La langue française

Dissolution

Sommaire

  • Définitions du mot dissolution
  • Étymologie de « dissolution »
  • Phonétique de « dissolution »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dissolution »
  • Citations contenant le mot « dissolution »
  • Traductions du mot « dissolution »
  • Synonymes de « dissolution »
  • Antonymes de « dissolution »

Définitions du mot dissolution

Trésor de la Langue Française informatisé

DISSOLUTION, subst. fém.

I.− [Correspond à dissoudre I]
A.− Vieilli. Désagrégation d'un organisme s'effectuant par la séparation et la dispersion de ses éléments constituants. (Quasi-)synon. décomposition.La vie et la mort ne sont donc rien d'autre que la formation et la dissolution d'un système particulier et toujours temporaire d'atomes (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 43):
1. ... certains systèmes stellaires perdent peu à peu leur éclat et leur chaleur, et marchent vers une dissolution qui les fera retourner à l'état de poussière indistincte. Boutroux, De la Contingence des lois de la nature,1874, p. 74.
Littér., rare. Mort. Ses derniers moments ont été exempts de ces souffrances qui accompagnent si souvent notre dissolution (Mérimée, Lettres Ctesse de Boigne,1870, p. 55).
En partic.
GÉOL. Désagrégation et entraînement par les eaux d'éléments du sol ou du sous-sol d'une région. Des silex avec fossiles (...), derniers débris d'une formation dont la dissolution par les eaux météoriques (...) a fait disparaître tout autre élément (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 320).
Vx, MÉD. Manque de consistance, augmentation de la fluidité (des humeurs, du sang). Les maladies chroniques (...) tendent toutes à l'énervation de tous les mouvemens vitaux, à la dissolution de toutes les humeurs (Cabanis, Rapp. phys. mor.,t. 2, 1808, p. 192).
B.− CHIM., usuel
1. Processus par lequel une substance solide, liquide ou gazeuse mise au contact d'un liquide ou d'une source de chaleur passe à l'état de solution. Dissolution du sel, du sucre (dans l'eau); chaleur, vitesse de dissolution; lois de dissolution. La dissolution d'un corps solide dans un liquide donne lieu à un abaissement de température (Ser, Phys. industr.,1890, p. 601).Les eaux pures (...) agissent seulement en provoquant la dissolution de la chaux (Cléret de Langavant, Ciments et bétons,1953, p. 76).
2. P. méton. Solution obtenue après avoir dissous une substance dans un liquide. Dissolution de potasse, de savon, de sulfate; dissolution alcaline, alcoolique; dissolution incolore. L'évaporation a pour objet, soit de concentrer une dissolution, soit de séparer un ou plusieurs liquides (...) [de] matières fixes (Ser, Phys. industr.,1890p. 355):
2. Pour émailler une plaque de métal on commence par le dessous. On étend au pinceau la dissolution de gomme adragante qui doit recevoir la couche d'émail... A. Meyer, L'Art de l'émail de Limoges,1895, p. 9.
Dissolution saturée. Dissolution contenant une quantité maximum du corps dissous. Si (...) l'on ajoute du nitre à une dissolution saturée de sel marin, ce nitre se dissoudra et une partie du sel marin cristallisera (Metzger, Genèse sc. cristaux,1918, p. 187).
En partic. Solution sursaturée de caoutchouc dans le benzène ou le sulfure de carbone, utilisée pour coller et réparer les pneumatiques et les chambres à air. Collage à la dissolution. Une odeur de térébenthine (...) de dissolution (...) suintait de l'antre de la mécanique (Arnoux, Solde,1958, p. 22).
II.− P. métaph. et/ou au fig.
A.− [Correspond à dissoudre II A]
1.
a) Domaine physique et intellectuel.Affaiblissement marqué, anéantissement des forces physiques ou des facultés. Le mal de mer le prit [Paul]. Chacun connaît les effets de cette maladie : la plus horrible de ses souffrances sans danger est une dissolution complète de la volonté (Balzac, Contrat mar.,1835, p. 326).
− Domaine de la neuro-psychologie.Disparition des fonctions les moins automatiques, les plus volontaires. Dissolution des fonctions; dissolution locale, uniforme; degré de profondeur de la dissolution. Anton. évolution.La pathologie génétique (...) repose sur les concepts de régression et de dissolution (J. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 157):
3. Le point de départ du long enchaînement de réflexions qui constitue la doctrine jacksonienne est que « les maladies du système nerveux doivent être considérées comme des réversions de l'évolution, c'est-à-dire comme des dissolutions ». Cette notion de dissolution est empruntée à Herbert Spencer. A. Ombredane, L'Aphasie et l'élaboration de la pensée explicite,Paris, P.U.F., 1951, p. 177.
b) Domaine soc.Désagrégation, anéantissement d'un corps constitué, d'un groupe de personnes ou du lien organique qui les unit. Dissolution de l'autorité, de la civilisation, de l'État, de la société. Synon. disparition, éclatement, ruine.Ce sentiment assez visible affligeait profondément Adeline, elle pressentait la dissolution de la famille (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 237).On parle à nouveau d'une dissolution (elle n'est pas collante, celle-là!) de l'équipe Letourneur Rouyer. Incompatibilité d'humeur, dit-on (La Pédale,19 oct. 1927, p. 12, col. 3):
4. Les uns ont cru (...) que dans la période de lente dissolution du régime capitaliste, et de lente élaboration du régime socialiste, les socialistes seraient nécessairement appelés un jour au partage du pouvoir gouvernemental. Les autres ont cru le contraire. C'est une question de tactique... Jaurès, Ét. socialistes,1901, p. 64.
c) Domaine moral.Désagrégation des principes moraux qui régissent la vie en société. Dissolution des mœurs; époque, période de dissolution. L'illusion qu'il [Ondicola] avait longtemps entretenue d'établir, dans la dissolution même, une sorte de règle, basée sur la notion du beau, se dissipait. Trop de vices s'étaient insinués même parmi ces adolescents et adolescentes qu'il avait longtemps préservés (Jammes, Robinsons,1925, p. 20).
2. DROIT
a) DR. CIVIL
Dissolution de communauté. ,,Cessation de la communauté de biens entre conjoints`` (Ac. 1835-1932).
Dissolution du mariage. Rupture légale du lien du mariage. Si un usufruit a été constitué en dot, le mari ou ses héritiers ne sont obligés, à la dissolution du mariage, que de restituer le droit d'usufruit (Code civil,1804, art. 1568, p. 290).
b) DR. COMM. Dissolution de société. Extinction de la personne morale d'une société dans les formes requises par la loi ou les statuts (cf. Ac. 1835-1932).
c) DR. CONSTIT. Procédure par laquelle l'autorité met fin, avant le terme légal, au mandat d'une assemblée délibérante. Dissolution du conseil municipal, de l'Assemblée (nationale). Il [M. Le Masle] ne connaissait pas l'acceptation de l'ex-Président Doumergue, mais ses conditions : dissolution et pas d'élections avant six mois (Larbaud, Journal,1934, p. 282).La souveraineté de l'Assemblée pourrait se heurter au droit de dissolution, mais celui-ci ne peut guère jouer sans l'agrément de l'Assemblée (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 581):
5. ... avec l'appui du Sénat, il [Mac-Mahon] prononça la dissolution de la Chambre avec l'espoir qu'une élection générale, au cours de laquelle le gouvernement utiliserait tous les moyens disponibles pour faire pression sur l'électeur, désignerait une majorité de la nuance qu'il désirait. Lidderdale, Le Parlement fr.,1954, p. 42.
d) DR. PUBL. Acte par lequel une société, une organisation (généralement à caractère politique) sont frappées d'interdiction légale. Dissolution des ligues para-militaires, d'un parti. La dissolution du Destour prononcée par M. Peyrouton (Monde,19 janv. 1952, p. 2, col. 3).Les parlementaires communistes dénoncent tous les actes de violence (...). Ils exigent la dissolution immédiate de toutes les milices patronales (L'Humanité,6 juin 1977, p. 3).
B.− [Correspond à dissoudre II B] Fait de disparaître en se fondant dans un milieu ambiant, en perdant souvent son individualité. Mais pour ce dernier [l'oiseau], on ne peut plus parler de vitesse, c'est de la dissolution dans l'atmosphère, de la crise de folie animale, du délire de résorption par le ciel (Arnoux, Calendr. Fl.,1946, p. 91).Sans doute faut-il, pour obtenir la dissolution de l'être dans la nature, une ascèse plus difficile que la botanique (Mauriac, Gds hommes,1949, p. 119).
Prononc. et Orth. : [disɔlysjɔ ̃]. Mais [ss] double ds Land. 1834, Littré et DG. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xiies. disolucions [de vie] « anéantissement, destruction » (Dial. animae conquerentis ds Romania, t. 5, p. 33); 2. 1225-30 « dépravation » (G. de Lorris, Rose, éd. F. Lecoy, 4410); 3. 1578 [de ce nœu] (A. Belleau, Berg., II, fo108 rods Gdf. Compl.); 4. 1636 chim. (Monet). Empr. au lat. class.dissolutio « dissolution; séparation (des parties); destruction, anéantissement ». Fréq. abs. littér. : 539. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 255, b) 650; xxes. : a) 424, b) 616. Bbg. Barb. Loan-words 1921, p. 143.

Wiktionnaire

Nom commun

dissolution \di.sɔ.ly.sjɔ̃\ féminin

  1. État d’un corps primitivement solide dont les parties se sont séparées les unes des autres.
    • On a également employé pour le même objet l'acide fluorhydrique, obtenu soit à l'état gazeux soit en dissolution, par la décomposition d'un fluorite naturel appelé cryolite. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • (Figuré) - Mais votre royaume, monseigneur, répliqua Ivanhoé, votre royaume est menacé de dissolution et de guerre civile. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (En particulier) (Chimie) Opération ayant pour effet de modifier la cohésion des molécules des corps solides, liquides ou gazeux, en les immergeant dans un liquide approprié ou un métal liquéfié ; résultat de cette opération.
    • Parmi les différents procédés mis en pratique, celui du docteur Boucherie parait donner les meilleurs résultats : il consiste à expulser la sève du bois abattu et à la remplacer par une dissolution concentrée de sulfate de cuivre, substance qui jouit de propriétés antiputrides. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 169)
  3. (Droit) Rupture, cessation d'un lien juridique.
    • L’adultère est, chez ce peuple, une cause légitime de la dissolution du mariage.
  4. (En particulier) Fait de mettre fin à l’existence légale d’une association, d’un parti politique, d’une organisation syndicale.
    • Christophe Castaner a annoncé aujourd'hui avoir demandé en Conseil des ministres la dissolution de quatre associations qui «légitiment de façon régulière le djihad armé tant par les prêches dispensés, que par les écrits mis à la disposition des fidèles et des internautes». — (Castaner demande la dissolution de 4 associations «légitimant le djihad armé», lefigaro.fr, 20 mars 2019)
    • Il semblerait que la direction du parti fait dans l’anticipation afin de garantir sa survie, car ces derniers temps, la revendication de la dissolution des partis de l’alliance résonne fortement dans la rue. — (Massinissa Mansour, Seddik Chihab / « Le RND n’était pas convaincu de l’option du cinquième mandat », algerie-focus.com, 20 mars 2019)
  5. (Administration) Acte du pouvoir mettant fin au mandat d’une assemblée.
    • Malheureusement, la dissolution de l’Assemblée Nationale par Edgard Faure est pour ce nouveau plan d’autodéfense une catastrophe car elle suspend la loi sur l’état d’urgence. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, page 29, France-Empire, 1963)
  6. (Figuré) Dépravation.
    • Les abbayes et les monastères, étaient à cette époque, « cavernes de voleurs, lieux de dissolution » ; les abus devenaient tellement criants, les désordres prenaient des proportions si inquiétantes, qu'à tout prix il fallait y mettre un terme. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISSOLUTION. n. f.
État d'un corps primitivement solide dont les molécules se sont séparées les unes des autres. La dissolution du sucre dans l'eau. La dissolution des corps, des végétaux, des matières animales. La corruption du corps s'opère par la dissolution des parties. Tomber en dissolution. Fig., La corruption des mœurs amène la dissolution de l'ordre social. Les causes de la dissolution de l'Empire romain. Il se dit particulièrement, en termes de Chimie, de l'Opération ayant pour effet de modifier la cohésion des molécules des corps solides, liquides ou gazeux, en les immergeant dans un liquide approprié ou un métal liquéfié. Dissolution du sucre dans l'eau, de l'acétylène dans l'acétone, de l'huile de ricin dans l'alcool. Il se dit aussi du Résultat de cette opération. Dissolution de savon. La dissolution d'un mariage, La rupture du lien conjugal. L'adultère est, chez ce peuple, une cause légitime de la dissolution du mariage. En termes de Jurisprudence, Dissolution de communauté, Cessation de la communauté de biens entre conjoints. Dissolution de société, Cessation d'une société de commerce. On appelle de même, en termes administratifs, l'Acte du pouvoir mettant fin au mandat d'une assemblée. La dissolution du Conseil municipal. Il signifie encore figurément Dérèglement de mœurs; et il se dit surtout de Ce qui regarde l'incontinence. Se livrer à la plus abjecte dissolution. La dissolution dans laquelle il vit.

Littré (1872-1877)

DISSOLUTION (di-sso-lu-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Séparation des parties d'un corps par voie de décomposition. Tomber en dissolution.

    Terme d'ancienne pathologie. Dissolution des humeurs, du sang, la trop grande fluidité du sang, des humeurs.

  • 2 Terme de rhétorique. Nom donné quelquefois à la figure appelée ordinairement disjonction.
  • 3 Terme de chimie. Action de dissoudre une substance dans un liquide. La dissolution du sel dans l'eau.

    Union moléculaire d'un liquide ave un corps solide, liquide ou gazeux, de manière à former un nouveau liquide homogène. La dissolution a lieu le plus souvent entre un solide et un liquide, et plus rarement entre un gaz et un liquide, ou entre deux liquides. Dissolution ou solution sa turée, dissolution renfermant, du corps dissous, la plus grande quantité qu'elle en puisse contenir sans en rien laisser déposer ou cristalliser. Un sel en dissolution dans de l'eau.

    Le liquide même qui en résulte. Il avala la dissolution. Je pris dans un flacon de la dissolution d'alcali fixe, Rousseau, Ém. III.

  • 4 Fig. Disjonction. La dissolution du corps et de l'âme.

    Absolument. Mort naturelle. Nos dissolutions sont toujours prochaines.

  • 5Ruine. L'État parut menacé d'une entière dissolution.
  • 6Séparation des personnes qui composent une réunion quelconque. La dissolution d'une confrérie.

    Retrait des pouvoirs d'une assemblée. La dissolution de la chambre, d'un conseil municipal. Le droit de dissolution, le droit qu'a le pouvoir exécutif de dissoudre une assemblée, législative ou autre.

  • 7 Terme de jurisprudence. Anéantissement d'un état juridique. La dissolution d'une société, de la communauté, d'un mariage, signifie que la société, la communauté, le mariage n'existe plus.

    Dans le langage général, rupture, cessation. J'avais vu renverser tous mes anciens projets par la dissolution de mon ménage et par l'établissement d'un nouveau, Rousseau, Confess. XI.

  • 8Déréglement de mœurs, débauche. Vivre dans la dissolution. Ne vous laissez point aller aux excès du vin, d'où naissent les dissolutions, Sacy, Bible, St Paul, Ép. aux Éph. V, 18. Salomon n'adora les dieux des femmes étrangères que pour se calmer sur ses dissolutions, Massillon, Car. Vér. de la relig. Les discours des impies, les dissolutions des mondains, Massillon, ib. Passion. Les dissolutions de vos mœurs passées, Massillon, ib. Samarit. Les dissolutions du paganisme, Massillon, Myst. Absoute. Tant de dissolutions capables d'attirer la colère du ciel sur les plus justes entreprises, Massillon, Or. fun. Louis le Grand.

HISTORIQUE

XIIIe s. Par jonesce s'en va li hons En toutes dissolucions, Et siut [suit] les males compaignies Et les desordenées vies, la Rose, 4456.

XIVe s. Celui qui est cause de la dissolucion ou departie de tele amisté, Oresme, Eth. 254. Chascun des corps où ceste dissolution se arreste est indivisible, Oresme, Thèse de MEUNIER. L'en y mengoit et buvoit à excès, et y faisoit l'en pluseurs dissolucions, Oresme, ib. L'en puet [on peut] fere par dissolucion, au feu, sain [graisse] de bestes, H. de Mondeville, f° 10.

XVIe s. Nous appelons improprement desespoir cette dissolution volontaire [le suicide], Montaigne, II, 39. La maniere dont usoit Alcibiades au maniement des affaires de la republique, estoit pleine d'affeterie, de dissolution et de flatterie, Amyot, Alc. et Cor. comp. 2. La dissolution qu'ont soufferte les morts Les prive de leur sens, mais ne destruit les corps, D'Aubigné, Trag. liv. VII. À la desolution du mariage, Nouveau coutum. génér. t. II, p. 216.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DISSOLUTION.
4Ajoutez : Quand il se fait une douce dissolution, telle que peuvent avoir éprouvé ceux qui se sont quelquefois évanouis, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

HISTORIQUE

XIVe s. Ajoutez : Puis après sont venues grandes guerres et dissolutions au royaume de France, J. le Bel, Vrayes chroniques, t. I, p. 89.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DISSOLUTION, s. f. (Chimie.) l’action du menstrue. Voyez Menstrue. On appelle aussi dissolution en Chimie le corps résultant de l’union chimique de deux substances. C’est ainsi qu’on dit une dissolution de savon par l’eau ; une dissolution de cuivre par un certain menstrue, &c. pour exprimer la liqueur composée par l’union de l’eau & du savon, d’un menstrue quelconque, du cuivre & de ce métal, &c. Dans le langage chimique ordinaire, ou lorsqu’on parle aux gens de l’art, on se dispense souvent d’énoncer le menstrue employé à la dissolution : on dit, par exemple, dissolution d’argent, pour exprimer la dissolution de l’argent par l’acide nitreux, & dissolution d’or, pour exprimer la dissolution de l’or par l’eau régale. Ces menstrues ne sont pas pourtant les uniques dissolvans de l’argent & de l’or ; mais ils ont été regardés comme leurs dissolvans propres, leurs dissolvans par excellence, ce qui a suffi pour autoriser cette façon de parler. (b)

Dissolution, terme employé en Médecine, qui a différentes significations. On s’en sert en Pathologie, pour exprimer la décomposition des humeurs. Voyez Décomposition.

Dissolution signifie aussi quelquefois la même chose que défaillance, animi defectus. Voyez Défaillance, Syncope.

Ce terme est encore usité en Chimie & en Pharmacie. (d)

Dissolution, (terme de Morale.) signifie débauche excessive. On entend assez que ce mot emporte l’oubli de toute retenue. Il s’employe particulierement pour exprimer la fréquentation des femmes prostituées. On dit aussi que le carnaval est un tems de dissolution. Nous avons entendu plus d’une fois nos prédicateurs appeller les spectacles des lieux de dissolution ; c’est peut-être user de trop de sévérité envers quelques-uns d’entr’eux.

Dissolution, (Jurispr.) est la rupture d’un acte : la dissolution des engagemens valablement contractés, ne peut être faite que de la même maniere qu’ils ont été formés, c’est-à-dire par le consentement des parties. (A)

Dissolution de Communauté, est la cessation de la communauté de biens qui avoit lieu entre conjoints. Cette dissolution arrive par la mort naturelle ou civile de l’un des conjoints, par la séparation de biens. Pour opérer la dissolution de la communauté, quand il y a des enfans mineurs du conjoint prédécédé, il faut que le survivant fasse inventaire avec un légitime contradicteur, & qu’il le fasse clore dans les coûtumes qui exigent cette formalité ; quand le tout est fait dans le tems reglé par la coûtume, la dissolution de la communauté a un effet rétroactif au jour du décès : faute d’inventaire & de clôture dans les coûtumes où elle est nécessaire, la communauté continue. Voyez Clôture, Communauté, Continuation de Communauté, & Inventaire, Mineur. (A)

Dissolution de Mariage, est la déclaration qu’un mariage est nul : cette expression est impropre ; car un mariage valablement contracté est indissoluble ; la séparation de biens ni même celle de corps n’operent pas la dissolution du mariage. Les causes qui operent ce que l’on appelle la dissolution du mariage, sont les nullités de mariage, comme empêchemens dirimans pour cause d’impuissance, force, violence, parenté, ou alliance en degré prohibé, & autres semblables.

La profession monastique de l’un des conjoints, peut aussi opérer la dissolution du mariage, quand il n’a pas été consommé. Voyez Abus, Divorce, Empêchemens, Mariage, Nullité. (A)

Dissolution de Société, est la rupture d’une société qui étoit établie entre plusieurs personnes.

Cette dissolution arrive par la mort d’un des associés.

L’infidélité d’un des associés est aussi un moyen pour demander la résolution de la société. Voyez Société. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dissolution »

(XIIe siècle)[1] Du latin dissolutio[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. dissolucio ; espagn. disolucion ; ital. dissoluzione ; du latin dissolutionem, de dissolutum, supin de dissolvere (voy. DISSOUDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dissolution »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dissolution disɔlysjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dissolution »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dissolution »

  • Selon Thierry Clair, la dissolution de la CSI 93 n’est pas forcément nécessaire. "Si réorganisation du service il doit y avoir, c’est surtout en termes de crédibilité pour l’institution." Sud Radio, Dissolution de la CSI 93 : "dans la police, personne ne couvre les faits" - Sud Radio
  • Ce qui est en jeu, dans l’érotisme, c’est toujours une dissolution des formes constituées. De Georges Bataille
  • Il n'est pas d'oeuvre humaine qui ne contienne en germe, dans son sein, le principe de sa dissolution. De Eugène Viollet-le-Duc / Dictionnaire Raisonné de l'architecture française
  • L'amour est la grande affaire de notre vie. Ce que l'Éros ouvre à l'être c'est la dissolution de l'ego dans quelque chose qui le dépasse. De Christiane Singer
  • Après avoir attaqué le général de Gaulle, la Ligue de défense noire africaine s’en prend désormais au Vatican. Partageant un extrait du discours du porte-parole du parti politique catholique Civitas sur son compte Twitter, l’organisation a ensuite appelé à la dissolution de l’Église catholique. , La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique - Sputnik France
  • En attendant, le Préfet de Police et le ministre de l’Intérieur doivent rassurer les habitant·e·s inquiet·e·s de savoir si la dissolution de la CSI 93, composée de près de 150 agents, va se traduire une nouvelle fois par une baisse d’effectifs de poli- ciers déjà en nombre insuffisant dans le département. Site Internet du P.C.F., Dissolution de la compagnie de sécurisation et d’intervention 93 : une affaire prévisible et l’échec d’une doctrine de police - Site Internet du P.C.F.
  • D’autres sources indiquent que les militaires du 80 UAV Squadron n’auront pas la priorité pour travailler sur le nouveau système du MQ-9B SkyGuardian et pourront être affectés dans toute la Composante, contrairement à ce qui avait été promis au départ. Comme l’indique le communiqué, la maintenance du nouveau matériel se fera via de l’outsourcing et nécessitera moins de personnel militaire. Les mutations seront effectives et définitives dès le mois d’octobre. Pour l’instant, seuls trois officiers du 80 UAV Squadron sont assurés de travailler sur le MQ-9B SkyGuardian et seront affectés à Evere au sein du Working Group Male (WG MALE) en attendant son arrivée en Belgique d’ici 2023. Officiellement, l’unité du 80 UAV Squadron est mise en veille mais dans les faits, on se dirigeait simplement vers une lente dissolution. À l'Avant-Garde , Vers la dissolution du 80 UAV Squadron – À l'Avant-Garde
  • "On a pourtant une association saine avec un bilan financier positif. Si la dissolution se fait, on donnera le matériel et l'argent qu'il reste à une autre association." , Chambon-sur-Lignon : vers la dissolution de l'association de danse ? - La Commère 43
  • L’association Loisirs d’Armel a été créée en 2011, sous l’impulsion de Joël Marrec. Cette association était principalement et initialement dédiée à la randonnée culturelle. Elle était constituée d’un groupe d’adhérents volontairement restreint (18) mais disponibles, retraités ou proches de l’être. Ainsi, toujours, dans une ambiance de réelle camaraderie, cette association avait proposé ses services à la commune pour le balisage et l’aide à l’entretien des chemins de randonnée de Saint-Armel. Par ailleurs, elle organisait un certain nombre de manifestations au sein de la commune, d’ampleur variable : des soirées de danse celtique jusqu’au fameux « Celti Noz », une grande fête annuelle organisée chaque mi-juillet au cœur du bourg de Saint-Armel. Les adhérents se sont, donc, dévoués et investis sans compter dans ces multiples activités. Ils ont également été aidés spontanément par un certain nombre d’habitants lors des manifestations d’ampleur. Loisirs d’Armel tient à les remercier chaleureusement. Les adhérents de l’association ont décidé, à l’unanimité, lors de leur dernière assemblée générale extraordinaire, d’une part, d’acter la dissolution des Loisirs d’Armel, et d’autre part de verser le montant du solde aux Amicales laïques respectives de Saint-Armel et du Hézo, et ce à parts égales. Ces deux chèques, chacun d’un montant de 778,71 €, auraient dû être remis aux Amicales laïques en mars 2020. Le confinement, induit par la pandémie, a reporté cette opération. La remise des chèques aux présidentes des amicales laïques a pu être réalisée lundi 29 juin. Des besoins nouveaux ont vu le jour au cours de ces dernières semaines pour les écoliers, et ces sommes apporteront, autant que faire se peut, une aide au règlement de ces imprévus. Le Telegramme, Dissolution de l’association « Loisirs d’Armel » et remise de chèques aux amicales laïques de Saint-Armel et du Hézo - Saint-Armel - Le Télégramme

Traductions du mot « dissolution »

Langue Traduction
Anglais dissolution
Espagnol disolución
Italien scioglimento
Allemand auflösung
Chinois 解散
Arabe تحلل
Portugais dissolução
Russe растворение
Japonais 解散
Basque disoluzioa
Corse dissoluzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « dissolution »

Source : synonymes de dissolution sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dissolution »

Partager