La langue française

Désordre

Définitions du mot « désordre »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSORDRE, subst. masc.

A.− Domaine de la vie phys. ou psychique des pers.Manque d'ordre; défaut de rangement, de disposition fonctionnelle ou esthétique.
1. [Le désordre affecte la disposition régulière et normalement attendue des choses]
a) [État qui affecte un inanimé concr., notamment un lieu] Absence de régularité dans le rangement, dans l'ordonnance, qui fait qu'on ne s'y retrouve pas. Par toute la pièce un désordre fantastique, un remueménage impossible (Pergaud, De Goupil,1910, p. 232).Entre la femme et le désordre il y a une essentielle inimitié (Claudel, Feuilles Saints,1925, p. 626):
1. Par une porte, on entrevoit la petite bibliothèque, les rayons blancs, le désordre de livres brochés, roulés ou empilés à terre, un bric-à-brac d'érudition et d'orient, des in-quarto de toutes sortes, au milieu desquels un fascicule de lexique japonais; ... Goncourt, Journal,1868, p. 432.
2. Toute la lumière de l'été ne faisait, dans le désordre des cerisiers chargés de fruits, et des lilas blancs et mauves, qu'accuser la pagaïe pathétique de ces demeures d'hommes en papier goudronné... Aragon, Beaux quart.,1936, p. 335.
En bonne part. [Accompagné d'une épithète à valeur laud.] Des jardins, dont l'irrégularité pittoresque et le savant désordre font un des premiers charmes (Delille, Homme des champs,1800, p. IX):
3. Quel désordre aimable : non un désordre d'abandon, mais le désordre intelligent qui marque une présence. Il garde encore l'empreinte du mouvement. Une chaise à peine reculée d'où l'on s'était levé la main appuyée à la table : il [Bernis] vit le geste. Un livre ouvert : qui vient de le quitter? Pourquoi? La dernière phrase chantait peut-être encore dans une conscience. Saint-Exupéry, Courrier Sud,1928, p. 64.
Par anticipation qualificative. Un désordre de petits abris en paille « des abris disposés sans ordre » (Psichari, Voy. centur.,1914, p. 123).Cf. capharnaüm ex. 2.
SYNT. Désordre de la chambre, de l'appartement; désordre apparent, inaccoutumé, indescriptible, inexprimable, inextricable; affreux désordre.
P. méton. État habituel, défaut d'une personne incapable de mettre de l'ordre dans les choses, dans ses affaires :
4. − Moi, j'aime que les choses soient à leur place... Le matin, c'est le coucou de l'atelier qui me réveille, toujours à six heures; et il ne ferait pas clair, que je m'habillerais : mes bas sont ici, le savon est là, une vraie manie. Oh! je ne suis pas née comme ça, j'étais d'un désordre! mère a dû en dire, des paroles! ... Zola, Le Rêve,1888, p. 77.
Rem. On rencontre l'emploi de désordre en constr. d'attribut avec valeur d'adj. L'ordination de ce qui est désordre, l'organisation de ce qui est brut (Péguy, Notre jeun., 1910, p. 147). Cf. Colin 1971.
b) [État qui affecte l'aspect extérieur d'une pers.] Manque de soin ou de rigueur contraire à la présentation attendue, ordinaire. Désordre des cheveux, de la toilette, des vêtements. Synon. abandon, laisser-aller, nonchalance, négligence.Sur la fraîche ottomane en désordre étendu (Sainte-Beuve, Poésies,1829, p. 72).Beau comme un éphèbe de la Renaissance dans tout son rayonnant désordre (Goncourt, Journal,1858, p. 490).
c) [État qui affecte un inanimé ou un animé abstr. ou concr.] Mauvais fonctionnement d'un ensemble théoriquement bien organisé. Le délabrement du pays, le désordre de l'administration, l'appauvrissement des familles (Bainville, Hist. Fr.,t. 1, 1924, p. 198).
P. ext. Manque d'organisation. Désordre des affaires. Le désordre des finances a toujours été la source des troubles du royaume (Staël, Consid. Révol. fr.,t. 1, 1817, p. 47).Mettre un peu d'ordre dans le désordre des dépenses (Goncourt, Journal,1857, p. 418).Périodes de désordre monétaire et de crises de crédit (Baudhuin, Crédit et banque,1945, p. 174).
En partic. Débandade d'une troupe armée. Synon. déroute :
5. Partout, s'étalaient des signes de désordre et de panique. Partout, refluaient vers le sud des éléments de troupes, pêle-mêle avec des réfugiés. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 52.
P. ext. :
6. Troupeau sans berger, débandés en désordre, ils [les parlementaires] pataugeaient dans les flaques de boue, se hélaient sur les flancs de la colonne; ils promenaient avec eux le tumulte, et l'on attendait que le président se relevât sur son char pour un dernier rappel à l'ordre... Vogüé,Les Morts qui parlent,1899,p. 440.
d) Domaine de l'activité de l'esprit.Manque de cohérence et de logique. Désordre et confusion. Détails incohérents qui semblaient surgir au hasard dans une mémoire en désordre (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Allouma, 1889, p. 1314):
7. ... pouvoir parler presque sur-le-champ, sans fatiguer ses auditeurs du désordre de ses idées, de la diffusion de son style, sans les révolter par d'extravagantes déclamations, par des non-sens grossiers, par de bizarres disparates. Condorcet,Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum.,1794,p. 86.
8. ... l'idée de désordre dans la vie courante. Quand j'entre dans une chambre et que je la juge « en désordre », qu'est-ce que j'entends par là? La position de chaque objet s'explique par les mouvements automatiques de la personne qui couche dans la chambre, ou par les causes efficientes quelles qu'elles soient, qui ont mis chaque meuble, chaque vêtement, etc., à la place où ils sont : L'ordre, au second sens du mot, est parfait. Mais c'est l'ordre du premier genre que j'attends, l'ordre que met consciemment dans sa vie une personne rangée, l'ordre voulu enfin et non pas l'automatique. J'appelle alors désordre l'absence de cet ordre. Bergson,L'Évolution créatrice,1907,p. 233.
[En parlant des ouvrages de poésie] Désordre voulu. Désordre lyrique, un beau désordre, désordre pindarique (Ac. 1835, 1878).
2. P. euphém. Trouble dans le domaine physiologique, psychique ou affectif. Un trouble, un désordre extrême dans mes facultés physiques et morales (Maine de Biran, Journal,1818, p. 112).
a) Domaine de l'affectivité, vieilli.Désarroi, trouble, émoi passager. Un désordre timide Lia ma voix saisie et mes vœux confondus (Desb.-Valm., Élégies,1833, p. 155).On se hâte, le cœur en désordre, vers un rendez-vous d'amour (Barrès, Amit. fr.,1903, p. 269).
b) Domaine physiol. ou psychique.Gêné par mes désordres intestinaux (Flaub., Corresp.,1874, p. 201).Un désordre d'esprit voisin du délire (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 269).
SYNT. Désordre de la raison, des sentiments, de la tête; désordre intérieur, fonctionnel, mental, nerveux, organique.
B.− Domaine de la vie mor., soc. ou spirituelle des pers. ou des groupes.Manquement souvent voulu ou opposition à l'ordre établi.
1. THÉOL. Rupture de l'ordre primitif établi par Dieu pour l'univers. Ce désordre, cette laideur et ce mal que l'homme a introduits dans la création (Gilson, Esprit philos. médiév.,1931, p. 131).Ce que les théologiens appellent le désordre (Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 159):
9. Les morts peuvent ressusciter tant qu'ils veulent. Ce n'est qu'un désordre de plus, ou plutôt c'est le désordre suprême, c'est un affront intolérable à l'ordre établi, à la nature et à cette seconde nature que l'on appelle l'habitude; ça ne peut pas durer plus longtemps. Claudel, Un poète regarde la Croix,1938, p. 29.
2. Domaine de la vie mor. ou spirituelle.Absence, rupture ou mépris d'une règle morale, manquement aux finalités de la vie morale. Désordre des passions.
En partic.
a) Excès, manquement à la mesure qui normalement règle la vie morale. Que l'intelligence se renonce par scepticisme ou par ardeur déréglée, c'est un pareil désordre (Massis, Jugements,1924, p. 153).
b) P. euphém. Débauche, amours illicites. Une vie de désordre et de dissipation (Karr, Sous tilleuls,1832, p. 189).
P. méton., souvent au plur. Quelque désordre conjugal de la part de MmeCourrier (Delécluze, Journal,1825, p. 185).Les grands désordres jettent aux grandes dévotions (Zola, Nana,1880, p. 1425):
10. (Les désordres contraires [à l'ascèse] − érotisme, toxiques − semblent rares, sont rejetés par un grand nombre. Les désordres eux-mêmes ne sont pas exclusifs de l'ascèse, même l'exigent en vertu d'un principe d'équilibre). G. Bataille, L'Expérience intérieure,1943, p. 38.
3. Domaine de la vie soc.Bouleversement profond, rupture de l'ordre dans un groupe social, une communauté, un pays. Désordre et anarchie; désordre général, social, universel. L'ordre social (...) prendra-t-il la place de l'ancien désordre? (Sieyès, Tiers état,1789, p. 55).Semer le désordre dans les familles (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 130).Le surréalisme, évangile du désordre (Camus, Homme rév.,1951, p. 120):
11. Il n'est pas besoin de décrire la versatilité sanglante, l'esprit fantasque et futile, l'anarchie morale et politique qui ont caractérisé, six ou sept siècles durant, l'aventure des Athéniens. Le désordre constant, les changements continuels de constitutions et de méthodes, la guerre endémique... Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 108.
P. méton., souvent au plur. Action parfois violente qui porte atteinte à l'ordre public. Les désordres et les exactions des gens de guerre (Guizot, Hist. civilisation,1828, p. 11).Un malheureux arrêté pour vol ou désordre (Maurois, Ariel,1923, p. 113).
Prononc. et Orth. : [dezɔ ʀdʀ ̥]. Ds Ac. dep. 1694. Fér. 1768 rejette une prononc. ,,desordre avec un e muet``. Étymol. et Hist. Fin xiies. [ms. début xiiies.] « action contraire à la règle monastique » (Nicole, Règle de St Benoît, 2275, Héron d'apr. A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr. t. 9, p. 489); 1377 au plur. « troubles » (Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 461 ds Littré); 1530 [mettre en] désordre [des livres] « absence de rangement » (Palsgr., p. 520); 1535 « dérèglement des mœurs » (Bible, Sap. 14, 26 trad. Olivetan d'apr. FEW t. 7, p. 407 a). Dér. de ordre*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 3 658. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 6 044, b) 3 262; xxes. : a) 4 353, b) 6 032. Bbg. Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, p. 29. − Gottsch. Redens. 1930, p. 356.

Wiktionnaire

Nom commun

désordre \de.zɔʁdʁ\ masculin

  1. Manque d’ordre.
    • Au carré, dans les cabines et les laboratoires, le désordre est inexprimable ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il semblerait donc que le plus grand désordre doive régner dans le tapis végétal. Il en est bien ainsi dans les régions de végétation luxuriante […]. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.100)
    • Voilà une chambre, une bibliothèque en grand désordre, tous les papiers y sont en désordre.
    • L’armée ennemie s’est retirée en désordre.
  2. (Figuré) Trouble, égarement.
    • Qui que vous soyez, malgré votre blessure, malgré le désordre que je devine en votre pensée, pauvre femme, malgré tout, il ne sera pas dit qu'une dame aura fait en vain appel à l'honneur d'un Capestang. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Le désordre des sens. Le désordre de son esprit, de ses idées.
  3. Fait attestant le désordre.
    • Quand le désordre fut apaisé. Il est urgent de faire cesser ces désordres.
  4. Mauvais état de certaines choses qui ne sont pas ou ne sont plus réglées, administrées, etc., comme elles devraient l’être.
    • Le désordre, c'est l'ordre moins le pouvoir! — (Léo Ferré; Il n'y a plus rien -1973)
    • D'ailleurs je suis dans mon rôle de jeune homme en jetant le désordre au milieu des familles et en bouleversant les projets d'un père. — (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole -1901)
    • Mais New York ne copiait aucun peuple pour le désordre et le gâchis de son administration intérieure, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 210 de l’éd. de 1921)
  5. (En particulier) Dérèglement de mœurs.
    • Les abbayes et les monastères, étaient à cette époque, « cavernes de voleurs, lieux de dissolution » ; les abus devenaient tellement criants, les désordres prenaient des proportions si inquiétantes, qu'à tout prix il fallait y mettre un terme; […] — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
  6. Querelle, dissension, et particulièrement, trouble, émeute, dans un état, dans une ville, etc.
    • Cependant, le pillage continuait avec une célérité et un ordre dans le désordre qui faisaient honneur aux connaissances pratiques des pirates. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Autour de Monsieur se groupaient quelques gentilshommes, factieux, avides, remuants, qui ne pouvaient grandir et s'enrichir que par le désordre. Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. — (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p. 104)
  7. (En particulier) (Construction) Avarie apparaissant sur une construction, un bâtiment ou un ouvrage, attestant de son dysfonctionnement ou d’une non-qualité.
    • C’est lors du 14e rendez-vous Qualité Construction que l’AQC a dévoilé le palmarès du concours photo 2012 ayant pour thème « Les désordres dans le bâtiment ». Le jury, composé de représentants de l’Agence, de la rédactrice en chef de la revue Qualité construction, d’un photographe professionnel et d’un expert de la construction, a choisi de récompenser trois clichés. Ils démontrent, selon les critères établis par le règlement, « un regard pertinent, des sujets variés, pointus et illustratifs des désordres récurrents ou rares dans le bâtiment ». — (batiactu.com, Les désordres dans le bâtiment, la preuve par l’image. 4 juin 2012.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSORDRE. n. m.
Manque d'ordre. Voilà une chambre, une bibliothèque en grand désordre. Tous mes papiers sont en désordre. La coiffure de cette femme est en désordre. Ses vêtements étaient en désordre. Le désordre se mit dans les rangs de l'armée. L'armée ennemie s'est retirée en désordre. Il y a du désordre dans cet ouvrage. Il se dit aussi figurément pour Trouble, égarement. Le désordre des sens. Le désordre de son esprit, de ses idées. Il se dit aussi d'un Fait attestant le désordre. Quand le désordre fut apaisé. Il est urgent de faire cesser ces désordres. Il se dit en outre du Mauvais état de certaines choses qui ne sont pas ou ne sont plus réglées, administrées, etc., comme elles devraient l'être. Le désordre des fonctions animales. Sa négligence a fait que le désordre s'est mis dans ses affaires. Il régnait un grand désordre dans l'administration. Il y avait un grand désordre dans les finances. Le désordre s'introduisit partout. Il se dit particulièrement du Dérèglement de mœurs. Il a toujours vécu dans le désordre. Elle se déshonore par ses désordres. S'abandonner, se livrer à toutes sortes de désordres. Il se dit encore des Querelles, des dissensions, et particulièrement des Troubles, des émeutes, dans un État, dans une ville, etc. Cette famille était très unie : des questions d'intérêt y ont mis le désordre. Cela peut amener quelque désordre dans l'État.

Littré (1872-1877)

DÉSORDRE (dé-zor-dr') s. m.
  • 1Manque d'ordre, dérangement, confusion. Ses vêtements étaient en désordre. Les désordres réels ou apparents qui règnent dans l'ordre moral et dans l'ordre physique, Diderot, Opin. des anc. philos. Belbuch. On se fait une idée précise de l'ordre, mais non pas du désordre, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg. Qu'il est doux… De la voir devant vous accourir au passage, Ses cheveux en désordre épars sur son visage ! Chénier, Élég. XVIII.

    Il se dit aussi des affaires, de l'administration. Le désordre de ses affaires. Il règne un grand désordre dans l'administration. Colbert trouva l'administration des finances dans tout le désordre où les guerres civiles et trente ans de rapine l'avaient plongée, Voltaire, Dial. 4.

    Il se dit encore des corps, des bandes, des troupes où la confusion se met. La cour est en désordre et le peuple en alarmes, Corneille, Cid, III, 6. Le désordre se met parmi eux, Bossuet, Hist. II, 7. Et le camp de Taxile Garde dans ce désordre une assiette tranquille, Racine, Alex. III, 1. Et si, dans les horreurs de ce désordre extrême, Votre père frappé tombe et périt lui-même, Racine, Iph. V, 2. Mentor ayant achevé de mettre les ennemis en désordre, Fénelon, Tél. I.

  • 2Avec une épithète, désordre peut se prendre en un sens favorable. Un aimable désordre embellira la fête, Collin D'Harleville, Chât. en Esp. IV, 3.

    Dans la poésie lyrique, désordre signifie les écarts et les digressions que la passion du poëte rend excusables et même louables, à la condition qu'il n'en résultera aucune obscurité. Son style impétueux [de l'ode] souvent marche au hasard ; Chez elle un beau désordre est un effet de l'art, Boileau, Art p. II.

  • 3Pillage, dégât. Les troupes ont passé sans faire aucun désordre.
  • 4Trouble de l'âme. L'ébranlement sied bien aux plus fermes courages ; Et l'esprit le plus mâle et le moins abattu Ne saurait sans désordre exercer la vertu, Corneille, Hor. I, 1. Il me fit ensuite cent mauvaises railleries, et me mit dans un tel désordre que Verville en eut pitié, Scarron, Roman com. I, 13. Elle s'efforça de parler pour cacher son désordre, Bussy-Rabutin, dans RICHELET. Combien de fois, hélas ! puisqu'il faut vous le dire, Mon cœur de son désordre allait-il vous instruire ! Racine, Brit. III, 7. Il peut dans ce désordre extrème Épouser ce qu'il hait et perdre ce qu'il aime, Racine, Andr. I, 1. Et ma bouche et mes yeux du mensonge ennemis, Peutêtre dans le temps que je voudrais lui plaire, Feraient par leur désordre un effet tout contraire, Racine, Baj. II, 5. J'ai cru dans son désordre entrevoir sa tendresse, Racine, ib. III, 5. … Quand je m'examine, Je crois de ce désordre entrevoir l'origine ; Phénice, il aura su tout ce qui s'est passé ; L'amour d'Antiochus l'a peut-être offensé, Racine, Bérén. II, 5. Je veux voir son désordre et jouir de sa honte, Racine, ib. IV, 6. J'ai couru ; le désordre était dans ses discours, Racine, Esth. II, 1. De vos sens étonnés quel désordre s'empare ! Racine, Athal. III, 5.
  • 5Désordre d'esprit, désordre d'imagination, état d'un esprit, d'une imagination mal réglée. C'est le désordre de l'imagination qui invente ces systèmes, c'est la nouveauté qui les accrédite, c'est l'intérêt qui les perpétue, Diderot, Opin. des anc. phil. Pythagorisme.
  • 6Dissensions intestines, tumulte séditieux. De graves désordres éclatèrent dans cette province. Suis-je venu porter le désordre dans l'armée des alliés ? Fénelon, Tél. XVI. Une époque où l'on est réduit même, dans les occasions difficiles, à céder par sagesse, à conduire le désordre pour le retenir, Mirabeau, Collection, liv. II, p. 289.

    Fig. La raison outragée enfin ouvrit les yeux, La chassa [la pointe] pour jamais des discours sérieux… Ainsi de toutes parts les désordres cessèrent, Boileau, Art p. II.

  • 7Déréglement de mœurs. Vivre dans le désordre. Plus cet effort nous trompe et force à remarquer Les désordres secrets qui souillent notre vie, Corneille, Imit. I, 8. Un prêtre qui serait tombé dans un tel désordre, Pascal, Prov. 6. Combien de fois as-tu protesté aux complices de tes désordres, que tu ne leur serais jamais infidèle ? Bossuet, Pensées chrét. IX. Pour corriger les abus, pour arracher les désordres, Fléchier, Serm. II, 310. Il était bon dans le fond ; mais il avait vécu dans de si grands désordres que je puis dire qu'il ne m'a donné, en toute sa vie, d'autre joie que celle d'être mort saintement, Maintenon, Lettre au card. de Noailles, 9 juin 1703. Il faut fermer les yeux à des désordres que vous autorisez par vos mœurs, Massillon, Pet. car. Vices et vertus.
  • 8Perturbation dans les fonctions du corps. L'intempérance produit des désordres dans l'économie. La raison, alors dans sa force, devrait produire, mais elle est refroidie et ralentie par les années, par la maladie, par la douleur, déconcertée ensuite par le désordre de la machine qui est vers son déclin, La Bruyère, XI.

    Altération des tissus. Le poumon avait subi de trop graves désordres pour que la vie pût se prolonger.

REMARQUE

Corneille dans le Cid a dit : rétablir le désordre, pour apaiser le désordre. L'Académie a condamné, à juste titre, cette locution.

HISTORIQUE

XVIe s. La souvenance de toutes ces turpitudes et desordres nous doit donner une grande compunction en nos cœurs, Lanoue, 58.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉSORDRE. - HIST. Ajoutez : XIVe s. La plaincte que firent les seigneurs haulx justiciers et les eschevins de ladicte ville sur les desordres et entreprises que faisoient les elleus audict conseil (1377), Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 461.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désordre »

 Dérivé de ordre avec le préfixe dés-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dés … préfixe, et ordre ; provenç. desorde ; espagn. desorden ; portug. desordem ; ital. disordine. Le vieux français avait desordonement et desordonance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « désordre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désordre desɔrdr

Évolution historique de l’usage du mot « désordre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désordre »

  • Quand l'ordre est l'injustice, le désordre est déjà un commencement de justice. Romain Rolland, Le Quatorze Juillet, Albin Michel
  • Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi. Jean-Paul Sartre, Le Diable et le Bon Dieu, Gallimard
  • Mais comment donc rénover, comment restaurer l'ordre sans tout d'abord instaurer le désordre ? Victor Segalen, Peintures, Plon
  • Le désordre est bien puissant quand il s'organise. Isaac Félix, dit André Suarès, Idées et visions, Émile-Paul
  • Notre esprit est fait d'un désordre, plus un besoin de mettre en ordre. Paul Valéry, Mauvaises Pensées et autres, Gallimard
  • Tout classicisme suppose un romantisme antérieur L'ordre suppose un certain désordre qu'il vient réduire. Paul Valéry, Variété, Situation de Baudelaire , Gallimard
  • Car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. , Saint Paul, Épître aux Corinthiens, Ière, XIV, 33
  • Ma nature est ainsi : j'aime mieux commettre une injustice que tolérer le désordre. Johann Wolfgang von Goethe, Le Siège de Mayence Die Belagerung von Mainz
  • Ce sont les professeurs qui ont mis le désordre dans le monde. Tchouang Tseu,
  • Il faut tout de même voir qu'il y a des ordres apparents qui sont les pires désordres. Charles Péguy, Notre jeunesse, Gallimard
  • Tout le secret de l'art est peut-être de savoir ordonner des émotions désordonnées, mais de les ordonner de telle façon qu'on en fasse sentir encore mieux le désordre. Charles-Ferdinand Ramuz, Journal, 7 janvier 1906 , Mermod
  • Si nous ne nous conduisons pas tout à fait bien, c'est parce qu'il nous reste, à tous, une vague petite notion de devoir au fond de notre désordre qui fait que nous n'avons pas le courage de nous conduire tout à fait mal. Jean Anouilh, Ardèle ou la Marguerite, le comte , La Table Ronde
  • Chez elle* un beau désordre est un effet de l'art. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, L'Art poétique
  • Peut-être que vous trouverez que ce qui semble confusion est un art caché, et si vous savez rencontrer le point par où il faut regarder les choses, toutes les inégalités se rectifieront, et vous ne verrez que sagesse où vous n'imaginiez que désordre. Jacques Bénigne Bossuet, Sermon sur la providence
  • On ne fait point sortir les autres de l'ordre sans avoir en soi quelque principe de désordre ; et celui qui, même involontairement, est la cause de quelque malheur ou de quelque crime, n'est jamais innocent aux yeux de Dieu. François René, vicomte de Chateaubriand, Les Natchez
  • Mon désir n'est pas de créer l'ordre, mais le désordre au contraire au sein d'un ordre absurde, ni d'apporter la liberté, mais simplement de rendre la prison visible. Paul Claudel, Conversations dans le Loir-et-Cher, Gallimard
  • L'ordre est le plaisir de la raison : mais le désordre est le délice de l'imagination. Paul Claudel, Le Soulier de satin, Avertissement , Gallimard
  • Pour étudier l'ordre, il ne faut pas étudier le désordre. Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, Poésies, II
  • Le théâtre est le désordre incarné et pour faire l'éloge du théâtre il faut commencer par faire l'éloge du désordre. De Louis Jouvet
  • Un monde, si nouveau soit-il, ne peut s'organiser dans le désordre. Vous ne bâtirez là-dessus qu'un désordre encore plus grand. De Charles Bay / J'ai osé
  • L'humour est une source de désordre, et ce désordre est positif. De Jean-Louis Bory / Entretien avec Bernard Pivot - Juin 1977
  • Il faut faire de l'ordre avec du désordre. De Marc Caussidière
  • Un beau désordre est un effet de l'art. De Nicolas Boileau
  • Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre. De Paul Valéry
  • Arrêtez le mal avant qu’il n’existe ; calmez le désordre avant qu’il n’éclate. De Lao-Tseu
  • L’Angleterre s’écroule dans l’ordre, et la France se relève dans le désordre. De Winston Churchill
  • Il y a des ordres injustes, qui cachent les pires désordres. De Charles Péguy / Notre jeunesse
  • Un beau désordre vaut mieux qu'une inerte ordonnance. De Eugène Savitzkaïa
  • Les pièces de théâtre, loin de corriger les désordres, sont capables de les inspirer tous. De Pierre Bayle
  • L'argent n'aime pas le désordre. De Noël Mamère / La dictature de l'audimat
  • Ensuite, le désordre est venu du fait qu’on a cru que, dans l’affaire Fillon, le tribunal allait prêter attention à cette querelle de personnes. Or le tribunal n’en a rien à faire puisque, malheureusement, en pratique ici comme ailleurs, male captus bene judicatus. Autrement dit « mal attrapé, bien jugé ». C’est comme ça ! Et ça n’a rien à voir avec le gouvernement actuel. Cet adage à ne jamais oublier avait été rappelé et bien appliqué par la Cour de sûreté au moment des enlèvements illicites de responsables de l’OAS, tel le colonel Argoud retrouvé un beau matin ficelé comme un saucisson au pied de la tour Eiffel. Ce n’était certes pas bien d’aller l’enlever en Allemagne mais puisqu’il était là devant les juges, ils allaient le juger, que cela plaise ou non. , Désordre judiciaire et idées reçues - Administratif | Dalloz Actualité
  • Bruno RETAILLEAU.- Elles sont le produit des démissions et des lâchetés successives. Car ce désordre dans nos rues résulte aussi du désordre dans les esprits. On assiste à une inversion des valeurs comme des responsabilités. Inversion des valeurs quand l’antiracisme racialise les rapports sociaux. Inversion des responsabilités quand on rend nos policiers ou nos gendarmes coupables de la violence, alors qu’ils la subissent au quotidien! Une violence devant laquelle l’État a plié à Notre-Dame-des-Landes. Emmanuel Macron peut bien parler d’ordre républicain, il est le président du désordre. Le «en même temps» ne peut produire qu’une parole confuse. Cette fermeté n’est que de l’affichage. Comme lorsque le gouvernement laisse croire que les Tchétchènes mis en cause dans les violences à Dijon seront expulsés: compte tenu des obstacles juridiques, il y a fort à parier que cela n’aura jamais lieu. Je propose Le Figaro.fr, Bruno Retailleau: «Emmanuel Macron est le président du désordre»

Images d'illustration du mot « désordre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désordre »

Langue Traduction
Anglais disorder
Espagnol trastorno
Italien disturbo
Allemand störung
Chinois 紊乱
Arabe اضطراب
Portugais transtorno
Russe расстройство
Japonais 無秩序
Basque nahaste
Corse disordine
Source : Google Translate API

Synonymes de « désordre »

Source : synonymes de désordre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désordre »

Désordre

Retour au sommaire ➦

Partager