La langue française

Stimule, stimulus

Définitions du mot « stimule, stimulus »

Trésor de la Langue Française informatisé

Stimule, stimulus, subst. masc.a) Bot. ,,Poil fin, un peu raide, dont la piqûre injecte une substance irritante`` (GDEL). Stimule ou stimulus de l'ortie (d'apr. GDEL et Rob. 1985). b) Entomol. α) Stimule. Soie ou poil dont le contact provoque une douleur brûlante ou des démangeaisons comme chez les chenilles processionnaires (d'apr. Séguy 1967). P. anal. Dard de l'abeille. Ruche de combattants qui s'apprêtaient à tailler les chairs de leurs sabres, à les perforer de leurs lames, comme font les abeilles avec leur « stimule » (D'Esparbes, Folie épée, 1927, p. 924). β) Stimuli, subst. masc. plur. ,,Les petites épines aiguës de certaines larves xylophages − sing. stimulus`` (Séguy 1967).

Trésor de la Langue Française informatisé

Stimule, stimulus, subst. masc.a) Bot. ,,Poil fin, un peu raide, dont la piqûre injecte une substance irritante`` (GDEL). Stimule ou stimulus de l'ortie (d'apr. GDEL et Rob. 1985). b) Entomol. α) Stimule. Soie ou poil dont le contact provoque une douleur brûlante ou des démangeaisons comme chez les chenilles processionnaires (d'apr. Séguy 1967). P. anal. Dard de l'abeille. Ruche de combattants qui s'apprêtaient à tailler les chairs de leurs sabres, à les perforer de leurs lames, comme font les abeilles avec leur « stimule » (D'Esparbes, Folie épée, 1927, p. 924). β) Stimuli, subst. masc. plur. ,,Les petites épines aiguës de certaines larves xylophages − sing. stimulus`` (Séguy 1967).

Wiktionnaire

Nom commun

stimule masculin

  1. (Botanique) Terminaison urticante de certaines plantes.
    • Les stimules de l’ortie.
  2. (Entomologie) Dard urticant de certains insectes.
    • Le stimule de l’abeille ou du moustique provoque des irritations.

Forme de verbe

stimule \sti.myl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de stimuler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de stimuler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de stimuler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de stimuler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de stimuler.

Nom commun

stimulus \sti.my.lys\ masculin

  1. (Sens propre) Tout phénomène externe qui a une influence sur un système, en déclenchant ou modifiant un phénomène interne.
    • Qu'on ne s’y trompe pas : ce stimulus monétaire et le revirement de la politique budgétaire du nouveau gouvernement de Theresa May […] est bien le signe qu’il y a péril en la demeure. — (Sandrine Voizot, Brexit : le prix à payer de l’isolationnisme sur La Croix. Mis en ligne le 26 septembre 2016, consulté le 8 janvier 2017)
  2. (Médecine) Impulsion susceptible de provoquer la réponse ou l’excitation d’un organe.
    • Une décharge électrique peut servir de stimulus pour le muscle cardiaque.
  3. (Psychologie) Désigne ce qui peut engendrer une réaction comportementale.
    • Même lorsque nous ne voulons pas lire le mot « lion » placé sous nos yeux, notre cerveau semble traiter automatiquement ce stimulus et accéder irrépressiblement à son sens. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 109)
  4. Impact pour provoquer une réponse d’un système.
  5. (Botanique) Terminaison urticante de certaines plantes.
    • Les stimulus de l’ortie.

Nom commun

stimulus \sti.my.lys\ masculin

  1. (Sens propre) Tout phénomène externe qui a une influence sur un système, en déclenchant ou modifiant un phénomène interne.
    • Qu'on ne s’y trompe pas : ce stimulus monétaire et le revirement de la politique budgétaire du nouveau gouvernement de Theresa May […] est bien le signe qu’il y a péril en la demeure. — (Sandrine Voizot, Brexit : le prix à payer de l’isolationnisme sur La Croix. Mis en ligne le 26 septembre 2016, consulté le 8 janvier 2017)
  2. (Médecine) Impulsion susceptible de provoquer la réponse ou l’excitation d’un organe.
    • Une décharge électrique peut servir de stimulus pour le muscle cardiaque.
  3. (Psychologie) Désigne ce qui peut engendrer une réaction comportementale.
    • Même lorsque nous ne voulons pas lire le mot « lion » placé sous nos yeux, notre cerveau semble traiter automatiquement ce stimulus et accéder irrépressiblement à son sens. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 109)
  4. Impact pour provoquer une réponse d’un système.
  5. (Botanique) Terminaison urticante de certaines plantes.
    • Les stimulus de l’ortie.

Nom commun

stimulus \sti.my.lys\ masculin

  1. (Sens propre) Tout phénomène externe qui a une influence sur un système, en déclenchant ou modifiant un phénomène interne.
    • Qu'on ne s’y trompe pas : ce stimulus monétaire et le revirement de la politique budgétaire du nouveau gouvernement de Theresa May […] est bien le signe qu’il y a péril en la demeure. — (Sandrine Voizot, Brexit : le prix à payer de l’isolationnisme sur La Croix. Mis en ligne le 26 septembre 2016, consulté le 8 janvier 2017)
  2. (Médecine) Impulsion susceptible de provoquer la réponse ou l’excitation d’un organe.
    • Une décharge électrique peut servir de stimulus pour le muscle cardiaque.
  3. (Psychologie) Désigne ce qui peut engendrer une réaction comportementale.
    • Même lorsque nous ne voulons pas lire le mot « lion » placé sous nos yeux, notre cerveau semble traiter automatiquement ce stimulus et accéder irrépressiblement à son sens. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 109)
  4. Impact pour provoquer une réponse d’un système.
  5. (Botanique) Terminaison urticante de certaines plantes.
    • Les stimulus de l’ortie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STIMULER. v. tr.
Aiguillonner, exciter. Il est d'un naturel apathique, il faut le stimuler. Stimuler un enfant. En termes de Médecine, il signifie Exciter, animer. Ce médicament est propre à stimuler les fonctions digestives, le système nerveux.

Littré (1872-1877)

STIMULE (sti-mu-l') s. m.
  • Terme de botanique. Poil fin et raide dont la piqûre cause des démangeaisons.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « stimule »

Lat. stimulus, aiguillon (voy. STIMULER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin stimulus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stimule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stimule stimyl

Citations contenant le mot « stimule »

  • Il n’est scientifiquement pas prouvé que le poisson développe l’intelligence mais il stimule incontestablement l’imagination du pêcheur. De Anonyme
  • Radium. Minéral qui produit de la chaleur et qui stimule chez le scientifique l'organe qui le rend idiot. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure. De Harold Coffin
  • Le vin stimule l’appétit et donne du goût à la nourriture. Il favorise les discussions, l’euphorie et peut transformer un simple repas en événement mémorable. De Derek Cooper
  • La tragédie stimule le sens du ridicule, car le ridicule est une attitude de défi : il faut rire de notre impuissance face aux forces de la nature. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • Quand on lit de bons livres, ça stimule ! De Christine Avel / Evene.fr - Septembre 2006
  • La téléréalité stimule un plaisir sadique... que j'éprouve moi aussi d'ailleurs...
  • Naviguer dans les airs entretient les fantasmes de notre enfance ; cela stimule notre aptitude à rêver. De Joyce Carol Oates
  • L'amour stimule l'esprit quand il n'atteint pas son objet. De Alexis Carrel / L'homme, cet inconnu
  • Le conflit est la mouche du coche de la pensée. Il stimule l'observation et la mémoire. De John Dewey / Morale et conduite
  • La France, un des marchés B2C les plus concurrentiels d'Europe, avec quatre principaux opérateurs intégrés de réseaux mobiles fixes/mobiles et avec plusieurs opérateurs de réseaux mobiles virtuels et initiatives de déploiement de la fibre, a investi annuellement 10,4 milliards EUR dans les réseaux fixes et mobiles au cours des cinq dernières années. Cela indique l'échelle et l'importance des investissements requis, et que la concurrence stimule les investissements. , Developing Telecoms explique pourquoi la concurrence stimule l'innovation et maintient les télécoms au coeur des économies
  • Un apport élevé en gras saturés, retrouvés principalement dans les aliments d’origine animale, stimule la progression des cellules cancéreuses de la prostate. Presse santé, Cancer de la prostate: comment l'alimentation stimule ou bloque ce cancer
  • Un dirigeant de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a voté contre la décision de baisser les taux a estimé vendredi que l'économie américaine «n'avait pas besoin d'un stimulus monétaire supplémentaire». Dans un communiqué expliquant sa position, Eric Rosengren de la Fed de Boston s'inquiète notamment qu'une baisse des taux «ne gonfle le prix des actifs et n'encourage les ménages et les entreprises à trop emprunter». Le Figaro.fr, États-Unis : l'économie n'a «pas besoin d'un stimulus monétaire» supplémentaire
  • Des scientifiques de l'Institut Weizmann en Israël ont mis au point une technique basée sur un stimulus olfactif pour réactiver la mémoire durant le sommeil dans un seul hémisphère. Leur travail est publié dans Current Biology. Futura, Journée du sommeil : comment un stimulus olfactif peut renforcer la mémoire

Traductions du mot « stimule »

Langue Traduction
Anglais stimulates
Espagnol estimula
Italien stimola
Allemand stimuliert
Chinois 刺激
Arabe يحفز
Portugais estimula
Russe стимулирует
Japonais 刺激する
Basque estimulatzen
Corse stimula
Source : Google Translate API

Synonymes de « stimule »

Source : synonymes de stimule sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « stimule »

Stimule

Retour au sommaire ➦

Partager