La langue française

Acrimonieux

Sommaire

  • Définitions du mot acrimonieux
  • Étymologie de « acrimonieux »
  • Phonétique de « acrimonieux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acrimonieux »
  • Citations contenant le mot « acrimonieux »
  • Traductions du mot « acrimonieux »
  • Synonymes de « acrimonieux »
  • Antonymes de « acrimonieux »

Définitions du mot acrimonieux

Trésor de la Langue Française informatisé

ACRIMONIEUX, EUSE, adj.

Qui a de l'acrimonie.
A.− MÉD., lang cour., vieilli. [En parlant d'une substance ou de son action] :
1. D'après toutes ces circonstances, il me paraît démontré que les maladies cutanées qui affectent aussi généralement les peuples qui habitent les environs de l'équateur, sont l'effet d'une altération acrimonieuse dans les humeurs, déterminée par les grandes chaleurs de ces climats. Voyage de La Pérouse autour du monde,t. 4, 1797, pp. 50-51.
2. Quand la pulpe est plus ou moins ferme qu'elle ne doit l'être; quand elle est plus ou moins colorée; quand ses vaisseaux se trouvent dans un état d'affaissement, ou d'excessive dilatation; quand les fluides qu'ils contiennent ont trop de consistance ou de ténuité, sont inertes ou acrimonieux, les fonctions sensitives ne s'exercent plus suivant l'ordre établi. P. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 1, 1808, p. 159.
B.− Au fig. [En parlant d'une pers., de son caractère, de ses attitudes, et notamment de ses paroles] :
3. Le comte fut charmant; soit qu'il s'observât, soit que l'occasion n'éveillât point chez lui les fibres acrimonieuses que certaines circonstances avaient déjà fait résonner deux ou trois fois dans ses amères paroles, il fut à peu près comme tout le monde. Cet homme était pour Franz une véritable énigme. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 525.
4. Conrad, lui, était transfiguré. Ce n'était plus cet homme soupçonneux, susceptible, réservé, cassant, que, d'abord, elle avait connu; ce n'était pas davantage cet amant triste et acrimonieux qu'elle avait eu le temps d'entrevoir. J.-A. de Gobineau, Les Pléiades,1874, p. 228.
5. Il se répandit en de si acrimonieuses paroles à mon endroit, que son entourage fidèle me conseilla de le laisser à sa mauvaise humeur. J.-E. Blanche, Mes modèles,1928, p. 243.
6. Survenant après l'exténuante perfection du morceau précédent, il témoignait d'une certaine ironie chez l'organiste. Cependant je regardais sortir ces officiers, ces épiciers, ces marguilliers, ces maris soumis, ces jeunes fruits de patronage, et ces femmes sèches ou grasses, altières, sûres de soi, tyrans acrimonieux de leurs maisons, tyrans doucereux de la maison de Dieu. Je cherchais, dans ce peuple morne, endimanché, de la grand'messe de province, l'éclair d'une personnalité, d'une nature, d'une passion, d'une foi. J.-R. Bloch, Destin du siècle,1931, p. 39.
Prononc. : [akʀimɔnjø], fém. [-ø:z].
Étymol. ET HIST. − 1605 adj., méd. « aigre, âcre (en parlant du sang) », (Le Loyer, Hist. des Spectres, II, 2, éd. N. Buon, ds Hug. : C'est un vinaigre procedant d'un bon vin, un sang acrimonieux d'un sang chaud). Dér. de acrimonie* 1; suff. -eux*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 12.
BBG. − Bailly (R.) 1969. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Laf. 1878. − Nysten 1814-20.

Wiktionnaire

Adjectif

acrimonieux \a.kʁi.mɔ.njø\

  1. Qui a de l’acrimonie, de l’aigreur.
    • Il appartient à un genre d’hommes qui ont la mémoire des chiffres, qui mettent la main sur leur cœur quand ils mentent et qui ont soif l’après-midi, ce qui est un signe de mauvais estomac et de caractère acrimonieux. — (Colette, Sido, page 13, 1930, Fayard)
    • […] alors que des passages improvisés de cette allocution prennent un ton acrimonieux et que bien d’autres interventions confirment un solide ressentiment. — (Fondation Copernic, Sarkozy et l’Université – la revanche personnelle d’un cancre, février 2009)
    • Ce que ne montre pas la sculpture c’est la relation acrimonieuse entre les deux hommes : Tycho le Danois riche, dodu, arrogant avec ses vêtements extravagants et son nez métallique ; Kepler l’Allemand pusillanime, renfermé, mystique. — (Dan Falk , François d' Appolonia, et al., Tout l'univers sur un Tee-shirt : À la recherche d'une "Théorie du tout", septembre 2005, p.56)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACRIMONIEUX, EUSE. adj.
Qui a de l'acrimonie. Il ne s'emploie guère qu'au figuré. Langage acrimonieux.

Littré (1872-1877)

ACRIMONIEUX (a-kri-mo-ni-eû, eû z') adj.
  • 1Qui a de l'acrimonie. Humeurs acrimonieuses.
  • 2 Fig. Paroles acrimonieuses.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acrimonieux »

Dérivé du nom acrimonie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Acrimonie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « acrimonieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acrimonieux akrimɔnjø

Évolution historique de l’usage du mot « acrimonieux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acrimonieux »

  • Un intervieweur incisif et insistant d’un côté, un interlocuteur acrimonieux et sûr de lui, en face… Le rendez-vous matinal de Jean-Jacques Bourdin, jeudi 25 juin au matin, aurait pu tourner court. Alors qu’il questionnait Didier Raoult, notamment sur la gestion de la crise du coronavirus, ce dernier a menacé de claquer la porte de l’émission. Valeurs actuelles, [Vidéo] “Je m'en fous de vous” : Didier Raoult s'emporte contre Jean-Jacques Bourdin | Valeurs actuelles
  • Depuis la semaine dernière, le pays communiste a proféré des reproches acrimonieux envers son voisin du Sud au sujet de l'envoi sur son territoire de prospectus anti-Pyongyang par des militants. Boursorama, La Corée du Nord coupe les ponts avec Séoul - Boursorama
  • (New York) Le procès en destitution du président Donald Trump, le troisième de ce genre de l’histoire américaine, a débuté mardi par un débat acrimonieux qui n’a pas divisé seulement les sénateurs républicains et démocrates. Républicains modérés et conservateurs ont également étalé leurs différends, laissant présager une suite moins prévisible que ce à quoi l’on s’attendait.  La Presse, Destitution Trump : début acrimonieux d’un procès historique
  • Il est toutefois étonnant que ce retournement de situation presque inespéré ait eu lieu si rapidement. Un début de prise de conscience dès les sommets européens laborieux (et assez acrimonieux entre les partenaires européens) de mars et d’avril a peut-être contribué à faire bouger les lignes en cette fin du mois de mai. L’arrêt du BVG n’aurait été alors que l’étincelle décisive. Le Taurillon, Relance européenne : Merci Karlsruhe ? - Le Taurillon
  • «Je n’ai eu aucun échange acrimonieux avec Ian, j’ai beaucoup de respect pour lui, seulement avec le maire. Je ne travaille pas comme ça. Ça fait 30 ans que je suis dans la distribution, je n’ai jamais vécu de situation comme celle-ci. Je n’ai jamais crié des injures à qui que ce soit et je ne travaillerai jamais comme ça, je n’irai pas sur ce terrain-là avec le maire. Il veut trouver un bouc émissaire dans l’histoire parce que son projet a été mal géré, et je refuse de l’être.» Le Soleil, La Ville de Québec doit abandonner son projet de ciné-parcs pour l’été [VIDÉO] | La Capitale | Actualités | Le Soleil - Québec

Traductions du mot « acrimonieux »

Langue Traduction
Anglais acrimonious
Espagnol agrio
Italien acrimonioso
Allemand ungehalten
Portugais azedo
Source : Google Translate API

Synonymes de « acrimonieux »

Source : synonymes de acrimonieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « acrimonieux »

Partager