La langue française

Communicable

Sommaire

  • Définitions du mot communicable
  • Étymologie de « communicable »
  • Phonétique de « communicable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « communicable »
  • Citations contenant le mot « communicable »
  • Traductions du mot « communicable »
  • Synonymes de « communicable »
  • Antonymes de « communicable »

Définitions du mot « communicable »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMUNICABLE, adj.

I.− Vx. Qui se communique.
A.− THÉOL., MOR. (scolast.). Il est de la nature du bien d'être communicable (Ac.1798-1878).Il est de la nature de Dieu d'être communicable (Ac.1932).
B.− [En parlant d'une pers. ou d'une manifestation, de son tempérament] Qui se communique facilement. Synon. peu usité de communicatif.On ignorait comment ce miracle d'hilarité communicable était obtenu (...) partout, dans les carrefours, dans les marchés (...) la foule se ruait vers Gwynplaine (Hugo, L'Homme qui rit, t. 2, 1869, p. 82).
II.− DR. Cause, dossier, pièce communicable. Qui doit être communiqué au ministère public pour être examiné par lui.
Rem. Attesté ds les dict. gén. à partir de Lar. 19e.
III.− Lang. cour.
A.− Usuel. Qui peut être communiqué, que l'on peut communiquer.
1. [En parlant d'un obj. concr.] Il [Philippe] prit sa pipe, la bourra, et, se gardant de l'allumer par crainte du feu communicable [dans les copeaux], il pipa gravement (Renard, La Lanterne sourde,1893, p. 156):
1. Les journaux reliés de grand format furent placés au pourtour de la salle ou dans ses dépendances, et des alvéoles aménagées où les revues sont conservées avant d'être envoyées à la reliure, afin d'être immédiatement communicables. J. Cain, Les Transformations de la Bibliothèque nationale de 1936 à 1959,1959, p. 49.
2. [En parlant d'un obj. abstr.]
a) [D'une connaissance, d'un message, d'une qualité (souvent en assoc. parad. avec clair et commun)] Un langage, un sens communicable; une idée, une vérité communicable. Toute négation concernant la pensée commune est elle-même pensée commune, et communicable; ou bien ce n'est rien (Alain, Propos,1923, p. 470).Un savoir économique scientifiquement contrôlé, communicable à tous et acceptable par tous (L'Univers écon. et soc.,1960, p. 606):
2. ... s'il n'est de science que du général, si l'individu est ineffable, la seule connaissance communicable qui puisse être formulée sur l'individu est d'ordre générique. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 38.
Emploi subst., sing. avec valeur de neutre. Le communicable. La religion de l'obscur s'énonce encore chez ses grands-prêtres par une guerre expresse déclarée au communicable (Benda, La France byzantine,1945, p. 108):
3. Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement. Breton, Les Manifestes du Surréalisme,2eManifeste, 1930, p. 92.
b) [En parlant d'une émotion, d'un sentiment] Cette joie [d'écrire] passe, revient, mais elle existe, et elle est communicable, et vous devez la ressentir (Renard, Journal,1899, p. 540).
En partic. [Souvent précédé d'une loc. restrictive ou négative] Une émotion, une impression (non/peu) communicable.
B.− Emplois spéc. Que l'on peut relier par un moyen de communication.
1. [Au moyen d'un canal] Ces deux rivières sont communicables (Ac.1835-1932).
2. [Au moyen d'une porte] Ces deux appartements sont communicables (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [kɔmynikabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1380 [ms. xves.] « sociable » (Evr. de Conty, Probl. d'Arist., B.N. 210, fo156ads Gdf. Compl.) − 1752, Trév.; 2. xvies. « qui peut être communiqué » (La Boderie, Harmon., p. 32 ds Gdf. Compl.); 1690 en partic. (Fur. : les maladies contagieuses sont aisément communicables); 3. 1690 (Fur. : rendre la Seine communicable avec la Meuse). Empr. au b. lat. communicabilis « qui communique, qui peut se communiquer ». Fréq. abs. littér. : 43.
DÉR.
Communicabilité, subst. fém.Qualité de ce qui peut être communiqué. Cette communicabilité [du concept] est tout à fait indépendante de son degré d'extension (É. Durkheim, Les Formes élémentaires de la vie religieuse,Le Système totémique en Australie, 1912, p. 619).Ce contenu [des sentiments et des pensées] n'est d'ailleurs point − (toutes proportions gardées) − sensiblement différent de celui de toute une catégorie d'hommes d'un même temps. (Mais c'est aussi ce qui lui assure sa communicabilité avec les masses humaines, qui retrouvent dans l'œuvre de l'artiste une parenté spirituelle.) (R. Rolland, Beethoven,t. 1, 1928, p. 28).La communicabilité d'une image singulière est un fait de grande signification ontologique (Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 2). Dernière transcr. ds Littré : ko-mu-ni-ka-bi-li-té. 1resattest. 1. 1282 « libéralité » (H. de Gauchi, Gouv. des princ., Ars., fo40 vods Gdf. Compl.); 2. 1722 communicabilité de la peste (Journal des savants ds Trév. 1752); de communicable, suff. -ité*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Gohin 1903, p. 271 (s.v. communicabilité).

communicable -

Wiktionnaire

Adjectif

communicable \kɔ.my.ni.kabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on peut communiquer.
    • Le dossier de cet accusé n’est pas communicable.
  2. Qu’on peut faire communiquer.
    • Ces deux rivières sont communicables, elles peuvent être jointes par un canal.
  3. (Vieilli) Qui peut se communiquer.
    • Il est de la nature de Dieu d’être communicable.

Adjectif

communicable \Prononciation ?\

  1. Communicable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMUNICABLE. adj. des deux genres
. Qu'on peut communiquer. Le dossier de cet accusé n'est pas communicable. Il peut signifier aussi Qu'on peut faire communiquer. Ces deux rivières sont communicables, Elles peuvent être jointes par un canal. Il signifiait aussi Qui peut se communiquer. Il est de la nature de Dieu d'être communicable.

Littré (1872-1877)

COMMUNICABLE (ko-mu-ni-ka-bl') adj.
  • 1Qui peut être communiqué. Ce droit n'est point communicable.

    Terme de jurisprudence. Cause communicable, cause dont les pièces doivent être soumises à l'examen du ministère public.

    Fig. Un état plus calme vous rend communicable à ceux de dehors, Guez de Balzac, liv. VII, Lettre 3.

  • 2Qui peut être mis en communication. Ces deux appartements, ces deux rivières sont communicables. Ces pluies devinrent une plaie pour le siége ; les tentes du roi n'étaient communicables que par des chaussées de fascines, Saint-Simon, I, 27.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « communicable »

Du verbe communiquer avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du verbe to communicate avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « communicable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
communicable kɔmynikabl

Évolution historique de l’usage du mot « communicable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « communicable »

  • Ce qui fait le prix de la science, de la connaissance abstraite, c’est qu’elle est communicable. De Arthur Schopenhauer / Le monde comme volonté et comme représentation
  • Tout porte à croire qu'il existe un point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et l'avenir, le haut et le bas, le communicable et l'incommunicable cesseront d'être perçus contradictoirement. De André Breton / Manifeste du surréalisme
  • Un imbroglio juridique également impossible à surmonter pour les archivistes car il leur est difficile d’examiner minutieusement chaque pièce pour savoir si elle peut être communicable ou non. El Watan, Mémoires des guerres coloniales : Un front commun pour libérer la vérité | El Watan
  • Quelles sont maintenant les suites ? Ou bien le musée suit docilement l’avis (non impératif) de la CADA et l’histoire s’arrête là. Ou bien, il persiste à refuser cette communication auquel cas le contentieux sera tranché par les juridictions administratives. C’est en tout cas la première fois que la CADA constate que les données 3D générées à partir d’un scan d’une œuvre tridimensionnelle sont des données administratives communicables aux citoyens. , Le scan 3D du Penseur de Rodin est un document administratif communicable
  • Mais l'avantage de ce référentiel est qu'il prend en compte toute la complexité des situations. En effet, une minute notariale ou un répertoire d'officier public ou ministériel est librement communicable dès 25 ans, si l'intéressé est décédé depuis au moins 25 ans. Ce délai passe à 75 ans, si la date de décès de l'intéressé inconnue. Il peut même être porté à 100 ans, si la minute concerne un individu mineur dont la date de décès est inconnue... Toutes informations que vous pouvez retrouver aisément dans cet outil officiel. Un référentiel à consulter donc sans modération, sans oublier qu'en cas d'incommunicabilité, une demande de dérogation peut toujours être formulée. La revue française de Généalogie, Cette archive est-elle communicable ? Consultez le référentiel
  • Le Conseil d’État juge qu’un protocole transactionnel est un document administratif communicable. Lorsqu’il vise à éteindre un litige devant le juge administratif, il ne peut être communiqué qu’après que l’instance en cause a pris fin.  , Un protocole transactionnel est un document communicable - Procédure contentieuse | Dalloz Actualité
  • Le jugement rendu par la juridiction s’avère néanmoins important : il vient confirmer que ce code source était bel et bien un document administratif « communicable » au citoyen, par principe. Cette décision pourrait donc s’étendre à de nombreux autres codes sources développés par l’administration... , Justice : le code source d’un logiciel, document administratif communicable au citoyen
  • Le Conseil d’État est venu préciser les informations communicables au regard du respect du  principe du secret en matière industrielle et commerciale. À propos d’un marché d’assurance, la Haute-juridiction  considère que la transmission du bordereau de prix unitaire d’un marché est susceptible d’affecter la concurrence entre les entreprises intervenant dans un même secteur d’activité et ainsi de porter atteinte au secret commercial. En effet, le bordereau unitaire de prix de l’entreprise attributaire, qui contient le prix détaillé de l’offre, reflète la stratégie commerciale d’une entreprise opérant dans un secteur d’activité déterminé. Par contre, le Conseil d’État rappelle que, sous réserve des secrets protégés par la loi, l’ensemble des pièces du marché, et notamment l’acte d’engagement, le prix global de l’offre et les prestations proposées par l’entreprise attributaire sont communicables à un candidat évincé. Actualité fonction publique territoriale, Le prix global d’une offre est communicable mais pas le bordereau des prix unitaires ! - Actualité fonction publique territoriale
  • Dans un avis rendu en novembre 2018, la Commission d’accès aux documents administratifs a confirmé que par principe, les factures liées à un marché public sont communicables. Elle a en outre ajouté une condition d’occultation pour respecter le secret des affaires des entreprises. lemoniteur.fr, Selon la Cada, les factures d’un marché public sont des pièces communicables sous certaines conditions
  • Du coup, le code est communicable à quiconque en fait la demande « dès lors (…) que sa communication ne paraît pas porter atteinte à la recherche des infractions fiscales ». Conformément aux textes encadrant ce droit de communication, chacun peut réutiliser ce code, sauf bien sûr si « des tiers à l’administration détiennent des droits de propriété intellectuelle sur ce code ». , CADA : le code source d’un logiciel développé par l’État est communicable !

Traductions du mot « communicable »

Langue Traduction
Anglais communicable
Espagnol comunicable
Italien comunicabile
Allemand übertragbar
Chinois 可交流的
Arabe معدي
Portugais comunicável
Russe коммуникабельный
Japonais 通信可能
Basque kutsakorren
Corse cumunicativa
Source : Google Translate API

Synonymes de « communicable »

Source : synonymes de communicable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « communicable »

Partager