La langue française

Raideur, roideur

Sommaire

  • Définitions du mot raideur, roideur
  • Étymologie de « raideur »
  • Phonétique de « raideur »
  • Citations contenant le mot « raideur »
  • Traductions du mot « raideur »
  • Synonymes de « raideur »
  • Antonymes de « raideur »

Définitions du mot raideur, roideur

Trésor de la Langue Française informatisé

RAIDEUR, ROIDEUR, subst. fém.

A. − [Corresp. à raide I A]
1. Caractère, état de ce qui est raide. Synon. rigidité; anton. flexibilité, souplesse.La raideur d'une barre de fer. L'inconfort humide et froid de la vessie pleine de glace, de la raideur des draps, de l'oreiller trop haut, du matelas dur comme la terre elle-même (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 201):
1. ... je comprenais trop que ce que la sensation des dalles inégales, la raideur de la serviette, le goût de la madeleine avaient réveillé en moi, n'avait aucun rapport avec ce que je cherchais souvent à me rappeler de Venise, de Balbec, de Combray, à l'aide d'une mémoire uniforme... Proust, Temps retr.,1922, p. 869.
PHYS. ,,Faculté d'un corps de s'opposer aux déformations, et plus particulièrement à la flexion`` (Métro 1975). Raideur d'un ressort.
En partic.
a) Manque de souplesse (du corps, d'une partie du corps). Synon. ankylose, engourdissement.Raideur cadavérique. Aristide était impressionné par la raideur et la gêne des mouvements de l'élégant vieillard (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 147).La raideur de ses jambes nuisait à la rapidité de son allure mais ajoutait à la majesté de sa démarche (Hamp, Marée,1908, p. 206).
MÉD. Raideur articulaire. ,,Limitation plus ou moins grande de la mobilité d'une articulation`` (Lar. Méd. t. 3 1972). Les infiltrations en série donnent souvent des résultats favorables. Dans les (...) raideurs articulaires... (Judet, Fractures membres,1948, p. 20).
b) Caractère d'une personne qui a un maintien rigide, ou qui, dans sa manière d'être, manque de naturel, d'aisance. Elle gardait la raideur d'un bâton (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 33).Dans la salle à manger, le vieux prêtre gardait sa raideur hiératique (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 324):
2. Comme elle était souple et naturelle dans ses moindres attitudes! L'amour avait vaincu sa raideur, libéré en elle cette grâce féminine que, jusqu'alors, une contrainte secrète semblait retenir prisonnière. Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 572.
Manque de souplesse, d'aisance. Marcher, danser avec raideur. Il marchait droit, avec une certaine raideur (About, Nez notaire,1862, p. 42).
2. Vieilli. ,,Rapidité, impétuosité de mouvement`` (Ac. 1835). Balle lancée avec raideur. Dans cette partie du fleuve, l'eau court avec une grande raideur (Ac.1835, 1878).D'autres voitures, lancées avec la même raideur, celle d'un boulet de canon, viennent à notre rencontre (Michelet, Chemins Europe,1874, p. 146).
3. Caractère de ce qui présente une forte déclivité. La raideur de la montée, d'un escalier. Des sentiers à travers bois permettent de gagner la prairie − en quelques minutes pour un cycliste qui ne craint pas la raideur de la pente (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 141).
4. Caractère d'un alcool à la fois très fort et très râpeux. Un marché noir actif permettait au personnel de se procurer, contre les pains de savon détournés des stocks, quelque alcool de grain dont la raideur palliait le défaut de bouquet (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 214).
B. − Au fig. [Corresp. à raide I B]
1. Caractère de ce qui ou de celui qui est inflexible, rigoureux, intransigeant. Synon. rigueur, austérité, intransigeance.Raideur dogmatique, puritaine. Je (...) souffrais de rencontrer, dans un si jeune esprit, déjà tant de raideur doctrinale (Gide, Symph. pastor.,1919, p. 914).On m'a cousu mes commandements sous la peau: si je reste un jour sans écrire, la cicatrice me brûle; si j'écris trop aisément, elle me brûle aussi. Cette exigence fruste me frappe aujourd'hui par sa raideur, par sa maladresse (Sartre, Mots,1964, p. 136):
3. La religion de la politique expérimentale s'accompagne aujourd'hui, chez ceux qui l'adoptent, d'une posture qui veut évidemment être frappante et ne laisse pas d'y réussir: on sait avec quel visage fatal, quelle raideur méprisante, quelle sombre certitude de tenir l'absolu, ils prononcent qu'en matière politique ils « ne connaissent que les faits ». Benda, Trahis. clercs,1927, p. 147.
En partic.
Fermeté inébranlable, opiniâtreté. On retrouve dans cette pièce [Pompée] l'exacte composition, le bruit des images, la raideur des caractères, qui sont les biens les plus communs des pièces de Pierre Corneille (Brasillach, Corneille,1938, p. 235).Le besoin de certitude est rarement une soif venue de très haut. Il se forme au point où l'instinct de sécurité rejoint certaines raideurs de pensée et un autoritarisme qui goûte l'assurance sociale due aux affirmations fortes plus que la dignité secrète des fidèles de la vérité (Mounier, Traité caract.,1946, p. 619).
2. Caractère de ce qui est rigide, sans ornements, qui manque de naturel, de spontanéité, de grâce. Continué à lire Mmede Staël, frappé plus que jamais de l'aridité, de la roideur du style, quelquefois brillant d'éclat, toujours pauvre d'images, toujours sec et glacé (Chênedollé, Journal,1832, p. 140):
4. Il y avait en elle [Bérénice] l'étrangeté délicate de cette renaissance bourguignonne du quinzième siècle qui fut la moins académique des tentatives. C'est au milieu des rares vestiges de cet art (...) que s'était ouverte sa première jeunesse. Elle avait de ces images leur finesse un peu souffrante, mais sans raideur gothique, plutôt mouillée de grâce. Barrès, Jard. Bérén.,1891, p. 94.
Prononc. et Orth.: [ʀ εdœ:ʀ], vieilli [ʀwɑdœ:ʀ]. Ac. 1694-1835: roideur; dep. 1878: rai-, roi- (id. ds Littré, Lar. Lang. fr.); Rob. 1985: rai-. V. raide. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1170 reddur « caractère de sévérité, rigueur » (Rois, éd. E. R. Curtius, II, II, 25, p. 7); b) fin xiies. « attitude non humble, rigidité prétentieuse » (Sermons St Grégoire sur Ezéchiel, 118, 19 ds T.-L.); c) 1768 « manque de souplesse, d'aisance dans l'attitude » (Voltaire, Princesse de Babylone, 8 ds Littré); d) av. 1799 « pauvreté d'expression, manque d'aisance (dans une œuvre) » (Marmontel, Œuvres, t. 17, p. 32, ibid.); 2. 1174-76 reidur « rigidité, résistance » (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 1604 ds T.-L.); 3. 1205-50 [par confusion avec l'a. fr. rador, dér. de rade, v. rapide étymol.] « rapidité, impétuosité » (Renart, éd. E. Martin, Br. XIII, 539, t. 2, p. 58; v. Tilander, Lex. du Roman de Renart, p. 134); 4. ca 1300 « engourdissement, perte de souplesse ou de mobilité » (Guillaume de St-Pathus, Miracles de St Louis, éd. P. B. Fay, XL, 36); 5. 1487 « forte déclivité, escarpement » (Triomphe des neuf preux, p. 348 ds La Curne); 6. 1553 « état de tension, durcissement » (Ronsard, Livret de folastres, IV, 152 ds Œuvres compl., éd. P. Laumonier, t. 5, p. 28). Dér. de raide*; suff. -eur1*. Fréq. abs. littér.: 381. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 199, b) 460; xxes.: a) 501, b) 901.

Wiktionnaire

Nom commun 1

raideur \ʁɛ.dœʁ\ féminin

  1. Caractère de ce qui est raide.
    • La raideur d’une corde tendue.
    • La raideur d’une barre de fer.
    • Il lui est resté de la raideur dans le bras.
    • Soyez à cheval sans raideur.
    • La raideur des mouvements.
    • La raideur des contours, d’une draperie.
    • Son style est clair et correct, mais il a de la raideur.
  2. Caractère d'une côte, d’un escalier, d'un raidillon, dont la pente est difficile à monter et à descendre.
    • Il faut bien serrer le frein à cause de la raideur de la descente.
    • La raideur de la montée.
    • La raideur d’un escalier.
  3. (Figuré) Rigidité, fermeté excessive, extrême sévérité.
    • Une raideur inflexible.
    • Il a de la raideur dans l’esprit, dans l’humeur, dans le caractère.
    • Une raideur de principes.
    • Il apporte, il met beaucoup de raideur en affaires.
  4. (Médecine) Défaut de la mobilité du squelette.
    • La notion de raideur sur prothèse du genou est relative. Un genou normal fléchit jusqu'à 150° mais la flexion d'un genou prothétique dépasse rarement 120°. — (M. Mathieu, Reconstructions massives par allogreffe osseuse ..., dans Reprises de prothèses totales du genou, sous la direction de Philippe Burdin & ‎Denis Huten, éd. Elsevier, 2003, page 145)

Nom commun 2

raideur \ʁɛ.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : raideuse)

  1. Personne prenant part à des raids.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Finance) Personne lançant isolément des OPA.
    • Certains raideurs — personnes qui lancent seules une OPA hostile — recherchent parfois ce que l'on appelle un « greenmail », c'est-à-dire que la mise en place d'une défense anti-OPA par la cible se traduira par un appauvrissement tel que celle-ci ferait mieux de payer en cash le raideur pour qu'il arrête son attaque. Un raideur célèbre pour ce genre d'opération est le financier Carl Icahn. — (Offre publique d’achat sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)

Nom commun

roideur \ʁwa.dœʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Graphie ancienne de raideur.
    • Ces mêmes Anglais qui mirent à mort Charles ier, […], plièrent la roideur de leur courage sous la tyrannie fière et adroite de leur Protecteur. — (Frédéric II & Voltaire, L'anti-Machiavel, 1739)
    • Turgot, l’un des chefs les plus distingués de ce parti, joignait à de vastes connaissances la roideur d’esprit d’un sectaire. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2, 4, 1833)
    • — Mon cher enfant, reprit-il dans ces formes un peu paternelles qu’il n’abandonnait pas et qui donnaient un certain charme à la roideur de ses conseils, la question n’est pas de savoir si l’on est heureux, mais de savoir si l’on a tout fait pour le devenir. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 134)

Nom commun

roideur \ʁwa.dœʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Graphie ancienne de raideur.
    • Ces mêmes Anglais qui mirent à mort Charles ier, […], plièrent la roideur de leur courage sous la tyrannie fière et adroite de leur Protecteur. — (Frédéric II & Voltaire, L'anti-Machiavel, 1739)
    • Turgot, l’un des chefs les plus distingués de ce parti, joignait à de vastes connaissances la roideur d’esprit d’un sectaire. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2, 4, 1833)
    • — Mon cher enfant, reprit-il dans ces formes un peu paternelles qu’il n’abandonnait pas et qui donnaient un certain charme à la roideur de ses conseils, la question n’est pas de savoir si l’on est heureux, mais de savoir si l’on a tout fait pour le devenir. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 134)

Nom commun

roideur \ʁwa.dœʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Graphie ancienne de raideur.
    • Ces mêmes Anglais qui mirent à mort Charles ier, […], plièrent la roideur de leur courage sous la tyrannie fière et adroite de leur Protecteur. — (Frédéric II & Voltaire, L'anti-Machiavel, 1739)
    • Turgot, l’un des chefs les plus distingués de ce parti, joignait à de vastes connaissances la roideur d’esprit d’un sectaire. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2, 4, 1833)
    • — Mon cher enfant, reprit-il dans ces formes un peu paternelles qu’il n’abandonnait pas et qui donnaient un certain charme à la roideur de ses conseils, la question n’est pas de savoir si l’on est heureux, mais de savoir si l’on a tout fait pour le devenir. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 134)

Nom commun

roideur \ʁwa.dœʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Graphie ancienne de raideur.
    • Ces mêmes Anglais qui mirent à mort Charles ier, […], plièrent la roideur de leur courage sous la tyrannie fière et adroite de leur Protecteur. — (Frédéric II & Voltaire, L'anti-Machiavel, 1739)
    • Turgot, l’un des chefs les plus distingués de ce parti, joignait à de vastes connaissances la roideur d’esprit d’un sectaire. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2, 4, 1833)
    • — Mon cher enfant, reprit-il dans ces formes un peu paternelles qu’il n’abandonnait pas et qui donnaient un certain charme à la roideur de ses conseils, la question n’est pas de savoir si l’on est heureux, mais de savoir si l’on a tout fait pour le devenir. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 134)

Nom commun

roideur \ʁwa.dœʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Graphie ancienne de raideur.
    • Ces mêmes Anglais qui mirent à mort Charles ier, […], plièrent la roideur de leur courage sous la tyrannie fière et adroite de leur Protecteur. — (Frédéric II & Voltaire, L'anti-Machiavel, 1739)
    • Turgot, l’un des chefs les plus distingués de ce parti, joignait à de vastes connaissances la roideur d’esprit d’un sectaire. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2, 4, 1833)
    • — Mon cher enfant, reprit-il dans ces formes un peu paternelles qu’il n’abandonnait pas et qui donnaient un certain charme à la roideur de ses conseils, la question n’est pas de savoir si l’on est heureux, mais de savoir si l’on a tout fait pour le devenir. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 134)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAIDEUR. n. f.
Caractère de ce qui est raide. La raideur d'une corde tendue. La raideur d'une barre de fer. Il lui est resté de la raideur dans le bras. Soyez à cheval sans raideur. La raideur des mouvements. La raideur des contours, d'une draperie. Son style est clair et correct, mais il a de la raideur. Il se dit encore d'une Côte, d'un escalier, dont la pente est difficile à monter et à descendre. Il faut bien serrer le frein à cause de la raideur de la descente. La raideur de la montée. La raideur d'un escalier. Il signifie au figuré Rigidité, fermeté excessive, extrême sévérité. Une raideur inflexible. Il a de la raideur dans l'esprit, dans l'humeur, dans le caractère. Une raideur de principes. Il apporte, il met beaucoup de raideur en affaires.

Étymologie de « raideur »

Nom commun 1 (Siècle à préciser) Composé de raide et -eur.
Nom commun 2 De l’anglais raider, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raideur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raideur rɛdœr

Citations contenant le mot « raideur »

  • Il y a une raison pour laquelle le genre humain perd sa compassion et gagne en raideur de cœur. Il n’y a pas assez de compassion pour nous mener seuls à travers les temps sombres. Nous avons besoin de l’aide extérieure de personnes plus compatissantes. News 24, Pleine conscience: ne soyez pas un perroquet mais réfléchissez et apprenez - News 24
  • Quand elle n'affecte qu'un seul côté du cou, la raideur est torticolis. Mais lorsque elle se manifeste des deux côtés, on l'appelle maintien militaire. De Jean-Marie Poupart / Beaux-draps
  • C’est compliqué de demander pardon, c’est un geste délicat, en équilibre entre raideur orgueilleuse et contribution larmoyante et si l’on n’arrive pas à s’ouvrir à l’autre en toute honnêteté, toutes les excuses paraissent fausses et creuses. De Paul Auster / Brooklyn Follies
  • Le marché Traitement de raideur du coude a connu une transformation rapide de l’entreprise par de bonnes relations avec les clients, une croissance concurrentielle et des progrès technologiques sur le marché mondial. Il fournit également des données complètes sur le marché Traitement de raideur du coude , qui élabore la dynamique du marché telles que les tendances de l’industrie, les idées clés, les opportunités de croissance, le développement des affaires, les moteurs et les défis commerciaux sur le marché Traitement de raideur du coude. Le marché Traitement de raideur du coude est segmenté en types de produits, applications d’utilisation finale, principaux acteurs du marché et régions géographiques. Cette étude de recherche se concentre également sur les tendances de la chaîne d’approvisionnement, les innovations technologiques, les développements clés et les stratégies futures des fabricants clés de l’industrie Traitement de raideur du coude. boursomaniac, État du marché du traitement de la raideur du coude, prévisions futures et opportunité de croissance 2020-2029 - boursomaniac
  • Les étirements sont parfaits pour votre corps, mais saviez-vous qu’il existe de nombreuses variétés d’étirements? Il y a des étirements isolés actifs, passifs, dynamiques, balistiques et actifs – et tous ces avantages comportent leurs propres avantages. Une étude récente du Journal of Physiology a révélé qu’au moins 12 semaines d’étirements passifs peuvent non seulement réduire la raideur dans le corps, mais également réduire le risque de maladies vasculaires comme les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques, l’hypertension et le diabète. News 24, 5 exercices d'étirement passifs qui peuvent réduire la raideur musculaire et le risque de maladie cardiaque - News 24
  • On peut en être surpris, mais la poésie se loge aussi au cœur des cellules, dans la roideur des murs austères d’où ruisselle l’ennui. Les mots y font fi des barbelés, les rimes se glissent dans les fissures des allées bétonnées. Chaque année, parmi les dix ouvrages les plus empruntés à la bibliothèque, figure au moins une anthologie de poésie. , Edition Nancy et agglomération | Festival Poema : quand la poésie franchit les grilles de la prison...
  • Aidé par les textes au vitriol de Griswold, qui faisait de Poe un être vil et sordide, un ivrogne chronique, Baudelaire dresse le portrait d’un poète maudit. A la façon de Sainte-Beuve et de sa critique biographique confondant la vie et l’œuvre d’un auteur, Baudelaire cherche Poe dans ses nouvelles: «Les personnages de Poe, ou plutôt le personnage de Poe, l’homme aux facultés suraiguës, l’homme aux nerfs relâchés, l’homme dont la volonté ardente et patiente jette un défi aux difficultés, celui dont le regard est tendu avec la roideur d’une épée sur des objets qui grandissent à mesure qu’il les regarde – c’est Poe lui-même. – Et ses femmes, toutes lumineuses et malades, mourant de maux bizarres et parlant avec une voix qui ressemble à une musique, c’est encore lui.» Le Temps, Edgar Poe par-delà Baudelaire - Le Temps
  • ART - C'est un lieu non-commun. Entre roideur ibérique et reflux cathares, au faîte délaissé d'une Montagne. Fondus blancs et bleus cassés s'entassent, le long des couloirs imaginaires et courant d'air: d'un autre monde. À un demi-siècle de 2013, quelques copeaux d'air, et de feu. Le HuffPost, D'air et de feu: Van Binh | Le HuffPost
  • C'est le sans faute : Vaccarello reprend à la fois les valeurs chères à son prédécesseur (vibe eighties, mini-robes clubbing, vinyle qui crisse sous la rétine) et celles du maître Yves. Les coupes sont pointilleuses, le chic canaille, le soir vient à la ville et vice versa. Mais dans l'esprit d'Anthony, l'heure est aussi à une certaine roideur, laquelle signe l'époque. Exit les fourrures fluo ou flashy de la dernière collection Slimane, la palette des couleurs est réduite à sa plus simple expression (le noir omniprésent, un peu d'or, le bistre en soutien) ; le bijou se fait rare. , Paris Fashion Week 2017 : ce qu'il faut retenir du show Saint Laurent - Puretrend

Traductions du mot « raideur »

Langue Traduction
Anglais stiffness
Espagnol rigidez
Italien rigidezza
Allemand steifheit
Chinois 刚性
Arabe الكزازة
Portugais rigidez
Russe жесткость
Japonais 凝り
Basque zurruntasuna
Corse rigidità
Source : Google Translate API

Synonymes de « raideur »

Source : synonymes de raideur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « raideur »

Partager