avec un e final, brute au masculin comme au féminin. Que lui reviendrait-il de ces brutes ouvrages ? Voltaire, De la liberté. Moi ! complaire à ce peuple, aux monstres de Scythie, À ces brutes humains pétris de barbarie ! Voltaire, Scyth. V, 4. Il n'y a aucune raison pour ne pas imiter, en poésie, cet exemple.

HISTORIQUE

XIVe s. Il souffri que l'en li bailla le sournom de Brutus, pour ce que il se portoit à guise d'une beste brute, Bercheure, f° 26, recto.

XVIe s. Les choses estoient encore brutes et très incertaines…, Mém. s. Du G. ch. 19. J'ay veu aultrefois parmy nous des hommes amenez par mer de loingtain païs, desquels parce que nous n'entendions aulcunement le langage… qui de nous ne les estimoit et sauvages et brutes ! Montaigne, II, 178. Le capitaine de l'ille d'Ischie advertit par trois volées de canon que la mer estoit brute ; ils usent de ces mots pour dire qu'il y a des corsaires en mer, Brantôme, Cap. estrang. t. II, p. 62, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Brut : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BRUT, adj. (Gramm.) est l’opposé de travaillé : ainsi on dit de la mine brute, un diamant brut, du sucre brut ; en un mot on donne cette épithete à tous les objets dans l’état où la nature nous les présente lorsqu’ils sont destinés à être perfectionnés par l’art : le naturaliste ne dit point une plume brute, parce qu’il ne la considere jamais comme une production qui puisse être perfectionnée par l’art : mais le Plumassier le dit. On ne dit jamais une plante brute. On donne quelquefois aussi le nom de brut à des productions artificielles, lorsqu’elles en sont au premier apprêt, & que la main-d’œuvre doit en enlever dans la suite des traits grossiers, & autres imperfections semblables. Ainsi on dit d’une piece de fonderie au sortir du moule, qu’elle est toute brute.

Brut ou Ort, terme de Commerce, qui s’entend du poids de la marchandise quand elle est pesée avec son emballage : on dit en ce sens, cette balle de poivre pese brut ou ort 600 livres, pour marquer que l’emballage & le poivre qu’il contient pesent ensemble 600 livres. Il y a des marchandises qui payent les droits d’entrée & de sortie du royaume net, & d’autres brut ou ort. On se sert aussi du mot bruto, qui signifie la même chose ; mais il est étranger, & peu usité en France. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Brut : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « brut » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « brut »

Étymologie de brut - Littré

Provenç. brut ; espagn. et ital. bruto, brute, et brutto, laid ; du latin brutus, lourd, pesant, stupide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de brut - Wiktionnaire

Du latin brutus (« lourd, pesant, brute, bête, stupide, déraisonnable, insensé »), brutalia désigne les animaux dépourvus de raison.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brut »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brut bryt play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « brut »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brut »

  • Les prix du pétrole ont progressé ce mercredi malgré le niveau inédit atteint par les réserves américaines de brut, selon un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA). Le Figaro.fr, Le pétrole monte malgré le niveau record des stocks américains de brut
  • Les cours du pétrole restent en net repli après l'annonce d'une légère hausse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. Bourse Direct, Légère hausse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis
  • Lorsque l'on investit dans l'immobilier, le calcul de la rentabilité est une étape clé. Le premier rendement calculé est le rendement brut. Il s'agit de la rentabilité la plus simple à calculer pour le futur investisseur. Découvrez le calcul du rendement brut pour un investissement immobilier locatif. Figaro Immo, Calculer le rendement brut d'un investissement locatif
  • Celui qui ne peut pas vivre en société, ou qui n’a besoin de rien parce qu’il se suffit à lui-même, ne fait point partie de l’Etat ; c’est une brute ou un dieu. De Aristote
  • Le cinéma semble devoir toujours osciller entre deux tendances : la capture plus ou moins brute du réel (le document) et la construction d’un espace imaginaire (le rêve). De Pascal Bonitzer / Cités Cinés
  • La télévision c’est le monde qui s’effondre sur le monde, une brute geignarde et avinée, incapable de donner une seule nouvelle claire et compréhensible. De Christian Bobin / L'Inespérée
  • L’écriture de polars est pour moi un moyen de véhiculer une émotion brute, une éruption violente de sensations, de peurs d’enfants. De Franck Thilliez
  • Il y a des brutes qu'on n'apprivoise pas. On les dompte. De Marcel Aymé / Lucienne et le boucher
  • La condition d'un peuple abruti est pire que celle d'un peuple brute. De Denis Diderot / Lettre sur le commerce de la librairie
  • Le méchant remue le couteau dans la plaie, la brute y plante en plus la fourchette. De Anonyme
  • La non-violence est la loi de notre espèce comme la violence est la loi de la brute. De Gandhi
  • On est très loin de comprendre ce que c’est d’être aveugle, quand on ferme les yeux. Sous notre monde des cieux, des visages et des édifices, il en existe un autre, plus brut et plus ancestral, un espace où les surfaces planes se désintègrent et où les sons forment une multitude de rubans dans les airs. De Anthony Doerr / Toute la lumière que nous ne pouvons voir
  • La mort. Cela ne s'apprend pas. On ne peut apprendre que ce qu'on peut répéter. La mort est un fait unique et un fait brut. A partir du moment où on ne croit pas à un au-delà ou à une réincarnation, il ne reste plus qu'à accepter le néant. De Jean-François Revel / Entretien avec Olivier Todd - Février 1997
  • L'esprit seul c'est le Dieu des hommes... La chair seule, c'est la brute. La chair et l'esprit, c'est l'homme, un dieu qui a des instincts de brute. De Eugène Cloutier / Les témoins
  • Il existe toujours une «magie» en amour. Sans quoi on tombe dans la friction pure, avec ses deux aspects de jouissance à l’état brut et de location de services. De Paul Valéry / Lettres à Jean Voilier
  • La vie est le matériau brut. Nous sommes les artisans. Nous pouvons faire de notre existence quelque chose de magnifique ou d’affreux. Notre destin est entre nos mains. De Cathy Better
  • Les prostituées sont des femmes du monde à l’état brut. De Henri Jeanson
  • Mieux vaut un diamant brut que la turquoise polie. De Proverbe géorgien

Traductions du mot « brut »

Langue Traduction
Portugais bruto
Allemand rohöl
Italien lordo
Espagnol bruto
Anglais gross
Source : Google Translate API

Synonymes de « brut »

Source : synonymes de brut sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « brut »


Mots similaires