La langue française

Base

Sommaire

  • Définitions du mot base
  • Étymologie de « base »
  • Phonétique de « base »
  • Évolution historique de l’usage du mot « base »
  • Citations contenant le mot « base »
  • Images d'illustration du mot « base »
  • Traductions du mot « base »
  • Synonymes de « base »
  • Antonymes de « base »

Définitions du mot base

Trésor de la Langue Française informatisé

BASE1, subst. fém.

A.− CHIM. Corps qui agit sur un acide pour donner un sel et de l'eau :
1. ... les chimistes ont été amenés (...) à admettre pour propriété fondamentale des bases celle de neutraliser complètement ou partiellement les acides en formant avec ces corps un composé salin. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 345.
P. métaph. :
2. Je sais bien ce qu'il y a dans ma jalousie (...). Je suis le chimiste qui, étudiant les propriétés de l'acide qu'il a bu, sait avec quelles bases il se combine... A. France, Le Lys rouge,1894, p. 277.
B.− En partic.
1. Corps qui libère en solution des ions hydroxyles OH. ,,Une base, c'est un corps dont l'ionisation donne naissance à des ions OH en excès`` (A. Policard, Précis d'histol. physiol.,1922, p. 56).
2. Corps susceptible d'accepter un proton d'une autre substance qui se compose alors en acide, par rapport à ce corps, en libérant un proton :
3. D'après la conception de Bronsted-Lowry, toute substance qui peut céder des ions hydrogène, est un acide, toute substance qui peut accepter de tels ions est une base : ... Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 410.
Base de Lewis. Corps donneur de doublet électronique (cf. Hist. gén. des sc., t. 3, vol.2, 1964, p. 433).
Prononc. Cf. base2. Étymol. et Hist. Cf. base2.
DÉR.
Basification, subst. fém.,,Passage d'un corps à l'état de base`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Solution de sulfate normal en cours de basification (J. Bérard, J. Gobilliard, Cuirs et peaux,1947, p. 85). Seules transcr. dans Besch. 1845 : ba-zi-fi-ca-ci-on et dans Littré : ba-si-fi-ca-sion. Pour la prononc. de s intervocalique dans les mots fr. cf. Fouché Prononc. 1959, pp. 289-298. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); dér. de base1*, et -fication (-ifier* et -tion*).

BASE2, subst. fém.

[Désigne un point de l'espace, un lieu]
A.− [Le lieu est considéré sans idée de mouvement]
1. Assise sur laquelle repose un corps; p. ext., partie inférieure d'une chose. Synon. appui, bas, fondation, pied, socle, support :
1. ... aux sommets d'un de ces carrés on adapte quatre bateaux-supports, qui vont être déterminés. Leur union s'opère par les quatre mâts des bateaux; sur la base du socle, on fixe la première assise de cubes, puis les assises consécutives. Maizière, Nouv. archit. navale,1853, p. 64.
2. On visita avec soin les hautes murailles laviques du golfe du Requin, de la base à la crête, bien qu'il fût extrêmement difficile d'atteindre le niveau même du golfe. Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 539.
SYNT. Base d'un édifice, d'une colline, d'un mont, d'une montagne; de la base à la cime, au faîte, à la pointe, au sommet; à la base de...
En partic., ARCHIT. Soubassement d'une colonne ou d'une construction. Base attique, corinthienne, dorique, ionique; base du fronton.
Spéc. ANAT. Base du cœur, du crâne, de la langue, du poumon. GÉOM. Base d'un prisme, d'un rectangle, d'un triangle; à base carrée, rectangle, rhombe.
2. Au fig. Principe fondamental sur lequel repose une conception, une institution, un raisonnement, etc. :
3. Rien ne détraque autant un esprit qu'une pareille instruction, faite à bâtons rompus, ne reposant sur aucune base solide. Zola, La Fortune des Rougon,1871, p. 138.
4. ... il [Jaurès] a reconnu qu'avec des gens qui n'entendent rien aux principes de l'économie capitaliste il est facile de pratiquer une politique d'entente sur la base d'un socialisme extrêmement large... Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 108.
5. À la base de toutes ses analyses [d'Aristote] et des jugements qui les concluent, se trouve le principe fondamental de Socrate : tout méchant est un ignorant. Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,t. 2, 1932, p. 125.
6. L'assassin, l'impudique et le voleur, le forçat, le bandit professionnel, est devenu un saint. Il a suffi de cette acceptation à la base. Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 119.
SYNT. Document, donnée, élément, principe de base; avoir pour base, prendre comme, pour base. Écon. Indice à base fixe, mobile; période, année de base; niveau, salaire, secteur, prix, taux, unité de base.
POL. ,,Ensemble des adhérents et des militants d'un parti politique ou d'un syndicat, par rapport aux dirigeants`` (Gilb. 1971). Militant de base; la base :
7. Ce mouvement de révolte, que le bourgeois attribue volontiers aux meneurs, est pour Marx le fait de la base : le communiste est celui qui croit à la spontanéité des masses. J. Lacroix, Marxisme, existentialisme, personnalisme,1949, p. 12.
B.− [Le lieu est considéré comme point de départ d'une chose]
1. MILIT. Lieu de concentration de troupes et de matériel destiné aux opérations militaires.
SYNT. Base aérienne, maritime, navale, territoriale; base d'opération, de transit; base stratégique; base permanente, de circonstances; unité de base; établir une base, etc.
P. ext., ASTRONAUT. Base cosmique, intermédiaire, lunaire, satellisée, spatiale; base d'atterrissage, de départ, d'envol, de lancement :
8. ... il multiplierait les bases d'envol ou les rampes de lancement des engins de représailles. P. Billotte, Considérations stratégiques,1957, p. 4206.
2. Au fig. [Fréquemment utilisé dans de nombreux domaines comme réf. ou comme point de départ d'un développement, etc.]
SYNT. Base de calcul, de discussion, d'estimation, d'imposition; base d'une croyance, d'une doctrine, d'un système, d'une théorie; base de l'éducation, de l'enseignement, de la vie.
ÉCON. ,,La base est la structure économique de la société dans une étape donnée de son développement`` (Ros.-Ioud. 1955).
LING. ,,Partie du mot comprenant essentiellement la racine (base radicale) ou le thème (base suffixale), susceptible d'être isolée...`` (Mar. Lex. 1951). Base d'alternance, d'analogie, d'articulation.
MATH. ,,Nombre qui sert à définir un système numérique`` (Pil. 1969). Base d'un système de numération, de logarithmes; fonction, hypothèse de base.
MUS. Note fondamentale, tonique :
9. Le redoublement de la basse [en harmonie] rend l'accord plus puissant, plus sonore, plus vigoureux, il accentue sa base, sa fondamentale et rend l'ensemble sonore plein et énergique. A. Lavignac, Cours d'harmonie théorique et pratique,p. 23.
Prononc. : [bɑ:z]. Dub. transcrit [a] ant. Pour [ɑ] post. long. cf. Rouss.-Lacl. 1927, p. 133, Nyrop Phonét. 1951, § 173, Grammont Prononc. 1958, p. 29 et Fouché Prononc. 1959, p. 57.
Étymol. ET HIST. − 1. a) Début xiies. basse « partie inférieure, assise » (Livre des Psaumes, éd. Fr. Michel, 103, 5 dans T.-L. : fundad la terre sur sa basse [super basem suam]); ca 1160 base (Eneas, éd. Salverda de Grave, 7551, ibid.); b) 1549 géom. « droite ou plan à partir duquel est établie la hauteur d'une figure » (Ant. du Moulin, Trad. de J. D'Indagine, Chiromance, p. 102 dans Hug. : Du Base et fondement du Triangle); 2. a) 1598 « principes fondamentaux d'un système abstrait » (Ph. de Marnix, Differ. de la Relig., I, IV, 20, ibid. : Ses principes préparatoires, qu'il met ordinairement pour le base de son édifice). Rem. : cet emploi au masc. n'est pas rare au xvies. (cf. Hug.); b) 1672 pharm. « élément principal d'un médicament » (B. Bauderon & F. Verny, La Pharmacopée, p. 58 dans IGLF Techn. : Ce syrop a pris le nom de sa base le vinaigre); c) 1808 chim. (P. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, p. 242 : comme il suffit qu'un acide et une base alkaline, ou terreuse soient mis en contact, dans un état favorable à leur combinaison, pour qu'il en résulte un nouveau produit chimique); 3. a) 1834 au fig. « territoire assurant la subsistance et la sécurité d'une armée » (Balzac, La Duchesse de Langeais, p. 222 : A cette époque, il [le faubourg Saint-Germain] était comme une armée opérant sans avoir de base) et plus partic. b) 1918 arm. (Maurois, Les Silences du Colonel Bramble, p. 152 : Le Boche s'éloigne de ses bases, il allonge ses lignes de communication, il est fichu!); 4. 1933 « tous les membres d'un groupe social (le plus souvent un parti ou un syndicat) qui n'exercent pas de responsabilités particulières dans ce groupe » (Malraux, La Condition humaine, p. 285 : Nous pouvons le conquérir par la base en y introduisant tous les éléments communistes dont nous disposons). Empr. au lat. basis attesté au sens 1 a (Cicéron, Verr., 3, 155 dans TLL s.v., 1774, 51); au sens 1 b (Id., Nat. deor., 2, 215, ibid., 1775, 79), au sens 2 a dep. le ives. (Nonius Marcellus, p. 520, ibid., 1776, 32); transcr. du gr. β α ́ σ ι ς « action de marcher » d'où « marche, allure » (Eschyle, Euménides, 36 dans Bailly), et p. méton. « ce sur quoi on marche » d'où 1 a (Timée de Locres, 97e ibid.) et au sens 1 b (Platon, Timée, 55 b, ibid.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4 318. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 10 036, b) 4 707; xxes. : a) 2 692, b) 5 658.
BBG. − Duch. 1967, § 62.

Wiktionnaire

Nom commun

base \bɑz\ féminin

  1. Partie inférieure d’un corps quelconque qui lui sert de soutien.
    • Si un édifice se renverse, n’essayez pas de le maintenir debout en jetant sur les murs une couche de ciment, mais empêchez-le de s’écrouler en renforçant la base. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Les bases des tours visigothes sont carrées ou ont été grossièrement arrondies pour recevoir les défenses du Ve siècle. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Rarement un édifice plus laid fut élevé sur une place publique. […]. Il avait trop peu de base et trop de couronnement. — (Pierre Louÿs, La Ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
  2. (En particulier) (Architecture) Ce qui soutient le fût de la colonne.
    • Base dorique.
    • Base ionique.
    • Base corinthienne.
    • Poser une colonne sur sa base.
    • La base d’un piédestal, La partie qui soutient le dé d’un piédestal.
  3. Base d’or (sens héraldique)
    (Héraldique) Désigne le piédestal d’une colonne surtout quand il est d’un émail différent de la colonne.
    • De gueules flanqué en pal à dextre d’argent, à la rivière d’azur mouvant de la pointe brochant sur laquelle est posé un pont de trois arches mouvant du flanc dextre, ne laissant ainsi apparaître que les deux arches senestres, prolongé jusqu’au flanc senestre d’un empierrement, le tout d’or maçonné de sable, sommé d’une colonne aussi d’argent, la base et le chapiteau aussi d’or, le pont surmonté, sur le champ de gueules, de trois lionceaux d’or armés, lampassés et couronnés d’azur, qui est de Petit-Bersac → voir illustration « base d'or »
  4. (Mathématiques)
    1. (Géométrie) Surface sur laquelle on conçoit que certains corps solides sont appuyés.
      • La base d’une pyramide, d’un cylindre, d’un cône.
      1. (Par extension) Côté du triangle opposé à l’angle qui est regardé comme le sommet.
        • La base du triangle.
      2. Côté d’une figure géométrique naturellement choisi comme côté principal.
        • Pour trouver l’aire d’un parallélogramme, on multiplie sa base par sa hauteur. — (aire d’un parallélogramme)
    2. (Algèbre linéaire) Famille libre de vecteurs, génératrice d’un espace vectoriel.
      • On appelle base d’un espace vectoriel E, toute famille de vecteurs libre et génératrice de E : définition
      • La démonstration de l’existence d’une base pour un espace vectoriel de dimension infinie nécessite l’utilisation de l’axiome de choix.
    3. (Analyse réelle) Nombre réel élevé à une puissance variable.
      • Fonction exponentielle de x, dans la base a — (unisciel)
    4. (Arithmétique) Nombre de chiffres utilisé pour dénombrer.
      • Donnez la méthode pour passer de la base décimale à la base hexadécimale. — (changement de base)
  5. (Par analogie) (Botanique) (Anatomie) Côté opposé à la partie la plus pointue d’un organe.
    • La base du cœur, des poumons, etc.,
    • La base d’une feuille, d’un pétale, etc.
  6. (Géodésie) Côté initial mesuré directement sur le terrain.
    • Les bases qui ont servi à la triangulation de la France sont de douze kilomètres environ.
  7. (Militaire) Ensemble des points de ravitaillement avec lesquels une armée en campagne se tient en relations constantes.
    • base d’opérations.
    • Couper une armée de ses bases.
  8. (Marine) Port de ravitaillement ou de refuge des navires en temps de guerre.
    • Faire des essais sur la base, courir sur la base, se dit d’un Bâtiment qui doit parcourir dans un temps donné une distance déterminée à l’avance.
  9. (Chimie) Toute matière qui a la propriété de réagir aux acides et de les neutraliser, du moins en partie. Solution ayant un pH supérieur à 7.
    • La plupart des bases ne sont que des oxydes métalliques.
    • La potasse la soude sont les deux bases les plus énergiques.
    • La base d’un sel.
  10. (Médecine) Ce qui entre comme ingrédient principal dans un mélange.
    • La base d’un médicament, d’une composition.
    • La base de ces pilules est l’aloès.
  11. (Télécommunications) Appareil relié à une ligne fixe permettant le fonctionnement de téléphones sans fil à usage domestique.
    • Les bases des téléphones sans fil offrent une couverture radio assez restreinte.
  12. (Électronique) Nom d’une des électrodes d’un transistor bipolaire.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  13. (Baseball) Une des trois zones où le coureur peut rester sans être mis hors jeu.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  14. (Sports hippiques) Cheval ou groupe de chevaux que l’on retient dans toutes ses combinaisons de paris hippiques pour une course donnée, car on estime qu’ils ont de très bonnes chances de figurer parmi les premiers.
    • A 170 euros du recul, elle constitue une base incontournable. — (Le pronostic du Quinté PRIX PARIS TURF (PRIX DES LANDES), canalturf.com, 27/11/2008)
    • Gagnez vos paris sur le Quinté avec nos bases de 2 chevaux et notre synthèse de 6 chevaux. — (lesleaders.com)
  15. (Politique) Ensemble des électeurs, des soutiens d’un politique ou d’un parti.
    • Ainsi Trump parlait-il à sa base quand il a joué la carte du « retour au boulot pour Pâques ». Tout comme il essayait de convaincre Wall Street et les grandes entreprises que le « business as usual » n’était pas loin. — (Douglas Kennedy, Douglas Kennedy : « Le capitalisme américain s’effondrera-t-il comme un château de cartes quand le Covid-19 sera dompté ? », Le Monde. Mis en ligne le 1er avril 2020)
  16. (Figuré) Ce qui est le principe, la donnée fondamentale d’une chose ou ce sur quoi elle repose.
    • Ray, Montius, Scheuchzer, Micheli se sont les premiers occupés de l’Agrostographie. Tous ont à peu près suivi le même plan, et travaillé d’après les mêmes principes et sur les mêmes bases. — (Ambrose-Marie-François-Joseph Palisot de Beauvois, Essai d’une nouvelle agrostographie ou Nouveaux genres des graminées;, 1812, page LI)
    • Toute l’histoire classique est dominée par la guerre conçue héroï­quement ; les institutions des républiques grecques eurent, à l’origine, pour base l’organisation d’armées de citoyens ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. V, La grève générale politique, 1908, page 231)
    • La vaseline est la base la plus courante des pommades : on la rend plus adhésive en l’additionnant de lanoline […] qui absorbe plusieurs fois son poids d’eau. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, page 134)
    • En tant que concept politique, l’État-nation se caractérise par une autorité à base territoriale, et non par des conceptions universalistes, extra-territoriales. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, 1992)
    • Quelques mois plus tard, […], ce mémorandum fut complété par un travail plus exhaustif qui pouvait servir de base à l’analyse gouvernementale de l’ensemble des relations entre le Chili et les USA. — (Armando Uribe, Le Livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • Nous insistons sur les possibilités multi-plateformes de Python et présentons les bases pour étendre Python et l’intégrer dans d’autres applications en utilisant C ou Java. — (Alex Martelli, Python en concentré, traduit par Éric Jacoboni, Paris : éditions O’Reilly, janvier 2004, page XI)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BASE. n. f.
Partie inférieure d'un corps quelconque qui lui sert de soutien. La base d'un clocher, d'une montagne, d'un rocher. De la base au sommet. Il se dit particulièrement, en termes d'Architecture, de Ce qui soutient le fût de la colonne. Base dorique. Base ionique. Base corinthienne. Poser une colonne sur sa base. La base d'un piédestal, La partie qui soutient le dé d'un piédestal.

BASE se dit également, en termes de Géométrie, de la Surface sur laquelle on conçoit que certains corps solides sont appuyés. La base d'une pyramide, d'un cylindre, d'un cône. Il signifie, par extension, le Côté du triangle opposé à l'angle qui est regardé comme le sommet. La base du triangle. C'est dans un sens analogue qu'on dit, en termes d'Anatomie, La base du cœur, des poumons, etc., et, en termes de Botanique, La base d'une feuille, d'un pétale, etc. En termes de Géodésie, il désigne le Côté initial mesuré directement sur le terrain. Les bases qui ont servi à la triangulation de la France sont de douze kilomètres environ. En termes d'Art militaire, il désigne l'Ensemble des points de ravitaillement avec lesquels une armée en campagne se tient en relations constantes. Base d'opérations. Couper une armée de ses bases. En termes de Marine, il désigne les Ports de ravitaillement ou de refuge des navires en temps de guerre. Faire des essais sur la base, courir sur la base, se dit d'un Bâtiment qui doit parcourir dans un temps donné une distance déterminée à l'avance. Il se dit, en termes de Chimie, de Toute matière qui a la propriété de s'unir aux acides et de les neutraliser, du moins en partie. La plupart des bases ne sont que des oxydes métalliques. La potasse la soude sont les deux bases les plus énergiques. La base d'un sel. Il se dit quelquefois, dans un sens plus général, de Ce qui entre comme ingrédient principal dans un mélange. La base d'un médicament, d'une composition. La base de ces pilules est l'aloès. Il signifie figurément Ce qui est le principe, la donnée fondamentale d'une chose ou ce sur quoi elle repose. La base, les bases d'un système. Tout ce raisonnement pèche par la base. Arrêter les bases d'un traité. La justice est la base de toute autorité.

Littré (1872-1877)

BASE (bâ-z') s. f.
  • 1Ce qui, posé solidement, supporte le poids d'un corps. Bloc qui diminue de la base au sommet. Base d'un piédestal, d'une colonne.

    La partie inférieure. La base d'une montagne. À la base des cornes.

    Poétiquement. La terre chancelle sur ses bases ; la lune se couvre d'un voile sanglant [à la consommation des temps], Chateaubriand, Génie, I, VI, 7.

  • 2 Fig. Fondement, principe. Cette règle qui est la base de tout jugement. Jeter les bases d'un traité. L'empire qui s'écroule par sa base. Asseoir l'autorité sur la base des lois. La vraie félicité qui n'a d'autre base que la vertu. La foi, cette base de l'esprit chrétien, Massillon, Carême, Prod. La doctrine qui est la base de ce déréglement, Pascal, Prov. 5. Nous brûlons du désir de trouver une assiette ferme et une dernière base constante, Pascal, dans COUSIN. Tout drame pèche essentiellement par la base s'il offre des joies sans mélange de chagrins, Chateaubriand, Génie, II, II, 3. De leur trône abattu l'équité fut la base, Lemercier, Mahom. II, V, 3. Un ministre est toujours un homme en spectacle à l'Europe ; son honneur est la base de son crédit, Voltaire, Russie, II, 1.
  • 3 Terme de mathématiques. Base d'une pyramide, le polygone opposé au sommet.

    Base d'un prisme, un des deux polygones égaux et parallèles, dont les côtés servent de base aux parallélogrammes latéraux.

    Base d'un cône, d'un cylindre, les cercles où viennent se terminer les sur faces courbes de ces corps.

    Base d'un parallélogramme, un des côtés adjacents, et presque toujours celui qui est le plus horizontal et le plus près de la terre. La surface d'un parallélogramme est le produit de sa base par sa hauteur.

    Le nombre invariable qui sert à définir un système de numération, de logarithmes, etc. La base de notre système de numération est dix.

    Terme de géodésie. Ligne mesurée avec toute l'exactitude possible et servant à évaluer toutes les autres.

    Terme d'optique. Base distincte, locution employée quelquefois pour distance focale.

    En anatomie, la base du cœur, la partie opposée à sa pointe.

    En botanique, base d'un organe, point par lequel il tient à son support.

  • 4 Terme de musique. Tonique, note fondamentale.
  • 5Ce qui entre comme principal ingrédient dans un mélange. Le cacao est la base du chocolat.
  • 6En chimie, base, corps composé qui jouit de l'un ou des deux caractères suivants : 1° de se combiner avec un acide, de manière à former un composé différant des deux composants ; 2° de jouer le rôle d'élément électro-positif dans une combinaison quelconque.
  • 7 Terme de menuiserie. Moulure saillante couronnant le parquet au bas d'une porte cochère.

    Terme de serrurerie. Moulure en cuivre au bas d'un barreau de rampe.

HISTORIQUE

XIIe s. Puis fist dis bases, e chascune ont quatre alnes de longur e quatre de laür [largeur] e treis de haltur, Rois, 254. Lores prist les riches columpnes de araim, ki al temple furent, od tutes les basses, e la vaissele que l'um apelout mer de araim, ib. 436.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BASE. Ajoutez :
8 Terme de pharmacie. La partie essentielle d'une formule médicamenteuse.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BASE : la base d’une figure, en Géométrie, est proprement, & en général, la plus basse partie de son circuit. Voyez Figure.

La base dans ce sens est opposée au sommet, comme à la partie la plus élevée.

On appelle base d’un triangle, un côté quelconque de cette figure, quoiqu’à proprement parler, le mot base convienne au côté le plus bas, sur lequel le triangle est comme appuyé : ainsi la ligne AB est la base du triangle ABC (Planch. Géom. fig. 68.) ; quoiqu’en d’autres occasions les lignes AC ou BC, en puissent être la base. Dans un triangle rectangle, la base est proprement le côté opposé à l’angle droit, c’est-à-dire, l’hypothénuse. Voyez Hypothénuse. La base d’un triangle isoscele est proprement le côté inégal aux deux autres. La base d’un solide est la surface inférieure ou celle sur laquelle toute la figure est appuyée, ou peut être censée appuyée. Voyez Solide.

Ainsi le plan DFE est la base du cylindre A B DE, (Pl. Géom. fig. 56.)

La base d’une section conique est une ligne droite qui se forme dans l’hyperbole & la parabole par la commune section du plan coupant, & de la base du cone. Voyez Cone & Conique.

Base distincte, en Optique, voyez Distinct. (E)

Base, s. f. en terme de Fortifications, se dit de la largeur des différens ouvrages de fortification par le bas : ainsi l’on dit la base du rempart, celle du parapet, du revêtement, &c. Voyez Rempart, Parapet, &c. (Q)

Base du Cœur, en Anatomie, la partie supérieure & large de ce viscere, d’où partent quatre gros vaisseaux, deux arteres, l’aorte, & l’artere pulmonaire ; & deux veines, la veine cave & la veine pulmonaire. Voyez les Planch. d’Anatom. & à l’art. Anat. leurs explications. V. aussi Cœur, Aorte, &c.

On donne aussi ce nom à la partie principale de l’os hyoïde, & au grand côté de l’omoplate. Voyez os Hyoïde & Omoplate. (L)

Base des sabords, c’est en Marine le bordage qui est entre la préceinte & le bas des sabords. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « base »

(Date à préciser) Du latin basis (« id. »), du grec ancien βάσις, básis (« marche »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Basis, de βάσις, marche, allure, pied ou plante du pied, de βαίνω ou βάω, aller, et aussi avoir une assiette ferme ; latin, vadere, aller (voy. JE VAIS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « base »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
base baz

Évolution historique de l’usage du mot « base »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « base »

  • La soumission est la base du perfectionnement. De Auguste Comte / Système de politique positive.
  • La conscience est à la base de la civilité. De Docteur Scott Peck
  • L'enthousiasme est à la base de tout progrès. De Henry Ford
  • Si la base est solide, la maison est solide. De Anonyme / Yi-King
  • La famille sera toujours la base des sociétés. De Honoré de Balzac / Le Curé de village
  • Lorsqu'elle n'est pas à base de dédain, la résignation est à base de paresse. De Anonyme / Les traditions à la Croque au Sel
  • La mémoire est à la base de la personnalité individuelle, comme la tradition est à la base de la personnalité collective. De Miguel de Unamuno
  • Il est absolument impossible de construire sur une base de mort, de misère et de confusion.
  • La connaissance de l’homme est à la base de tout succès. De Charlie Chaplin / Mon secret
  • L’agriculture c’est la base de la culture. De Maurice Béjart / Interview
  • L'émerveillement est à la base de l'adoration. De Thomas Carlyle / Sartor Resartus
  • Dieu. Créature mythique et fictive à la base de toute conception religieuse. De Anonyme / Grande encyclopédie soviétique
  • Le sentiment de honte est à la base de notre civilisation occidentale. De Bruno Bettelheim / Survivre
  • Après deux ans d’attente, la start-up française Ÿnsect, qui a levé plus de 170 millions d’euros depuis sa création en 2011, vient d’obtenir l’aval de l’Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses) pour commercialiser ŸnFrass, un engrais à base de déjections d’insectes. usinenouvelle.com/, Ÿnsect s'envole avec son engrais à base de déjections - L'Usine Agro
  • On ne refera pas la France par les élites, on la refera par la base. Georges Bernanos, Les Grands Cimetières sous la lune, Plon
  • Presque tous les faits historiques sont en réalité à base d’effets hystériques. De Jacques Sternberg
  • Le dessin est la base de tout. De Alberto Giacometti
  • Il est temps de se jeter à l’eau pour la base de loisirs du lac de Saint-Clar ! Ce samedi 27 juin, le complexe d’EsCalavès rouvre ses portes au public et propose la totalité de ses aménagements. ladepeche.fr, La base de Saint-Clar lance sa saison - ladepeche.fr
  • La Base de plein air et de loisirs de Jablines-Annet, en Seine-et-Marne, est ouverte toute l'année. Sur plus de 500 hectares, la base accueille les familles, les couples et même des entreprises pour des journées de détente ou de sport intense. , Réouverture de la base de loisirs de Jablines-Annet, baignade autorisée - Sortiraparis.com
  • A l’inauguration de sa base, la low cost française, filiale du groupe Air France-KLM propose sept destinations européennes : Séville, Athènes, Héraklion, Palerme, Faro, Lisbonne et Porto. Elle va étendre son programme pour offrir 15 liaisons vers le bassin méditerranéen, dont des dessertes en Tunisie, au Maroc ou encore en Algérie, dès que les restrictions de voyage seront levées. Air Journal, Transavia inaugure sa base de Montpellier avec sept liaisons européennes | Air Journal
  • Concernant la base nautique Colmar Houssen, le conseil approuve la proposition du maire de reconduire l’opération menée chaque année depuis son ouverture, qui consiste à offrir à chaque habitant de la commune deux entrées gratuites, une action appréciée. En 2019, le coût pour la commune a été de 1 935 €. , Culture - Loisirs | Deux entrées gratuites, par habitant, pour la base nautique
  • Dans le cadre du déconfinement suite à la crise sanitaire du coronavirus, la base de loisirs des Étangs des Moines, à Fourmies, ouvrira le samedi 4 juillet. Baignade comprise. La Voix du Nord, Fourmies : la base des Étangs des Moines ouvre le 4 juillet, baignade comprise
  • La base aérienne de Florennes est un sujet sensible. L’une des quatre bases importantes, avec Kleine-Brogel (Limbourg), Beauvechain (Bravant wallon) et Melsbroek (Brabant Flamand), elle est source d’emploi et d’activité économique dans cette belle région de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Pourtant, dans les grandes mutations que vit la Défense, des interrogations sur son avenir ont surgit. Et quand l’armée annonce, jeudi dernier, l’arrêt prématuré des activités de la 80e Escadrille de drones, basée à Florennes, l’inquiétude resurgit. Notamment au niveau des syndicats. , "Florennes reste une de nos bases phares, si pas la base phare", selon le chef de la Force aérienne - La Libre
  • Ouverte les week-ends et jours fériés depuis le 30 mai pour la partie accrobranche et depuis le 13 juin pour le côté snack et base nautique, la base nature aventure de Sidiailles, aménagée au bord du lac, retrouvera son habituelle activité quotidienne estivale à partir du mercredi 1er juillet. www.leberry.fr, La base nature aventure de Sidiailles change de gestionnaire avant d'ouvrir tous les jours à partir du 1er juillet - Sidiailles (18270)

Images d'illustration du mot « base »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « base »

Langue Traduction
Anglais base
Espagnol base
Italien base
Allemand grundlage
Portugais base
Source : Google Translate API

Synonymes de « base »

Source : synonymes de base sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « base »

Partager