Préserver : définition de préserver


Préserver : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉSERVER, verbe trans.

Qqn/qqc. préserve qqn/qqc. (contre/de qqc.)
A. − Mettre une personne, p.anal. un animal, à l'abri d'un danger, d'un mal physique ou moral. Synon. protéger.La soeur aînée (...) sert, protège et préserve sa soeur (Vigny, Journal poète, 1841, p.1160).On avait mis en tête [du cortège de mariage] un couple d'enfants tout petits, qui chassent le mauvais sort et préservent les époux (R. Bazin, Blé, 1907, p.62).Trop de vices s'étaient insinués même parmi ces adolescents et adolescentes qu'il avait longtemps préservés (Jammes, Robinsons, 1925, p.20).
[Suivi d'un compl. introd. par contre ou de spécifiant la nature du danger, du mal] Synon. abriter, garantir, garder, protéger, sauver.Il m'a paru préservé de son propre malheur par l'excès d'insensibilité qu'il témoignait pour celui des autres (Staël, Lettres L. de Narbonne, 1792, p.66).Ils s'écrasaient au pied de l'effigie, levaient vers elle leurs bâtons, la touchaient de loin, pour sanctifier le bois par contact et préserver leurs bêtes des épidémies (Van der Meersch, Empreinte Dieu, 1936, p.109).Aux termes du traité de 1881, la France est responsable en Tunisie du maintien de l'ordre public et elle est tenue de préserver la personne du bey contre toute menace (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.1, col. 4).V. inoculer ex. 1.
Empl. pronom. Se préserver contre, de qqc.Se préserver d'une tentation, d'un péril (Ac.1835-1935).
Vieilli. (Que) (le bon) Dieu (le ciel, le Seigneur...) me (te...) préserve de qqc./de faire qqc. Le ciel préserve toute femme d'entendre ce que j'ai entendu! (Balzac, Goriot, 1835, p.257).Dieu te préserve d'en venir désirer cette mort que tu crains aujourd'hui (Dumas père, Monte-Cristo, t.2, 1846, p.267).Que le bon Dieu et tous ses saints me préservent d'accuser le malheureux devant sa fille! (Bloy, Femme pauvre, 1897, p.26).
B. − Mettre quelque chose à l'abri d'une (cause d') altération; soustraire quelque chose à la destruction, à l'oubli. Synon. v. supra A.Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de ce monde-ci (Balzac, Goriot, 1835, p.93).Il [Pasteur] a su préserver sa charité et sa science (Barrès, Cahiers, t.14, 1922, p.22).Renaud de Châtillon, qui avait tout à l'heure bravé l'autorité royale, implora, pour préserver son fief, le secours de Baudouin IV (Grousset, Croisades, 1939, p.224).
Empl. pronom. L'amitié des choses est l'amitié en général, l'amitié avec tous, qui suppose, quand elle doit se préserver, la dénonciation de chacun (Camus, Homme rév., 1951, p.294).
[Suivi d'un compl. introd. par contre ou de spécifiant la nature de l'atteinte destructive] Synon. v. supra A.Si on frotte d'huile une plante vivante, on la fait mourir presque subitement, tandis que par une semblable opération on préserve un morceau de fer de la rouille qui le détruit (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p.144).Pour préserver la boîte de l'humidité, il l'avait placée dans un coffret en chêne plein de copeaux de châtaignier (Hugo, Misér., t.2, 1862, p.610).La nécessité de préserver les oeuvres d'art contre tous les risques de destruction qui les menacent (Réau, Archives, bibl., musées, 1909, p.2).
Prononc. et Orth.: [pʀezε ʀve], (il) préserve [-zε ʀv]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist.1. Ca 1390 «garantir quelqu'un d'un mal» (Eustache Deschamps, Miroir de Mariage, 5031 ds OEuvres compl., éd. G. Raynaud, t.9, p.165: un pappe sera, Que Dieux a preservé); ca 1485 dans une formule de souhait (Mistere du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 31960: le preserve); 2. ca 1485 en parlant de quelque chose (ibid., 620); ca 1590 pronom. (Montaigne, Essais, I, 25, éd. Villey-Saulnier, p.141). Empr. au b. lat. praeservare «observer auparavant», praeservatus «préservé», comp. de prae- (pré-*) et servare «observer; garder, conserver; sauver, préserver». Fréq. abs. littér.: 1401. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2839, b) 1593; xxes.: a) 1193, b) 1960. Bbg. Sigurs 1963/64, p.365, 540.

Préserver : définition du Wiktionnaire

Verbe

préserver \pʁe.zɛʁ.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Garantir quelqu’un ou quelque chose d’un mal qui pourrait lui arriver.
    • L'œuf pondu le vendredi saint préservait de la foudre, mangé il garantissait de la fièvre ou de la rage... Notre œuf de Pâques est certainement un dérivé de ces anciennes coutumes vosgiennes. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Pourtant, il était possible de se préserver des enchantements des sorciers ; dès qu’un sorcier vous avait touché, il fallait le battre à bras raccourcis, en répétant trois fois : « Sorcier, je te rends le mal ». — (Octave Mirbeau, Rabalan,)
    • Ce soubassement est intact, […], les parties inférieures du monument sont restées enterrées pendant des siècles et ont été ainsi préservées des mutilations. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Comme toutes les réformes monétaires, la stabilisation de la monnaie allemande a provoqué une crise économique, ou plus exactement, elle n’a pas suffi à en préserver le Reich. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.117)
    • Ce grimoire, dans la lignée du Traité de vampirologie, révélera tout ce qu'il est indispensable de savoir au sujet des loups-garous et les moyens de s’en préserver. — (Édouard Bresey, Le grimoire des loups-garous, Place des éditeurs, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Préserver : définition du Littré (1872-1877)

PRÉSERVER (pré-zèr-vé) v. a.
  • 1Sauver d'un mal qui pourrait arriver. De quel trouble un regard pouvait me préserver ! Racine, Brit. III, 7. Un Juif m'a préservé du glaive des Persans ! Racine, Esth. II, 3. Dans l'affaire du quiétisme, il [l'abbé Fleury] adopta la doctrine de Bossuet, sans perdre l'amitié de Fénelon ; ses lumières le préservèrent des pieuses erreurs de l'un, et sa modération, de l'impétuosité de l'autre, D'Alembert, Éloges, Fleury.

    Pour exprimer un vœu. Dieu me préserve d'un tel malheur ! Non que j'y croie au fond l'honnêteté blessée ; Me préserve le ciel d'en avoir la pensée ! Molière, Mis. III, 5.

  • 2Se préserver, v. réfl. Se sauver de. Il s'est préservé du péril.

    Être sauvé de. Tant que l'homme voudra sa raison cultiver, Vos écrits de la mort sauront se préserver, Mlle Descartes, dans RICHELET.

HISTORIQUE

XVe s. Mais je m'en debat pour noyant [en vain], Qu'autre chose ne s'en fera, Jusqu'à tant qu'un pappe sera Que Dieux a preservé saint homme Qui son trosne mettra à Romme, Deschamps, Poésies mss. f° 525.

XVIe s. Nulle drogue n'est assez forte pour se preserver sans alteration selon le vice du vase qui l'estuye, Montaigne, I, 150. La prudence de Fabius, meslée avec la vehemence de Marcellus, fut ce qui preserva l'empire de Rome, Amyot, Fab. 38. Ledit poil de chien, bruslé et pulverisé et donné à boire avec du vin, preserve la rage, Paré, XXIII, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « préserver »

Étymologie de préserver - Wiktionnaire

Du latin praeservare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de préserver - Littré

Provenç. et espagn. preservar ; ital. preservare ; du lat. præservare, de præ, avant, et servare, sauver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « préserver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préserver presɛrve play_arrow

Conjugaison du verbe « préserver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe préserver

Citations contenant le mot « préserver »

  • C’est ce que lui conseille vivement Rolland Courbis. "Après Mbappé contre Saint-Etienne, sait-on jamais, pour les superstitieux, est-ce qu’il ne va pas y avoir Neymar contre Lyon? Avec en plus, Di Maria suspendu et Icardi absent (en méforme, ndlr), les 4 Fantastiques vont devenir les 4 Fantômes, craint le membre de la Dream Team RMC Sport. C’est pour ça qu’il faut maintenant préserver au moins Neymar. Ce match contre Lyon, le PSG doit le regarder différemment avec la blessure de Mbappé. Neymar, je ne le fais même pas se déguiser en footballeur. Je lui donne une casquette de supporter et je lui dis de venir nous encourager." RMC SPORT, PSG: Mbappé blessé, faut-il préserver Neymar face à l'OL?
  • Alors que le nouveau PDG de Nokia doit prendre ses fonctions en septembre, la ministre a indiqué que l’urgence était de « rediscuter de la stratégie de Nokia » et d’obtenir des engagements de l’entreprise. Et d’expliquer que le but de l’État est de préserver localement les compétences du pôle de compétitivité lannionnais (télécommunications, cybersécurité, etc.)… «avec ou sans Nokia ». En clair, sans engagements de Nokia de préserver le site, le gouvernement soutiendra, par divers leviers, ses concurrents sur place. Le Telegramme, « Avec ou sans Nokia », l’État veut préserver le pôle de compétitivité à Lannion - Plan social à Nokia Lannion - Le Télégramme
  • Finalement, c’est Neymar qui répond le mieux à notre débat. Car, début février, il avait été mis sur le côté par le PSG pour le préserver avant Dortmund. Résultat : une défaite en Allemagne (2-1) et un Brésilien complètement hagard malgré son but primordial. Sa déclaration d’après-match dit tout du mal dans lequel Paris ne doit surtout pas replonger : "Ce n'était pas mon choix de ne pas jouer, avait-il expliqué. C'est le club qui a pris cette décision, on a beaucoup parlé. Moi je n'ai pas aimé. Je voulais jouer, je me sentais bien. Le club a eu peur et à la fin, c'est moi qui en souffre". Alors, Paris, souviens-toi février dernier… Eurosport, PSG - Débat : Mbappé au tapis, Di Maria suspendu, Tuchel doit-il préserver Neymar contre Lyon ? - Coupe de la Ligue 2019-2020 - Football - Eurosport
  • Émergeant de la garrigue à 275 m d’altitude, le château - dit "castrum" - d’Allègre domine la vallée de la Cèze, depuis laquelle il est visible à 15 km à la ronde. L’époque de sa construction n’est pas connue, mais la plus ancienne mention à son sujet date de 1163. Depuis 1992, l’Association de sauvegarde du château d’Allègre s’attelle à préserver l’édifice et à lui redonner vie. Le premier samedi de chaque mois, ses membres se réunissent pour débroussailler, consolider ou sécuriser le site, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1997. Durant l’été, plusieurs événements sont organisés au Castrum, parmi lesquels une fête médiévale. midilibre.fr, "Préserver la nature" - midilibre.fr
  • « Oui, il y a du travail. Mais quand il y a des difficultés économiques, la rénovation de l’orgue de l’église passe généralement au second plan, ce qui peut se comprendre. Par exemple, je dois intervenir à Fresquiennes cet automne : les premiers contacts établis avec la mairie et les premiers devis datent de 2014 ! On attend souvent cinq à six ans avant que cela ne se débloque... Mais cela fait partie de notre métier, il ne faut rien lâcher : indépendamment du business, je me sens un peu responsable de préserver un patrimoine et d’alerter les communes lorsqu’un orgue risque de s’abîmer sans retour possible. Ce qui se passe aussi, c’est que très souvent, on peut faire appel à des participations de la population, sous forme de parrainage de tuyau d’orgue. Les gens restent très sensibles à la remise en état du patrimoine. Cela permet souvent de lever des fonds et d’initier des choses avant d’avoir les subventions des collectivités. » www.paris-normandie.fr, Le facteur d’orgues Dominique Gervais : « Je me sens responsable de préserver un patrimoine »
  • Un moment de patience peut préserver de grands malheurs, un moment d'impatience, détruire toute une vie. De Proverbe chinois
  • Pour préserver son amour-propre, il est parfois nécessaire de mentir et de tricher. De Robert Byrne
  • Le peuple est le seul sur lequel nous puissions compter pour préserver notre liberté. De Thomas Jefferson / Discours
  • Si tu perds tout, songe à préserver ton renom. De Proverbe médiéval
  • Pour se préserver de l’autre, il n’y a toujours pas de préservatif efficace. De Alexandre Jardin / Oui

Images d'illustration du mot « préserver »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « préserver »

Langue Traduction
Corse priservà
Basque zaintzeko
Japonais 保存する
Russe сохранять
Portugais preservar
Arabe الحفاظ على
Chinois 保留
Allemand erhalten
Italien conserva
Espagnol preservar
Anglais preserve
Source : Google Translate API

Synonymes de « préserver »

Source : synonymes de préserver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « préserver »



mots du mois

Mots similaires