Supprimer : définition de supprimer


Supprimer : définition du Wiktionnaire

Verbe

supprimer \sy.pʁi.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Abolir ; annuler.
    • Les anciens impôts basés sur le Koran sont supprimés et remplacés par des contributions nouvelles qui seront recueillies par des fonctionnaires spéciaux, au lieu de l'être par les caïds. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 65)
    • Le départ des juifs n’avait pas supprimé les embarras financiers de leurs clients et ceux qui avaient besoin de capitaux n'eurent d'autre ressource que de s'adresser aux prêteurs chrétiens (lombards ou cahorsins). — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Retrancher ; enlever ; ôter.
    • Ce discours est trop long, il faut en supprimer la moitié.
    • Après avoir totalement désossé l'engin, j'avais savamment vidé le pot d'échappement en supprimant les chicanes et adapté un carburateur récupéré sur la vieille mobylette d'un copain. — (Régis de Soulaines, Le Sirop de la Rue, ou La Flûte désenchantée, 5 sens éditions, 2017)
  3. Tuer.
    • On pense naturellement à supprimer l'homme qui gêne comme on pense à écarter une mouche ; à se gratter immédiatement au point cuisant. C'est un réflexe de l'imagination, laquelle est faite pour ces solutions.
      — (Paul Valéry, Tel Quel, Gallimard, éd. 1943, p. 222)
    • Les Martiens, au moyen d’une drogue procurant des rêves magnifiques, supprimaient les malades, les infirmes et les mal nés, de sorte que, chez eux, la pitié était des plus rudimentaires. — (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
  4. Censurer.
    • Les articles de journaux trop controversés furent supprimés.
  5. Détruire ; démolir.
    • Le moulin de Montgon ayant été supprimé par suite de la création du canal des Ardennes , outre l'indemnité d’expropriation due au propriétaire , il en était dû une au fermier. — (Germain Roche & Félix Lebon, Recueil général des arrêts du Conseil d'état, t.5, 1848, p. 95)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Supprimer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPPRIMER. v. tr.
Abolir, annuler. On a supprimé quelques emplois inutiles. Supprimer des impôts. Le pape a supprimé tel ordre religieux. Il signifie aussi Empêcher de paraître, ou faire cesser de paraître, ne pas publier un écrit, un livre. On supprima tel livre, tel journal. Cet article fut supprimé par la censure. Il signifie aussi, en parlant d'un Acte d'un contrat, ou de quelque autre pièce dont on veut ôter, dont on veut dérober la connaissance. Il voulait supprimer un acte qui était contre lui, mais on en produisit une copie collationnée. Supprimer une pièce essentielle. Il signifie également Taire, passer sous silence, ne pas exprimer. Je supprime beaucoup de circonstances qui seraient trop longues à rapporter. Supprimez ces détails. Il signifie encore Retrancher. Ce discours est trop long, il en faut supprimer la moitié, plus de la moitié. Supprimer une lettre dans un mot. Il signifie aussi Faire disparaître en la tuant une personne gênante. Ce témoin gênant a été supprimé.

Supprimer : définition du Littré (1872-1877)

SUPPRIMER (su-pri-mé) v. a.
  • 1Empêcher de paraître, ne pas publier un écrit. Les ennemis de Pascal et d'Arnaud firent supprimer leurs éloges dans le Livre des hommes illustres de Perrault, Voltaire, Louis XIV, Écrivains, Pascal. Ayant ouï dire que Molière voulait faire une comédie des femmes savantes, elle [Mme Dacier] supprima sa dissertation, Voltaire, Vie de Molière. J'écrivis il y a quelque temps à M. le garde des sceaux et à M. le lieutenant de police de Paris, pour les supplier de supprimer les éditions étrangères de mon livre [la Henriade], Voltaire, Lett. à Thiriot, 4 août 1727.
  • 2Il signifie quelquefois simplement, en jurisprudence, blâmer un écrit et en défendre la publication. On a supprimé son mémoire comme calomnieux.
  • 3Il se dit aussi d'un acte, d'un contrat dont on veut dérober la connaissance. Supprimer un acte.
  • 4Faire disparaître. Sainte Thérèse était ingénieuse à découvrir ses défauts, et prête à supprimer devant les hommes toutes les lumières qu'elle tirait de Dieu, Fléchier, Panég. Ste Thér. L'officier de retour dit qu'il avait exécuté sa commission [tuer Demetri, frère du czar Fedor], et demande la récompense qu'on lui avait promise ; Boris, pour toute récompense, fit tuer le meurtrier, afin de supprimer les preuves du crime, Voltaire, Mœurs, 190. L'attention singulière que les Pères de l'Église ont eue de supprimer les ouvrages de leurs ennemis, Diderot, Pens. philos. n° 44. Speusippe a écrit plusieurs ouvrages qu'on estimait, et qu'Aristote est accusé d'avoir supprimés, Condillac, Hist. anc. III, 20.
  • 5Taire, passer sous silence, ne pas exprimer. Ne supprimez aucune circonstance. Supprimons les doux noms et de fils et de père, Rotrou, Vencesl. IV, 6. Elle [Mme la Dauphine] se défiait de ses lumières : une sage timidité lui fit presque toujours supprimer une partie de son avis, Fléchier, Dauphine. Je devrais faire ici parler la vérité, Seigneur ; mais je supprime un secret qui vous touche, Racine, Phèdre, IV, 2. On supprime des dieux la sentence mortelle ; Et, quoique le bûcher soit déjà préparé, Le nom de la victime est encore ignoré, Racine, Iphig. IV, 1.
  • 6Retrancher. Il faut supprimer un tiers de ce discours. La bonne princesse [de Tarente] me vient voir sans m'en avertir, pour supprimer la sottise des fricassées, Sévigné, 21 juill. 1680.

    Fig. L'animal chassé fait des bonds ; il voudrait se détacher de la terre et supprimer les espaces, Buffon, Morc. choisis, p. 128.

  • 7Abolir, annuler. Supprimer des impôts. Supprimer des emplois. Pour ne pas laisser cette hardiesse impunie dans un auteur de nom [Mézerai], d'abord on supprima une moitié de sa pension ; et, comme il en murmura, peu de temps après on supprima l'autre, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 200, dans POUGENS.

    Nous avons éteint et supprimé… termes dont le roi se servait dans ses édits de suppression.

  • 8Supprimer quelqu'un, l'évincer. Elle [Mme de Bury] n'est pas janséniste comme Mme de Vibraye ; c'est avec ce mot qu'on a supprimé cette dernière, Sévigné, 17 janv. 1680.
  • 9Il se dit des évacuations que l'on suspend. Supprimer la transpiration, les lochies.

    L'urine est supprimée, il y a suppression d'urine.

  • 10Se supprimer, v. réfl. Se faire disparaître soi-même, se tuer. Je vous jure, mon cher ami, que, s'il m'était permis de me supprimer moi-même, il y a longtemps que] je me serais empoisonné, Scarron, Lett. Œuv. t. I, p. 202, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Faict il quelque despeche qui desplaise ? on la supprime, Montaigne, II, 80. Si mes escripts te contentent, publie les ; sinon, supprime les, Montaigne, II, 227. Souventes fois en ceste luxation l'urine est supprimée, Paré, XIV, 44.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Supprimer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUPPRIMER, v. act. (Gram.) retrancher, anéantir, abolir, éteindre. On supprime un droit, une charge, une piece, une clause, une condition.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Supprimer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « supprimer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « supprimer »

Étymologie de supprimer - Wiktionnaire

Du latin supprimere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de supprimer - Littré

Lat. supprimere, supprimer, de sub, sous, et premere, presser (voy. PRESSION). Supprimer est fait sur le latin ; la forme française eût été suspreindre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « supprimer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
supprimer syprime play_arrow

Conjugaison du verbe « supprimer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe supprimer

Citations contenant le mot « supprimer »

  • Pour éviter cela, et pour effacer toutes traces des contenus un peu embarrassants ayant été visionnés depuis votre profil, Prime Video intègre une option permettant de faire table rase du passé. Voici comment faire pour supprimer votre historique de lecture. 01net, Comment supprimer l’historique de lecture sur Amazon Prime Video ?
  • La compagnie aérienne KLM, filiale d'Air France veut supprimer 5.000 emplois en raison de la crise du coronavirus. Challenges, La compagnie aérienne KLM va supprimer jusqu'à 5.000 emplois - Challenges
  • Un commentateur a dit à Haber qu’il s’était plaint à la police au sujet du post. Une heure après que Haber a publié la photo, un officier de police est arrivé à la porte de Haber et lui a dit qu’il avait commis une infraction pénale en incitant à la violence contre le Premier ministre, et qu’il devait supprimer la publication. The Times of Israël, Un policier demande à un homme de supprimer une photo de Netanyahu sur Facebook | The Times of Israël
  • Vous pouvez supprimer tout ou partie des données de votre historique Google. Voici comment procéder. CNET France, Comment supprimer votre historique Google - CNET France
  • Dans sa volonté de supprimer les intermédiaires, il cherchait le moyen de passer directement du foin au lait sans passer par la vache. De Alphonse Allais
  • Le paradoxe du travail, c'est que l'on ne travaille, en fin de compte, que pour le supprimer. De Boris Vian
  • Il y a dans l'homme assez de beautés pour provoquer l'extase, comme on y trouve assez de laideurs pour vouloir le supprimer. De Eugène Cloutier / Les témoins
  • Nous devons nous évertuer à réduire les conflits, mais non pas à les supprimer. Leur existence même est essentielle à la société ouverte. De Karl Popper
  • A vouloir supprimer tous les risques, c'est la vie elle-même qu'on réduit à rien. De Norbert Bensaïd / La Lumière médicale
  • Le premier travail d’un manager n’est pas d’apporter la motivation mais de supprimer les obstacles. De Scott Adams
  • D'une pensée géniale on peut supprimer tous les mots. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Le plus sûr moyen de prévenir les séditions est d'en supprimer l'objet. De Francis Bacon / Essais
  • Il faut supprimer de toute notre vie l'hypocrisie et la simulation. De Cicéron
  • Personne ne saurait en finir. On peut changer de souffrance. On ne peut supprimer la souffrance. De Henri Troyat
  • En démocratie, la politique est l’art de supprimer les mécontentements. De Louis Latzarus / La Politique
  • Vouloir transformer c’est d’abord et toujours vouloir supprimer. De Michel Polac / Hors de soi
  • Cacher son âge, c'est supprimer ses souvenirs. De Arletty

Images d'illustration du mot « supprimer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « supprimer »

Langue Traduction
Corse caccià
Basque kendu
Japonais 削除する
Russe удалять
Portugais remover
Arabe إزالة
Chinois 去掉
Allemand entfernen
Italien rimuovere
Espagnol eliminar
Anglais remove
Source : Google Translate API

Synonymes de « supprimer »

Source : synonymes de supprimer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « supprimer »


Mots similaires