La langue française

Facilité

Sommaire

  • Définitions du mot facilité
  • Étymologie de « facilité »
  • Phonétique de « facilité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « facilité »
  • Citations contenant le mot « facilité »
  • Images d'illustration du mot « facilité »
  • Traductions du mot « facilité »
  • Synonymes de « facilité »
  • Antonymes de « facilité »

Définitions du mot facilité

Trésor de la Langue Française informatisé

FACILITÉ, subst. fém.

A.−
1. Caractère de ce qui se fait sans effort, sans peine. Facilité d'un travail. Cela est de la plus grande facilité (Ac.).L'esprit dégagé, (...) elle sentit (...) ses forces et sa personnalité se reconstituer (...). Elle fut surprise par la facilité de ce revirement du cœur (Chardonne, Épithal.,1921, p. 333):
1. Les lieux que nous avons connus n'appartiennent pas qu'au monde de l'espace où nous les situons pour plus de facilité. Ils n'étaient qu'une mince tranche au milieu d'impressions contiguës qui formaient notre vie d'alors... Proust, Swann,1913, p. 427.
Spéc., B.-A. Caractère de ce qui donne l'impression d'avoir été fait sans effort, sans peine. Stances d'une facilité vive et brillante (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 88).L'Annonciation, Jésus et la Samaritaine [du Guide] (...) toiles remarquables par (...) la facilité du dessin et la liberté de la touche, d'une expéditive certitude (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 104).
2. P. méton.
a) Au plur. Ce qui permet de faire quelque chose sans effort, sans peine. Donner toutes facilités à qqn pour faire qqc. La santé et l'aisance sont des facilités qu'on ne réunit pas toujours (Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 234).Depuis qu'Odette avait toutes facilités pour le voir, elle semblait n'avoir pas grand'chose à lui dire (Proust, Swann,1913, p. 225):
2. Son plan fut vite au point. S'assurer d'abord les facilités d'ordre matériel, par une organisation perfectionnée : des laboratoires; une bibliothèque; un groupe choisi d'assistants. Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 120.
Au sing. ou au plur. [Avec un inf. introduit par de indiquant ce qui peut être fait sans effort, sans peine] Je quittai (...) le banc que j'occupais pour lui donner la facilité d'y revenir; c'était sa place favorite (Duras, Édouard,1825, p. 101).M. Lheureux, le marchand, (...) jamais ne réclamait d'argent. Emma s'abandonnait à cette facilité de satisfaire tous ses caprices (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 28):
3. ... les chargeurs octroyent aux équipages une provision suffisante de vin pour que les hommes ne soient pas tentés de se désaltérer (...) en en soutirant un peu partout dans les fûts (...). Néanmoins, la tentation est trop forte et les facilités de s'enivrer trop grandes pour qu'il n'y ait pas au début de chaque croisière du désordre... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 171.
En partic. Facilités (de paiement). Conditions, délais accordé(e)s pour rendre le paiement d'une dette plus facile. Le propriétaire pourrait nous mettre à la porte et faire saisir le matériel. Il nous donne au contraire de grandes facilités (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 243):
4. Si au moins j'avais fini de vendre mes villas et mes terrains! Mais il m'en reste plusieurs sur les bras (...); et comme de plus j'ai consenti pour les dernières que j'ai vendues des facilités de paiement, avec le moratorium je ne verrai plus un sou. Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 163.
b) Péj. Absence d'effort, de peine entraînant un manque de qualité. Céder à la facilité, vivre dans la facilité. Notre élite s'est précipitée dans la facilité. Ce chemin descend beaucoup (Alain, Propos,1936, p. 1300).Il ne m'échappe certes pas que la littérature bucolique tend à la facilité. Tout l'aspect « Rosa Bonheur » de cet art-là, je le redoute (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 20):
5. ... le faible Lucien [de Rubempré] préfère l'exemple et la compagnie du gazetier Lousteau, la facilité, les compromissions. Entre le travail et le plaisir, il a choisi le plaisir... Morand, Eau sous ponts,1954, p. 67.
[Sans article, en fonction de déterminant de subst.] Il faut à tout prix s'abstenir de tout acte de facilité, qui, sous le prétexte fallacieux de soulager le présent, compromettrait gravement l'avenir (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 577).
Solution de facilité. Dans un pays en proie aux pires difficultés économiques, ils [les camps d'internement] représentaient sans doute une solution de facilité (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 377).
c) Péj., littér. Ce qui est fait sans effort, sans peine et qui manque de qualité. Il [Victor Hugo] était retombé à des fatras, à des monceaux de littérature (...) à des habitudes, à des abondances, à des facilités (Péguy, V.-M., comte Hugo,1910, p. 757).Il faut savoir que chaque médiocrité consentie, chaque abandon et chaque facilité nous font autant de mal que les fusils de l'ennemi (Camus, Actuelles I,1944-48, p. 59).Cf. aussi assis ex. 8 :
6. Je n'avais jamais si bien compris qu'au fond la guerre est une facilité. Oui, pour les deux partis, il est plus simple de s'installer dans le massacre, de laisser le destin prendre forme, que de tenter de l'incliner selon ce qu'on a résolu. Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 305.
B.− Aptitude à faire quelque chose sans effort, sans peine. J'admirais avec quelle facilité je parviens au bonheur, et combien la félicité m'est naturelle (Gide, Journal,1912, p. 381):
7. ... le patron doit ruminer quelque chose (...). Quand je vais dans son bureau, je le trouve au milieu de mille petits papiers. Lui qui, d'ordinaire, écrit avec une facilité parfaite, il revient sur toutes les phrases... Duhamel, Maîtres,1937, p. 131.
1. [Avec un compl. prép. indiquant dans quel domaine, pour quelle chose une pers. a une aptitude]
a) [Le compl. prép. est un subst. introduit par à (littér.)/dans/pour] Le mieux serait de faire de moi un ingénieur, à cause de certaine précision de mon esprit, de certaine facilité pour les mathématiques (Loti, Rom. enf.,1890,p. 224).Il avait des facilités en tout, sport, éloquence, peinture, excepté dans le madrigal et le triolet (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 26):
8. On reconnaît le tableau conjugué de la primarité et de l'étroitesse de conscience. Il faut y ajouter une grande facilité au mensonge, qui part lui aussi comme un ressort, et le caractère violemment affectif des idées. Mounier, Traité caract.,1946, p. 419.
[Le compl. prép., qui n'est pas précédé de l'art., est introduit par de] Facilité d'élocution. La disposition morale de la société, (...) cette facilité d'illusion et de revirement qui nous caractérise (Sainte-Beuve, Volupté, t. 2, 1834, p. 279).Leur force principale [des grands hommes], ils la doivent à leur facilité de récupération (Arnoux, Roi,1956, p. 283):
9. ... la mère (...) pleurait toutes les larmes de son corps (...). Et plus triste (...) était ce tumulte recommençant, cette facilité d'indifférence et d'oubli, ce flot de vie qui montait inconscient, insouciant, joyeux, effaçant la douleur récente comme un léger sillon imprimé sur le sable. Moselly, Terres lorr.,1907, p. 292.
Spéc., B.-A. Facilité de pinceau, de plume. Aptitude à peindre, à écrire. J'enviais (...) la facilité de pinceau, la touche coquette des Bonington et autres (Delacroix, Journal,1853, p. 119).Cf. aussi Sartre, Mots, s.v. facile B en partic.
b) [Le compl. prép. est un inf. introduit par à/de (vieilli ou littér.)/pour] C'est l'extinction absolue du sens moral, qui donnoit aux Romains cette facilité de mourir, qu'on a si follement admirée (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 583).La France, par sa facilité désordonnée à changer de gouvernement, rompt la continuité et la chaîne de toute communauté (Morand, Londres,1933, p. 39):
10. Jadis, à Plassans, il tapait dur sur le bois, sans facilité pour apprendre, sachant tout juste lire, écrire et compter, très réfléchi pourtant, très laborieux, ayant la volonté de se créer une situation indépendante. Zola, Terre,1887, p. 96.
2. En partic., dans le domaine intellectuel
a) Aptitude à apprendre, à comprendre sans effort, sans peine. Melchior (...) avait, dès l'enfance, de grands dons pour la musique. Il apprenait avec une facilité remarquable (Rolland, J.-Chr.,Aube, 1904, p. 30):
11. Très intelligent, doué d'une facilité merveilleuse, d'une rare souplesse d'esprit, d'une sorte d'intuition instinctive pour toutes les études littéraires, Trémoulin était le grand décrocheur de prix de notre classe. Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Soir, 1889, p. 1128.
b) B.-A. Aptitude à créer une œuvre d'art sans effort, sans peine. Ces vers de Bernis, faits à vingt et un ans, ont tous les défauts de Gresset; ils ont aussi de sa facilité et de son coulant (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 7, 1851-62, p. 4).La déconcertante facilité de Picasso à qui rien ne paraît impossible (Green, Journal,1932, p. 92).
3. Spéc. Facilité (de caractère, de mœurs). Aptitude à être sociable, disposé aux arrangements, sans effort, sans peine. Il est d'une grande facilité en affaires (Ac.).À l'égard des personnes, M. Guizot était d'une facilité et d'une bienveillance qu'on n'a pas assez dites (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 1, 1861, p. 103).Leur liberté de parole, leur facilité de mœurs (...) ne les empêchaient pas de garder ce que (...) il faut d'hypocrisie pour que les gens puissent se regarder (...) sans dégoût (France, Hist. comique,1903, p. 59):
12. Manquant au dernier point de l'esprit du monde, Andrée est incapable de discerner, dans mon attitude à son égard, ce qu'il y a de civilité pure et simple, de facilité de caractère, mettons de bonhomie. Montherl., J. filles,1936, p. 1012.
P. ext., péj.
Tendance à accorder tout ce qui est demandé. C'est un homme qui se laisse aller à tout ce que l'on veut, on abuse de sa facilité (Ac.1835, 1878).C'est votre facilité qui est cause de ce désordre (Ac.).
Tendance d'une femme à accorder ses faveurs sans résistance. Ses allures font accuser cette femme de trop de facilité (Ac.1932).Je voulais dire que j'ai toujours eu besoin de la facilité chez une femme pour trouver du plaisir dans l'amour (Léautaud, Journal littér.,t. 2, 1907, p. 51).
Prononc. et Orth. : [fasilite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1455 « qualité de ce qui se fait sans peine » (J. Mielot, Advis directif pour faire le passage d'Oultre-mer ds Le Chevalier au cygne, éd. Reiffenberg, t. 1, p. 302); 1559 « faculté de faire quelque chose sans peine » (Amyot, Alc., 47 ds Littré). Empr. au lat. class. facilitas « facilité à faire quelque chose; facilité de parole, de caractère ». Fréq. abs. littér. : 1 834. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 797, b) 1 770; xxes. : a) 1 576, b) 2 658. Bbg. Bürger (P.). Funktion und Bedeutung des orgueil bei Paul Valéry. Rom. Jarhb. 1965, t. 16, pp. 157-158.

Wiktionnaire

Nom commun

facilité \fa.si.li.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est fait ou employé sans peine.
      • La tendreté est la facilité avec laquelle la viande est coupée et broyée au cours de la mastication. — (Élisabeth Vierling, Aliments et boissons: filières et produits, Doin, 2008, page 68)
    • Cela est de la plus grande facilité. - La facilité d’un expédient, d’un moyen. - La facilité d’une méthode.
  2. Moyen qui permet d’exécuter sans peine.
    • Nous aurons la facilité de nous voir tous les jours. - Les désirs s’amortissent par la facilité de les satisfaire. - Vous l’obtiendrez avec facilité. - Cela peut se faire avec facilité.
  3. (En particulier) (Finance) (Commerce), (Surtout au pluriel) Commodités, délais accordés à un acheteur, à un débiteur.
    • Facilités de paiement. - Vous aurez, vous obtiendrez toutes les facilités désirables. - Il vous procurera des facilités pour cet emprunt.
    • Grâce à ces deux sources régulières de revenu, aussi minimes fussent-elles, je savais que je pourrais obtenir quelques facilités de caisse à la banque locale. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 151)
  4. Disposition naturelle ou acquise, grâce à laquelle on exécute quelque chose sans peine, sans effort.
    • Se mouvoir avec facilité. - Marcher, courir avec facilité. - Donner de la facilité aux mouvements. - Cet enfant commence à parler avec facilité.
    • Cet orateur improvise avec une rare facilité. - Écrire avec facilité. - Il a une grande facilité à parler, à s’exprimer. - On n’a toujours que trop de facilité à mal faire.
  5. (Souvent) Aptitude à concevoir, à produire, à travailler facilement.
    • Cet enfant n’a aucune facilité. - Cet écrivain, ce peintre a une grande facilité, une facilité prodigieuse. - Acquérir de la facilité.
    • Défiez-vous de votre facilité. - Il y a une facilité malheureuse.
    • Facilité d’esprit, de conception. - Facilité d’élocution. - Facilité d’exécution, de composition, de pinceau.
  6. Manière dont on exécute une chose sans peine.
    • Il lui arrivait même de s'émerveiller de la facilité, de la promptitude avec laquelle il avait illuminé ces arcanes, hier encore ténébreux et rébarbatifs. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 116)
  7. Tendance à se plier aux circonstances, à se prêter à ce que l’on attend de vous.
    • Il me fit souvenir d'un passage des Mémoires de Richelieu. « Il vaut mieux aux affaires de l'État, un homme corrompu que celui dont la facilité est extrême, parce que le sujet corrompu ne se peut toujours laisser gagner par ses intérêts qui ne se rencontrent pas toujours, au lieu que le facile est emporté par tous ceux […] qui le pressent. » Si l'incorruptibilité de Léon Bourgeois était hors de question, sa facilité était extrême... — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Forme de verbe

facilité \fa.si.li.te\

  1. Participe passé masculin singulier de faciliter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FACILITÉ. n. f.
Qualité de ce qui est fait, employé sans peine. Cela est de la plus grande facilité. La facilité d'un expédient, d'un moyen. La facilité d'une méthode. Il signifie aussi Moyen qui permet d'exécuter sans peine. Nous aurons la facilité de nous voir tous les jours. Les désirs s'amortissent par la facilité de les satisfaire. Vous l'obtiendrez avec facilité. Cela peut se faire avec facilité. Il signifie particulièrement, surtout au pluriel, en termes de Finance et de Commerce, Commodités, Délais accordés à un acheteur, à un débiteur. Facilités de paiement. Vous aurez, vous obtiendrez toutes les facilités désirables. Il vous procurera des facilités pour cet emprunt. Il signifie également Disposition naturelle ou acquise, grâce à laquelle on exécute quelque chose sans peine, sans effort. Se mouvoir avec facilité. Marcher, courir avec facilité. Donner de la facilité aux mouvements. Cet enfant commence à parler avec facilité. Cet orateur improvise avec une rare facilité. Écrire avec facilité. Il a une grande facilité à parler, à s'exprimer. On n'a toujours que trop de facilité à mal faire. Il signifie souvent Aptitude à concevoir, à produire, à travailler facilement. Cet enfant n'a aucune facilité. Cet écrivain, ce peintre a une grande facilité, une facilité prodigieuse. Acquérir de la facilité. Défiez-vous de votre facilité. Il y a une facilité malheureuse. On dit dans le même sens Facilité d'esprit, de conception. Facilité d'élocution. Facilité d'exécution, de composition, de pinceau. Il signifie encore Manière dont on exécute une chose sans peine. Cela est écrit avec facilité. Son style a de la grâce et de la facilité. Il sait donner l'apparence de la facilité aux ouvrages qui lui coûtent le plus d'efforts. Il signifie aussi Tendance à se plier aux circonstances, à se prêter à ce que l'on attend de vous. Sa facilité à y consentir me surprit. La facilité avec laquelle il y adhéra. Il est d'une grande facilité en affaires. En mauvaise part, C'est votre facilité qui est cause de ce désordre. Ses allures font accuser cette femme de trop de facilité.

Littré (1872-1877)

FACILITÉ (fa-si-li-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est facile. La facilité d'un travail. La facilité d'un morceau, d'un passage.

    Absence d'obstacle. La facilité de sortir, d'entrer. Cela se peut faire avec facilité. Ne te figure point d'impossibilité Où tu fais, si tu veux, trop de facilité, Corneille, Théod. v, 3.

  • 2 Au plur. Moyen d'arriver à un but. Les facilités que nous avons apportées pour…, Pascal, Prov. 9. Je ne songerai plus qu'à vous donner toutes les facilités pour revenir, Sévigné, 88. Vous apportez toutes les facilités possibles à l'union, Bossuet, Lett. 56. On agite de nouveau l'affaire qui les avait obligés de s'assembler ; les conjurés en représentent les avantages et les facilités, Vertot, Révol. rom. XII, p. 207. Où tant de justes ont trouvé les facilités d'une vie sainte et fidèle, Massillon, Car. Mot. de conv. Vous vous promettez que la suite apportera à ce changement des facilités que vous ne trouvez pas aujourd'hui, Massillon, Panégyr. St Jean-Baptiste. Ce corps a établi le siége de ses affaires à Gothenbourg, dont la position offrait pour l'expédition des bâtiments, pour la vente des marchandises, des facilités que refusaient les autres ports du royaume, Raynal, Hist. phil. v, 8.

    Terme de finances et de commerce. Délai accordé à un acheteur, à un débiteur pour le payement. Les facilités du commerce. Ses créanciers lui donnèrent des facilités.

    Au sing. Vendre avec facilité pour le payement.

  • 3Disposition à faire quelque chose sans peine ni effort. Il a une grande facilité à parler. Se mouvoir avec facilité. Écrire avec facilité. Facilité à mal faire. Il ne se défiait pas de sa trop grande facilité à écrire, facilité que M. Despréaux n'avait point et qui doit être toujours suspecte quand ce n'est point le fruit d'un long exercice, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 118, dans POUGENS. Personne ne niera que Pétrarque n'ait rendu de grands services à la poésie italienne, et qu'elle n'ait acquis, sous sa plume, de la facilité, de la pureté et de l'élégance, Voltaire, Aux auteurs de la gaz. litt.

    Absolument. Aptitude à concevoir, à produire, à travailler sans efforts. Cet enfant n'a aucune facilité. Ce peintre a beaucoup de facilité. Acquérir de la facilité. Tant il a de facilité dans l'esprit, Sévigné, 455. J'aime toujours le P. Rapin ; c'est un bon et honnête homme ; il était soutenu du P. Bourdaloue, dont l'esprit est charmant et d'une facilité fort aimable, Sévigné, Lett. 28 oct. 1685.

    On dit dans le même sens facilité d'esprit, de conception. Facilité d'élocution. Facilité d'exécution, de composition, de pinceau, etc. Tout le monde admirait son activité ; et ses ennemis même ne pouvaient disconvenir de l'étendue et de la facilité de son esprit, Vertot, Révol. rom. IX, p. 337.

  • 4Manière facile dont une chose est ou semble faite. Son style a de la grâce et de la facilité. Cela est écrit avec facilité. On a des vers du duc de Nevers, du comte Antoine d'Hamilton, né en France, qui respirent tantôt le feu poétique, tantôt la douce facilité du style épistolaire, Voltaire, Cons. à un journaliste. Sensible à l'harmonie de ses beaux vers [de Quinault], charmé de l'élégante facilité de son style, je ne lisais jamais les belles scènes de Proserpine, de Thésée et d'Armide, qu'il ne me prît envie de faire un opéra, Marmontel, Mém. IV.
  • 5Condescendance, complaisance. Il est d'une grande facilité en affaires. Sa facilité à y consentir me surprit. Et sa facilité vous doit bien faire voir Qu'elle cherche un combat qui force son devoir, Corneille, Cid, v, 4. Votre facilité se trouverait punie, Corneille, Tois. d'or, I, 1. Des longs ennuis où ce retard l'expose, Par ma facilité je me trouve la cause, Th. Corneille, Ariane, III, 1. La facilité du Sauveur du monde à la recevoir et à lui remettre ses péchés, Bourdaloue, Car. III, Convers. de Magdel. 121. Sa justice, sa prudence, la facilité qu'il apportait aux affaires lui méritaient la vénération et l'amour de tous les peuples, Bossuet, le Tellier. Et nos seuls ennemis, altérant sa bonté, Abusaient contre nous de sa facilité, Racine, Brit. v, 3. …Nous engagea tous deux par sa facilité à la laisser jouir de sa crédulité, Racine, Bajaz. I, 4. Le peuple abusera de ta facilité, Voltaire, M. de Cés. I, 4. Un pardon trop aisé doit me rendre suspect ; Que pourra-t-il penser de ma facilité ? La Chaussée, Préj. à la mode, v, 5.

    Manque de fermeté, complaisance, indulgence excessive. C'est votre facilité qui est cause de ce désordre. Ce grand roi [David] eut aussi trop d'indulgence pour les entreprises d'Absalon et d'Adonias… et son excessive facilité eut les suites qu'on sait assez, Bossuet, Polit. VIII, IV, 11. Encore qu'il [Constantin] eût quelquefois un peu trop de facilité, il avait beaucoup de zèle pour la religion, Fléchier, Hist. de Théodose, II, 8.

    Facilité de mœurs ou de caractère, disposition naturelle à s'accommoder sans peine avec tout le monde. Au nom de l'amitié, soyez moins épineux dans la société ; c'est la douceur des mœurs, la facilité qui en fait le charme, Voltaire, Lett. d'Argens, 1752. Mais cet air de grandeur était tempéré par la douceur et la facilité de ses mœurs, Vertot, Révol. rom. XIII, p. 221.

    Facilité se dit aussi d'une femme qui se laisse aller sans trop de résistance.

SYNONYME

FACILITÉ DE, FACILITÉ À. Avec de, c'est la possibilité qui est laissée de faire une chose sans peine ; avec à, c'est la disposition naturelle qui permet de faire une chose sans peine : pour un prisonnier, que retient un geôlier peu vigilant, facilité de s'échapper ; pour un prisonnier hardi, industrieux, entreprenant, facilité à s'échapper. La facilité d'apprendre, c'est quand on est en position, lieu, place où il est facile d'apprendre ; la facilité à apprendre, c'est quand on apprend vite par une heureuse disposition.

HISTORIQUE

XVIe s. La debonnaireté et facilité de complexion, Montaigne, I, 197. La facilité et les inventions d'Ovide m'ont ravi aultrefois, Montaigne, II, 101. Sa facilité de se pouvoir ainsi aiséement tourner d'une façon de vivre en une autre, Amyot, Alc. 47.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FACILITÉ, s. f. terme de Peinture. Dans les Arts & dans les talens, la facilité est une suite des dispositions naturelles. Un homme né poëte répand dans ses ouvrages cette aisance qui caractérise le don que lui a fait la nature. Voyez Facile. L’artiste que le ciel a doüé du génie de la Peinture, imprime à ses couleurs la legereté d’un pinceau facile ; les traits qu’il forme sont animés & pleins de feu. Est-ce à la conformation & à la combinaison des organes que nous devons ces dispositions qui nous entraînent comme malgré nous, & qui nous font surmonter les difficultés des Arts ? Est-ce dans l’obscurité des causes physiques de nos sensations que nous devons rechercher les principes de cette facilité ? Quelle qu’en soit la source, qu’il seroit avantageux de l’avoir assez approfondie pour pouvoir diriger les hommes vers les talens qui leur conviennent, pour aider la nature, & pour faire de tant de dispositions souvent ignorées ou trop peu secondées, un usage avantageux au bien général de l’humanité ! Au reste la facilité seule, en découvrant des dispositions marquées pour un talent, ne peut pas conduire un artiste à la perfection ; il faut que cette qualité soit susceptible d’être dirigée par la réflexion. On naît avec cette heureuse aptitude ; mais il faudroit s’y refuser jusqu’à ce qu’on eût préparé les matériaux dont elle doit faire usage. Il faudroit enfin qu’elle ne se développât que par degrés, & c’est lorsque la facilité est de cette rare espece, qu’elle est un sûr moyen pour arriver aux plus grands succès. Et qu’on ne croye pas que la patience & le travail puissent subvenir absolument au défaut de facilité : non. Si l’un & l’autre peuvent conduire par une route pénible à des succès, il manquera toûjours à la perfection qu’on peut acquérir ainsi, ce qu’on desire à la beauté, lorsqu’elle n’a pas le charme des graces. On admire dans Boileau la raison fortifiée par un choix laborieux d’expressions justes & précises. Bien moins captif, le talent divin & facile de Lafontaine touche à-la-fois l’esprit & le cœur.

La facilité dont je dois parler ici, celle qui regarde particulierement l’art de la Peinture, est de deux especes. On dit facilité de composition, & le sens de cette façon de s’exprimer rentre dans celui du mot génie ; car un génie abondant est le principe fécond qui agit dans une composition facile : Il faut donc remettre à en parler lorsqu’il sera question du mot Génie. La seconde application du terme facilité est celle qu’on en fait lorsqu’on dit un pinceau facile ; c’est l’expression de l’aisance dans la pratique de l’art. Un peintre, bon praticien, assûré dans les principes du clair obscur, dans l’harmonie de la couleur, n’hésite point en peignant ; sa brosse se promene hardiment, en appliquant à chaque objet sa couleur locale. Il unit ensemble les lumieres & les demi-teintes ; il joint celles-ci avec les ombres. La trace de ce pinceau dont on suit la route, indique la liberté, la franchise, enfin la facilité. Voilà ce que présente l’idée de ce terme, & je finis cet article en hasardant le conseil de se rendre sévere & difficile même dans les études par lesquelles on prépare les matériaux de l’ouvrage ; mais lorsque la réflexion en a fixé le choix, de donner à l’exécution du tableau cet air de liberté, cette facilité d’exécution qui ajoûte au mérite de tous les ouvrages des Arts. Article de M. Watelet.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « facilité »

Du latin facilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. facilitat ; espagn. facilidad ; ital. facilità ; du latin facilitatem, de facilis, facile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « facilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
facilité fasilite

Évolution historique de l’usage du mot « facilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « facilité »

  • Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire. De Savinien Cyrano de Bergerac
  • Toute facilité apparente, toute réussite, sont les fruits d'une rigueur intime. Gérard Bauër, Chroniques, III , Gallimard
  • La facilité est le plus beau don de la nature à la condition qu'on n'en use jamais. Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées
  • Quand on écrit avec facilité, on croit toujours avoir plus de talent qu'on n'en a. Joseph Joubert, Carnets
  • Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise. Joseph Joubert, Pensées
  • La facilité n'explique pas tout ; et le vice a ses sentiers aussi ardus que ceux de la vertu. Paul Valéry, Moralités, Gallimard
  • Voulez-vous apprendre les sciences avec facilité ? Commencez par apprendre votre langue. De Etienne de Condillac
  • La sincérité est parfois une audace de grand mérite, parfois lâche facilité. De Pierre Dehaye
  • Les morts se prêtent aux réconciliations avec une extrême facilité. De Anatole France / Le Jardin d’Epicure
  • La comédie est un art. La tragédie une facilité. De Jacques Godbout / L'aquarium
  • La facilité c'est le talent qui se retourne contre nous. De Jean-Paul Sartre
  • La difficulté me décourage, la facilité me rebute. De Jean Rostand / Pensées d’un biologiste
  • Ce qui les inquiète toutes - à leur propre sujet - c'est la facilité avec laquelle je me console du départ de la précédente. De Sacha Guitry
  • Est-ce que les parlementaires trouveront dans le projet du gouvernement suffisamment de mesures courageuses et des réponses à la hauteur des attentes des entreprises et du citoyen en cette période très critique ? En dehors de la reconduction du dispositif mis en place en mars dernier sur instructions royales, est-ce que le gouvernement aura eu le courage d’apporter sa touche et sa valeur ajoutée en détruisant les paradigmes et les dogmes qui plombent la gestion des finances publiques ? Ou au contraire, il a préféré les solutions de facilité ? Les débats des jours qui viennent apporteront les réponses… Aujourd'hui le Maroc, Solutions de facilité ! | Aujourd'hui le Maroc
  • Los Angeles est une ville immense ! On s’y sent vite seule… J’étais à Los Angeles pour mon stage de fin d’études, ce qui m’occupait toute la semaine. Je dédiais alors mes week-ends à la photographie. J’ai vite pu intégrer une minuscule partie du réseau d’artistes vivants à Los Angeles, grâce à Facebook d’abord, puis Instagram. La ville du cinéma attire forcément de nombreuses personnes qui, comme on est aux États-Unis, doivent savoir tout faire. Ainsi, un acteur aspirant est également bien souvent modèle, danseur ou chanteur. Il y a de nombreuses activités connexes à la photographie et au cinéma, comme le maquillage ou le stylisme. J’ai pu rencontrer des professionnels facilement pour créer des projets avec plus d’ampleur. Los Angeles m’a apporté une plus grande souplesse, une plus grande facilité dans la réalisation de mes projets, grâce à la diversité des profils et leur profusion. Artistikrezo, Cleya : "Los Angeles m’a apporté une plus grande facilité dans la réalisation de mes projets" - Artistikrezo

Images d'illustration du mot « facilité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « facilité »

Langue Traduction
Anglais ease
Espagnol facilitar
Italien alleviare
Allemand leichtigkeit
Chinois 缓解
Arabe سهولة
Portugais facilidade
Russe легкость
Japonais 簡易
Basque arintzeko
Corse facilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « facilité »

Source : synonymes de facilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « facilité »

Partager