La langue française

Achevé

Sommaire

  • Définitions du mot achevé
  • Étymologie de « achevé »
  • Phonétique de « achevé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « achevé »
  • Citations contenant le mot « achevé »
  • Images d'illustration du mot « achevé »
  • Traductions du mot « achevé »
  • Synonymes de « achevé »
  • Antonymes de « achevé »

Définitions du mot achevé

Trésor de la Langue Française informatisé

ACHEVÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. pass. de achever*.
Littér. (Être) achevé de, suivi d'un inf. de forme active, mais de valeur passive ou pronom. :
1. En 1670, et avant que le recueil de vers chrétiens et autres, qu'il avait confié à La Fontaine, fût même achevé d'imprimer, les escapades de Brienne recommencèrent. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 416.
2. Le même soir, comme le duc, achevé de déshabiller, se faisait, selon son habitude, brosser les pieds par Arcangeli (seule fonction qui demeurât à ce grand-vizir déchu), le comte d'Oels apporta un billet, tout frais arrivé des Tuileries. E. Bourges, Le Crépuscule des dieux,1884, p. 168.
3. Son amour, maintenant stabilisé, achevé de construire, édifice central de la totale transformation de son âme, il le retrouvait sous les formes qu'il avait encore à cette date, frêle, neuf et dévorant, tel qu'il le combattait au milieu de ses premières joies, et tel aussi qu'il l'avait laissé au passage dans les petits salons déserts. J. Malègue, Augustin ou le Maître est là,t. 2, 1933, p. 167.
Except., l'inf. est à la forme passive :
4. Il [le bâtiment] n'était pas achevé d'être bâti, et l'on voyait le ciel à travers les lambourdes de la toiture. G. Flaubert, Madame Bovary,t. 1, 1857, p. 116.
Rem. Ce tour, jugé tout à fait incorrect par E. Martin (cf. bbg.) et qui devient de plus en plus usuel selon Brunot Pensée 1953, apparaît 11 fois dans la docum., dans divers textes des xixeet xxes. (dont une seule occurr. pour le xxes., ex. 3), notamment dans l'expr. (être) achevé d'imprimer (= ,,dont l'impression est terminée``, Littré) en parlant d'un ouvrage. Chez certains éditeurs fidèles à la tradition, l'expr. achevé d'imprimer continue de figurer en fin de volume, suivie de la mention : sur les presses de... et le plus souvent de la date; elle est fréquemment concurrencée par des expr. moins archaïsantes. Cf. inf. sous III.
II.− Emploi adj.
A.− Qui a atteint son terme voulu ou naturel.
1. [En parlant d'une chose concr. ou abstr.] :
5. D'avoir quitté l'école quelques jours, nous la voyons mieux en la retrouvant : achevée, parachevée, léchée, blanche, la mairie au milieu, flanquée des deux écoles, garçons et filles, la grande cour dont on a respecté les cèdres, heureusement,... Colette, Claudine à l'école,1900, p. 241.
6. Elle reprit sa même pose, et il voulut la peindre encore, comme une fois déjà, en plus grand seulement, et en plus achevé. Ch.-F. Ramuz, Aimé Pache, peintre vaudois,1911, p. 195.
7. Christine pensa que son chagrin à elle ne pouvait plus augmenter. Il était achevé, total, parfait. Au contraire celui de son frère serait toujours en train de varier. J. Malègue, Augustin ou le Maître est là,t. 2, 1933, p. 396.
2. [En parlant d'une pers.] :
8. L'acte se présente à son esprit, net, parfait, viable, comme un enfant achevé émerge enfin des douleurs de la mère. H. de Montherlant, Le Songe,1922, p. 170.
Au fig., iron. Qui a atteint le sommet de son ambition :
9. Pas un avenir ne songeait à se greffer sur ce vieillard solitaire. Pas une ambition en herbe ne faisait la folie de verdir à son ombre. Ses chanoines et ses grands vicaires étaient de bons vieux hommes, un peu peuple comme lui, murés comme lui dans ce diocèse sans issue sur le cardinalat, et qui ressemblaient à leur évêque, avec cette différence qu'eux étaient finis, et que lui était achevé. V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 68.
3. Emplois techn.
a) MANÈGE
Se dit d'un cheval parfaitement dressé, qui a passé par tous les degrés de l'école. On dit un cheval commencé, un cheval acheminé, un cheval achevé (cf. Besch. 1845).
,,Se dit aussi d'un cheval beau et bien proportionné. Cheval achevé``. (La Châtre t. 1 1865).
Rem. Dans ce dernier sens, l'expr. cheval achevé pourrait aussi être rangée inf. sous B (idée de perfection).
b) MATH. Droite achevée. ,,Droite portant l'ensemble des nombres réels complété par les symboles +∞ et -∞, avec l'indication des opérations qui peuvent être légitimement effectuées sur ces symboles.`` (Lar. encyclop. Suppl.).
4. Régional :
10. Achever, Achover (Lg.) [= Le Longeron, n. de lieu], v. a. Casser complètement. Ex. : Il y avait trop lourd de poires, la branche est achovée. Verr.-On.t. 11908.
B.− [En bonne et en mauvaise part] Qui est accompli, parfait dans son genre :
1. [En parlant d'une chose concr. ou abstr.] :
11. ... une prétention insupportable et une outrecuidance achevée. P. Mérimée, Lettres à M. Panizzi,t. 2, 1870, p. 116.
12. C'est sous les Antonins que le statut des provinces romaines atteint son organisation la plus robuste et que le droit revêt le caractère du monument civil le plus solide de l'Antiquité. Or, c'est sous les Antonins que les plus achevées et les plus imposantes constructions de Rome surgissent un peu partout, masses augustes, courbes continues, murailles géantes, matière dense, poids verticaux permettant des légèretés et des audaces de structure que seul le fer a pu depuis atteindre, ordre imposé par la formule intransigeante du légiste et de l'ingénieur. É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 45.
2. [En parlant d'une pers.] :
13. Admire le dernier vers, qui est d'un Casimir Delavigne achevé : Et Midas aujourd'hui juge encore Apollon. (Midas eut des oreilles d'âne pour avoir préféré Pan à Apollon.) G. Flaubert, Correspondance,1853, p. 122.
Rem. 1. Qq. syntagmes fréquemment attestés dans différents textes des xixeet xxes. : type(s) achevé(s) (M. Barrès, Mes cahiers, t. 10, 1913, p. 243); modèle achevé (M. Proust, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 462; aussi dans les dict.); comique achevé (É. Faure, L'Esprit des formes, 1927, p. 215). 2. C'est dans ce sens seul qu'apparaît une synon. absolue entre achevé et fini, lorsque les 2 adj., pris en mauvaise part qualifient une pers. : un coquin achevé, fini.
III.− Subst. masc.
A.− [En parlant d'un inanimé]
1. Ce qui est mené à son terme :
14. Ce qui est par soi et non fait s'offre en effet à la pensée comme le type même de l'immobile et de l'achevé. É. Gilson, L'Esprit de la philosophie médiévale,t. 1, 1931, p. 58.
2. Perfection d'une œuvre, notamment littéraire, dans le genre auquel elle appartient (cf. achèvement C) :
15. ... nous avons manqué, sans doute, de grand souffle, d'audace (...) mais nous avons possédé, je crois, le sens de l'exquis et de l'achevé. A. France, La Vie littéraire,t. 2, 1890, p. 204.
B.− IMPR. Achevé d'imprimer. Texte légal placé à la fin d'un volume et qui comporte le nom et l'adresse de l'imprimeur, la date de la fin du tirage, le nom des artistes et techniciens ayant collaboré à l'exécution de l'ouvrage, le numéro et la date du dépôt légal :
16. La justification est un prétexte; on pourrait la mettre aussi avec l'achevé d'imprimer. P. Claudel, A. Gide, Correspondance,lettre de P. C. à A. G., 27 mai 1911, p. 175.
Prononc. − Enq. : /aʃve1/.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2 477. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 3 353, b) 3 223; xxes. : a) 2 869, b) 4 220.

Wiktionnaire

Adjectif

achevé \a.ʃə.ve\ ou \aʃ.ve\

  1. Qui est accompli, parfait, qui a toutes les bonnes qualités de son genre.
    • Un ouvrage achevé.
    • Une beauté achevée.
    • Il a tracé notamment, à la fin d’un de ses discours, un portrait de cette espèce d’hommes vraiment achevé et ineffaçable. — (Revue des deux Mondes, Volume 16, 1858)
  2. En mauvaise part de ce qui est extrême dans son genre.
    • C’est un sot achevé.
    • Un scélérat achevé.

Forme de verbe

achevé \a.ʃə.ve\ ou \aʃ.ve\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe achever.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACHEVER. v. tr.
Finir une chose commencée. Ils ont achevé leur entreprise. On achèvera cela plus tard. Achever un portrait. Cette aventure achève sa ruine, sa honte, son malheur. Il achève de se ruiner, de se perdre. Achever ses jours, sa carrière, Terminer ses jours, sa carrière. Il acheva ses jours dans la retraite. Cet homme achève paisiblement sa carrière. On dit de même Achever de vivre. Il signifie aussi par extension Frapper à mort quelqu'un qui est déjà blessé. Ce passant avait été blessé par des voleurs, il en est venu d'autres qui l'ont achevé. Fig. et fam., Voilà de quoi l'achever, Voilà de quoi consommer sa ruine, sa perte, son malheur. On dit dans le même sens Il ne lui fallait plus que cela pour achever de le perdre. Le participe passé

ACHEVÉ, ÉE, est aussi adjectif, et alors il signifie Qui est accompli, parfait, qui a toutes les bonnes qualités de son genre. Un ouvrage achevé. Une beauté achevée. Il se dit également en mauvaise part de Ce qui est extrême dans son genre. C'est un sot achevé. Un scélérat achevé.

Littré (1872-1877)

ACHEVÉ (a-che-vé, vée)
  • 1 Part. passé. Mené à terme. La moisson achevée. Les travaux achevés sont agréables. Le péché n'est pas achevé, si la raison ne consent, Pascal, édit. Cousin. Chacun reste interdit, l'œil et le bras levé ; Le coup demeure en l'air et n'est point achevé, Rotrou, Antig. I, 2. Ma honte est confirmée et son crime achevé, Racine, Andr. IV, 3.
  • 2 Adj. Accompli en bien ou en mal. Orateur achevé. Épicurien achevé. Scélérat achevé. La France le vit alors accompli par ces derniers traits, et avec ce je ne sais quoi d'achevé que les malheurs ajoutent aux grandes vertus, Bossuet, Louis de Bourbon. C'était une pièce achevée, Sévigné, 422. Voilà le principe le plus achevé de toute votre morale, Pascal, Prov. 9. Dans le dessein que vous avez d'avoir un portrait achevé de la personne que vous aimez, Molière, Sic. 2. Jamais on n'a vu tyran plus achevé, Corneille, Perth. IV, 2. Ces francs pécheurs, pleins et achevés, Pascal, Prov. 4. C'est une pièce achevée dans le style de Diafoirus, Courier, I, 80.
  • 3Fou. Elles sont achevées, Molière, Préc. 5. Le petit voyage qu'elle a fait l'a ramenée plus achevée qu'elle n'était, Molière, Comtesse, 1.
  • 4Réduit à l'extrémité, excédé. Achevé par tant de malheurs. Achevé par les importunités et le bavardage.

REMARQUE

Des grammairiens ont dit que achevé, en parlant des personnes, se prend toujours en mauvaise part ; et qu'en parlant des choses il se prend toujours en bonne part. Cette distinction n'est pas confirmée par l'usage des auteurs : un orateur achevé est un excellent orateur.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ACHEVÉ. Ajoutez :

5Achevé d'imprimer, dont l'impression est terminée. Vous aurez le grand Roman des chevaliers de la gloire, mais qu'il [pourvu qu'il] soit achevé d'imprimer, Malherbe, Lexique, éd. L. LALANNE. Je n'aurais pu faire arriver cette addition en Hollande avant que le livre y fût achevé d'imprimer, Rousseau, Lett. à Vernet, 29 nov. 1760.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « achevé »

Ce mot est le participe passé du verbe achever.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « achevé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
achevé aʃœve

Évolution historique de l’usage du mot « achevé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « achevé »

  • L'homme n'est pas achevé quand il est vaincu, il est achevé quand il abandonne. De Richard Nixon
  • Le sage avec mesure est un sage achevé. De Martial
  • Tendre vers l'achevé, c'est revenir à son point de départ. De Colette
  • Qui a fait le travail ? Celui qui l’a achevé. De Proverbe persan
  • SHANGHAI, 24 juin 2020 /CNW/ - Shanghai Electric (SHA:601727) a annoncé aujourd'hui avoir achevé le récepteur à sels fondus (MSR) situé au sommet de la tour et entrepris dans le cadre du projet DEWA, phase IV, de Dubaï, un projet d'énergie solaire à concentration de 700 MW et hybride photovoltaïque de 250 MW. La tour, construite en toute sécurité, la plus haute structure de ce type au monde, a été réalisée par la société en 240 jours, un temps record, malgré les précautions importantes devant être prises en raison de la pandémie à coronavirus. En l'état actuel, la tour est le plus grand projet de centrale intégrée photothermique et photovoltaïque au monde, couvrant une superficie de 44 km2. , Shanghai Electric, Dubai MSR, achève en un temps record la plus haute tour de réception du monde
  • SHANGHAI, 24 juin 2020 /PRNewswire/ -- Shanghai Electric (SHA : 601727) a annoncé aujourd'hui avoir achevé le récepteur à sel fondu (Molten Salt Receiver, MSR) de haut de tour, dans le cadre de la centrale à concentration d'énergie solaire de 700 MW de phase IV DEWA et du projet hybride photovoltaïque de 250 MW à Dubaï. La société a construit en toute sécurité la tour ? plus grande structure de ce type au monde ? en un temps record de 240 jours, malgré les nombreuses précautions prises en raison de la pandémie de coronavirus. Il s'agit actuellement du projet de centrale électrique intégrée photothermique et photovoltaïque le plus important au monde, couvrant une surface de 44 km carrés. , Shanghai Electric achève en un temps record le MSR de Dubaï, le plus haut récepteur de haut de tour au monde
  • Le navire de suivi spatial de la Chine, Yuanwang-6, a achevé mardi la surveillance maritime dans l'Océan Pacifique pour le lancement du dernier satellite du système de navigation par satellite BeiDou (BDS) du pays. , Chine : un navire de suivi spatial achève sa mission de surveillance pour le lancement du satellite
  • SEOUL, 23 juin (Yonhap) -- La Corée du Nord a achevé la mise en place d'une vingtaine de haut-parleurs de propagande dans des régions situées le long de la frontière intercoréenne, soit environ la moitié de ceux qui avaient été supprimés en vertu d'un accord conclu à un sommet en 2018 avec la Corée du Sud, a indiqué ce mardi une source militaire. Agence de presse Yonhap, (LEAD) Le Nord achève l'installation d'une vingtaine de haut-parleurs le long de la frontière | AGENCE DE PRESSE YONHAP

Images d'illustration du mot « achevé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « achevé »

Langue Traduction
Anglais completed
Espagnol terminado
Italien completato
Allemand abgeschlossen
Portugais concluído
Source : Google Translate API

Synonymes de « achevé »

Source : synonymes de achevé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « achevé »

Partager