La langue française

Puritanisme

Sommaire

  • Définitions du mot puritanisme
  • Étymologie de « puritanisme »
  • Phonétique de « puritanisme »
  • Citations contenant le mot « puritanisme »
  • Traductions du mot « puritanisme »
  • Synonymes de « puritanisme »
  • Antonymes de « puritanisme »

Définitions du mot « puritanisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PURITANISME, subst. masc.

A. − HIST. RELIG. Doctrine, manière de vivre des puritains (v. ce mot A 1). N'avons-nous pas vu à la cour d'Angleterre, l'incrédulité succéder aux terreurs inspirées par le puritanisme? (Bonstetten, Homme Midi, 1824, p. 51).Cet homme [Brummel], accusé d'extravagance, mena une réaction, à tout prendre modérée, contre le puritanisme du dix-septième siècle autant que contre la débauche et le laisser-aller du dix-huitième(Morand, Londres, 1933, p. 206).Diverses défigurations que le christianisme lui-même allait subir et dont les principales ont été le puritanisme et le jansénisme (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 13).
B. − P. ext., péj. Rigorisme excessif en morale; fermeté extrême dans le respect de principes généralement liée à une manière de vivre austère et prude. Le puritanisme, la bégueulerie, la bigotterie (sic), le système du renfermé, de l'étroit, a dénaturé et perd dans sa fleur les plus charmantes créations du bon Dieu. J'ai peur du corset moral, voilà tout (Flaub., Corresp., 1850, p. 257).Le puritanisme anglo-saxon nous dessèche chaque mois davantage, il a déjà réduit à peu près à rien la gaudriole impromptue des arrière-boutiques (Céline, Voyage, 1932, p. 91):
Vous n'ignorez pas qu'il y a maintenant tout un parti à Nice qui fait du puritanisme. Plus de carnaval, plus de fêtards internationaux! Nice, ville d'art et de pensée. Br!... (...) Soyez tranquille. Dans ma modeste mesure, je travaille à sauver la tradition frivole... Romains, Hommes bonne vol., 1939, p. 172.
Prononc. et Orth.: [pyʀitanism̭]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1649 « variété de protestantisme d'Angleterre » (R. Mentet de Salmonet, Hist. des troubles de la Grand' Bretagne, 602 d'apr R. Arveiller ds Fr. mod., t. 52, p. 86); 2. 1829 « rigorisme, austérité » (Stendhal, Prom. ds Rome, t. 2, p. 44). Empr. à l'angl.puritanism (1573 ds NED), dér. de puritan (v. puritain). Fréq. abs. littér.: 63. Bbg. Barb. Loan-words 1921, p. 147. − Boulan 1934, p. 118.

Wiktionnaire

Nom commun

puritanisme \py.ʁi.ta.nism\ masculin

  1. (Religion) Doctrine des puritains.
    • Le puritanisme était moins une doctrine qu'une attitude d'esprit, celle des hommes qui voulaient « purifier » l'église, non seulement de tout contact avec Rome, mais des habitudes romaines. — (André Maurois, Histoire d'Angleterre, Fayard, 1937, p.393)
    • La littérature érotique embrasse plus de réalités psychologiques que la morale bourgeoise ne voulait en connaître, et que le puritanisme n'en tolère. Or ces réalités, quoiqu'on en juge, sont au moins aussi quotidiennes et obsédantes que les réalités économiques, […]. — (Denis de Rougemont, Comme toi-même : Essais sur les Mythes de l'Amour, Albin Michel, 1961, p.41)
    • Ce que l'on sait de l’évolution de la sexualité européenne confirme l'idée d'une coupure entre classes laborieuse d'une part, petite et grande bourgeoisie d'autre part. La bourgeoisie se puritanise plus tôt que la classe ouvrière. […]. L'opposition entre le laisser-aller du prolétariat et le puritanisme névrosé des classes moyennes est l'un des lieux communs de la littérature du XIXe siècle. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 76)
  2. (Figuré) (Quelquefois péjoratif) Conduite de ceux qui professent une grande pureté de principes.
    • D’autres fois, il clamait à pleine voix : – J’aime l’Angleterre, mais le puritanisme, voyez-vous, je l’abhorre, il me donne la nausée, il me soulève le cœur. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 36 de l’éd. de 1921)
    • Sans doute, d’autres avaient-ils sur la conscience des péchés véniels que le puritanisme d’un Cavaignac flétrissait, exagérait d’ailleurs, quand il parlait des affaires, des basses affaires que Delombre ou Rouvier auraient introduites au Parlement. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Il fallut Keynes, Freud et une guerre mondiale supplémentaire pour briser le puritanisme économique des classes bourgeoises. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 155)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PURITANISME (pu-ri-ta-ni-sm') s. m.
  • 1Doctrine des puritains. L'Angleterre a oublié ce qu'elle avait conservé de meilleur de l'ancienne religion ; et il a fallu que la doctrine de l'inviolable majesté des rois cédât au puritanisme, Bossuet, Déf. Var. 1re disc. 40.

    L'ensemble des puritains.

  • 2 Fig. Rigorisme politique ou moral.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « puritanisme »

(1691) → voir puritain et -isme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « puritanisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
puritanisme pyritanism

Citations contenant le mot « puritanisme »

  • Le puritanisme est la crainte épouvantable que quelqu’un puisse être heureux quelque part. De Henri Louis Mencken / American Mercury
  • Au fond la femme nue est essentielle au puritanisme comme l'enfer est la condition du ciel. Le mythe du fruit défendu n'est acceptable que si, dans l'autre monde, il devient votre nourriture. De Jean-Louis Gagnon / La Mort d'un nègre
  • En matière de mœurs, la France reste heureusement attachée à la liberté et peu encline au puritanisme. Il serait vraiment triste de pourchasser la séduction au prétexte de lutter contre le harcèlement. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017
  • Ces sinistres récits de gestes déplacés, de commentaires orduriers et de comportements insistants m’attristent, mais ne me surprennent pas. À quoi d’autre pouvait-on s’attendre après avoir laissé si longtemps à la pornographie le soin d’éduquer notre sexualité, pendant qu’on tergiversait encore et encore sur la pertinence de se doter d’une véritable éducation sexuelle à l’école ? Qu’est-ce qu’on s’imaginait créer en élevant l’intimidation, l’insulte et l’humiliation au rang de divertissement prisé, au nom du clic et d’une compréhension singulièrement obtuse du concept de liberté d’expression, sinon une société aujourd’hui dangereusement tentée par un puritanisme dit progressiste, qui se juge parfaitement dans son droit de faire rouler des têtes sur la place publique ? Le Journal de Montréal, Une méthode hasardeuse | Le Journal de Montréal
  • Il faudra du temps au francophile Edward Hopper pour que son oeuvre trouve son identité et s’impose. Inscrit dans l’histoire et la pensée américaines, son art traduit le puritanisme en un purisme formel, une exigence et une méthode qui le tiennent à distance autant des replis réactionnaires que de l’avant-garde. Connaissance des Arts, Edward Hopper, ombre et lumière d'une icône américaine | Connaissance des Arts
  • Nous vivons un retour du puritanisme et du rigorisme moral et religieux. Ce n’est donc pas un hasard si les iconoclastes ont le vent en poupe. Pendant que des hordes d’illuminés croient pouvoir se purifier au regard de l’histoire en déboulonnant les statues de Churchill, Cervantès et Jefferson, un autre iconoclaste s’en prend lui aussi à l’héritage de l’Occident. Et pas n’importe quel héritage. Celui de l’ancienne basilique Sainte-Sophie, située au cœur d’Istanbul. Le Devoir, Et la diversité? Bordel! | Le Devoir
  • Le Belge Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent, a lui aussi dénoncé le «puritanisme» en revendiquant le droit à l'esthétique sexy, avec des micro-shorts, talons vertigineux et décolletés plongeants. La Croix, A Paris, des créateurs stars en guerre contre le «puritanisme»
  • L’avocat Dupond-Moretti, à présent ministre de la Justice du gouvernement Macron, est, quand à lui, un farouche opposant aux revendications féministes. Accrochez-vous car la liste est longue : opposé au délit d’outrage sexiste, il prétend défendre les voix des femmes regrettant de ne plus pouvoir être sifflées dans la rue, il dénonce « la sacralisation de la parole des victimes» qui menacerait le fondement même des procès pénaux, il obtient l’acquittement de 2 violeurs présumés et l’un d’eux, Georges Tron sera à nouveau jugé en appel dans les mois à venir. Il a défendu des hommes auteurs présumés de féminicides, de proxénétisme aggravé ou de viols mais rarement, voir jamais, des femmes victimes de ces agressions. Il dénonce également des plaignantes qu’il ne reconnaît pas comme victimes mais qui seraient selon lui attirées par le pouvoir. Il dénonce une société du spectacle, de l’émotion et du puritanisme dès qu’il s’agit d’affaires touchant de violentes agressions envers les femmes demandant donc sciemment à la justice d’ignorer la douleur des victimes dans leur verdict. 7seizh.info, Pour l'indépendance et le féminisme - 7seizh.info

Traductions du mot « puritanisme »

Langue Traduction
Anglais puritanism
Espagnol puritanismo
Italien puritanesimo
Allemand puritanismus
Chinois 清教徒
Arabe التطرف
Portugais puritanismo
Russe пуританство
Japonais ピューリタニズム
Basque puritanismoa
Corse puritanisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « puritanisme »

Source : synonymes de puritanisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « puritanisme »

Partager