La langue française

Freiner

Définitions du mot « freiner »

Trésor de la Langue Française informatisé

FREINER, verbe.

A.− Emploi intrans. [Le suj. désigne l'agent] Ralentir ou immobiliser, à l'aide d'un frein, une pièce ou une machine en mouvement. Tous les deux cents mètres il lui faudra freiner (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 319).
P. méton. [Le suj. désigne un véhicule en mouvement] Le train freine et s'arrête aux abords de Paris (Valéry, Variété II,1929, p. 38):
1. Après une attente démesurée l'autobus enfin tourna le coin de la rue et vint freiner le long du trottoir. Quelques personnes descendirent, quelques autres montèrent : j'étais de celles-ci. Queneau, Exerc. style,1947, p. 98.
P. anal. [Le suj. désigne un animé en mouvement] Ralentir son allure, s'immobiliser. Il est fier de freiner sur des pentes où il dit qu'une fois engagés, les autres glissent irrésistiblement (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 205).Il fallait voir les chevaux freiner sur leurs sabots de derrière (Michaux, Plume,1930, p. 157):
2. J'allais, projetant le jet de ma lampe électrique sur ces blocs boueux qu'étaient mes pieds, trébuchant, glissant des talons et freinant rudement des deux mains contre les parois que perçaient des silex aigus. Vercel, Cap. Conan,1934, p. 234.
P. métaph. Que je n'aie plus à freiner toujours, dans la crainte de vous déplaire, à prononcer « affection » quand je pense « amour » (Montherl., J. filles,1936, p. 967):
3. Une fois déjà, sur le chemin glissant de la pitié, il avait dû, pour leur salut à tous deux, freiner à temps − et fuir. Martin du G., Thib.,Mort père, 1929, p. 1349.
B.− Emploi trans.
1. Dans le domaine phys.[Le suj. désigne l'agent] Ralentir ou stopper le mouvement de quelque chose. Freiner une roue, un véhicule. À l'abri des feuillages, je freine l'araire (Giono, Baumugnes,1929, p. 136).
P. anal. Ralentir (un processus, une action). À mesure que l'animal vieillit, le sérum freine de plus en plus la multiplication cellulaire (Carrel, L'Homme,1935, p. 199).Il voudrait s'arrêter mais personne ne peut freiner cette marche obstinée que personne ne commande (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 203).
Emploi pronom. réfl. à valeur passive. Son geste ici se freine et là se délie (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 677).
Emploi pronom. réciproque. Ces deux rampements contraires s'accrochaient l'un à l'autre par leurs aspérités, se freinaient, s'empêchaient l'un l'autre (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 118).
2. Au fig.
a) [Le compl. désigne une activité, un développement, etc.] Rendre difficilement possible, faire obstacle à. Freiner un effort, un progrès. L'abbé Petitjeannin lui-même feignait de freiner un penchant qui allait si à l'encontre de l'obéissance filiale (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 65).Depuis trois mois le S.R.L. n'a rien fait pour freiner l'offensive communiste, dit Scriassine (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 370):
4. Robespierre, bon disciple de Rousseau, cherchait, dans les décombres du christianisme, un symbole dont l'influence morale pût freiner utilement les passions déchaînées par la révolution. Bloch, Dest. du S.,1931, p. 258.
P. ell. Freiner l'expansion, le développement de quelque chose. Le plus simple leur paraissait encore de freiner les salaires, malgré la montée des prix (Camus, Exil et Roy.,1957, p. 1596).
b) [Le compl. désigne une pers.] Modérer l'activité (de quelqu'un). C'est avec moi que tu aurais dû te marier, me dit-elle enfin, les yeux clos. Tu m'aurais peut-être freinée (Abellio, Pacifiques,1946, p. 414).
REM. 1.
Freinateur, trice, adj. au fig.Qui agit à la manière d'un frein qui modère une activité (de l'organisme). Pouvoir freinateur. Elle présente souvent sur l'appétit une action freinatrice très nette (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p. 29).Emploi subst. La radiothérapie hypophysaire, les freinateurs hypophysaires (...) stabilisent et même améliorent les lésions ostéo-articulaires (Ravault, Vignon, Rhumatol.1956, p. 547).[On trouve également ds la docum. la graphie frénateur, trice. ] Une action frénatrice plus ou moins marquée (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 119).Rapidement on comprit l'action frénatrice de l'écartement des jambes (Jeux et sp.,1967, p. 1570).
2.
Freination, subst. fém.,méd. Action de ralentir les sécrétions hormonales (d'apr. Rob. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr.). On écrit aussi frénation; absent, sous l'une ou l'autre graphie, de tous les autres dict. gén.
Prononc. et Orth. : [fʀ εne] ou, p. harmonis. vocalique, [fʀene]; noter cependant que la graph. ei tend à maintenir [ε] ouvert (cf. Bub. 1935, § 40); (il) freine [fʀ εn]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1907 techn. freiner (Nouv. Lar. ill. Suppl.). Dér. de frein*; cf. l'a. fr. frener (2emoitié xiiies. [ms.] « mater, refréner » ds Gdf.), du lat. class. frenare « brider, freiner » au propre et au figuré. Fréq. abs. littér. : 108.

Wiktionnaire

Verbe

freiner \fʁɛ.ne\ ou \fʁe.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se freiner)

  1. (Intransitif) Retenir, ralentir, arrêter à l’aide d’un frein.
    • Il commença à pleuvioter au moment où Don et Eva se mirent en quête d'un taxi qui les raccompagnerait à la Grand-Place. Quand la voiture freina sur les mares d'eau de la place, les gouttes éparses s’étaient muées en pluie torrentielle. — (Jan Wallentin, L'étoile de Strindberg, traduit du suédois par Charlotte Drake & Patrick Vandar, Paris : Fleuve noir, 2011, chap. 27)
    • Le chauffeur n’eut que le temps de freiner.
  2. (Transitif) Ralentir dans son mouvement.
    • Quand il s'agissait de livrer en Allemagne ou au Luxembourg, le dépotage des citernes de notre flotte était freiné par le système de raccord allemand Storz, la norme dans ces deux pays. — (Le raccord français/allemand : Une pièce maîtresse pour la sécurité et l'efficacité, dans Tratel'action, n°2, décembre 2015, page 5)
    • Le vent freinait les coureurs.
  3. (Pronominal) (Figuré) (Familier) Se modérer.
  4. transitif indirect (Familier) Ralentir une consommation ou une pratique.
    • Les temps devenant plus durs, il a fallu freiner sur les dépenses.
    • Depuis qu'elle a freiné sur les jeux vidéos, elle est plus disponible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FREINER. v. intr.
Retenir, ralentir, arrêter à l'aide d'un frein. Le chauffeur n'eut que le temps de freiner.

Étymologie de « freiner »

(1907) Du latin frenare (« brider, freiner »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « freiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
freiner frɛne

Évolution historique de l’usage du mot « freiner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « freiner »

  • Si tout le monde appuyait fermement du pied droit sur le sol pour freiner, le temps passerait moins vite. De Roland Topor
  • Une technologie de surveillance à distance basée sur l’intelligence artificielle mise au point par une professeure de l’Université McGill pourrait freiner la propagation du coronavirus dans les murs des centres de soins de longue durée pour les aînés. , L’intelligence artificielle pour freiner la propagation du coronavirus | Le Régional
  • "Il serait vraiment très regrettable de ne pas utiliser ces moyens efficaces et accessibles" pour freiner l'épidémie, écrivent les signataires. LExpress.fr, Des médecins renommés réclament "le masque obligatoire" dans les lieux publics clos - L'Express

Images d'illustration du mot « freiner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « freiner »

Langue Traduction
Anglais curb
Espagnol bordillo
Italien frenare
Allemand randstein
Chinois 抑制
Arabe يفرمل
Portugais borda da calçada
Russe узда
Japonais 縁石
Basque geldiarazi
Corse frezza
Source : Google Translate API

Synonymes de « freiner »

Source : synonymes de freiner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « freiner »

Freiner

Retour au sommaire ➦

Partager