Décourager : définition de décourager


Décourager : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOURAGER, verbe trans.

A.− Décourager qqn.Abattre l'énergie physique ou morale. Que de fois ailleurs je l'ai entendue, cette chanson! Mais pourquoi ce soir me décourage-t-elle? (Barrès, Jardin Bérén.,1891, p. 139):
1. Conan s'ennuie. (...) Parfois il se lève, s'en va à la fenêtre, fixe longuement la rue vide et revient à mon bureau brouiller mes papiers d'un doigt dégoûté et las. Il sait mettre dans tous ses gestes une veulerie telle, il en rayonne une telle puissance de flemme qu'il décourage même mon gendarme, cependant zélé. Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 173.
Expr. Se laisser décourager. Je ne me laisserai pas décourager par les paroles impies de cet enfant du siècle (Sand, Lélia,1833, p. 277):
2. Visite attendue de François Berthault, toujours très sympathique et qui travaille sans se laisser décourager par le très petit nombre de lecteurs obtenus en six ans, et qui ne paraît pas disposé à se laisser exploiter par la vie littéraire. Larbaud, Journal,1931, p. 252.
Emploi pronom. réfl. Perdre courage. Un des médecins français (...) est mort victime de son dévouement. Les autres ne se découragent pas et redoublent de zèle (Latouche, L'Héritier, Lettres amans,1821, p. 142).
Emploi abs. Ôter tout courage. Dans l'existence nomade que je mène, il y a quelque chose de sublime qui exalte et décourage à la fois (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 274).
B.− Décourager qqn de qqc.Ôter l'envie, le désir d'entreprendre une action, de gagner quelque chose. Synon. dégoûter de, dissuader de.Un certain bavardage indolent use l'esprit et décourage des efforts énergiques (Staël, Allemagne,t. 1, 1810, p. 139):
3. Été au cimetière Montmartre. C'est une mélancolie qui tombe presque aussitôt dans le vaudeville par le niais bourgeois de la douleur. − Rien ne vous décourage de l'immortalité comme cet exemple de la mort. L'on se sent gagné de l'indifférence pour la survie de son nom... Goncourt, Journal,1855, p. 210.
C.− Décourager qqc.
1. User, détruire, supprimer un acte de volonté, un sentiment, un trait de caractère. Il y a tant d'êtres en ce monde qui ne songent pas à autre chose qu'à décourager le divin dans leur âme (Maeterlinck, Trésor humbles,1896, p. 208).Avec une impétuosité de goujatisme qui décourage notre admiration (Bloy, Journal,1902, p. 83):
4. ... le jeune Stamply se montra on ne peut plus rebelle aux bienfaits de l'éducation (...) Il découragea successivement la patience de trois précepteurs, qui, de guerre lasse, lâchèrent la partie après y avoir perdu leur latin. Découragé lui-même, le père Stamply se décida à placer son fils dans un des lycées de Paris... Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 12.
2. Arrêter le développement, l'essor d'un mouvement, d'une action. Synon. empêcher :
5. ... ici qui se sent la force de lutter? On escalade des rochers, on ne peut pas toujours piétiner dans la boue. Ici tout décourage le vol en droite ligne d'un esprit qui tend à l'avenir. Balzac, Louis Lambert,1832, p. 126.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. décourageable. Qui se laisse décourager, qui renonce facilement à tout effort, tout espoir. À petites doses, je mettais au courant ma mère, des réflexions que je récoltais, que ça me semblait pas très brillant toutes mes perspectives... Elle était pas décourageable... Elle faisait maintenant des autres projets, pour elle-même alors, pour une entreprise toute nouvelle, toujours beaucoup plus laborieuse (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 361).
Prononc. et Orth. : [dekuʀaʒe], (je) décourage [dekuʀa:ʒ]. Ds Ac. 1694-1932. Fait partie des verbes qui, devant o, a dans la conjug., intercalent e pour conserver la prononc. [ʒ] : nous décourageons, il découragea. Étymol. et Hist. 1165-70 descoragier (B. de Ste-Maure, Troie, 16241 ds T.-L.). Dér. de courage*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 696. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 892, b) 976; xxes. : a) 1 067, b) 1 033. Bbg. Pauli 1921, p. 82 (s.v. décourageur).Quem. 2es. t. 3 1972 (s.v. décourageable).

Décourager : définition du Wiktionnaire

Verbe

décourager transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dépourvoir de courage.
    • Mais il ne se laissa pas décourager : si tous les bras retombaient impuissants devant l'œuvre à accomplir, si personne ne donnait le bon exemple, le mal triompherait toujours, incurable. — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • […] : les catholiques ne se sont jamais découragés au milieu des épreuves les plus dures, parce qu'ils se représentaient l'histoire de l'Église comme étant une suite de batailles engagées entre Satan et la hiérarchie soutenue par le Christ ; […]. — (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Celui-là est défendu contre les quémandeurs trop opiniâtres par une sorte de femelle revêche, bourrue, grimaçante, qui s'entend à merveille à décourager les volontés les plus obstinées. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 183)
    • Devant la réprobation presque unanime qui accueillit mon exposé, je me décourageai et me ralliai à l'interprétation probabiliste de Born, Bohr et Heisenberg […]. — (Louis de Broglie; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l'Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décourager : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOURAGER. v. tr.
Dépourvoir de courage. Décourager quelqu'un. Ce nouvel échec acheva de décourager l'armée. Il y a de quoi se décourager. Il est découragé de travailler. Ses amis l'en ont découragé. Il se décourage au premier obstacle qu'il rencontre.

Décourager : définition du Littré (1872-1877)

DÉCOURAGER (dé-kou-ra-jé. Le g devant a ou o prend un e : nous décourageons, je décourageais) v. a.
  • 1Ôter le courage, l'énergie morale. Décourager quelqu'un.
  • 2Ôter l'envie, le désir de faire quelque chose. Ils découragent par mille contradictions les poëtes et les musiciens, La Bruyère, I.

    En ce sens il prend la préposition de. On l'a découragé de solliciter les suffrages des électeurs. Ses amis le décourageront d'une entreprise si hasardeuse.

  • 3Se décourager, v. réfl. Perdre courage. Il se décourage au premier obstacle qu'il rencontre. Il s'est découragé de cette entreprise.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mais ne me chaut de cele plaie ; Je croi qu'autre maladie aie ; Car trestous descoragiés sui, Blonde et Jeh. 591. Onques pour çou n'en fui descoragiés De li amer [de l'aimer], ne n'ere [ni ne serai], ce saciés, Bibl. des Chartes, 4e série, t. V, p. 350.

XIVe s. L'esprevier qui vole après, se lasse et descourage, Ménagier, III, 2.

XVe s. Un mauvais cœur en descourage deux douzaines de bons, Froissart, II, III, 19.

XVIe s. Les voyant tous descouragez, il differa de donner la bataille, Amyot, Flamin. 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décourager »

Étymologie de décourager - Littré

Dé… préfixe, et courage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de décourager - Wiktionnaire

De courage précédé du préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décourager »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décourager dekuraʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « décourager »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe décourager

Évolution historique de l’usage du mot « décourager »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décourager »

  • Mais pas de quoi décourager cet aventurier émérite, qui a serré les dents pour aller au bout du jeu. "J’aurais eu les blessures qu’il a eues pendant le tournage, j’aurais abandonné. Clairement j’aurais quitté le Fort. Mais lui non. Il s’est démis le doigt sur une épreuve, le médecin lui a remis tranquillement comme si de rien n’était. Un petit bandage et c’était reparti. Alors qu’on était tous choqués… Il est costaud, le Claude. C’est un surhomme. Il pousse son corps dans ses retranchements", résume - admirative - Clémence Botino, Miss France 2020.  LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Télévision : Claude de Koh-Lanta blessé mais héroïque sur le tournage de Fort Boyard | La Provence
  • Sans se décourager vu le péril imminent, l’élève gardien de la paix a encaissé les vagues en empoignant l’homme sous les bras. Au bout de dix minutes d’un effort intense, Ghislain a réussi à sortir la victime de l’eau avec l’aide d’un pompier arrivé entre-temps. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Saint-Malo : Un élève de l'école de police sauve un homme de la noyade, les pompiers avisent sa hiérarchie et le félicitent
  • Les visites gratuites « Dans les pas du pèlerin » bien connues de Lucien Fohrer reprennent Attraction incontournable lors d’un passage à Colmar, ses balades contées, agrémentées par son bagou et ses anecdotes, doivent aussi s’adapter à la crise sanitaire. Le guide regrette, par exemple, qu’en raison de la décision gouvernementale d’autoriser l’agrandissement des terrasses extérieures, des tablées noires de monde envahissent le perron de sa maison, également point de départ de ses visites. Mais pas de quoi décourager le pèlerin, figure emblématique de la ville. Lucien Fohrer reprend du service dès dimanche 5 juillet. , Culture - Loisirs | Les balades du pèlerin Lucien Fohrer reprennent en version adaptée
  • « Je suis très satisfaite, s’est réjouie celle qui menait la liste « Plaisir avance ». Ça a été une campagne difficile, très atypique. […] On se retrouve avec deux tours entrecoupés de plusieurs mois, j’avoue qu’il y a de quoi décourager à la fois des habitants, qui étaient dans une période difficile, mais aussi décourager, pourquoi pas, des équipes. Ça n’a pas été le cas de la nôtre, notre équipe a été fortement engagée, d’abord pour accompagner les personnes pendant le confinement, mais aussi sur le fait de repartir sur cette bataille pour gagner la ville, car il n’était pas question que nous ne puissions pas continuer tous les engagements que nous avions pris auprès des Plaisirois. » La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines, Plaisir - Municipales : Joséphine Kollmannsberger repart pour six ans | La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines
  • En 2000, année de son dernier Scudetto, la Lazio avait remonté 9 points à la Juventus lors des huit dernières journées. L'écart actuel ne risque donc pas de la décourager, même s'il s'est accru, passant de 1 à 4 points depuis la reprise de la Serie A le 20 juin. L'Équipe, La Lazio n'a pas abdiqué - Foot - ITA - L'Équipe
  • Tout comme les différentes versions de Windows 10, les applications bureautiques développées par Microsoft sont commercialisées à des prix qui peuvent décourager certains utilisateurs au moment de faire des mises à jour. Tom’s Hardware : actualités matériels et jeux vidéo, URcdkey : La licence de Windows 10 Pro pour 2 PC est en promotion à 19,02 €
  • Pas de quoi décourager Deyli Dacerda, 31 ans et mère de deux fillettes: "C'est mon premier jour de liberté!", se réjouit-elle. LaProvence.com, France - Monde | La Havane entame son déconfinement, mais sans touristes étrangers | La Provence
  • Quelle responsabilité que d'écrire ! Donner de l'espoir sans motif, décourager sans raison. De Jacques Chardonne
  • On obtient ce qu'on veut des femmes à condition de ne pas les décourager. De Jean Dutourd

Traductions du mot « décourager »

Langue Traduction
Corse per scuraghjà
Basque desanimatzeko
Japonais 落胆します
Russe отговорить
Portugais desencorajar
Arabe لتثبط
Chinois 劝阻
Allemand entmutigen
Italien scoraggiare
Espagnol para desalentar
Anglais to discourage
Source : Google Translate API

Synonymes de « décourager »

Source : synonymes de décourager sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décourager »



mots du mois

Mots similaires