Introduire : définition de introduire


Introduire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INTRODUIRE, verbe trans.

I. − [Expression d'un mouvement; constr. prép. possible : auprès, chez, dans, près] Faire entrer.
A. − [Une pers. introduit un être vivant]
1. [dans un lieu où il a, ou n'a pas, habituellement accès] Faire entrer quelqu'un avec certains égards ou de façon secrète et irrégulière. Pour commencer, j'introduis l'ennemi dans la place (...). Vous logerez ici (Dumas père, Mllede Belle-Isle,1839, II, 3, p. 27):
1. Lorsque, après avoir introduit ses hôtes dans le salon, le bonhomme se fut esquivé pour veiller lui-même aux soins de l'hospitalité, Raoul, demeuré seul avec sa mère, allait enfin lui demander l'explication d'une énigme dont il s'épuisait vainement à chercher le mot depuis une heure... Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 50.
2. Il éprouva, dans cette agonie qu'il traversait, le seul soulagement qu'il pût ressentir, quand l'huissier vint le prendre. Car, au lieu de l'introduire droit dans la salle, cet homme le conduisit par un couloir jusqu'à une petite pièce qui était sans doute le cabinet du président. Des dossiers y traînaient sur une table. Bourget, Disciple,1889, p. 235.
Emploi pronom. réfl. Entrer, pénétrer. Le lendemain un officier ouvrit tout bonnement la porte, et s'introduisit lui-même, sans plus de façon, dans la chambre de l'empereur, où j'étais à travailler avec lui (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 160).
2. [le lieu n'est pas précisé; il peut être celui où se trouve le locuteur] Zoé introduisit une vieille dame, de haute taille, portant des anglaises, ayant la tournure d'une comtesse qui court les avoués (Zola, Nana,1880, p. 1125).
Emploi abs. Je fis signe d'introduire (Lorrain, Sens. et souv.,1895, p. 180).
3. [dans un milieu, une société] Faire admettre. Je ne savais presque rien du monde, et (...) je m'y trouvais introduit tout à coup (Fromentin, Dominique,1863, p. 210).À ces soirées où je fus introduit (...) par François Coppée, on croisait bien du monde (Verlaine, Œuvres compl., t. 5, Biogr. (Ch. Cros), 1896, p. 394):
3. Au thé du matin, nous faisions succéder l'ale ou le claret, puis nous rendions quelques visites. En trois jours, j'avais été introduit à toute la société. Bourget, Profils perdus,1884, p. 287.
Rem. Notons dans ce dernier ex. la prép. à : introduit à est construit comme présenté à.
Au fig. Introduire qqn dans une affaire, une situation :
4. Après les années passées avec Jacqueline, il lui eût semblé intolérable, et même sacrilège, d'introduire un autre dans l'intimité de sa vie, − cet autre l'aimât-il mieux et fût-il mieux aimé de lui que Jacqueline. − Cela ne se raisonne pas... Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1256.
Emploi pronom. Pour m'introduire dans une intrigue aussi corsée, je suis décidément un peu jeune (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1033).
Au part. passé avec valeur d'adj. Être (très, bien) introduit. Sur les parquets d'amarante, ils avancèrent de ce pied sûr où se reconnaît l'homme bien introduit (Morand, P. de Saligny,1947, p. 127).
4. [auprès d'une pers.] Présenter une personne à une autre; donner à une personne la possibilité d'une rencontre, d'une entrevue avec quelqu'un :
5. Comme je l'avais prévu, on fit quelques difficultés pour m'introduire près du grand maréchal; mais je lui envoyai la bague qui devait me servir de signe de reconnaissance, et toutes les portes s'ouvrirent devant moi. Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 80.
B. − [Une pers. introduit une chose]
1. [De façon artificielle, avec force, illégalement] Introduire un produit en fraude, en contrebande. Il y a si peu d'intelligence dans l'estomac que si on introduit une pierre à la place de la viande, le suc gastrique se sécrétera de même (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 206):
6. Celui-là te met au régime, celui-ci veut des dissolvants, tous introduisent la sonde dans la plaie, l'examinent au risque de l'élargir; puis ils s'efforcent de la remplir avec de l'onguent. Mussetds Le Temps,1831, p. 72.
2. [Avec un esprit novateur]
a) Faire adopter une chose nouvelle. Elle y installa l'adoration perpétuelle et y introduisit également dans toute sa pureté et, à l'exclusion de tout autre, le plain-chant (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 196):
7. Les premiers armateurs de New-York réussissent assez mal; leurs capitaux et leurs bateaux coulent bas; mais ils voient grand; ce sont les premiers qui, en introduisant le confort, le luxe, les gros tonnages, forcent les Anglais à comprendre que la mer n'est pas réservée exclusivement aux marins. Morand, New-York,1930, p. 203.
b) Insérer dans un ensemble, une procédure, une organisation en place un élément qui n'y figurait pas :
8. Si entre X, A et Z n'existent aucun des rapports que j'aperçois entre AH, A et AD, on n'y peut introduire que des rapports inconcevables et qui sont comme s'ils n'étaient pas. G. Bataille, Exp. int.,1943, p. 39.
DR. Introduire une clause. Ajouter une disposition particulière à un acte juridique. Vous pouvez vous associer sur ces données-là, en introduisant une clause de dissolution dans le cas où les conditions du brevet ne seraient pas remplies à l'exécution en fabrique (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 738).Introduire une instance. Engager une procédure. Mais il faut introduire des instances et en ce moment le plus nécessaire et le plus pressé est de vivre et de gagner de l'argent pour ma mère et pour moi − car pour payer, il faut travailler (Balzac, Corresp.,1830, p. 476).
C. − [Une chose introduit une pers.] Faire pénétrer. Descartes nous communique sa vie, afin que la suite de ses impressions et de ses actes nous introduise dans ses pensées (Valéry, Variété II,1929, p. 14):
9. ... Durtal pouvait se prévaloir de sa situation exceptionnelle de postulant, puis de novice oblat; elle l'introduisait, en effet, de plain-pied, dans l'ordre dont il devait, lorsque le temps de sa probation serait terminé, faire partie. Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 22.
D. − [Une chose introduit une chose] Favoriser, provoquer l'apparition de quelque chose. La facilité du divorce introduit dans les rapports de famille une sorte d'anarchie qui ne laisse rien subsister dans sa vérité ni dans sa force (Staël, Allemagne, t. 4, 1810, p. 374):
10. Déjà l'idée d'une structure a priori de l'entendement commun à tous les êtres pensants risque d'introduire au sein du cogito une sorte d'objectivité qui ne lui est pas transparente... Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 278.
Emploi pronom. S'établir, s'installer. Le doute s'introduit dans l'âme qui rêve (Sand, Lélia,1833, p. 133).Mais nous savions que, dans ce pachyderme, s'était introduite la substance du Seigneur (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 356).C'est quelquefois aussi une élimination d'une substance nuisible qui s'était introduite et peut-être fixée dans l'organisme (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 163).
II. − [Expression d'un but ou d'un motif; constr. prép. : à] Amener à.
A. − Introduire à + subst.Amener par l'étude, la pratique à la connaissance de quelque chose :
11. Les cours s'ouvrirent; je leur demandais de m'introduire aux études historiques; ils furent pour moi exactement ce qu'est l'ouverture dans un opéra de Wagner... Barrès, Appel soldat,1900, p. 30.
FAUCONN. ,,Introduire un oiseau au vol. Commencer à le faire voler`` (Littré).
B. − Introduire à + inf. (rare).Induire à. Ce mot « barbarie », qui est venu peut-être trop souvent sous ma plume, pourrait introduire quelques personnes à croire qu'il s'agit ici de dessins informes que l'imagination seule du spectateur sait transformer en choses parfaites (Baudel., Curios. esthét., Paris, Gallimard, 1932 [1863], p. 338).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tʀ ɔdɥi:ʀ], (il) introduit [ε ̃tʀ ɔdɥi]. Conjug. : cf. conduire. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. « faire entrer quelqu'un dans un endroit » entreduire (Psautier de Cambridge, 42, 3, ds T.-L.); 2. 1308 « faire admettre » ici part. passé instroduiz (S. Berthomé, Bibl. La Rochelle, ds Gdf. Compl.); 3. 1470 terme de dr. cause introduite (Lettres de Louis XI, IV, 175 ds Bartzsch, p. 65); 1804 introduire en justice (Code civil, art. no464, p. 86); 4. 1509 « faire admettre quelqu'un dans une société » (J. Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, éd. J. Stecher, I, X : Bardus [...] introduisit une secte de Poëtes et rhetoriciens, lesquelz furent nommez Bardes); 5. 1529 « faire figurer, insérer (ici l'extrait d'auteur dans un ouvrage) » (G. Tory, Champfleury, fo6 vo); 6. 1569 « présenter à, donner accès auprès de quelqu'un » (E. Pasquier, Recherches, IV, 33 ds Hug.); 7. 1615 « faire entrer une marchandise dans un pays » (Montchretien, Traicté de l'Oeconomie Politique ds Kuhn, p. 32); 1797 introduire en contrebande (Voy. La Pérouse, t. 2, p. 355); 8. 1828 introduire à (ici à la poésie) (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr., p. 9). Empr. au lat.introducere « amener, introduire », francisé au cours du xives. d'apr. conduire*. Fréq. abs. littér. : 4 220. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 6 532, b) 5 476; xxes. : a) 5 574, b) 6 082.

Introduire : définition du Wiktionnaire

Verbe

introduire \ɛ̃.tʁɔ.dɥiʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’introduire)

  1. Faire entrer une chose dans une autre.
    • Si donc, dans ces conditions, on veut mécher le tonneau, celui-ci ne contenant plus assez d’oxygène dans l'air qu'il renferme, ne pourra entretenir la combustion du soufre, et la mèche s’éteindra dès qu'elle sera introduite. — (Claude Ladrey, L'art de faire le vin, 1863, page 217)
    • Il plia la feuille, l’introduisit dans une enveloppe sur laquelle il gribouilla le nom et l'adresse de son ami. — (Valère Staraselski, Dans la folie d'une colère très juste, L'Harmattan, 1996, page 81)
    • En voilà une installation, dit le pompiste après avoir introduit le pistolet dans le réservoir. — (Antoine Choplin, La nuit tombée, Lyon : La Fosse aux ours, 2012)
    • L’air qui s’introduit dans les poumons.
  2. Faire entrer, conduire quelqu’un dans un lieu.
    • Un jour pourtant, il revint tout heureux. Il avait trouvé une entremetteuse qui l’introduirait auprès de sa bien-aimée. Il se déguiserait en femme, et pénétrerait ainsi dans le harem. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Il m'introduisit ensuite dans le bureau où siégeait son supérieur, monsieur Omochi, qui était énorme et effrayant, ce qui prouvait qu'il était le vice-président. — (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 9)
    • Profitant de ce que mon père et ma belle-mère occupent l’étage supérieur et de ce que, comme tous les vieux, ils s’écroulent de sommeil à vingt-trois heures, j'ai introduit Mehdi. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 102)
  3. (Par extension) Pénétrer.
    • Je descends sur le quai, et me voici rôdant autour du fourgon. Ce serait courir trop de risques que de chercher à m’y introduire. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Un sacristain s’introduisit par une petite porte ouverte dans l’autre aile du transept, alluma les cierges du maître-autel. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il poussa la jument au galop. Elle franchit l'angle de plaine, passa le fossé, et devant la lisière hésita, ne voyant aucune sente où s'introduire. Il la mit dans le chemin creusé d'ornières sous les cornouillers en voûte. — (Robert Marteau, Des chevaux parmi les arbres, Champ Vallon, 1992, p.42)
  4. (Économie) Importer.
    • Des objets d’art ont été introduits en fraude sur le territoire.
  5. (En particulier) Intégrer dans un lieu, dans une société, faire admettre auprès de quelqu’un.
    • Il vous a introduit chez un tel.
    • Qui a introduit cet homme dans notre société?
    • Il s’est adressé à moi pour l’introduire auprès de vous.
    • Cet homme s’introduit partout, s’introduit dans toutes les sociétés.
  6. (Par analogie) (Écologie) Implanter une espèce dans un biotope, dans une région, où elle n’était pas encore présente.
    • L’autécologie des mélèzes est assez mal connue, tout du moins dans les zones où ils ont été et sont introduits comme essence de reboisement. — (Philippe Riou-Nivert, Le mélèze, 2001, page 52)
  7. Faire paraitre, faire figurer un personnage dans un dialogue, dans une pièce de théâtre, etc.
    • Il a introduit dans sa pièce un nouveau personnage.
    • Les interlocuteurs que l’on introduit dans un roman.
  8. (Figuré) Établir ; faire adopter ; donner cours.
    • L'usage des moulins pour la transformation du blé en farine paraît avoir été introduit en Europe par les Romains après la conquête de l'Asie ; auparavant on se servait probablement de pilons et de mortiers, ou même simplement de pierres. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 107)
    • À Marseille, les juifs eurent droit de cité jusqu’au XVIe siècle, et il ne semble pas que la ville ait eu à le regretter, car c’est un des leurs, Crescas Davin, qui introduisit chez elle, en 1371, la fabrication du savon. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Introduire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTRODUIRE. v. tr.
Faire entrer une chose dans une autre. L'ouverture était assez grande pour qu'on y pût introduire la main. Introduire une sonde dans la vessie, un drain dans une plaie. Introduire des marchandises, des denrées dans un pays. Par analogie, L'air qui s'introduit dans les poumons. Il signifie aussi Faire entrer, conduire quelqu'un dans un lieu. Il m'introduisit dans le cabinet du directeur. Nous fûmes aussitôt introduits. Il a introduit les ennemis dans la place. Par extension, Il s'introduisit dans la maison par une fenêtre. Il signifie particulièrement Faire admettre dans un lieu, dans une société, auprès de quelqu'un. Il vous a introduit chez un tel. Qui a introduit cet homme dans notre société? Il s'est adressé à moi pour l'introduire auprès de vous. Cet homme s'introduit partout, s'introduit dans toutes les sociétés. Il s'est introduit lui-même. Il signifie aussi Faire paraître, faire figurer un personnage dans un dialogue, dans une pièce de théâtre, etc. Il a introduit dans sa pièce un nouveau personnage. Les interlocuteurs que l'on introduit dans un roman. Il s'emploie aussi figurément et se dit surtout en parlant des Choses qu'on établit, qu'on fait adopter, auxquelles on donne cours, ou de Celles qui sont amenées par certaines circonstances. Introduire un usage, une coutume chez un peuple. Il voulut introduire un nouveau système. Cette innovation malheureuse introduisit nécessairement le désordre, la confusion. Que d'abus se sont introduits dans cette administration!

Introduire : définition du Littré (1872-1877)

INTRODUIRE (in-tro-dui-r'), j'introduis, nous introduisons ; j'introduisais ; j'introduirai ; j'introduirais ; j'introduisis ; introduis, introduisons ; que j'introduise, que nous introduisions ; que j'introduisisse ; introduisant, introduit v. a.
  • 1Conduire quelqu'un dans un lieu. Vous qu'elle [Marie - Thérèse] assistait avec tant de joie… quel admirable panégyrique prononceriez-vous, par vos gémissements, à la gloire de cette princesse, s'il m'était permis de vous introduire dans cette auguste assemblée ! Bossuet, Mar.-Thér. Hé quoi ! lorsque le jour ne commence qu'à luire, Dans ce lieu redoutable oses-tu m'introduire ? Racine, Esth. II, 1. Le valet étonné introduisit les deux voyageurs, Voltaire, Zadig, 20.
  • 2Faire entrer dans. Introduire la main dans une ouverture. Introduire des marchandises dans un pays. Je sais qu'il fit trancher et clore ce conduit Par où ce grand secours devait être introduit, Corneille, M. de Pomp. V, 3.
  • 3Donner accès dans une société, auprès de quelqu'un. Il s'est adressé à moi pour l'introduire auprès de vous. Rendons-lui donc visite, Et, comme ambassadeur, proposez cet hymen… Je seconderai Rome et veux vous introduire, Corneille, Nicom. II, 4. Et toujours près des grands on doit être introduit Par des gens qui de nous fassent un peu de bruit, Molière, Fâcheux, III, 2.

    Fig. Chrétiens… En attendant que vous méprisiez celle [la mort] que Jésus-Christ a vaincue, ou même que vous aimiez celle qui met fin à nos péchés et nous introduit à la vraie vie, Bossuet, Mar.-Thér.

  • 4 Fig. Faire paraître, faire figurer, etc. Les interlocuteurs que l'on introduit dans un dialogue. Introduire un personnage dans une pièce de théâtre. R. Eliezer confirme cette pensée ; car il introduit Dieu, qui ouvre à l'homme le chemin de la vie et de la mort, et qui lui en donne le choix, Diderot, Opin. des anc. phil. (juifs)
  • 5 Fig. Faire adopter, établir. Plusieurs nations commencent à introduire chez elles le système métrique. Il voulut introduire un nouveau système. Enfin, au dieu nouveau qu'elle avait introduit, Par les mains d'Athalie un temple fut construit, Racine, Ath. III, 3. Cette réforme que Cicéron voulait introduire en sa conduite, Exil de Cicér. dans DESFONTAINES. Ce qui a introduit en Circassie cette coutume [l'inoculation], qui paraît si étrange à d'autres peuples, est pourtant une cause commune à tous les peuples, c'est la tendresse maternelle et l'intérêt, Voltaire, Dict. phil. Inoculat. On le déclara vice-amiral [le czar Pierre], en considération de ses services ; cérémonie bizarre, mais utile dans un pays où la subordination militaire était une des nouveautés que le czar avait introduites, Voltaire, Charles XII, 7.

    Être cause de. Introduire le désordre, la confusion. Charles II introduisit la galanterie et ses fêtes dans le palais de Whitehall, souillé du sang de son père, Voltaire, Mœurs, 182.

  • 6 Terme de fauconnerie. Introduire un oiseau au vol, commencer à le faire voler.

    On peut voir, à l'historique, qu'introduire a eu aussi le sens d'instruire.

  • 7S'introduire, v. réfl. Être introduit. L'air qui s'introduit dans les poumons. Il n'y a qu'à ouvrir les yeux, et la lumière s'introduit par elle-même, Bossuet, Méd. sur l'Év. la Cène, 81e jour.

    Fig. Beaucoup d'abus s'étaient introduits. Cette sorte de régime [le chocolat], pour les personnes délicates, s'introduit beaucoup, Sévigné, 24 janv. 1680. Molière peut avoir contribué à leur ôter [aux médecins] leur pédanterie ; mais les mœurs du siècle, qui ont changé en tout, y ont contribué davantage ; l'esprit de raison s'est introduit dans toutes les sciences, et la politesse dans toutes les conditions, Voltaire, Vie de Molière.

  • 8Se faire recevoir dans, avoir accès. Cet homme s'introduit dans toutes les sociétés. On dit qu'il [Voiture] s'introduisit à la cour en partie par le moyen de M. d'Avaux, avec qui il avait étudié au collége de Boncour, Pellisson, Hist. Acad. V, 10, Voiture. Ainsi certaines gens faisant les empressés S'introduisent dans les affaires…, Et, partout importuns, devraient être chassés, La Fontaine, Fabl. VII, 9. Au sérail, en secret, il allait s'introduire, Voltaire, Zaïre, IV, 4. Né avec de la souplesse dans le caractère, le goût de l'intrigue et de l'ambition, il sut s'introduire à la cour, Genlis, Veillées du chât. t. I, p. 455, dans POUGENS.

    Impersonnellement. Il s'introduit souvent de grands fripons dans les maisons, Beaumarchais, Mère coup. II, 22.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tu les entroduiras et porteras el mont de ton heritage, Psautier, f° 184. Bien nous ont entroduit [instruit] et monstré ancesseur e nostre pere por quoi nous te devons servir, ib. f. 53. Joseph tout ainsi convertist Vespasyen et entroduist [instruisit], Si que il croit bien fermement Jhesu le roi omnipotent, St-Graal, V. 2235.

XIVe s. Spasme n'est nule fois entroduit en la plaie, se forte doulour ne va devant, H. de Mondeville, f° 66. La quelle chose ha esté entroduite afin que…, Bercheure, f° 28, recto. Icellui Raoul entroduist [engagea] tant icelle femme, que elle lui accorda à lessier le suppliant son mary, Du Cange, introducere. Et estoient pour le temps les estudians introduis en grec à Romme et ailleurs, Oresme, Eth. Prol.

XVe s. Belles estoient et bien introduites [instruites], car incontinent elles se leverent à l'encontre du chevalier, et luy feirent la reverence, Perceforest, t. VI, f° 52.

XVIe s. Il s'en addressa à Philotas, et le pria de les introduire tous deux devant Alexandre, Amyot, Alex. 84. Cette opinion a esté premierement introduicte par Pherecydes, Montaigne, II, 303.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « introduire »

Étymologie de introduire - Littré

Provenç. entroduire ; catal introduir ; espagn. introducir ; ital. introdurre ; du lat. introducere, de intro, en dedans, et ducere, conduire (voy. DUC et DUIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de introduire - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Du latin introducere, en ancien français entreduire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « introduire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
introduire ɛ̃trɔdµir play_arrow

Conjugaison du verbe « introduire »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe introduire

Citations contenant le mot « introduire »

  • Des militants anti-OGM ont tenté de s'introduire vendredi 10 juillet au matin au Conseil régional de Bretagne, à Rennes, ont indiqué des sources concordantes au Figaro. Une quinzaine de personnes ont perturbé la séance, les élus tentant de bloquer les portes d'entrée. Bon nombre d'entre eux ont été «bousculés, menacés et insultés», indiquent les mêmes sources. La conseillère régionale Fanny Chappé, a elle été «molestée», ajoute-t-on. «C'était extrêmement violent, on ne savait pas qui ils étaient. Ils hurlaient, criaient», raconte au Figaro celle qui est également la maire de Paimpol. Les élus ont été bloqués «pendant une heure» dans l’hémicycle en attendant l'intervention des forces de l'ordre. La séance a finalement pu prendre aux alentours de 11h15. Le Figaro.fr, Des militants anti-OGM tentent de s'introduire au Conseil régional de Bretagne
  • Ce dimanche, vers 5h30, un individu a réussi à s'introduire dans l'agence du Crédit Mutuel située avenue Jean-Monnet, non loin du site de Naval group (ex-DCNS). Après avoir cassé une vitre et déplacé des lattes, il a tenté de forcer de l'intérieur le distributeur automatique de billets. L'intrusion a immédiatement déclenché une alarme silencieuse. Les policiers, rapidement alertés, se sont rendus sur place. Constatant que l'homme se trouvait toujours à l'intérieur et que son véhicule (doté de fausses plaques d'immatriculation) se trouvait toujours devant l'agence, ils ont mis en place une souricière pour intercepter l'individu. Lorsque celui-ci a compris qu'il était pris au piège, il n'a pas obtempéré mais tenté de forcer le barrage composé d'une dizaine de policiers. Ceux-ci ont ouvert le feu à une vingtaine de reprises pour tenter de stopper la course folle. Visant les pneus du véhicule, ils sont parvenus à bloquer sa progression. Le voleur a bien tenté de continuer à pieds pour se cacher dans des villas du quartier mais il a finalement été interpellé par les hommes de la police nationale. Ce dimanche midi, l'homme se trouvait en garde à vue au commissariat de Toulon. L'enquête a été confiée à la police judiciaire. Var-Matin, Une agence bancaire attaquée à Ollioules ce dimanche matin - Var-Matin
  • Dans la nuit de dimanche à lundi, cinq hommes ont tenté de s'introduire dans l'enceinte de la prison de Fresnes. Ils ont été mis en fuite par des gardiens. L'un des intrus a été neutralisé. Il a été ensuite interpellé et placé en garde à vue au commissariat de L'Haÿ-les-Roses. Ce jeune de Vitry, âgé de 18 ans, n'était pas pour l'heure, en début d'après-midi, très bavard sur l'objectif de cette opération. leparisien.fr, Fresnes : cinq hommes tentent de s’introduire dans l’enceinte de la prison - Le Parisien
  • PARIS (Agefi-Dow Jones)--Sanofi a commencé les préparatifs en vue d'introduire en Bourse ses activités de production des principes actifs pharmaceutiques (API), a rapporté vendredi Reuters, citant plusieurs sources. , Sanofi : pourrait introduire ses principes actifs en Bourse dès la fin 2021 | Zone bourse
  • Le scandale n'est pas de dire la vérité, c'est de ne pas la dire tout entière, d'y introduire un mensonge par omission qui la laisse intacte au dehors, mais lui ronge, ainsi qu'un cancer, le coeur et les entrailles. De Georges Bernanos / Scandale de la vérité
  • On a tort d'introduire des questions d'argent dans les relations avec les patrons d'hôtel. De Tristan Bernard / Le fardeau de la liberté - 1897.
  • J'ai essayé, selon la mesure de mes forces, d'introduire dans ce qu'on appelle la politique la question morale et la question humaine. De Victor Hugo / Lettre à Alphonse Karr, 1874
  • S'introduire comme un rêve dans l'esprit d'une jeune fille est un art, en sortir est un chef-d'oeuvre. De Sören Kierkegaard / Le journal du séducteur
  • La lecture est au seuil de la vie spirituelle ; elle peut nous y introduire : elle ne la constitue pas. De Marcel Proust / Sur la lecture
  • C’est bien d’introduire plus de concurrence là où il y a des monopoles sclérosés. De Michel Godet / Le Figaro, 26 janvier 2015
  • Le présent : tout cela que le temps autour de nous est en train d’introduire dans l’éternité. De Paul Claudel / Journal
  • Il est impossible de prescrire, d'introduire ou d'inculquer des goûts. De Ilya Ehrenbourg / Un écrivain dans la Révolution
  • Introduire l'amour dans sa vie, c'est y introduire Dieu. Par l'amour on crée Dieu en soi. De Jacques de Bourbon Busset / Tu ne mourras pas
  • Seul Dieu peut nous introduire dans le mystère de Dieu. De Jean Daniélou / La trinité et le mystère de l'existence

Traductions du mot « introduire »

Langue Traduction
Corse presentà
Basque aurkeztu
Japonais 導入する
Russe вводить
Portugais introduzir
Arabe تقديم
Chinois 介绍
Allemand vorstellen
Italien introdurre
Espagnol introducir
Anglais introduce
Source : Google Translate API

Synonymes de « introduire »

Source : synonymes de introduire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « introduire »



mots du mois

Mots similaires