La langue française

Bienveillant

Sommaire

  • Définitions du mot bienveillant
  • Étymologie de « bienveillant »
  • Phonétique de « bienveillant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bienveillant »
  • Citations contenant le mot « bienveillant »
  • Traductions du mot « bienveillant »
  • Synonymes de « bienveillant »
  • Antonymes de « bienveillant »

Définitions du mot bienveillant

Trésor de la Langue Française informatisé

BIENVEILLANT, ANTE, adj.

A.− [En parlant d'une pers. ou de l'attitude d'une pers.] Qui montre de la bienveillance, qui se montre attentif au bien et au bonheur des autres. Anton. malveillant :
1. C'était un brave homme en effet, bienveillant, familier, doux, et surtout généreux. Comme saint Martin, il eût coupé en deux son manteau. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Après, 1893, p. 102.
2. On peut dire « bonjour » sans penser que c'est un souhait, de beau temps, de bonne humeur, de bon succès. Le premier sens de ce mot, celui qui porte tous les autres, vient d'un air ouvert, bienveillant, confiant, hospitalier, ... Alain, Propos,1930, p. 963.
[En parlant d'une collectivité] :
3. ... il [Prevost-Paradol] se sentait un peu exilé, même dans cette ville [Aix] lettrée et bienveillante aux talents... Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 1, 1863-69, p. 148.
SYNT. Ami, cœur, hôte, peuple bienveillant; accueil, geste, regard, sourire, ton, visage bienveillant; expression, ironie, pensée, réponse, voix bienveillante; article, conseil, critique, jugement, langage, mot bienveillant; être bienveillant pour qqn; se montrer bienveillant à l'égard de qqn; se recommander à la bienveillante attention de qqn.
Emploi subst., rare :
4. Vous [les Érinnyes] réveillez la conscience endormie, vos serpents rongent la gangrène des cœurs, (...) l'horreur qu'elles ont d'elles-mêmes les pousse dans le rude chemin de la régénération, et c'est pourquoi on vous nomme les Bienveillantes. Ménard, Rêveries d'un païen mystique,1876, p. 56.
B.− LITT., par personnification. L'été bienveillant, forêt, fraîcheur, nuit, rue bienveillante; les arbres, les astres bienveillants; destin, hasard bienveillant :
5. Quoi de plus divin que ces Alpes? (...) c'est que la grande harmonie, ailleurs vague, est palpable ici. La solidarité de la vie, la circulation de la nature, la bienveillante mutualité de ses éléments, tout est visible. Il se fait une grande lumière. Michelet, L'Insecte,1857, p. XIV.
6. Il se sentait heureux d'être là, dans cette demeure tranquille et bienveillante où il semblait qu'un air de dignité indéfinissable fût répandu sur tout, ... Green, Moïra,1950, p. 145.
PRONONC. : [bjε ̃vεjɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Même rem. que pour bienveillance.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1175 subst. « ami » (Benoit, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 6427); 1267-68 adj. (Brunet Latin, Trésor, 80 dans T.-L.). Composé de bien*, adv., et de voillant, veillant, part. prés. a. fr. du verbe vouloir*, d'après le lat. class. bene volens.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 837. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 260, b) 1 595; xxes. : a) 1 314, b) 838.
BBG. − Duch. 1967, § 13. − Pope 1961 [1952], § 553. − Sigurs 1963/64, p. 99.

Wiktionnaire

Adjectif

bienveillant \bjɛ̃.vɛ.jɑ̃\

  1. Qui a de la bienveillance ou qui marque de la bienveillance.
    • Quand le choix bienveillant d’un écrivain célèbre m’a désigné pour occuper passagèrement cette chaire, […], je n’ai pu songer à vous rendre quelque chose des improvisations pour moi inimitables, auxquelles il vous avait accoutumés. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française dans ses rapports avec les littératures étrangères au Moyen Âge, Revue des Deux Mondes, 1833, tome 1)
    • Au début de son pontificat, il s’était, il est vrai, montré bienveillant, moins par générosité naturelle, que dans le dessein de favoriser la conversion des juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • De plus, l’apprentissage de la langue m'était facilité par la bienveillante coopération du gérant de la Compagnie de la Baie d'Hudson, qui parlait l’esquimau et l’anglais. — (André Steinmann & ‎Gilbert La Rocque, La petite barbe, Éditions de l'Homme, 1977, page 83)
    • L'expérience des « eurodollars » (dollars créés par des opérations de crédit sur des comptes en dehors des États-Unis), acquise dans les années 1960 sous le regard bienveillant des autorités britanniques, facilitera la montée des « zinzins » (« investisseurs institutionnels » : fonds de pension, fonds de placement, compagnies d'assurances…). — (Philippe Légé , "La mondialisation est un phénomène inéluctable et sans précédent", dans Les Éconoclastes : Petit bréviaire des idées reçues en économie, La Découverte, 2003, page 59)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIENVEILLANT, ANTE. adj.
Qui a de la bienveillance ou Qui marque de la bienveillance. Il s'est montré fort bienveillant à mon égard. Il l'a fait de la manière la plus bienveillante. Nous reçûmes de lui un accueil bienveillant. Un langage bienveillant. Des paroles bienveillantes. Des intentions bienveillantes.

Littré (1872-1877)

BIENVEILLANT (biin-vè-llan, llan-t', ll mouillées, et non biin-vè-yan) adj.
  • Qui a, qui marque de la bienveillance. Il s'est montré fort bienveillant à mon égard. Un accueil bienveillant.

HISTORIQUE

XIIIe s. T'amie et tous ses bien-veillans Dois honorer et chiers tenir, la Rose, 2578.

XVe s. Mon cœur a envoyé querir Tous ses bienvueillans et amis, Il veult son grand conseil tenir, Orléans, Ball. 25. Tant allerent ces paroles que par aucuns des amis et bienvueillans du mareschal luy furent rapportées là où il estoit, Bouciq. II, 25. Et eust esté bon que les amys et bienvueillans du royaulme l'eussent veue [la puissance du royaulme de France], affin qu'ils en eussent eu estimation telle qu'il appartient, Commines, I, 6.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BIENVEILLANT. Ajoutez :
2 Substantivement. Moins je l'ai trouvé naturel, dans ma situation présente, de la part d'un bienveillant…, Rousseau, Lett. à Dussaulx, 16 février 1771.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bienveillant »

→ voir bien et veuillant (la correspondance avec veillant est une coincidence trompeuse, une fausse étymologie, bienveillant signifie "bienvoulant").
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bienveillant pour bienveuillant, de bien et veuillant, participe aujourd'hui inusité de vouloir (voy. VOULOIR) ; provenç. benvolent, bevolent, benvolen ; ital. benivolente. Il est fâcheux que l'assimilation ait confondu veuillant avec veillant (qui est de veiller), et n'ait pas gardé cet ancien participe présent ; d'autant plus que cette forme du verbe vouloir se trouve dans : que je veuille, etc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bienveillant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bienveillant bjɛ̃vɛjɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bienveillant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bienveillant »

  • L'humoriste est un homme qui est rarement bienveillant et n'est jamais heureux. De Hippolyte Taine / Notes sur l'Angleterre
  • Pour ses vertus soit bienveillant ; Pour ses défauts, un peu aveugle. De Matthew Prior / Un cadenas anglais
  • Un mot bienveillant, joyeux, encourageant, n'est pas un péché. Il peut aider l'esprit de l'homme à se tenir dans la joie devant la face de Dieu. De Saint Séraphin de Sarov
  • La plupart de nous vivons dans notre tête, ressassant soucis, échecs passés et catastrophes futures. Le toucher d’une main bienveillante nous ramène dans le monde présent et nous aide à être de nouveau en phase avec la réalité. De Anonyme
  • « La bienveillance... c’est quand tout va bien ! Là, avec cette crise, il faut bosser ! Manager et bienveillant ? Il faut surtout être exigeant, on verra quand ça ira mieux ! » Il est clair que le contexte lié au Covid est particulier et qu’il semble plus facile de parler d’exigence que de bienveillance en ce moment. Mais est-ce que justement, cette crise n’incite pas à se montrer plus empathique, plus à l’écoute, bref, proche de ses collaborateurs ? , Managers : 4 clés pour équilibrer bienveillance et exigence ! | Psychologies.com
  • Bac 2020: une édition « bienveillante » selon les textes officiels ! MCE TV, Bac 2020: un examen "bienveillant" selon les textes officiels !
  • À chaque fois que vous êtes en relation avec une personne, rappelez-vous qu'elle est, elle aussi, en quête d'épanouissement et de reconnaissance, qu'elle aussi a ses problèmes, ses difficultés, alors restez bienveillant. Topsante.com, J'apprends la communication bienveillante - Top Santé

Traductions du mot « bienveillant »

Langue Traduction
Anglais benevolent
Espagnol benévolo
Italien benevolo
Allemand gütig
Portugais benevolente
Source : Google Translate API

Synonymes de « bienveillant »

Source : synonymes de bienveillant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bienveillant »

Partager