La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « secret »

Secret

[sœkrɛ]
Ecouter

Définitions de « secret »

Secret - Adjectif

  • Connu uniquement d'un individu ou d'un nombre très restreint; maintenu hors de la portée de la connaissance générale.

    La convention franco-espagnole est en réalité un accord secret signé le 8 octobre 1904, reconnaissant à l'Espagne une totale liberté d'action dans la région entre le 26° et le 27° 40' de latitude nord.
    — Attilio Gaudio, Les populations du Sahara occidental
  • Relatif aux doctrines et pratiques esotériques comme l’astrologie, la magie, et autres arts occultes.

    Dans le monde secret des arts occultes, les étoiles sont plus que de simples points lumineux dans le ciel nocturne: elles sont des guides, des signaux, des messagers divins.
    (Citation fictive)
  • [Informatique] Désigne un accès non autorisé ou caché au sein d'un système.

    Dans le monde numérique, derrière chaque code, se cache un secret : un accès clandestin telle une porte dérobée au coeur d'un système protégé.
    (Citation fictive)
  • [Gouvernemental] Se dit des fonds utilisés par un gouvernement sans obligation de divulgation publique.

    Dans l'ombre des couloirs du pouvoir, les fonds secrets irriguent parfois des stratégies politiques inavouées.
    (Citation fictive)
  • Caractérise les individus capables de dissimulation efficace d'informations.

    Dans les arcanes du pouvoir, nombre de politiciens savent faire du secret leur seconde nature.
    (Citation fictive)
  • [Cynégétique] Attribut d'un chien qui ne manifeste pas sa présence par des aboiements lors de la chasse.

    Tout limier doit être secret, c'est-à-dire muet.
    — Olivier Perrin, Encyclopédie de la vénerie française

Secret - Nom commun

  • Information ou connaissance détenue exclusivement par un individu ou un nombre restreint de personnes, dont la divulgation est interdite.

    Jules Verne… lut-elle plaintivement. On ne peut pas le relire. Une fois qu’on a le secret, c’est fini.
    — Colette, Le Képi
  • Procédé connu uniquement d'un individu ou d'un petit groupe permettant de réaliser certaines actions ou d'obtenir certains résultats.

    Nous voici à l'automne 1966. Cela fait trois ans et demi […] que le roi Constantin s’initie aux secrets de la lutte japonaise. Il a commencé par le jiu-jitsu, a continué avec le judo et maintenant, depuis un an, il s’adonne aux secrets de l'extraordinaire karaté.
    — Vassilis Vassilikos, Z
  • (Serrurerie) Mécanisme spécifique requis pour actionner une serrure, composante dissimulée nécessaire à son fonctionnement.

    Quant à M. Gérard Leroy, le constructeur du coffre, il a affirmé que les cambrioleurs les mieux outillés n’auraient pu venir à bout des trois serrures à secret.
    — Georges Simenon, Les 13 Mystères
  • (Prison) Section isolée destinée à confiner un détenu sans contact extérieur hormis celui avec son geôlier.

    J’ai su que Robert d’Artois était allé là-bas, et qu’il avait eu accès auprès de Madame de Bourgogne. C’est en contrevenance aux ordres. La reine, pour autant qu’on puisse la dire telle, est condamnée au mur, c’est-à-dire au secret. Aucun sauf-conduit ne vaut pour l’approcher s’il ne porte mon sceau, ou le tien.
    — Maurice Druon, Les Rois maudits

Expressions liées

  • Alphabets secrets (Ces alphabets comportent la sténographie de notre dactylo, les hiéroglyphes et tous les alphabets crétois ou autres sur lesquels pâlissent les archéologues, faute de savoir de quoi il pouvait bien s'agir dans le message)
  • Au plus secret (au cœur de.)
    Et voici que cette créature indifférente pénétrait tout à coup au plus secret de notre destin
    — Mauriac, Journal 2
  • Au secret, mise au secret
  • Avoir le secret de quelque chose
  • Avoir un secret
    Je suis contente d'avoir un secret que la grande Anaïs, Marie Belhomme, Luce Lanthenay et les autres ne soupçonnent pas
    — Colette, Claudine à l'école
  • Botte secrète (moyen mis en réserve pour dominer un adversaire.)
  • C'est mon/son secret
  • C'est sa partie secrète (ac 1798-1878)
  • Caractère, enfant secret
  • Chien secret (chien qui suit la piste sans donner de la voix.)
  • Comité secret (Assemblées réglées, lorsqu'elles excluent le public de leur salle, pour délibérer en secret)
    Le comité secret fut voté, et son ouverture fixée au 28 novembre
    — Joffre, Mém.
  • Confier un petit secret
  • Conseil secret (du roi) (Conseil où l'on agitait les affaires les plus importantes, et où certains membres du conseil d'État seulement avaient droit de siéger)
  • Desseins, projets secrets
  • Destinée secrète
  • Emporter un secret dans la tombe
  • En secret (secrètement.)
    Mais tout ce qui parlait en secret à l'âme le langage de l'âme, le contrefacteur ne l'a pas entendu, car la sienne est sourde
    — Huyghe, Dialogues avec le visible
  • Escalier secret (Escalier dérobé ménagé dans l'intérieur d'une habitation pour communiquer d'un appartement à un autre, lorsqu'on veut éviter de monter ou de descendre par le grand escalier)
  • Faire jouer le secret d'un meuble
  • Faire un secret d'état de quelque chose (le tenir strictement caché.)
  • Faire un secret à quelqu'un
  • Fermer ses lèvres sur un secret
  • Fermer à secret
  • Fonds secrets (Fonds dont un gouvernement use sans être tenu d'en rendre compte)
    Pour le héros de Modeste, cette somme constituait alors une fortune d’autant plus précaire, qu’il dépensait environ cinq ou six mille francs au-delà de ses revenus ; mais la cassette du roi, les fonds secrets du ministère avaient jusqu’alors comblé ces déficits.
    — Honoré de Balzac, Modeste Mignon
  • Jardin secret
    Dans le jardin secret de mon âme, chaque pensée fleurit comme une mimosée, délicate et indomptable face aux tourments du monde.
    — Georges de Florange, Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Journal secret
    Ce manuscrit, que j'avais commencé comme un journal secret et qui est devenu ma confession, sera, si je ne reviens pas, la propriété de mon ami François Seurel
    — Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes
  • La chambre des députés s'est formée en comité secret (ac 1835, 1878)
  • Langage secret (système de communication incompréhensible à celui qui n'en possède pas la clef)
  • Le secret de polichinelle (faux secret, parce qu'il est connu de tous.)
    Ces rapports étaient d’ailleurs, depuis longtemps, le secret de Polichinelle et on en commentait les principaux paragraphes dans les salles de rédaction.
    — Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires
  • Les rigueurs du secret
  • Lettre secrète
  • Lever le secret (permettre au prisonnier de ne plus être dans l'isolement total.)
    Coquart m'a dit de lever le secret de l'abbé Carlos et d'élargir monsieur de Rubempré, mais il est trop tard
    — Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes
  • Maladie secrète (maladie sexuellement transmissible (dont on ne parle pas))
  • Mariage, rendez-vous secret
  • Monde secret
    Dans son livre 'Le Monde Secret des Abeilles', l'auteur Jacques Keller écrit : 'L’abeillage n’est pas une simple occupation mais un travail d'art, une communion avec la nature qui demande dévouement et respect.'
    (Citation fictive)
  • Motif secret
  • Ne pas avoir de secret pour quelqu'un
  • Nostalgie secrète
  • Ordres, renseignements secrets
  • Partie secrète (vieilli) (Personne qui agit, qui sollicite contre une autre, soit dans un procès, soit dans quelque autre affaire, et qui ne veut point paraître)
  • Percer un secret
  • Petit secret
    Je vais vous dire un petit secret... Leur système est excellent, vous avez bien raison, mais il y a une malfaçon dans leur machine
    — Albert Camus, État de siège
  • Police secrète (ensemble des policiers en civil dépendant des services officiels de police)
    Il se rassoit et reparle de police secrète, de gens qui veulent le faire disparaître, etc.
    — Goncourt, Journal
  • Politique du secret
  • Porte secrète (Porte non apparente pratiquée dans un appartement ou au bas de la maison, pour passer d'une chambre à une autre, entrer ou sortir sans être vu)
    Le duc, […], atteignit enfin un escalier en spirale pratiqué dans l’épaisseur d’un mur et qui s’ouvrait par une porte secrète et invisible dans l’antichambre de l’appartement de Marguerite.
    — Alexandre Dumas, La Reine Margot
  • Rites secrets
    Dans l'Antiquité, les orgiasmes étaient des cérémonies religieuses où les excès et les rites secrets prévalaient, pour glorifier des divinités choisies.
    (Citation fictive)
  • Sciences secrètes (sciences telles que l'alchimie, la magie, la nécromancie.)
  • Scrutin secret (scrutin qui ne fait pas apparaître l'identité du votant.)
    Il fallait d'abord que le peuple réuni votât au scrutin secret l'admission de l'étranger
    — Fustel de Coul., Cité antique
  • Secret (d'un meuble, d'une porte) (mécanisme caché qui ne joue que dans des conditions connues de certaines personnes.)
  • Secret (de la prison) (lieu séparé sans communication avec le reste de la prison dans lequel est confiné un prisonnier.)
  • Secret bancaire (Information confidentielle dont le banquier a connaissance à l'occasion de l'exercice de sa profession et que, sous réserve d'engager sa responsabilité, il ne doit pas révéler sauf à l'intéressé ou ses représentants et à certaines autorités)
    La Fransabank indique qu’elle avait fermé le compte du plaignant Ayyad Ibrahim, celui-ci ayant récupéré l’intégralité de son compte, une somme de 35 000 USD, annoncent certaines sources quand d’autres sources estiment cette somme à 100 000 USD incluant les frais de justice et les intérêts en infraction du secret bancaire. Cependant, il a été dans l’impossibilité d’ouvrir un compte auprès d’une autre banque ou de transférer cette somme en cas, ce qui a amené à l’exécution de la procédure visant la banque dont les biens pourraient être ainsi vendus aux enchères.
    — Libnanews, Le Média Citoyen du Liban, La première victoire des déposants inquiète les banques et leurs actionnaires
  • Secret d'un coffre-fort (combinaison prévue pour rendre sa serrure inviolable.)
    L'indéchiffrable de la conscience menteuse, au contraire du secret d'un coffre-fort, ne se déchiffre pas grâce à un chiffre simple qu'il suffirait d'apprendre comme on apprend un mot de passe
    — Jankél, Je-ne-sais-quoi
  • Secret d'une maladie, d'une naissance
  • Secret d'état, de gouvernement
  • Secret de fabrication, de fabrique (Procédé de fabrication offrant un intérêt pratique ou commercial)
  • Secret de guerre
    C'est encore le cas d'une nation qui, par hypothèse, a pouvoir de disposition exclusif sur un secret de guerre ou une invention économique de portée révolutionnaire
    — Perroux, Économie du XXe siècle
  • Secret de l'oreiller (confidence d'un couple dans l'intimité d'une chambre.)
  • Secret de la confession
  • Secret de notaire
    Bon chien chasse de race, et elle est née, dit-on, d'une mère... mais cela est un secret de notaire, c'est sacré
    — Soulié, Mémoires du diable
  • Secret des débats
  • Secret du bleu des vitraux de chartres
  • Secret du bonheur, de la joie
  • Secret du roi (Organisme diplomatique parallèle que Louis XV dirigea personnellement à la fin de son règne, et à l'insu de ses ministres)
  • Secret maçonnique (Tout ce qui distingue le franc-maçon des autres hommes, ce que connaît l'initié et qui ne peut être révélé au profane)
  • Secret médical (Interdiction faite aux membres des professions de santé de divulguer des faits confidentiels appris dans l'exercice de leur profession)
  • Secret professionnel (Obligation incombant à certaines personnes de ne pas révéler à des tiers ce qui leur a été confié à l'occasion de l'exercice de leur profession)
    Voilà le cas que fait du secret professionnel l'homme le plus haut placé dans la hiérarchie militaire, le ministre qui a la garde des secrets de l'armée
    — Clemenceau, Vers réparation
  • Secret vital, secret de la vie
  • Secret à deux
  • Secret(s) d'un art, d'un métier (moyen technique, procédé connu d'une seule personne ou de quelques initiés.)
  • Secrets de défense nationale
  • Services secrets (espionnage, contre-espionnage.)
    Permettez-moi de vous présenter Mike Morton, agent des Services Secrets américains
    — Exbrayat, Le Quadrille de Bologne, Paris, Librairie des Champs-Élysées
  • Sociétés secrètes
    Le problème des origines des sociétés secrètes médiévales et modernes est à peu près insoluble en raison de l'extrême complexité des données historiques, philosophiques et religieuses qu'il conviendrait d'analyser afin de pouvoir le comprendre
  • Songe, souvenir secret
  • Sous le secret, sous le sceau du secret
  • Sous secret
    Le capitaine Maitland lut cette lettre de Napoléon, qu'il admira beaucoup, en laissa prendre copie à deux autres capitaines, sous secret, jusqu'à ce qu'elle devînt publique
    — Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène
  • Tenir quelque chose très secret
  • Top secret (tout à fait confidentiel.)
    Plan top secret à Washington pour contrecarrer l'espionnage téléphonique − super-sophistiqué des Soviétiques
  • Tourner le secret d'une porte
  • Tradition secrète
  • Vallon secret (rob)
  • Voiture du secret (vieilli)
  • À secret (muni d'un secret.)
    La porte fermait à secret: un chef-d'œuvre de serrurerie dont, un instant, il s'efforça en vain de débrouiller le mystère
    — Georges Courteline, Ronds-de-cuir
  • Âme, nature secrète
  • Être dans le secret de quelque chose
  • Être du secret
  • Être le tombeau des secrets
    Le secret est une tombe et ce n'est pas pour rien que l'homme discret se vante d'être le tombeau des secrets
    — Bachelard, La Poétique de l'espace
  • Être secret comme un coup de canon (être léger, inconsidéré.)
  • Être, mettre au secret
  • Être, mettre dans le secret des dieux (posséder, faire partager un savoir important réservé à un petit nombre.)

Étymologie de « secret »

Du latin secretus, dérivé de secernere, signifiant « mettre à part ». Ce terme est lui-même formé de se, indiquant la séparation, et de cernere, signifiant « distinguer, séparer ». Il est relié à la racine skar, similaire au terme allemand scheren, signifiant « couper ». En tant qu'adjectif, le mot est attesté en français vers 1175 et, en tant que nom, il est attesté en 1110 en Poitou, puis répandu vers 1380.

Usage du mot « secret »

Évolution historique de l’usage du mot « secret » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « secret » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « secret »

Antonymes de « secret »

Citations contenant le mot « secret »

  • Mon âme a son secret, ma vie a son mystère.
    Alexis-Félix Arvers
  • Qui conçoit en secret accouche en public.
    Proverbe turc
  • Qui se venge en secret, en secret en fait gloire.
    Pierre Corneille — Clitandre
  • La difficulté pour une femme n'est pas de garder un secret, mais de garder secret qu'elle garde un secret.
    Somerset Maugham
  • Le secret excite la vénération.
    Baltasar Gracian y Morales
  • Lorsque le vin entre, le secret sort.
    Le Talmud
  • Un flatteur est un ennemi secret.
    Proverbe magyar
  • Écho et femme, le secret leur pèse.
    Proverbe occitan

Traductions du mot « secret »

Langue Traduction
Anglais secret
Espagnol secreto
Italien segreto
Allemand geheimnis
Chinois 秘密
Arabe سر
Portugais segredo
Russe секрет
Japonais 秘密の
Basque sekretua
Corse secretu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.