La langue française

Badinage

Sommaire

  • Définitions du mot badinage
  • Étymologie de « badinage »
  • Phonétique de « badinage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « badinage »
  • Citations contenant le mot « badinage »
  • Images d'illustration du mot « badinage »
  • Traductions du mot « badinage »
  • Synonymes de « badinage »
  • Antonymes de « badinage »

Définitions du mot badinage

Trésor de la Langue Française informatisé

BADINAGE, subst. masc.

A.− Action de badiner; chose que l'on fait, dit ou écrit d'une manière badine.
1. Plaisanterie légère, divertissement puéril, jeu où se mêlent la fantaisie et la gaieté :
1. Il était à mille lieues de supposer qu'il avait été mis dans cette malle par simple jeu et par badinage. A. France, Riquet,1904, p. 82.
Expr. négatives. Ceci n'est pas un badinage. Ne pas entendre badinage.
Spéc. (souvent au plur.) Agaceries plus ou moins insistantes dans le flirt :
2. Le teint framboisé, [le second sculpteur] beau donneur d'accolades à l'outre, toujours prompt à casser la croûte, siffleur et chanteur d'ariettes, diseur de gaudrioles et de calembredaines usagées, trousseur de filles, gaillard au badinage et au pince-fesses, rouscailleur en diable... A. Arnoux, Carnet de route du Juif Errant,1931, p. 137.
2. Manière élégante, gracieuse et légère d'agrémenter une conversation; propos dits sur un ton badin :
3. Lui-même, par riposte, la plaisantait de son goût pour les choses chères, décoratives, fréquemment renouvelées. Mais alors que ces railleries n'étaient souvent qu'un badinage pour voiler le penchant insensé qui l'entraînait vers le luxe et la beauté... elle se croyait inférieure, trop frivole pour lui plaire jamais... Barrès, L'Ennemi des Lois,1893, p. 112.
3. LITT. Style badin :
4. Sans doute le mot de marivaudage s'est fixé dans la langue à titre de défaut : qui dit marivaudage dit plus ou moins badinage à froid, espièglerie compassée et prolongée, pétillement redoublé et prétentieux, enfin une sorte de pédantisme sémillant et joli... Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 9,1851-62, p. 379.
5. Que c'est charmant les vrais contes de Perrault. D'un raccourci surprenant qui ne rappelle en rien les longues histoires de notre enfance. Badinage, grivoiserie, bonhomie charmante. Des plaisanteries excellentes que les imitations actuelles ne reproduisent pas. Alain-Fournier, Correspondance[avec J. Rivière], 1906, p. 76.
Rem. 1. Badinage et marivaudage sont souvent synon. dans les accept. 1, 2 et 3 (cf. ex. 4). Cependant, p. oppos. au maniérisme voulu du marivaudage, badinage désigne un jeu spontané, souvent innocent et superficiel. 2. Qq. dict. du xixes. (à partir de Ac. Compl. 1842, avec la mention ,,vieille langue``), signalent badinement, subst. masc. synon. de badinage.
P. ext., MUS. et PEINT. (souvent au plur.). Composition ou exécution d'allure légère, gaie et pleine de fantaisie. Ces badinages du crayon. (Ch. Blanc, Gramm. des arts du dessin,1876, p. 587),cf. plume badine.
B.− Chose de peu d'importance, bagatelle.
1. [Avec valeur concr.] Lang. région. Joujou, jouet, amusette. ,,Une boîte de badinages`` (J. Humbert, Nouv. glossaire genevois,1852, p. 33) :
6. Je t'apporte des badinages neufs : tu tâcheras d'en avoir soin. J. Humbert, Nouv. glossaire genevois,1852, p. 33.
2. [Avec valeur abstr.] :
7. [À M. le Chevalier de Rossi.] (...) Le 26 décembre (v.s.) seconde fête de Noël (...) Il n'y avait que 10 degrés de froid ce qui n'est qu'un badinage. J. de Maistre, Correspondance,1796-1821, p. 190.
3. Fam. Travail facile à accomplir et que l'on fait par jeu et sans effort. Une question d'algèbre n'est pour lui qu'un badinage (Besch.1845).
C.− CHASSE. Chasse au badinage. Manière de chasser les canards en les attirant à l'aide d'un chien courant au bord de l'eau.
Rem. 1. Attesté dans la plupart des dict. gén. 2. Le sens de badinage se rattache sans doute à badiner, verbe trans. « tromper par jeu ». Cf. aussi l'expr. signalée dans les dict. badiner les perdrix « les prendre à la chasse ».
PRONONC. : [badina:ʒ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1541 « sottise, niaiserie » (Calvin, Instit. chrét., I, iv, 4 ds DG : Effacer leurs péchés par des badinages qu'ils appellent satisfactions) − 1663, Molière, École des Femmes, III, 2, Paris, Seuil, 1962, p. 185; 2. 1674 « action ou discours de badin, enjouement » spéc. « manière de dire agréablement les choses » (Boileau, Art. poét., I [96] ds Littré : Imitez de Marot l'élégant badinage). Dér. de badin1*; suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 134.
BBG. − Lew. 1960, p. 101, 192, 207. − Pierreh. 1926.

Wiktionnaire

Nom commun

badinage \ba.di.naʒ\ masculin

  1. Action ou propos léger, qui ne prête pas à conséquences.
    • Dans ce point de vue, on appercevra que les raisonnements que l’on vient d’exposer ne sont que des sophismes frivoles, ou un badinage de l’esprit, fort déplacé dans l’examen d’une matière si importante ; […]. — (François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
    • Je prétends faire un exemple qui frappe de terreur chaque drôle qui voudrait convertir en badinage la chose sérieuse. — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXVII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Figuré) (Familier) Tâche qui se réalise sans peine.
    • Ce n’est pour lui qu’un badinage.
    • ARNOLPHE : Le mariage, Agnès, n’est pas un badinage :
      À d’austères devoirs le rang de femme engage,
      Et vous n’y montez pas, à ce que je prétends,
      Pour être libertine et prendre du bon temps.
      Votre sexe n’est là que pour la dépendance :
      Du côté de la barbe est la toute-puissance.
      — (Molière, L’École des femmes, acte III, scène 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BADINAGE (ba-di-na-j') s. m.
  • 1Action de badiner. Un innocent badinage. Le badinage de son humeur, Hamilton, Gramm. 15. C'est une chose bien sérieuse que de mourir ; ce n'est point alors le badinage qui sied bien, mais la constance, La Bruyère, 16. Croyez-vous qu'ébloui de vos vaines paroles J'ignore qu'en effet tous vos discours frivoles Ne sont qu'un badinage…, Boileau, Sat. X. Vouloir accorder tout le luxe et tout le badinage du monde avec la dévotion, cela n'est pas sans exemple, mais c'est l'aveuglement le plus déplorable, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 459. Faire Dieu le sujet d'un badinage affreux, Boileau, Art p. II.
  • 2Ton badin, manières badines, style badin. Il y a un badinage agréable dans les écrits de cet auteur. Imitez de Marot l'élégant badinage, Boileau, Art p. I. Quand il n'était question que de plaisirs, on eût dit qu'il n'avait étudié toute sa vie que l'art si difficile, quoique frivole, des agréments et du badinage, Fontenelle, Argenson.

    Locution proverbiale, mais qui a vieilli : être instruit en badinage, c'est-à-dire être fait à tout ce qu'on veut, être instruit de toute l'intrigue, être accoutumé à tout ce qu'on désire.

HISTORIQUE

XVIe s. Je sçay bien que les poures Egyptiens d'Herodote sont fort moquez quant à leur religion, et ne nie pas que ce ne soit à bon droict ; car on y voit de grans badinages, H. Estienne, Apolog. pour Hérod. Disc. prélim. VI.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BADINAGE. Ajoutez :
3Chasse au badinage, celle qui consiste à attirer les canards sauvages à l'aide d'un chien que l'on fait courir sur le bord de l'eau. La chasse au badinage n'est pas une fable, comme le croient bien des chasseurs ; si vous en doutez, faites-en l'expérience : promenez-vous le long d'une mare assez large où s'ébattent des canards domestiques ; et, quel que soit votre chien, vous les verrez suivre tous ses mouvements, Carteron, Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 96, Hetzel, 1866.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « badinage »

Dérivé de badin avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Badiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « badinage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
badinage badinaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « badinage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « badinage »

  • Imitons de Marot l'élégant badinage, Et laissons le burlesque aux plaisants du Pont-Neuf. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, L'Art poétique
  • Mon dernier vrai badinage était de retour en 2012. J’avais un iPad de troisième génération, mais, malheureusement, notre relation a été brutalement interrompue. Vous l’avez deviné: quelqu’un l’a volé dans le casier au bout de mon lit dans un dortoir de 50 personnes à Rotterdam. Vivez l'actualité avec Repha.fr, Comment j'ai abandonné et appris à aimer les tablettes - Vivez l'actualité avec Repha.fr
  • Il était une fois dans l’est de Larissa Sadilova (Sortie VOD le 11/06) : Printemps, été, automne, hiver. Les jours s’égrainent harmonieusement dans un paisible village de Russie. Anna prend chaque semaine le bus pour aller vendre ses tricots à Moscou. Mais elle en descend après quelques virages. Le même jour, son voisin routier va charger son camion pour une longue semaine de voyage. Il s’arrête lui aussi immuablement à la sortie du village... Désir, amour, suspicion et badinage, rien ne peut rester longtemps secret... Unification France, VOD DVD - Bandes Annonces : 20 juin 2020 - Unification France
  • L’image qu’on gardera de lui sera forcément liée à la malice du regard qui, au fil des décennies, avait su garder son pétillement, contribuant à maintenir le vieil homme chenu en état d’alerte, à un âge où la plupart avaient déjà tiré leur révérence. Mort jeudi à quelques jours de son 86e anniversaire, Guy Bedos n’est plus et, avec lui, disparaît un humour ardent, vachard, gourmand, instruit jusque dans l’outrance, qui combla les salles de France jusqu’à ses ultimes dates, au tournant des années 2003-04 où, quasi octogénaire, il avait décrété que, les meilleures choses ayant une fin – la modestie n’ayant jamais été sa qualité première, nul doute qu’il s’incluait dans le gratin du badinage abrasif : il était temps de baisser le rideau, avant d’interpréter le sketch de trop. , Décès de Guy Bedos: l’arme de rire - La Libre
  • Les espions du NKVD, les services secrets soviétiques, sont au travail. Ils ont caché leurs micros dans l’appartement d’Anna Akhmatova à Saint Pétersbourg/Leningrad et sont à l’affût du moindre mot qui pourrait la trahir. Qu’entendent-ils chaque fois que sa grande amie Lydia Tchoukovskaïa vient la voir ? Du badinage, des mondanités. Des phrases comme « Voulez-vous du thé ?» ou « L’automne est précoce cette année ! ». Ce que leurs grandes oreilles de flics ne détectent pas c’est ce qui se joue entre les deux femmes. Pendant leurs discussions, avec parfois des mots codés connus d’elles seules, la poète couvre un bout de papier de son écriture rapide. Ce sont les vers de son dernier poème. En quelques secondes, Lydia va les apprendre par cœur avant qu’ils soient brûlés au-dessus d’un cendrier. L'Orient-Le Jour, Un grand destin - L'Orient-Le Jour
  • Le synopsis : Printemps, été, automne, hiver. Les jours s'égrainent harmonieusement dans un paisible village de Russie. Anna prend chaque semaine le bus pour aller vendre ses tricots à Moscou. Mais elle en descend après quelques virages. Le même jour, son voisin routier va charger son camion pour une longue semaine de voyage. Il s'arrête lui aussi immuablement à la sortie du village... Désir, amour, suspicion et badinage, rien ne peut rester longtemps secret... , Bande-annonce et critique : prenez la route de Moscou avec "Il était une fois dans l'Est"
  • Côté humeur, journée de prise de conscience ! Niveau amour, l'heure n'est pas au badinage, les tentatives de dialogues pourraient se traduire par des éclats de voix. Tempérez votre caractère fougueux, surtout si vous êtes en tort. Côté argent et travail, votre envie de vivre et de compenser certaines frustrations déséquilibre vos finances. Essayez de faire la part des choses ou cette période de liberté s'achèvera aussi vite qu'elle est apparue. A propos de la santé, vous aurez envie de vous gâter sur le plan alimentaire pour remonter votre moral. Attention aux excès ! , Horoscope chinois du Mardi 2 juin 2020
  • Printemps, été, automne, hiver. Les jours s'égrainent harmonieusement dans un paisible village de Russie. Anna prend chaque semaine le bus pour aller vendre ses tricots à Moscou. Mais elle en descend après quelques virages. Le même jour, son voisin routier va charger son camion pour une longue semaine de voyage. Il s'arrête lui aussi immuablement à la sortie du village... Désir, amour, suspicion et badinage, rien ne peut rester longtemps secret... AlloCiné, Quels sont les films et séries à voir en VOD cette semaine du 7 au 13 juin ? - Actus Ciné - AlloCiné
  • «Voir à nouveau les gars au jour le jour et avoir ce badinage. Urban Fusions, Le capitaine de Liverpool a déclaré que la saison de Premier League devait être terminée.`` Pas seulement pour nous, mais pour le reste de la ligue '' | Sports

Images d'illustration du mot « badinage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « badinage »

Langue Traduction
Anglais banter
Espagnol broma
Italien beffa
Allemand geplänkel
Chinois 嘲笑
Arabe مزاح
Portugais brincadeira
Russe подшучивать
Japonais 冗談
Basque banter
Corse banter
Source : Google Translate API

Synonymes de « badinage »

Source : synonymes de badinage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « badinage »

Partager